Télécharger le fichier GPX de cet article
24.43469124.21689Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Okinawa > Îles Yaeyama > Ishigaki

Ishigaki

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ishigaki
​((ja) 石垣 )
Kabira Bay Ishigaki Island41s3s4500.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Ishigaki est la 2e plus grande et la plus peuplée des îles Yaeyama d'Okinawa au Japon.

Comprendre[modifier]

Carte de l'île d'Ishigaki

Ishigaki comprend 45 000 des 50 000 habitants des îles Yaeyama et est donc le centre politique, économique et des transports des îles. La plupart vivent dans le centre d'Ishikigaki, n'ayant pas de nom défini: il est aussi appelé en japonais shigaichi (市街地 «rue de la ville»), chūshin (中心 «centre») ou juste machi (町 «ville»). Le point central de la ville est le plus triste monument 730 (730交差点), où les routes principales Sanbashi-dōri (桟橋通り), allant vers l'est depuis le terminal de ferry, et Shiyakusho-dōri (市役所通り), dans l'axe nord-sud, se rencontrent.

Les zones habitées d'Ishigaki sont Kabira (川平), près de la baie du même nom sur la côte nord-ouest, et Shiraho (白保), au coin sud-est. Une grande partie de l'île, en particulier les montagnes centrales et la pittoresque péninsule nord-est, est très peuplée.

Informations touristiques[modifier]

  • Division du tourisme et section internationale de la mairie d'Ishigaki (市役所観光課, 国際交流係) (1er étage (2F) de la mairie) Logo indiquant des horaires section internationale: h 30 - 16 h 30 lun-ven sauf vacances. – Ces deux services de la mairie ont de bonnes informations en anglais pour les touristes. La section internationale emploie un coordinateur des relations internationales. Il parle à la fois japonais et anglais et est disponible pour aider les touristes non-japonais au niveau des informations locales et des réservations d'hôtel.
  • Hirata Kankō Logo indiquant un lien vers le site web (près du terminal de ferry) – Cette société touristique a également des informations en anglais. Essayez de récupérer un exemplaire des brochures gratuites guide de la ville d'Ishigaki ou Yaeyama Navi, les deux contenant des tas d'informations utiles et de cartes vous montrant les environs. Notez qu'elles sont uniquement en japonais et les listes qu'elles contiennent sont essentiellement des annonces payantes, donc tout n'est pas répertorié. L'hôtel de ville et de nombreux restaurants et gîtes ont habituellement l'une d'elles ou les deux.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport New Ishigaki (新石垣空港 shin-ishigaki kūkō, IATA: ISG) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Shiraho du côté est de l'île, à 15 km km du centre ville) – Ouvert en mars 2013, le nouvel aéroport est le plus grand des îles de Yaeyama. Il y a des liaisons fréquentes avec Naha (h) et Miyako (30 min), des liaisons directes avec des villes principales japonaises comme Tokyo (h 40) et des vols quotidiens vers Yonaguni. La société à bas-coûts Peach propose des liaisons avec Osaka (h 10). Depuis l'extérieur du Japon, la société à bas-coûts HK Express propose des vols directs depuis Hong Kong. Il existe également des services «charter» saisonniers vers Taipei avec Mandarin Airlines, ainsi que des rumeurs non confirmées de futurs services Séoul.

Les lignes n°4 et n°10 des bus Azuma circulent entre l'aéroport et le terminal de bus (par des itinéraires différents) en grosso-modo 45 min, toutes les 20 min environ (520 JPY). Vous pouvez également y utiliser le «Free Pass» (voir Se déplacer). Un taxi pour le centre d'Ishigaki coûtera environ 2 500 JPY pour 30 min.

En bateau[modifier]

Terminal de Ritō-sanbashi
Bateau Anei Kanko
  • 2 Port d'Ishigaki (石垣港, ishigaki-kō) (au centre de la ville près du terminal de bus) – Il comprend deux parties: le Ritō-sanbashi (離島さんばし) central pour les dessertes vers les îles proches, et un autre quai au coin sud-est du port pour les liaisons longue-distance vers Yonaguni et pour les bateaux lents pour Hateruma. Le bureau d'information du port se trouve près du quai 1 de Ritō-sanbashi.

Depuis 2007, il n'y plus de ferry vers Taiwan, vers les îles principales du Japon ou ailleurs en dehors des îles Yaeyama. (Star Cruises propose des croisières depuis Keelung, près de Taipei, entre fin-avril et fin octobre, mais ce n'est pas un service de ferry).

Il y a de nombreux services (de jour seulement ) vers les autres îles Yaeyama:

  • Taketomi (690 JPY, 15 min), environ toutes les 30 min
  • Iriomote Port d'Ōhara (1 540 JPY, 35 min) et port d'Uehara (2 000 JPY, 40 min; très fréquentes annulations en automne/hiver), environ toutes les heures
  • Kohama (1 030 JPY, 25 min), environ toutes les heures
  • Kuro (1 130 JPY, 25 min), 5 départs par jour
  • Hateruma (3 000 JPY, h 10), 7 départs par jour

Les tarifs et durées ci-dessus sont pour des allers-simples dans des ferries rapides et peuvent varier légèrement d'un opérateur à un autre. Les tarifs de retour sont généralement 10% moins chers. Les dessertes plus lentes avec des navires réguliers sont un peu moins chères mais les liaisons sont moins fréquentes:

  • Hateruma (3 000 JPY, environ h), 1 départ par jour (en semaine seulement)
  • Yonaguni (3 400 JPY, environ 4-h), 2 départs par semaine

Les principaux opérateurs sont Anei Kankō, Hirata Group et Yaeyama Kankō Ferry. Il y a des bus gratuits depuis les grands complexes touristiques vers certains ferrys, renseignez-vous sur place.

Circuler[modifier]

En bus[modifier]

Azuma Bus dessert toute l'île, ses services rayonnant à partir du terminal de bus sur Sanbashi-dōri, juste en face du port. Les lignes les plus utiles permettent de rejoindre l'aéroport (520 JPY) et Kabira (700 JPY).

La meilleure offre pour le transport dans l'île est le Michikusa Free Pass (みちくさフリーパス). Pour 2 000 JPY, vous aurez des trajets illimités sur l'île pendant 5 jours. Ce n'est pas super si vous prenez le bus que pour aller à l'aéroport et au port (et que vous avez prévu de passer votre temps ici à visiter Taketome/Iriomote ou à la plage), mais étant donné qu'un aller-retour de l'aéroport à Kabira coûte 2 440 JPY, si vous explorez Ishigaki (ou si vous séjournez en dehors de la ville), cela vaudra forcément le coup. Il y a aussi un «Free Pass 1 journée» (1日フリーパス, ichinichi furi-pasu) à 1 000 JPY.

Notez cependant que si que les dessertes entre le centre-ville et l'aéroport sont assez fréquentes, ce n'est pas le cas pour la ligne Kabira Resort. Il y a quelques bus le matin, aucun à midi, et quelques uns de plus en fin d'après-midi, le dernier partant d'Ishigaki à environ 18 h. Cela veut dire que vous ne devriez séjourner à l'extérieur de la ville d'Ishigaki que si ces contraintes de temps sont acceptables pour vous, ou si (encore mieux) vous avez une voiture.

En taxi[modifier]

Il est fréquent de voir les taxis sillonner lentement dans les rues, attendant des passagers. La prise en charge est de 390 JPY et le compteur tourne à toute vitesse après 2 km.

En voiture[modifier]

Il existe de nombreuses sociétés de location de voiture dans l'île et de nombreux hôtels propose ce service à un prix réduit (entre 2000 et 4 000 JPY par jour). Renseignez-vous auprès de votre hébergement. Le trajet entre Ishigaki et le point le plus éloigné de l'île dure environ h 30.

À vélo[modifier]

Le Bureau des visiteurs de Yaeyama publie un petit guide gratuit des itinéraires cyclistes des îles Yaeyama, dont Ishigaki, avec les distances et les dénivelés. Si votre point de départ est le centre-ville (situé au sud-ouest de l'île), visiter les différentes parties de l'île représentera des distances conséquentes, surtout si vous rentrez à votre logement chaque soir.

  • Le trajet allant du centre-ville d'Ishigaki à Kabira est le plus plat de l'île (juste +50 m à la fin) et offre de beaux paysages de bord de mer. Comptez h 30 / 21 km. En partant du centre-ville, si vous faites un léger détour en suivant le bord de mer plutôt que de suivre la route 79 comme indiqué par le guide, vous pourrez voir la tombe Tōjin, un petit temple et un phare. À moins de rouler sportivement, mieux vaut rouler sur le trottoir largement prévu pour ça (comme souvent au Japon).
  • La portion partant du sud de la baie de Kabira et suivant la côte nord est plus vallonnée. Aller de l'intersection au sud de la baie de Kabira à la plage de Yohenara demande un dénivelé positif de 85 m et 6,5 km dans chaque sens.
  • Si vous comptez vous rendre dans la partie nord-ouest, le trajet sera également vallonné et les distances assez longues. Comptez 30 km et h pour aller du centre-ville au début de la péninsule nord-ouest, puis encore h pour atteindre le bout de la péninsule.

Beaucoup d'hôtels proposent la location de vélos pour environ 500 JPY par jour. Ils peuvent être emportés dans la plupart des ferries vers les îles pour un surcoût, hors affluence.

  • 1 Ishigaki Eight Logo indiquant un lien vers le site web Yashima-chō 1-3-7 Maison Yashima 1-A (depuis de terminal de ferry, prendre la sortie Est et suivre le bord du port en tournant deux fois à droite ; tourner à gauche juste avant un petit parc puis à gauche, ce sera dans un immeuble sur la gauche), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-88-7332 Logo indiquant des horaires h - 19 h. Logo indiquant des tarifs tarifs dégressifs. ex pour un VTC 500 JPY l'heure, 2 500 JPY la journée, 5 000 JPY 3 jours ; +500 JPY pour un vélo électrique. – La seule ou une des rares locations de vélo de l'île. Propose des vélos tout chemin et des vélos électriques, casque et antivol fournis. Réservation possible mais site en japonais.

À pied[modifier]

Le centre de la ville d'Ishigaki peut être sans problème parcouru à pied, mais vous aurez besoin d'un autre moyen de transport pour le reste de l'île.

Voir[modifier]

Ishigaki est un peu pauvre au niveau des attractions incontournables et quelque peu conventionnel en termes de paysage que Iriomote. La plupart des visiteurs vont aux plages de la côte nord et y restent.

Plages[modifier]

Plage de Fusaki

Les plages de l'île d'Ishigaki sont parmi les plus spectaculaires au Japon.

  • 1 Baie de Kabira (川平湾, kabira-wan) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – À l'angle nord-ouest de l'île se trouve cette magnifique baie bleue émeraude avec une plage d'un jaune-blanc parfait, ponctuée par des îles rocailleuses. La baignade n'y est pas autorisée et les balades en bateau à fond de verre (1 000 JPY, 30 min) sont l'une des rares possibilités de voir la baie de près. L'odeur du carburant de ces petits bateaux gâche un peu le cadre idyllique. Vous pouvez marcher le long de la côte de baie en baie, mais faites attention aux marées survenant rapidement qui pourraient vous piéger si vous traînez trop en fin de journée.
    • Les meilleures vues gratuites depuis la terre sont au parc Kabira (川平公園 Kabira-kōen), une promenade complète avec un pavillon de vue qui s'étend le long de la côte au dessus de la plage elle-même.
  • 2 Plage de Sukuji (底地ビーチ, sukuji bīchi) (à 2 km à l'ouest de Kabira.) – Un kilomètre de plage de sable blanc, équipée de cabines pour se changer, de douches, de toilettes et d'autres choses essentielles. La vue depuis la plage est magnifique et par temps clair le phare d'Uganzaki est visible au loin. C'est l'endroit où la mer est le moins profonde parmi les plages de Ishigaki, ce qui est super si vous avez envie de faire tranquillement du paddle dans l'océan, mais les nageurs devraient chercher un autre endroit. Les arbres à l'arrière de la plage offrent une ombrage partiel protégeant du soleil une grande partie de la journée.
  • 3 Yonehara (米原) – Offre du sable sympa et de bons récifs coralliens accessibles en plongée en apnée. En effet, le récif commence à quelques mètres de la plage et héberge assez de vie pour intéresser les plongeurs expérimentés et débutants. Il faut cependant faire attention aux courants d'arrachement de Yonehara qui sont notoirement forts. Des panneaux dans le parking décrivent quelles zones sont à proscrire. Derrière la plage se trouve un camping où l'on peut louer du matériel. Douches payantes uniquement à cet endroit.

Autres[modifier]

  • 4 Tōjinbaka (唐人墓) (arrêt «Tōjin no haka» sur la ligne Kabira Resort) – Ce tombeau de type chinois du peuple Tang est richement décoré et commémore le triste sort de quelques 400 coolies chinois Hokkien qui se sont mutinés et se sont échoués sur l'île d'Ishigaki dans leur chemin vers la Californie. Poursuivis par la marine anglaise, ceux capturés ont été tués, et nombreux sont ceux qui se sont dirigés vers les montagnes où ils sont morts de faim ou se sont suicidés, et seulement quelques chanceux ont été pris sous l'aile d'habitants chaleureux et protégés.
  • Phare Kannonzaki (観音崎灯台, kannonzaki-tōdai)  – Un petit phare sur un petit cap, pas ouvert au public mais il y a un petit parc et un pavillon d'observation à côté de lui. Ne vaut pas vraiment le détour, mais idéalement situé en face de Tōjinbaka.
  • Temple Kannon-dō (観音堂)  – Complétant le trio des attractions discrètes près de Tōjinbaka, ce temple calme en bois de style d'Okinawa a un grand escalier bordé de lanternes, mais peu de choses à voir quand vous y arrivez. Les toilettes, cependant, sont en excellent état.

Faire[modifier]

Raie manta à Manta Scramble

Les eaux transparentes autour de l'île sont remplies de récifs de corail, faisant de la plongée sous-marine l'activité numéro un à Ishigaki. En particulier, Manta Scramble (マンタスクランブル), juste au large de la cote du nord de l'île, est un endroit légendaire pour voir des raies manta: vous aurez quasiment la garantie d'en voir des groupes en automne. Il y a un grand nombre de sociétés de plongée et les tarifs sont plus ou moins standardisés à environ 12 000 JPY pour deux plongées en bateau (location d'équipement non-comprise).

  • Umicoza (海講座) Logo indiquant un lien vers le site web Kabira, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-88-2434 Logo indiquant des tarifs 2 plongées: 12 600 JPY; location complète de matériel: 5 250 JPY; transfert gratuit depuis n'importe où sur l'île, Visa/MC/Amex accepté. – Magasin de plongée sympa qui sert notamment les plongeurs anglophones.
  • Tom Sawyer Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-83-4677 Logo indiquant des tarifs 2 plongées: 13 000 JPY; location complète de matériel: 4 000 JPY. – Ce magasin de plongée a une branche au terminal de ferry et propose des cours de plongée, de plongée, du snorkeling1 et des croisières sous-marines.
  • Hanalee Adventure Tours Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 9031986472, courriel :  – Propose des visites en tyrolienne dans la jungle autour du pied de la montagne Omoto sur Ishigaki, des balades de snorkeling à bord d'un voilier de 13 m ou par kayak depuis la plage, et des croisières en voilier au crépuscule ou de nuit. Tous les balades sont conduites en japonais et en anglais par un anglophone de naissance. Trajet depuis et vers un hôtel dans la zone de la ville d'Ishigaki compris.

Acheter[modifier]

Les boutiques de souvenirs sont abondantes, en particulier autour du port. Les deux rues de l'arcade couverte Ayapani Mall (あやぱにモール), juste à l'ouest de la poste, sont ce qui ressemble le plus à une zone commerçante.

  • Ishigaki-shi Tokusanpin Hanbai Center (石垣市特産品販売センター) Logo indiquant un lien vers le site web Ayapani Mall 2F, Okawa 208 – Ce centre commercial sous l'égide de la ville vend uniquement des produits d'Ishigaki authentiques, allant de l'artisanat aux produits alimentaires.
  • Tezukurikan Kōbō Uminchu (手作り館工房海人) Logo indiquant un lien vers le site web Misakichō 4 (Sanbashi-dōri just south of port) – Le magasin d'origine des omniprésents t-shirts Uminchu portés par environ la moitié de la population locale. Une grande variété de designs de 2 625 JPY.
  • Yashiya (ヤシ屋) (Next to Tōjinbaka) – Cette petite boutique-usine concocte de savoureuses sucreries au sucre de canne, vendues sur place pour 500 JPY le gâteau. Vous pouvez également voir le processus de fabrication, qui se compose essentiellement à écraser la canne à sucre et ensuite faire bouillir le jus jusqu'à ce qu'il se transforme en bonbons de sucre brun.

Manger[modifier]

Il y a beaucoup de choix pour manger au centre d'Ishigaki, même si les endroits les plus recherchés sont ouverts uniquement pour le dîner. La partie de Sanbashi-dōri entre les quais et la gare routière a un bon choix d'établissements de cuisine d'Okinawa à un prix raisonnable, la plupart offrant des menus de déjeuner abordables.

On trouve également plusieurs restaurants dans la partie touristique de la baie de Kabira avec de la cuisine locale.

Bœuf d'Ishigaki et bière à Kinjō

Boire un verre / Sortir[modifier]

Ishigaki a une vie nocturne étonnamment vivante, principalement des izakaya proposant l'omniprésent awamori local, un alcool fort. N'oubliez pas également de goûter la bière Ishigakijima (石垣島地ビール) locale micro-brassée, maintenant disponible en «marine» (lager), «kuro» (foncée) et trois autres versions.

Misakichō Center-Dōri (美崎町センター通り) et les rues alentours, juste au nord et à l'ouest du croisement 730, ont une variété d'izakaya, de salons de karaoké et de discothèques diversement honorables. En dehors de la ville, cependant, il n'y que peu ou pas du tout de vie nocturne et vous aurez même du mal à trouver un restaurant ouvert après 18 h.

Se loger[modifier]

Ishigaki possède une large gamme d'hébergement, allant des hôtels coûteux à plus de 10 000 JPY aux minshuku pour routards qui peuvent descendre à 3 000 JPY pour une chambre privée ou à 1 000 JPY en dortoir.

Bon marché[modifier]

Le camping sur la plage de Yonehara est facturé environ 600 JPY par personne et par jour (en juin 2009). Le propriétaire du camping ne fournit pas de tentes, et même si certains sites web officiels d'Ishigaki vous diront qu'il faut un permis de camping, le propriétaire du camping a effectivement acheté les licences lui-même et les met à disposition lorsque vous payez pour camper. Le camping sur la plage de Yonehara est une option très économique pour votre séjour sur l'île d'Ishigaki. Certains équipements de camping sont disponibles au 100 Yen Shop (à l'étage de Maxvalu sur Sanbashi Dōri), et le passe de bus de 5 jours est sans aucun doute recommandé si vous allez camper pour une durée prolongée, car il n'y a pas beaucoup de boutiques près de la plage de Yonehara et les meilleurs supermarchés sont de l'autre côté de l'île.

Prix moyens[modifier]

Un certain nombre d'hôtels de grande taille en grande partie identiques est apparu autour du port d'Ishigaki. Il ne s'agit pas vraiment de la zone la plus pittoresque où séjourner, mais elle est indéniablement pratique, aussi bien pour des excursions vers les îles, et pour manger et faire du shopping dans le centre de la ville.

Communiquer[modifier]

  • 1 Euglena Mall – réseau Wi-Fi accessible Wi-fi gratuit dans cette arcade couverte à quelques pâtés du terminal de bus.
  • 2 Centre Commercial Euglena (Euglena Mall et anciennement Ayapani Mall) – A un café internet, dans l'arcade éloignée du port.
  • 3 Bibliothèque publique (石垣市立図書館) Logo indiquant un lien vers le site web 1-1 Hamasakicho, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980 83-3862 – A un ordinateur avec accès à Internet.
  • 4 Vanilla Deli (directement en face de la mairie) – Accès Internet gratuit pour les clients.
  • 5 FamilyMart (ファミリーマート) (à l'intersection 730), Logo indiquant un numéro de téléphone +81980881388 – réseau Wi-Fi accessible Ce combini a une zone café avec des sièges, du wi-fi gratuit et des prises électriques permettant de recharger.
  • Gare routière – réseau Wi-Fi accessible Wi-Fi gratuit, le mot de passe étant dans une brochure sur le mur près du guichet.

Gérer le quotidien[modifier]

Les seuls distributeurs de billets de l'île utiles pour les étrangers se trouvent:

  • dans les bureaux de poste d'Ishigaki et de KabiraTyaku et sont disponibles tous les jours de h - 19 h sauf les jours fériés
  • au magasin Coco sur la rue principale près de l'intersection avec la route 730. Semble accepter les cartes internationales habituelles (a fonctionné avec une carte Visa allemande).

Aux environs[modifier]

  • Iriomote (西表島) (à une heure en bateau) – Propose des jungles de mangrove et le très discret chat sauvage d'Iriomote.
  • Taketomi (à juste 10 min en bateau) – Connue pour son village Ryūkyū bien préservé.
  • Yonaguni (à 30 min en avion ou h en bateau) – Le point le plus à l'ouest du Japon, proposant des ruines mystérieuses et de la plongée avec les requins-marteaux.


Cet article reprend du contenu de l'article ja:石垣島 de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Stars310.svg
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Îles Yaeyama