Télécharger le fichier GPX de cet article
33.559694444444133.53102777778Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Shikoku > Kōchi (préfecture)

Kōchi (préfecture)

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kōchi (préfecture)
​((ja) 高知県, Kōchi-ken)
Rivière Shimanto et pont d'Iwama
Rivière Shimanto et pont d'Iwama
Information
Pays
Région
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Kōchi est une préfecture japonaise, située sur l'île de Shikoku.

Comprendre[modifier]

Kōchi était autrefois connue sous le nom de Tosa (土佐).

Régions[modifier]

Villes[modifier]

Noradokei à Aki
  • 1 Aki (安芸) – Ancienne ville fortifiée et lieu de naissance d'Iwasaki Yattarō le fondateur de Mitsubishi Motors.
  • 2 Kami (香美) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Célèbre pour Anpanman et la grotte de Ryūga-dō.
  • 3 Kōchi (高知) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La capitale.
  • Muroto (室戸)
  • 4 Tosashimizu (土佐清水) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Nankoku (南国) – Une ville voisine de Kōchi connue pour ses poulets à longue queue.
  • 6 Shimanto (四万十) – Une ville nommé d'après la célèbre rivière éponyme, la dernière sans barrage au Japon. L'ancienne ville de Kubokawa (窪川), qui a fusionné avec d'autre pour former Shimanto, est célèbre pour son bœuf.
  • 7 Sukumo (宿毛) – Terminus de la ligne JR Dosan.
  • 8 Susaki (須崎市)

Autres destinations[modifier]

Jardin Monet à Kitagawa
  • 1 Cap Ashizuri (足摺岬, ashizuri misaki)
  • 2 Yusuhara (檮原)
  • 3 Tōyō (東洋) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Célèbre pour ses agrumes, le surf et la plage de Shirahama.

Parler[modifier]

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Kōchi (IATA: KCZ ; 高知空港, kōchi-kūkō ; aéroport de Kōchi Ryōma) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce petit aéroport a des vols pour Osaka-Itami, Tokyo-Haneda, Nagoya-Komaki et Fukuoka. Des bus relient la gare de Kōchi environ 2 fois par heure (35-45 min), 700 JPY.

En train[modifier]

Le moyen le plus populaire d'arrivant dans Kōchi se fait en train depuis Okayama sur Honshū, l'île principale. Depuis Okayama, prendre le train limited express Nanpu, et vous arriverez dans Kōchi en environ h 30.

En autocar[modifier]

Il y a plusieurs autocars de nuit pour Kōchi depuis Tokyo, Osaka et Fukuoka, et un d'Osaka à Nakamura et Sukumo tout au long de l'année, et également un service de bus spécial pendant le festival de Bon début août. Il y a également des autocars de jour depuis les autres de Shikoku et depuis la ville de Hiroshima (Bus JR Shikoku (ja)).

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Il y a plusieurs bureaux de locations aux gares de Kōchi, Nakamura, Susaki et Aki, tout comme à l'aéroport. Les routes dans Kōchi peuvent être longues, étroites et sinueuses, les conducteurs imprudents et les panneaux difficiles à comprendre sans connaître le japonais, mais conduire reste le meilleur moyen pour voir la plupart les sites les plus reculées de la préfecture.

Il y a une autoroute allant descendant depuis la ville d'Ōtoyo sur la frontière nord, passant par celle de Kōchi, descendant vers Susaki et continuant jusqu'à Shimanto.

En train[modifier]

Même sur la ligne Gomen-Nahari, les trains sont peu nombreux et espacés, et ne permettent pas toujours des liaisons pratiques avec les bus et de rejoindre les sites touristiques.

  • Carte JR Young Weekend Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs 1 000 JPY, seulement pour ceux de 29 ans et moins. – Si vous êtes dans Shikoku pour un moment, cela vaut le coût de prendre cette carte de réduction même pour un trajet aller-retour. Elle permet des réductions jusqu'à 40% sur les trajets aller-retour fait lors d'un même week-end.

Vous pourrez voir les trains Anpanman, qui sont juste des trains normaux, mais qui sont peints avec les personnages de ce dessin-animé populaire.

  • Site de la JR Shikoku Logo indiquant un lien vers le site web  – Il comporte beaucoup d'informations (en japonais et en anglais) sur les trains dans Shikoku, et également sur les liaisons avec les bus, les bus d'aéroports les hôtels et les attractions touristiques.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • Katsuo no tataki (鰹のタタキ) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – C'est la spécialité locale, de la bonite desséché rapidement sous une chaleur élevée afin que la surface soit cuite alors que l'intérieur reste cru.

Boire un verre / Sortir[modifier]

On y boit de la liqueur de toutes formes : les gens de Kōchi sont connus pour être de gros buveurs. Les femmes y sont particulièrement renommées pour leurs affinité et capacité à boire. On les surnomme Hachikin, ce qui veut dire littéralement « 8 testicules » car on dit qu'une femme de Tosa (Kōchi) peut boire comme quatre hommes ordinaires. Kōchi propose une abondance de saké et de shōchū, et les sympathiques gens du coin vous approcheront sûrement dans un des nombreux bars de Kōchi.

17 brasseries de saké dans Kōchi fabrique le Tosa Space Sake (土佐宇宙酒 Tosa uchūshu), préparé avec de la levure qui a fait un séjour dans l'espace de 10 jours et est revenu avec la fusée Soyuz en 2005, et donc ne manquez pas d'en goûter pour une expérience d'un autre monde.

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Shikoku
Destinations situées dans la région