Télécharger le fichier GPX de cet article
24.79682125.26749Map mag.png
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Okinawa > Îles Miyako > Miyako (Okinawa)

Miyako (Okinawa)

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Miyako (Okinawa)
​((ja) 宮古島, Miyakojima)
Miyakojima sky view.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Localisation
Site officiel

Miyako est la plus grande des îles Miyako.

Comprendre[modifier]

La plupart des 50 000 habitants vivent à Hirara, le principal quartier d'affaires et de divertissement de l'île. Le reste de l'île est assez peu développé, à l'exception de quelques sites touristiques côtiers, en particulier à Shigira dans le sud. Le sucre de canne et à degré moindre le tabac sont les principales cultures de l'île. Il y a pas grand chose à voir, pas vraiment de centre-ville, aucune merveille fabriquée par l'homme à voir, aucun cours d'eau à explorer et pas de montagnes à gravir. Ne désespérez pas! L'absence de rivières et de montagnes veut dire qu'il n'y a pas de ruissellement limoneux troublant l'eau. Miyako et les deux îles qui lui sont reliées, Kurima à l'ouest et Ikema au nord, ont des kilomètres de plages de sable blanc sans nom et une eau bleue claire. Lors d'une nuit de pleine lune, vous pouvez patauger jusqu'à hauteur de poitrine et regarder les «yakouchu» (des organismes unicellulaires bioluminescents) et encore voir vos orteils se tortiller. En journée, la plongée en apnée, la plongée sous-marine et les autres activités de plage sont aussi bien qu'ailleurs à Okinawa.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Miyako (宮古空港, miyako kūkō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Propose des liaisons directes avec Tokyo (Haneda), Naha et Ishigaki avec JTA et ANA. Il y a des chances pour que vous fassiez escale à Naha, donc envisagez de passer également du temps sur l'Île d'Okinawa, la plus grande de l'archipel.

En ferry[modifier]

En date de 2018, il n'y a aucun service régulier reliant à l'extérieur des îles Miyako.

Circuler[modifier]

En bus[modifier]

Les transport en commun sur Miyako se limitent aux bus aux dessertes espacées de plusieurs heures. S'ils sont assez bon marché (max 500 JPY l'aller), ils sont peu pratiques et semblent aller au même rythme que l'île. Informez-vous auprès de votre hôtel ou logement, mais ne soyez pas surpris s'ils n'ont pas plus d'informations que ce qui est imprimé dans les magazines touristiques locaux.

En taxi[modifier]

Les taxis sont une option viable, surtout si deux personnes ou plus vont au même endroit pour la journée. Attendez-vous à payer environ 2 000 JPY du centre-ville Hirara à la plage de Maehama, et programmez votre retour.

DAIKO

Ne conduisez pas en état d'ébriété à Miyako! Ils ont un service sympa appelé «DAIKO». Des gens du coin sobres vous conduiront, vous, vos potes et votre voiture chez vous pour un montant raisonnable, probablement pas plus que 2 000 JPY, sans condition spéciale. C'est complètement sûr et réglo. Demandez à votre troquet ou dans la plupart des parkings.

En voiture[modifier]

La location de voiture est assez chère, et celles de vélos et de scooters ne sont pas beaucoup moins chères. Cela étant dit, avoir votre propre moyen de transport est essentiel pour apprécier ce que Miyako peut offrir. Il y a plusieurs agences nationales à l'aéroport facturant à partir de 5 000 JPY par jour. Note: Vous devez disposer d'un permis de conduire international et d'un permis de conduire valide pour conduire au Japon.

Voir[modifier]

Les plages, dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du port de Hirara:

  • 1 Sunayama (砂山ビーチ, sunayama be-chi) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – C'est un chouette endroit pour prendre une photo mais pas particulièrement un bon endroit pour se baigner. Conduisez 30 min vers le nord sur la route 83 vers la route 230, et traversez le pont vers Ikema. Prenez un verre au piège à touristes, grimpez et regardez la vue. Continuez dans le sens des aiguille d'une montre autour de l'île juste pour dire vous l'avez fait, et à moins d'1 km du piège à touristes, vous trouverez deux plages excellentes, nommées d'après leurs caractéristiques principales, l'une appelée Rope (ロープ) et l'autre Block (ブロック). Il n'y a pas d'indication, mais une voiture ou deux peuvent peut-être se garer à coté de la route. Block a du chouette corail, faites juste attention au courant.
  • Aragusuku – Ensuite repartez vers le sud et à l'est sur la route 83 en direction de Gusukube. Sur la route, vous trouverez Aragusuku, une super plage peu profonde avec beaucoup de poisson et de corail. Deux groupes louent des choses et vendent des rafraîchissements pendant l'été. Allez du coté gauche et n'hésitez pas à vous asseoir aux tables. La propriétaire est Yasuyo-san, jouant du chamisen, buvant parfois de l'alcool et adorant la plage. Elle gère également une pension voisine. Yoshino est un autre lieu décent à quelques kilomètres sur la route (stationnement: 500 JPY).
  • Higashihenazaki – Même si ce n'est pas vraiment une plage, suivez les indications pour Higashihenazaki est un endroit pittoresque avec un phare. Comme c'est le point le plus oriental de l'île, c'est un endroit populaire pour regarder le soleil se lever.
  • Retourner vers la route 83 en direction de Bora et du très commercial Bora Beach Park (保良). Arrêtez-vous y ou continuez vers l'ouest sur la route 235 pour Shigira (シギラ), un endroit autrefois sauvage ayant été repris par des mercenaires de Tokyo. La plage rocheuse est maintenant bien entretenue mais toujours ouverte au public, et donc vous pouvez apporter votre glacière et vous détendre à leurs frais. La crique est assez bien protégée, et donc un bon choix pour les enfants ou en cas de mauvais conditions météo. Nager vers le milieu et juste avant la formation rocheuse il y aura quelques poissons clowns.
  • Continuez vers l'ouest sur la route 235, traversez le pont pour Kurima. Garez-vous dans le parking sur la gauche juste après avoir traversé le point et prenez le chemin de pierre 10 min vers Tako. Il y a du poisson dans les flaques de marée et beaucoup plus à voir de l'autre coté des rochers, mais faites attention. Arrêt suivant: Nagamahama. Suivez les indications pour «長間浜», regardez les quelques vaches attachées à un arbre. Garez-vous et marchez vers l'océan.
  • Retraversez le pont, tournez à gauche et aller vers Maebama, la plage la plus populaire de Miyako. Les gens du pays ont tendance à traîner près de la rampe de mise à l'eau à côté du pont, mais ils fréquentent aussi Windy, une maison de plage servant des Miyako-soba (500 JPY) et d'autres plats à prix très raisonnable. Maebama s'étend sur plusieurs kilomètres jusqu'à devenir Nishi-hama, un endroit de kite-board isolé, puis l'un peu bizarre Sanitsu-hama. À marée basse, vous pouvez marcher sur la plage de Maebama à Sanitsu-hama (faufilez-vous juste à travers la zone faussement privée de l'hôtel Tokyu), mais il y a aussi des chemins de jogging pavées dans les terres.
  • Après avoir quitté Sanitsu-hama, prendre la route 390 depuis Shimoji en retournant vers Hirara et la plage Painagama juste avant le port de Hirara. Painagama n'est pas particulièrement une bonne plage en journée, mais pratique après une nuit à boire. Faites attention à vous!

Faire[modifier]

La plongée sous-marine est probablement l'attraction principale de Miyako. Tout le monde sur l'île connaît quelqu'un «qui a un bateau». Généralement, ils peuvent vous obtenir un petit rabais ou au moins une certaine priorité.

  • Aqua Story (アクアストーリー) Logo indiquant un lien vers le site web 市平良字下里482-1 (pour qu'on vienne vous chercher, appelez ou demander à votre hébergement d'appeller pour vous), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-73-5432 – Le personnel peut parler ou ne pas parler anglais, mais c'est un magasin de plongée réputé.

Le kite-board (si vous ne connaissez pas) est une grande voile volante et une planche (généralement) dans l'eau avec un dingue entre les deux. L'eau et le vent près de Maehama sont super entre novembre et avril, et convenables le reste de l'année.

  • M-Air Kiteboarding Logo indiquant un lien vers le site web 233 Yonaha, Shimoji, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-76-2479 – Pour un logement, des leçons, des fournitures ou de l'information, appelez Shu-san.
  • Shi-Sa Monogatari 246 Shimozato, Hirara (En face de la plage de Painagama.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-75-0660 Logo indiquant des horaires 10 h - 20 h. Logo indiquant des tarifs 2 500 JPY. – Faites votre propre Shī-sā (scuplture traditionnelle entre le lion et le chien). Si vous aimez votre création, vous pourrez le faire cuire et livrer n'importe où au Japon. Parfait pour un jour pluvieux.

Acheter[modifier]

Miyako-jima ne cherche pas vraiment à être réputé dans la vente de souvenirs. La plupart des choses disponibles à Miyako proviennent de l'île principale d'Okinawa ou des îles principales du Japon. On y cultive des fruits cultivés, des mangues (juin à août), des fruits du dragon (de mai à octobre) et des bananes (toute l'année), mais ils ne sont pas spécifiques à Miyako et sont soumis aux réglementations sur l'importation. Le sel de Miyako-jima détient le Record du monde Guinness pour le sel contenant le plus de variétés minérales. Le sel est disponible dans les magasins de souvenir, les supermarchés et un magasin de sel dans la rue Nishizato.

On trouve de l'awamori (泡盛)partout, même si elle n'est pas fabriquée à Miyako. Taragawa (多奈川) est une marque populaire. Kuusu (古酒) est de l'awamori âgée et un peu chère.

Il y a sur l'île quelques artisans locaux répondant aux attentes des touristes.

  • Potan (ポタン)
  • Kaikoubou (海工房)

Les t-shirts font toujours de bons cadeaux/souvenirs.

  • Sabo en face de A&W sur Shimozato O-dori. – Des designs décents avec marqué «Miyako» dessus.
  • Uminchu Miyako (海人宮古) à 02 min à pied, après A&W et le magasin Sabo. – Dur choix… Le fait que vous achetez un t-shirt hors-de-prix veut dire que vous n'êtes pas un 海人, mais les trucs à l'intérieur restent sympa.

On trouve du kitsch insulaire partout à Hirara. Cela fait partie du charme de la ville.

  • Miyakojima Kankou Bussan Center - Hanashiro (près de Max-Value de l'autre coté de la route 78. Recherchez la grande et voyante arche.) – Roi du kitsch, et moyennant des frais ils livreront n'importe où au Japon.

Sanshin (instrument à trois cordes):

  • Miyako Mokkou Gei (宮古木工芸)

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

RAC propose des vols inter-îles pour Tarama. Vous pouvez aussi prendre le ferry pour les îles Irabu et Shimoji.


Cet article reprend du contenu de l'article Miyako-jima de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Îles Miyako