Télécharger le fichier GPX de cet article
52.3166666666675.55Map mag.png

Pays-Bas

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > Benelux > Pays-Bas
Aller à : navigation, rechercher

Pays-Bas
​((nl) Nederland)
Canals of Amsterdam - Jordaan area.jpg
Drapeau
Flag of the Netherlands.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel

Les Pays-Bas est un pays d'Europe, membre de l'Union européenne.

Comprendre[modifier]

  • Les Pays-Bas sont connus pour leurs fromages, leur bière, moulins, canaux, sabots, vélos et leurs champs de tulipes.
  • Les polders (terrains gagnés sur la mer, ou des des vieux lacs) ont fait la fierté des habitants du pays. Une nouvelle province est même apparue : le Flevoland.
  • Une inondation venant de la mer a forcé les Pays-Bas à se protéger derrière des digues gigantesques visibles entre autres sur le barrage du delta.
  • Le commerce est un élément essentiel de la culture néerlandaise. Le port de Rotterdam en est l'emblème actuel.
  • Le pays fut une terre d'asile pour les protestants et juifs qui furent persécutés par les catholiques. L'époque religieuse est maintenant bien révolue: les églises ferment pour devenir des logements, musées ou discothèques, ou sont démolies. Cependant la tolérance religieuse est toujours à l'ordre du jour.
  • La découverte de gaz dans le nord du pays dans les années 1980 a lancé un grand mouvement de renouveau social. Il en reste aujourd'hui des traces sous la forme d’impôts élevés d'une part mais aussi de redistributions importantes d'autre part grâce aux multiples allocations disponibles.
  • Ces dernières années la crise économique du voisin allemand a freiné le développement du pays. De douloureuses réformes et coupures de budgets ont été adoptées avec résignation en attendant des jours meilleurs. Le chomage reste bas et le déficit du budget est inférieur aux 3 % fixés dans la zone Euro.
  • Les néerlandais vous surprendront par leurs dons des langues. Le néerlandais est une langue germanique avec beaucoup d'influences latines. Le commerce fut excellent vecteur d'apprentissage d'autres langues. Aujourd'hui le tourisme est l'explication de cet effort.

Régions[modifier]

Carte des provinces des Pays-Bas
Brabant septentrional (Noord-Brabant)
Drenthe
Flevoland
Frise (Friesland, Fryslân)
Groningue (Groningen)
Gueldre (Gelderland)
Hollande méridionale (Zuid-Holland)
Hollande septentrionale (Noord-Holland)
Limbourg (Limburg)
Overijssel
Utrecht
Zélande (Zeeland)

Villes[modifier]

  • 1 Amsterdam—  la capitale
  • La Haye—  (Den Haag ou 's Gravenhage), ville qui offre culture, plage et politique à la fois
  • Haarlem—  ville très proche d'Amsterdam.
  • Eindhoven
  • Rotterdam
  • Utrecht—  cité universitaire
  • Gouda
  • Maastricht
  • Leyde—  (Leiden): cité universitaire et pittoresque.
  • Delft—  cité universitaire et connue pour ses faïences (bleu de Delft)
  • Groningue (Groningen), cité universitaire

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

Les Pays-Bas font partie de l'espace Schengen. Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panamá, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

  • Les voyageurs sans visa mentionnés ci-dessus et non membres de l'EEE ou de Suisse ne peuvent pas rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours dans l'espace Schengen dans son ensemble et, en général, ne peuvent pas travailler au cours de leur séjour (bien que certains pays de l'espace Schengen permettent à certaines nationalités de travailler). Le comptage des jours commence une fois que l'on entre dans un des pays de l'espace Schengen et ne revient pas à zéro en quittant un pays Schengen pour un autre.
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande peuvent rester plus de 90 jours, mais sans travailler s'ils n'ont pas de permis de travail, dans certains pays de l'espace Schengen, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Islande, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

En autocar[modifier]

La compagnie française Eurolines dessert les Pays-Bas : (http://www.eurolines.fr) Elle propose des tarifs parmi les plus bas du marché et en tout cas souvent moins cher que les compagnies aériennes

En avion[modifier]

L'aéroport d'Amsterdam est Schiphol. Il se situe à, à peine 15 minutes du centre ville d'Amsterdam. Il est facilement accessible en train ou en voiture. Vous pourrez également envisager de prendre un taxi mais ils sont assez coûteux jusqu'à Amsterdam. Le train est rapide, offre un accès direct au centre ville d'Amsterdam et niveau prix c'est intéressant puisque vous ne paierez que 2 ou . Renseignez-vous au point accueil de l'aéroport pour d'autres transports, vous pourrez également emprunter le bus, une navette qui vous conduira sur Amsterdam même.

  • KLM Logo indiquant un lien vers le site web —  La compagnie aérienne nationale.

En bateau[modifier]

Des ferry relient la Grande-Bretagne aux Pays-Bas.

  • Le trafic le plus important est à Hoek van Holland (souvent orthographié Hook of Holland par les anglophones) entre Rotterdam et La Haye.
  • Rotterdam Europoort offre également une liaison.
  • IJmuiden près d'Amsterdam offre en plus de la liaison avec la Grande-Bretagne, une liaison vers la Norvège.

En train[modifier]

Depuis Paris et Bruxelles, par le Thalys, qui arrive à Amsterdam et passe par Rotterdam. La ligne à grande vitesse s'est terminée en 2007. En 2015, les trains ne rouleront plus et seront remplacés par les TGV. Cela dit le train reste un moyen assez onéreux de venir à Amsterdam, prenez-vous y à l'avance!!

En voiture[modifier]

(1) Attention au niveau de Lille vous devez choisir la route de Villeneuve d'Ascq puis Gand sinon vous allez vous perdre à Mouscron en Belgique. Mais si on connaît bien la route, par Mouscron le trajet est plus rapide.

Il reste très difficile de se garer dans les villes, surtout à Amsterdam. Tous les parkings sont payants, parfois jusqu'à 4,6  de l'heure pour le Centrum. Le mieux est encore de laisser sa voiture dans un parking en dehors de la ville et prendre des forfaits trams ou encore de louer un vélo pour toute la durée de votre séjour. Voilà un lien idéal [1] pour parquer sa voiture à moindre coût et non loin du centre ville d'Amsterdam. Ce lieu est très bien desservis par les tramways (n°16 et 24 qui vous mèneront rapidement vers la gare Centraal, centrum d'Amsterdam) et pour avoir garer votre voiture là-bas on vous fournira gratuitement un ticket d'aller-retour en tramway.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Les liaisons aériennes intérieures existent mais ont peu d'intérêts. Le pays est petit et le train ou la voiture sont souvent plus rapides que l'avion. Les aéroports:

En train[modifier]

Les NS (Les Chemins de fer Néerlandais) ont des gares dans tous les villes. Un ticket aller-retour entre Amsterdam et La Haye coûte € 17,40.

Les transports ferroviaires sont très développés aux Pays-Bas. En général se déplacer n'est pas un problème en arrivant dans chaque gare vous avez toujours possibilité de trouver d'autres moyens de transports qui vous mèneront où vous le souhaitez (bus, vélos, taxis, tramways, voitures de location...)

En voiture[modifier]

Limitations de vitesse générales.

Beaucoup d'autoroutes et de vois express en bon état, elle sont toutes gratuites sauf dans le tunnel sous le Westerschelde et au Kiltunnel près de Dordrecht.

Des stations-service sont réparties à travers le pays y compris sur les nombreuses aires d'autoroute, celles-ci disposent parfois d'un établissement de restauration et sont toujours équipés d'une boutique où trouver snacks et articles utiles aux trajets. Les firmes pétrolières nationales et internationales y sont présentes.

Attention aux radars automatiques et aux "radars tronçons" (trajectcontrole) sur quelques autoroutes très fréquentées. Il s'agit de caméras qui captent les numéros d'immatriculation et mesurent le temps écoulé entre deux points pour calculer la vitesse moyenne. Les radars de feux tricolores font également leur apparition en ville.

Limitations de vitesse :

  • Autoroute : 130 km/h très souvent ramenée à 100 km/h
  • Route : 80 km/h
  • Ville : 50 km/h ou 30 km/h (prendre garde aux panneaux...)

Autour des villes de Rotterdam, la Haye et Amsterdam la vitesse est limitée à 80 km/h pour lutter contre la pollution atmosphérique. La traversée de Maastricht n'étant pas encore sous statut autoroutier, sa vitesse est limitée à 50 km/h et des feux tricolores ponctuent le parcours. Toujours en tenir compte lors du calcul des trajets.

Dans les villes, les pistes cyclables et les trams compliquent la conduite. Faites attention aux vélos qui se faufilent partout et ne respectent pas la signalisation. Donc, regardez bien dans votre rétroviseur droit avant de tourner à droite ou en manœuvre de stationnement.

En cas d'infraction, il est préférable de disposer d'une somme suffisante d'argent liquide. En théorie, les forces de l'ordre peuvent immobiliser votre véhicule dans l'attente du paiement total. La pratique veut quant à elle, que l'on soit escorté jusqu'à un distributeur de billets de banque afin de finaliser le règlement de la contravention.

Rassurant... Non ?

Le stationnement est problématique dans les villes, réglementation et coûts élevés font que l'on préfère les éviter. Ne pas payer peut valoir la pose d'un "sabot de Denver" ou la mise en fourrière (très rapide ici...). Le mieux est de rejoindre de préférence un parc-relais (situés près des autoroutes...) indiqués par la mention "transferium" ou "Park en Ride" sur les panneaux, puis poursuivre son trajet en transports en commun.

À vélo[modifier]

Il est possible de louer des vélos dans beaucoup de gares. Attention, il n'est pas rare de se faire voler son vélo, il est d'ailleurs conseillé d'avoir plusieurs antivols dans les grandes villes. Attachez le vélo a quelque chose solide!

Il est envisageable de parcourir les Pays-Bas en utilisant des pistes cyclables.

À pied[modifier]

En ville, les déplacements à pied peuvent dérouter du fait de l'étroitesse des trottoirs. Même pour de courtes distances, les néerlandais utilisent leurs vélos et la voirie urbaine est donc organisée avant tout en fonction de la circulation cycliste. Dans les nombreuses rues interdites à la circulation automobile, la partie centrale de la chaussée est réservée aux cyclistes et les piétons doivent circuler sur les côtés.

Parler[modifier]

La langue officielle est le néerlandais. La majorité des gens parlent anglais. On trouve aussi des francophones surtout chez les personnes plus agées.

Le frison est la langue de la province de Frise mais les habitants de Frise parlent aussi le néerlandais.

Acheter[modifier]

Monnaie[modifier]

Les Pays-Bas utilise l'euro. C'est l'un des nombreux pays européens qui utilisent cette monnaie commune. Les billets et les pièces en euros ont cours légal dans tout le pays.

Pays qui ont l'euro comme monnaie officielle:

Un euro est divisé en 100 eurocents ou centimes d'euro en abrégé cents ou centimes.

Le symbole officiel de l'euro est €, et son code ISO est EUR. Il n'y a aucun symbole officiel pour les eurocents.

Billets en Euro
Billets
Les billets en euros sont les mêmes dans tous les pays.
Pièces ordinaires
Tous les pays de la zone euro ont émis des pièces avec une face nationale distinctive d'un côté, et une face standard commune de l'autre côté. Les pièces peuvent être utilisées dans tous les pays, quel que soit le pays d'origine de la pièce utilisée, par exemple une pièce d'un euro de Finlande peut être utilisée au Portugal.
Pièces commémoratives de deux euros
Elles ne diffèrent des pièces normales de deux euros que sur leur face « nationale » et circulent librement comme monnaie légale. Chaque pays peut en produire une certaine quantité dans le cadre de leur production de pièces normales. Il existe aussi des pièces commémoratives de deux euros « à l'échelle européenne ». Elles sont produites pour commémorer des événements spéciaux, par exemple l'anniversaire de traités importants.
Retrait d'argent
Les retraits d'argent aux distributeurs de billets sont facturés au même prix qu'un retrait d'argent dans le pays d'origine pour les détenteurs d'une carte de banque d'un compte d'un pays de la zone euro. Les transferts d'argent entre deux comptes sont aussi considérés par les banques comme un transfert entre deux comptes d'un même pays.


Taux de change EUR actuel
Google Finance: CAD CHF GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF GBP USD
XE.com: CAD CHF GBP USD
OANDA.com: CAD CHF GBP USD
fxtop.com: CAD CHF GBP USD

Achats[modifier]

  • la chaîne de magasin Hema propose à des prix très raisonnables des articles pour la maison
  • Albert Heijn est une chaîne de supermarché repérable à son enseigne ah dans les gares par exemple.
  • Une voiture neuve. Vous profitez d'une détaxe très importante à l'export car la taxe BPM de l'ordre de 15 % n'est plus appliquée.
  • Des diamants à Amsterdam (ils ne sont pas moins chers mais c'est une des activités de la ville).
  • Des carreaux en bleu de Delft du XVIIIe siècle chez un antiquaire à Amsterdam, Leyde, Delft ou La Haye.
  • Un tableau à la façon des peintres flamands.
  • Des bulbes de tulipe.

Manger[modifier]

Quelques suggestions

  • le hareng cru
  • les Stroopwafels, des gaufres au beurre et à la mélasse, énergétiques
  • le fromage : Gouda ou Edam au cumin
  • le Vla, une crême dessert qui se vend en briques UHT.
  • des pâtisseries aux pommes
  • les frikandelles, les "crockets", spécialités de viande frites avec de la sauce, qui se vendent en friterie ou même "du mur", en mettant une pièce dans une sorte de distributeur sur le mur (à l'arrière se trouve une cuisine).

La cuisine locale:

  • Hutspot
  • Stamppot
  • Boerenkool
  • Erwtensoep (soupe aux pois)

Ce qui manque aux hollandais expatriés :

  • Hagelslag: Pépites de chocolat à manger sur du pain
  • Beschuit met muisjes: biscottes avec des souris (petits bonbons anisés servis lors d'une naissance)
  • Poffertjes: Des crêpes de cinq centimètres de diamètre.
  • Dropjes: Des bonbons genre réglisse salés.
  • Pindakaas: Beurre de cacahuète
  • Oliebollen: Des beignets à déguster entre noël et nouvel an.
  • Pepermunt: Des pastilles à la menthe
  • Pindasaus : sauce à base de cacahuètes utilisée dans la cuisine indonésienne (l'Indonésie est une ancienne colonie hollandaise)

Boire[modifier]

  • La bière nationale est la Heineken
  • D'autres bières néerlandaises fort appréciées sont l'Amstel (aussi de l'entreprise Heineken), la Grolsch, la Brand, la Bavaria...
  • Goutez également la genièvre, jeune ou vieux (jonge jenever ou oude jenever) qui est réputée.
  • L'eau est servie "gazeuse" ou "plate". On parle de Spa blauw (Spa bleu, c'ést plate) ou Spa rood (Spa rouge, c'est gazeuse), comme Spa est la marque la plus connue.
  • Évitez l'alcool au volant sous peine d'être amené au poste de police en cas de contrôle positif.
  • au déjeuner, le hollandais boit du lait ou du thé
  • advocaat: une crème liqueur à base d'œufs que l'on mange avec une petite cuillère à l'apéritif ou que l'on verse sur de la glace à la vanille nappée de sauce chocolat.

Se loger[modifier]

  • Les hôtels sont de bonne qualité mais pratiquent des tarifs élevés.

Bon marché[modifier]

  • Les 30 auberges de jeunesse sont souvent de qualité, [2], site en néerlandais, anglais et allemand.
  • Les VVV (syndicats d'initiative) peuvent vous aider à vous loger dans les meilleures conditions. * Le petit déjeuner néerlandais est souvent royal et fait la joie des touristes.

Apprendre[modifier]

Le néerlandais s'apprend relativement facilement surtout si vous maitrisez déjà une autre langue. Les français rencontrent des difficultés liées à leur prononciation très "douce" qui n'est pas aussi contrastée que la langue néerlandaise le veut. Une autre complication vient de ce que beaucoup de néerlandais parlent spontanément anglais lorsqu'ils découvrent que vous êtes étranger. Si vous persistez à parler néerlandais, les néerlandais apprécieront votre détermination.

Travailler[modifier]

  • Pour les ressortissants de l'Union Européenne, il faut quand même un permis de séjour de cinq ans si votre contrat est à durée déterminée. La durée de votre permis de séjour est inférieure en cas de contrat à durée déterminée inférieure à cinq ans.
  • Un SOFI nummer est obligatoire. Il s'agit d'un numéro social et fiscal. Les entreprises et les impôts vous identifient par ce numéro. Vous devrez vous faire recenser à la mairie pour l'obtenir.
  • Les impôts et charges sociales sont élevés. Il existe des régimes fiscaux préférentiels pour les étrangers qui sont engagés dans des secteurs où le recrutement est difficile aux Pays-Bas.
  • Beaucoup de Polonais viennent aux Pays-Bas lors de la saison du ramassage des asperges. Ce travaille difficile est boudé par les néerlandais car plutôt mal payé. Les Polonais frappés par le chômage dans leur pays sont appréciés pour leur volontarisme et la qualité de leur travail.

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 112

Sur l'autoroute A16 entre Breda et Rotterdam, des vendeurs de drogue essaient parfois d'attirer votre attention. Ils recherchent bien sûr les voitures étrangères avec des jeunes. Ne vous fâchez pas, arrêtez vous dans une station service et demandez au gérant ce que vous devez faire. La police connaît bien ce genre d'activités illégales et a l'habitude de surveiller les stations services et aires d'autoroute situées sur le trajet.

Les quartiers touristiques et le tramway attirent les pickpockets. Des panneaux indiquent fréquemment les zones à problèmes. Restez vigilants.

Certains quartiers touristiques plus calmes attirent les petits escrocs: Un homme apparaît "ensanglanté" dans une rue peu passante près d'un hôtel à touriste et vous demande de lui donner de l'argent (une petite somme) pour payer le transport jusqu'à l'hôpital. Votre hôtel vous renseignera sur ce genre de pratiques.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Respecter[modifier]

  • La tolérance sur la drogue. Les Néerlandais ont trouvé une solution qui n'est pas parfaite. Ils en sont bien conscients mais n'ont pas trouvé mieux pour l'instant. Ne fumez pas votre pétard n'importe-où, restez plutôt dans les coffee-shop, sinon trouvez un coin reculé d'un parc.
  • Le néerlandais n'est pas un dialecte de l'allemand, pas plus que l'espagnol n'est un dialecte du français : les deux langues appartiennent seulement à la même famille linguistique, les langues germaniques, d'où des tournures grammaticales et des éléments de vocabulaire parfois proches. Il a donné lieu à une riche production littéraire au cours des siècle, sous la plume d'auteurs tels que Joost van den Vondel (on parle d'ailleurs de la « Langue de Vondel » au même titre que de la « Langue de Molière » pour le français.
  • Les Néerlandais traînent on ne sait pourquoi une réputation de radinerie. C'est pourtant l'un des pays où l'on donne le plus à des associations caritatives ou aux pays en voie de développement.
  • Des restes de la tradition calviniste sont encore visibles comme l'absence de rideaux aux fenêtres. Restez cependant discrets.
  • La cuisine traditionnelle néerlandaise, rustique et roborative, met l'accent sur des aliments simples, cuisinés sans façon. La cuisine sino-indonésienne (l'Indonésie est une ancienne colonie hollandaise) est fort appréciée de tous. Il y a aussi plusieurs restaurants étoilés du guide Michelin.
Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Benelux
Destinations situées dans la région