Trecking au Népal

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Népal : Les Incontournables[modifier]

Un trek facile pour les débutants – Sarangkot[modifier]

La randonnée d'une journée jusqu'à Sarankot, au milieu de la vallée de Pokhara, est parfaite pour tester votre forme et vous préparer au style de trek que l'on peut faire dans la région. Admirez le lever et le coucher du soleil depuis la charmante petite pension située en haut de la crête.

Tikas rouges et œillets d'inde orange[modifier]

Les couleurs de l'hindouisme et du bouddhisme foisonnent à Katmandou. Le e siècle continue à vivre fièrement dans l'architecture et la culture, et ce malgré la présence intrusive du e siècle.

Un trek vers le camp de base de l'Everest[modifier]

C'est une randonnée que vous n'oublierez jamais – excitante, difficile, époustouflante. Les montagnes sont plus hautes que les nuages sur le trek de l'Everest. Vous devrez aller au bout de vos limites, vous vous ferez des amis pour la vie et vous contribuerez au développement de l'économie locale.

Un safari à dos d'éléphant, Chitwan National Park[modifier]

À l'aube, offrez-vous une promenade à dos d'éléphant dans le Chitwan National Park pour observer des rhinocéros, avant de participer au bain des pachydermes dans la rivière.

Marchander sur les marchés[modifier]

Sauf pour les aliments et les produits de base, ici on marchande, que ce soit pour vendre ou pour acheter (à Namche, on vous proposera même d'acheter vos chaussures !). Il existe un prix pour les Népalais et un autre pour les touristes, mais pas de taxes. Les bonnes affaires ne manquent pas ! Offrez un tiers ou moitié moins que le prix demandé et restez ferme.

Les Sherpa[modifier]

Les Sherpa comptent parmi les gens les plus amicaux et les plus incroyables que vous rencontrerez jamais. Leur force est une source d'émerveillement inépuisable, leur entrain et leur hospitalité sont inoubliables.

Un trek dans la jungle[modifier]

Je marche dans une forêt tropicale splendide, étincelante de rosée, et l'humidité est telle que mes lunettes ne cessent de s'embuer. Les rochers, glissants, sont couverts de mousse, mais la main d'un Sherpa est toujours là pour m'empêcher de me briser le cou. Un puits de lumière apparaît.

Trek du tour des Annapurnas[modifier]

Après des heures à monter ou descendre les marches de granit escarpées qui ponctuent le sentier, les sources chaudes en plein air de Tatopani, à proximité de la rivière Kali Gandaki, permettent de détendre les muscles fatigués.

Un trek jusqu'au camp de base de l'Annapurna[modifier]

Le trek du sanctuaire de l'Annapurna conduit au cœur du massif de l'Annapurna en serpentant à travers une vallée encaissée pour arriver au camp de base des plus hauts sommets du monde. La vue est époustouflante.

Les momo[modifier]

De succulents raviolis cuits à la vapeur et trempés dans une sauce épicée à base de tomates qui résume à elle seule les saveurs du Népal : piment, ail, gingembre, tomate et oignon. Difficile de ne pas devenir accro !

Holi, la fête des couleurs, à Katmandou[modifier]

Holi est une fête particulièrement exubérante dont le point fort consiste à asperger les gens d'eau et de peinture ! Vous en sortirez hilare et couvert de peinture de la tête aux pieds.

De jiri à l'Everest[modifier]

Pour découvrir le Népal rural, mieux vaut organiser un trek vers l'Everest depuis Jiri que de rejoindre Lukla en avion et partir de là. La marche est difficile, mais le paysage est extraordinaire, les lodges tranquilles et les habitants très accueillants. Vous aurez un aperçu du « vrai » Népal – pour moi, ça a été la partie la plus agréable du trek de l'Everest.

Un chang et un tongba à Lukla[modifier]

Fêtez la fin de votre trek à Lukla avec ces deux « bières ». Le chang (voir photo) est une boisson laiteuse à base d'orge, de riz ou de millet fermenté. Le tongba, fait avec du millet fermenté, se boit à la paille dans un immense verre où l'on ajoute de l'eau chaude à mesure que le niveau descend.

Les facéties des singes à Swayambhunath[modifier]

Swayambhunath, surnommé le temple des Singes, est l'un des sites bouddhiques les plus sacrés de Katmandou. Les singes qui occupent les lieux doivent avoir des goûts de luxe, car l'escalier qui mène au stupa et à ses moulins à prières offre un magnifique panorama sur la ville et la vallée en contrebas.

Les Cobras de Katmandou[modifier]

En se promenant dans les rues de Katmandou, on croise parfois des charmeurs de serpents. Attention : les reptiles ne sont pas très bien dressés et il leur arrive d'essayer de mordre les passants ! Et si vous prenez une photo, n'oubliez pas de donner  sous peine de vous faire injurier.

En savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/destinations/asie/nepal/les-incontournables#J8bXLcioqL0sMDld.99