De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Un saut en tandem accompagné d'un caméraman.

Le parachutisme ou chute libre ou encore skydiving est une activité sportive consistant à chuter, muni d'un parachute, d'une hauteur allant d'une centaine de mètres à plusieurs milliers au départ d'un aéronef.

Comprendre[modifier]

Avertissement Cette page ne décrit pas les activités telles que le parachutisme ascensionnel à flanc de montagne ou remorqué derrière un bateau à moteur où le parachute est ouvert dès le départ ni le sport extrême qu'est le « saut de base » ((en) base-jump) qui consiste à s'élancer d'un point fixe comme, par exemple, un immeuble ou un pont.


Le parachutisme ne fonctionne pas comme un sport de spectateurs car l'action est trop loin du sol. Si vous voulez en faire l'expérience, vous devez attacher un kit et monter dans cet avion.

Jargon[modifier]

  • AFF (Accelerated Free Fall) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le terme anglais pour « PAC ».
  • Arrondi  – Action simultanée sur les deux commandes de manœuvre par un mouvement des bras du haut vers le bas afin de réduire la vitesse (principalement à l'atterrissage).
  • PAC (Progression accompagnée en chute libre)  – Formation au saut en solo.
  • Pilote de binôme  – L'instructeur d'un saut en tandem.
  • Static line jump Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le terme anglais pour « Saut en ouverture automatique ».
  • Voile Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le parachute lorsqu'il est ouvert (descente sous voile).

Règles de sécurité[modifier]

Phase d'atterrissage en tandem réussie.

Comme dans toute activité, il y a certaines règles à respecter. Dans le parachutisme, celles-ci ne doivent surtout pas être prises à la légère :

  • avoir au moins 10 ans ou mesurer minimum 1,2 m pour les sauts en duo ou 16 ans (14 ans dans certains pays) pour les formations PAC,
  • le jour du saut, arriver à l'heure déterminée pour le rendez-vous. Ce dernier a lieu entre 2 et 3 heures avant le saut proprement dit,
  • ne pas avoir consommé de l'alcool,
  • ne pas avoir consommer de substances (licites ou non) qui auraient des effets néfastes tout au long du saut (vomissements, perte de conscience, etc.),
  • attacher les cheveux longs,
  • mettre des bouchons d'oreille pour les personnes hypersensibles au bruit (en général, ceux-ci, s'ils sont directement accessibles, peuvent être ôtés sous voile),
  • dans l'avion, rester calme et concentré,
  • pendant un saut en duo, ne pas se bloquer et laisser le pilote du binôme gérer le saut,
  • pour réussir un atterrissage en duo en douceur, il faut bien lever les jambes et laisser le pilote du binôme poser le premier les pieds au sol afin d’éviter tout danger ou blessure,
  • une fois atterri, ne pas rester sur la piste.

Types de sauts[modifier]

Un saut en ouverture automatique.

Il existe trois façons principales de pratiquer le parachutisme.

Tandem ou duo ou binôme où vous sautez attaché à un instructeur (pilote du binôme) qui fait tout le travail. Cette façon est accessible à toute personne âgée d'au moins 10 ans ou mesurant minimum 1,2 m, même PMR, de bonne condition physique. La chute libre démarre entre 3 000 et 4 000 mètres, mais parfois plus de 4 500 mètres, et dure entre 30 secondes et 1 minute avant d'atteindre l'altitude de 1 500 mètres et l'ouverture du parachute par le moniteur. Le descente sous voile dure, elle, environ 5 minutes.

Il est souvent possible, pour un petit supplément numéraire, d'être accompagné par un caméraman qui immortalisera votre expérience de A à Z.

C'est la manière la plus courante pour commencer et beaucoup de gens ne font qu'un seul saut, comme défi ou comme une expérience parmi d'autres.

Progression accompagnée en chute libre ((en) Accelerated Free Fall) qui débute par une formation théorique de 4 à h suivie d'un saut en tandem identique à la façon décrite supra. Vous chute libre indépendamment de la haute altitude dès votre tout premier saut. Un instructeur saute avec vous, donnant des signaux pour corriger la position de votre corps, pour vérifier votre conscience de votre taille et éventuellement pour signaler l'ouverture de votre parachute. (Le vent est trop fort pour parler en chute libre, vous devez donc regarder et agir sur ces signaux.) Les premiers sauts consistent simplement à maintenir la stabilité de base, puis vous apprenez les virages et autres manœuvres. C'est une approche intense et immersive qui n'est pas pour tout le monde, et c'est plus cher; mais vous êtes un vrai parachutiste dès le départ.

Ouverture automatique ((en) Static line) est la méthode à l'ancienne; ce n'est plus l'approche de formation standard, mais elle est toujours largement disponible. Vous êtes attaché à l'avion par une solide longe, la "ligne statique" ou la "corde à dopage". Vous sortez de l'avion à une altitude intermédiaire, disons 4000 pieds; la ligne déchire presque immédiatement votre parachute pour se déployer, puis une cravate de rupture s'enclenche et vous flotte sous la voilure. Il n'y a pas de chute libre, donc vous n'êtes pas encore un parachutiste, mais vous êtes certainement un parachutiste lorsque vous dirigez et atterrissez vous-même. Cette méthode est relativement peu coûteuse et vous apprendrez un bon contrôle de la voilure, la sensibilisation dans les airs, l'emballage du parachute et d'autres excellents trucs avant de passer à la chute libre. Vous sautez ensuite en chute libre de plus en plus haut.

Listes[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Voyages thématiques