De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Cet article recense les pratiques inscrites au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO en Serbie.

Comprendre[modifier]

Le pays compte quatre pratiques reprises sur la « liste représentative du patrimoine culturel immatériel » de l'UNESCO.

Aucune pratique supplémentaire n'est reprise que se soit dans le « registre des meilleures pratiques de sauvegarde de la culture » ou sur la « liste de sauvegarde d'urgence ».

Listes[modifier]

Liste représentative[modifier]

Pratique Année Domaine Description Illustration
La Slava, célébration de la fête du saint patron de la famille 2014 * les traditions et expressions orales, y compris la langue comme vecteur du patrimoine culturel immatériel
* les pratiques sociales, rituels et événements festifs
En Serbie, les familles chrétiennes orthodoxes célèbrent une fête importante, la Slava, en l’honneur de leur saint patron, qu’elles considèrent comme leur protecteur et garant de leur prospérité. Cette célébration consiste en l’offrande rituelle d’un sacrifice sans effusion de sang et en une fête qui réunit la famille, les voisins et les amis. On allume un cierge spécial dans la maison et on verse du vin sur le gâteau de la Slava, préparé et décoré par la femme de l’hôte, avant de l’inciser en croix, de le faire tourner en l’élevant et de le découper en quatre morceaux. Au cours du rituel, on rend louange au saint et on récite des prières pour obtenir la prospérité. Le découpage du gâteau est effectué par l’hôte, en compagnie de l’invité le plus âgé ou le plus important et d’autres membres de la famille. Le repas commence ensuite par un verre de vin cérémoniel, la dégustation d’un plat et un toast exprimant des vœux de santé, de fertilité et de bien-être pour la famille et les invités. Les connaissances relatives à la Slava sont transmises dans les familles, et les femmes jouent un rôle important dans la transmission des connaissances concernant l’exécution des rituels, leur signification et leur but. Le repas de la Slava renforce les relations sociales et joue un rôle important dans l’établissement et le maintien du dialogue dans les régions pluriethniques et multiconfessionnelles. Slava.JPG


Le kolo, danse traditionnelle 2017 * arts du spectacle
* pratiques sociales, rituels et événements festifs
Le kolo est une danse populaire collective traditionnelle, exécutée par des danseurs évoluant autour d’un cercle, main dans la main, les bras tendus vers le sol. Le kolo est exécuté au rythme de la musique à l’occasion de rassemblements privés et publics, auxquels participent l’ensemble des membres de la communauté locale. Les associations culturelles et artistiques, et les troupes de danses traditionnelles sont également d’importants détenteurs et praticiens de cet élément. Le kolo possède une importante fonction sociale intégrative, créant une identité collective à différents niveaux de la communauté. L’organisation de représentations de kolo à l’occasion des célébrations des événements les plus importants de la vie des individus et des communautés témoigne de l’importance de l’élément et de sa durabilité à tous niveaux. Les détenteurs et les communautés locales assurent sa visibilité en organisant des fêtes, des compétitions et des festivals locaux, régionaux ou nationaux. La durabilité de la pratique est également assurée par les associations culturelles et artistiques. L’apprentissage par la participation directe est la méthode la plus courante de transmission des savoir-faire. Les danseurs les plus talentueux motivent les autres, instillant en eux l’envie d’apprendre et d’améliorer leur propre pratique. Les connaissances sont également enseignées par le biais du système éducatif normal, et dans les écoles de musique et de danse. Šopsko kolo, XVIII Duna.jpg


Le chant accompagné au gusle 2018 * arts du spectacle
* pratiques sociales, rituels et événements festifs
* savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel
* traditions et expressions orales
Le chant accompagné au gusle, un instrument monocorde, est un art ancien d’interprétation des épopées historiques, pratiqué depuis des siècles, qui représente une forme de mémoire historique et d’expression de l’identité culturelle. Les interprétations passent par une interaction complexe entre le public et l’interprète, et sont basées sur le savoir-faire et la créativité des artistes-solistes (guslars) : leur aptitude à dramatiser le contenu poétique, leur langage corporel et leur charisme sont essentiels pour que les interprétations soient réussies. Le répertoire inclut majoritairement des chansons sur des héros mythiques et historiques, sur des événements d’un passé légendaire, sur l’histoire ancienne ou récente et, plus rarement, des ballades et des chansons comiques. Les représentations scéniques ont lieu dans les villages, lors de festivals et dans le cadre de commémorations. Abordant un grand nombre de thèmes, les chansons reflètent le système de valeurs de la communauté, et leur caractère interactif renforce le sentiment d’appartenance à la communauté. La plupart des guslars modernes acquièrent les techniques de base pour chanter en s’accompagnant du gusle auprès d’interprètes plus expérimentés au sein de leur famille, dans leur communauté ou dans une association de guslars, mais les techniques sont également transmises dans des écoles publiques de musique. Les organisations locales se sont rassemblées au sein de l’Union des guslars de Serbie dont les efforts ont été couronnés de succès avec la création du Festival des jeunes guslars et de l’Assemblée des jeunes guslars de Serbie. Balkan Gusle with Capricorn.JPG


1 La fabrication de la poterie de Zlakusa, poterie au tour manuel dans le village de Zlakusa 2020 * Connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers
* Savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel
La fabrication de la poterie de Zlakusa, poterie au tour manuel dans le village de Zlakusa, renvoie aux connaissances et aux savoir-faire nécessaires pour fabriquer des récipients non émaillés destinés à la cuisson des aliments. Utilisées dans les foyers et les restaurants de toute la Serbie, les poteries de Zlakusa sont façonnées à partir d’argile et de calcite sur un tour actionné exclusivement à la main. Le processus de fabrication prend entre sept et dix jours, de la préparation de la pâte d’argile à la cuisson en passant par le façonnage, la décoration, la finition et le séchage. Une fois terminés, les récipients sont décorés de motifs géométriques à l’aide d’outils en bois ou en métal, et des anses sont ajoutées sur certains d’entre eux. Les formes traditionnelles (marmites, plats pour faire cuire le pain ou la viande, petits plats pour les fours de cuisine) ont été adaptées aux modes modernes de préparation et de service des aliments. Les connaissances et les savoir-faire liés à l’élément sont principalement transmis grâce à la participation directe et à la pratique auprès d’artisans expérimentés de la communauté. Les démonstrations organisées à l’occasion du festival de Zlakusa et les cours dispensés à l’École d’art d’Užice sont d’autres moyens de transmission essentiels. La poterie de Zlakusa est souvent présentée pendant des foires et des festivals à travers toute la Serbie, et les récipients sont fréquemment utilisés à l’occasion d’importants événements pour les communautés et de rassemblements familiaux. On dit que certains plats préparés dans des poteries de Zlakusa et cuits au feu de bois ont un goût unique. Par ailleurs, la poterie est étroitement liée au village de Zlakusa car c’est dans ses environs immédiats que se trouvent les matières premières. Grncarija iz Zlakuse 03.jpg


Registre des meilleures pratiques de sauvegarde[modifier]

La Serbie n'a pas de pratique inscrite au registre des meilleures pratiques de sauvegarde.

Liste de sauvegarde d'urgence[modifier]

La Serbie n'a pas de pratique inscrite sur la liste de sauvegarde d'urgence.


Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO