Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial au Pakistan

Patrimoine mondial au Pakistan

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial au Pakistan.

Comprendre[modifier]

Le Pakistan ratifie la convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel le . Les premiers sites protégés sont inscrits en 1980.

Le Pakistan compte 6 sites inscrits au patrimoine mondial, culturels.

Le pays a également soumis 18 sites à la liste indicative, culturels.

Liste[modifier]

Les sites suivants sont inscrits au patrimoine mondial.

Site Type Critère Description Illustration


1 Fort de Rohtas Culturel (ii), (iv) Après avoir vaincu l'empereur moghol Humayun en 1541, Sher Shah Suri a construit un ensemble d'ouvrages défensifs à Rohtas, site stratégique dans le nord de l'actuel Pakistan. Le fort de Rohtas n'a jamais été pris d'assaut et subsiste intact aujourd'hui. Les fortifications principales sont constituées de murs massifs qui s'étendent sur plus de 4 km ; elles comportent des bastions et sont percées de portes monumentales. Le fort de Rohtas, ou Qila Rohtas, est un exemple exceptionnel des débuts de l'architecture militaire musulmane dans cette région d'Asie. Rohtas Fort Magnificent Kabuli Gate.jpg
Fiche UNESCO


2 Fort et jardins de Shalimar à Lahore Culturel (i), (ii), (iii) Il s'agit de deux chefs-d'œuvre de la brillante civilisation moghole à son apogée, au temps de l'empereur Shah Jahan. Le fort de Lahore renferme des palais et mosquées de marbre, ornés de mosaïques et de dorures. À proximité de la ville, les merveilleux jardins de Shalimar étagés sur trois terrasses, avec des pavillons, des cascades et de vastes pièces d'eau, sont d'un raffinement sans égal. Alamgiri Gate at Lahore Fort.jpeg
Fiche UNESCO


3 Monuments historiques à Makli, Thatta Culturel (iii) Capitale de trois dynasties successives, puis possession des empereurs moghols de Delhi, Thatta n'a cessé d'être embellie du XIVe au XVIIIe siècle. Les vestiges de la ville et de sa nécropole offrent un témoignage unique sur la civilisation du Sind. Tomb 1 Thatta.jpg
Fiche UNESCO


4 Ruines archéologiques de Mohenjo Daro Culturel (ii), (iii) Ce site conserve les ruines d'une ville immense de la vallée de l'Indus, entièrement construite en brique crue et remontant au IIIe millénaire av. J.-C. Son acropole, élevée sur d'énormes remblais, ses remparts et la rigueur du plan de sa ville basse témoignent d'un urbanisme strictement planifié. Mohenjo-daro-2010.jpg
Fiche UNESCO


Ruines bouddhiques de Takht-i-Bahi et vestiges de Sahr-i-Bahlol
5 Takht-i-Bahi
6 Sahr-i-Bahlol
Culturel (iv) L'ensemble du monastère bouddhique de Takht-i-Bahi (ou « trône de la source ») a été fondé au début du Ier siècle. Grâce à son emplacement sur la crête d'une haute colline, il a échappé aux invasions successives, ce qui explique son état de préservation exceptionnel. Les ruines voisines de Sahr-i-Bahlol témoignent de la présence d'une petite ville fortifiée datant de la même période. Takht-i-Bahi3.jpg
Fiche UNESCO


7 Taxila Culturel (iii), (vi) Du très ancien tumulus néolithique de Saraikala aux remparts de Sirkap, datant du IIe siècle av. J.-C., et à la ville de Sirsukh, du Ier siècle apr. J.-C., Taxila illustre les étapes du développement urbain d'une ville de l'Indus soumise tour à tour aux influences de la Perse, du monde hellénique et de l'Asie centrale, et qui, du VIe siècle av. J.-C. au IIe siècle de l'ère chrétienne, fut le siège d'une université bouddhique florissante. Taxila1.jpg
Fiche UNESCO


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Stars310.svg
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO