Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial en Namibie

Patrimoine mondial en Namibie

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Namibie.

Comprendre[modifier]

Liste[modifier]

Site Type Critère Description Illustration


Twyfelfontein ou /Ui-//aes Culturel (iii)(v) Twyfelfontein possède l’une des plus importantes concentrations gravures sur roche d’Afrique. La plupart de ces œuvres bien préservées représentent des rhinocéros, des éléphants, des autruches et des girafes, ainsi que des empreintes de pas d’hommes et d’animaux. Le bien comprend également six abris sous roche décorés de représentations humaines peintes à l’ocre rouge. Les vestiges mis au jour dans deux parties du site ont été datés de la fin de l’âge de pierre. Le site forme un ensemble cohérent, d’envergure et de qualité qui témoigne des pratiques rituelles des communautés de chasseurs-cueilleurs dans cette partie d’Afrique australe pendant au moins deux millénaires ; il illustre de façon éloquente les liens entre les pratiques rituelles et économiques des chasseurs-cueilleurs.  


Erg du Namib Naturel (vii)(viii)(ix)(x) Le site qui s’étend sur plus de trois millions d’ha. - plus une zone tampon de 899 500 ha. - est le seul désert côtier où l’on trouve de vastes champs de dunes de sable sous l’influence du brouillard. L’Erg est composé de deux systèmes dunaires, un système ancien semi-consolidé sur lequel se superpose un système plus jeune et plus actif. L’endroit est exceptionnel car les dunes sont constituées de matériaux venus de loin, transportés depuis l’intérieur de l’Afrique australe par les cours d’eau, les courants océaniques et le vent. Le site comprend également des plaines de gravier, des cuvettes côtières, des collines rocheuses, des inselbergs à l’intérieur de l’erg, un lagon côtier, des cours d’eau éphémères, le tout formant un paysage d’une beauté exceptionnelle. Le brouillard est ici la principale source d’eau, contribuant à un environnement, unique à une telle échelle, où invertébrés, reptiles et mammifères endémiques s’adaptent à une grande variété de micro-habitats et de niches écologiques toujours changeantes.  


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO