Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial en Russie

Patrimoine mondial en Russie

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Russie.

Comprendre[modifier]

Liste[modifier]

Site Type Critère Description Illustration


Arc géodésique de Struve
1 point n°15 : Gogland, Tochka Z, île d'Hogland
2 point n°16 : Mäkipällys, île d'Hogland
Culturel (ii)(iii)(vi) L’arc de Struve est un réseau de triangulations qui s’étend de Hammerfest en Norvège jusqu’à la mer Noire et traverse 10 pays sur plus de 2 820 km. L’arc est formé par les points d’une triangulation réalisée entre 1816 et 1855 par l’astronome Friedrich Georg Wilhelm Struve et représentant la première mesure exacte d’un long segment de méridien. Cette triangulation a contribué à définir et mesurer la taille et la forme exactes de la Terre ; elle a joué un rôle essentiel dans le développement des sciences de la Terre et l’établissement de cartes topographiques précises. C’est un formidable exemple de collaboration scientifique entre chercheurs de différents pays et de coopération entre des monarques pour une cause scientifique. À l’origine, l’arc était constitué de 258 triangles principaux et de 265 points fixes principaux. Le site inscrit sur la liste comprend 34 des points fixes d’origine, avec différents marquages – trous percés dans la roche, croix en fer, cairns ou obélisques. GoglandZ.jpg


Cathédrale et monastère de l’Assomption de l’île-village de Sviajsk (en république du Tatarstan) Culturel (ii)(iv)    


Centre historique de la ville de Yaroslavl (dans l'Oblast de Iaroslavl) Culturel (ii)(iv)    


Centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes Culturel (i)(ii)(iv)(vi)    


Citadelle, vieille ville et forteresse de Derbent Culturel (iii)(iv)    


Église de l'Ascension à Kolomenskoye (dans le district sud de Moscou) Culturel (ii)    


Ensemble architectural de la laure de la Trinité-Saint-Serge à Serguiev Posad 75 km au nord-est de Moscou) Culturel (ii)(iv)    


Ensemble culturel et historique des îles Solovetsky Culturel (iv)    


Ensemble du couvent Novodievitchi Culturel (i)(iv)(vi)    


Ensemble du monastère de Ferapontov (dans l'Oblast de Vologda) Culturel (i)(iv)    


Ensemble historique et architectural du 3 Kremlin de Kazan Culturel (ii)(iii)(iv) Construit sur un site antique, le Kremlin de Kazan remonte à la période musulmane de la Horde d'or et du khanat de Kazan. Il fut conquis par Ivan le Terrible en 1552 et devint le centre chrétien des pays de la Volga. Seule forteresse tatare subsistant en Russie et lieu de pèlerinage important, le Kremlin de Kazan forme un groupe exceptionnel de bâtiments historiques datant du XVIe au XIXe siècle et intégrant les vestiges de structures plus anciennes du Xe au XVIe siècle. Ensemble of the Kazan Kremlin.jpg


4 Isthme de Courlande
bien partagé avec la Lituanie
Culturel (v) L'occupation humaine de cette étroite péninsule de dunes de sable, longue de 98 km et large de 0,4 à 4 km, remonte aux temps préhistoriques. Depuis cette période, elle a été sous la menace des forces naturelles du vent et des vagues. Elle ne doit sa préservation actuelle qu'aux efforts incessants des habitants pour combattre l'érosion de l'isthme, efforts remarquablement illustrés par les projets continus de stabilisation et de reboisement. Sand dunes Curonian.jpg


Kizhi Pogost (en République de Carélie) Culturel (i)(iv)(v)    


Le Kremlin et la place Rouge, Moscou Culturel (i)(ii)(iv)(vi)    


L’ensemble historique et archéologique de Bolgar (en Tatarstan) Culturel (ii)(vi)    


Monuments de Vladimir et de Souzdal Culturel (i)(ii)(iv)    


Monuments historiques de Novgorod et de ses environs Culturel (ii)(iv)(vi)    


5 Bassin d'Ubs Nuur Naturel (ix)(x) Le Bassin d’Ubs Nuur, qui couvre une surface de plus de un million d’hectares, est le bassin fermé le plus septentrional d’Asie centrale. Il tire son nom de l’Ubs Nuur, un grand lac peu profond et très salé, qui joue un rôle important dans la vie des oiseaux migrateurs, tant aquatiques que marins. Le site, divisé en douze aires protégées, comprend une vaste gamme d’écosystèmes qui représentent les principaux biomes de l’Eurasie orientale. L’écosystème steppique entretient une riche diversité d’oiseaux et le désert un certain nombre de gerbilles, gerboises et putois marbrés rares. Les montagnes sont d’importants refuges pour le léopard des neiges (une espèce menacée), l’argali et le bouquetin d’Asie. Uvs nuur.jpg


Caucase de l'Ouest (zone naturelle partagée entre le Kraï de Krasnodar, l'Adyguée et le Karatchaïévo-Tcherkessie) Naturel (ix)(x)    


6 Forêts vierges de Komi Naturel (vii)(ix) Les forêts vierges de Komi couvrent 3,28 millions d'hectares de toundra et de toundra alpine dans l'Oural, ainsi qu'une des zones les plus vastes de forêts boréales encore vierges en Europe. Ces immenses étendues de conifères, trembles, bouleaux, tourbières, rivières et lacs sauvages, surveillées et étudiées depuis plus de cinquante ans, sont les précieux témoins des processus naturels composant la biodiversité de la taïga. Саблинский хребет.jpg


Lac Baïkal (entre l'Oblast d'Irkoutsk et la Bouriatie) Naturel (vii)(viii)(ix)(x)    


7 Montagnes dorées de l'Altaï Naturel (x) L'Altaï, dans le sud de la Sibérie, est la principale chaîne de montagnes de la région biogéographique de Sibérie occidentale où prennent naissance les principaux cours d'eau de cette région – l'Ob et l'Irtych. Le site comprend trois aires distinctes : le Zapovednik Altaisky et une zone tampon autour du lac Teletskoïe, le Zapovednik Katunsky et une zone tampon autour du mont Belukha et la Zone de silence d'Ukok sur le plateau d'Ukok. Le site couvre au total 1 611 457 ha. Cette région représente la séquence la plus complète de zones végétales d'altitude en Sibérie centrale : steppe, forêt-steppe, forêt mixte, végétation subalpine et végétation alpine. Le site est aussi un habitat important pour des espèces animales menacées, notamment le léopard des neiges. Отражение Белухи в Аккемском озере..jpg


8 Parc naturel des colonnes de la Lena Naturel viii) Le parc naturel des colonnes de la Lena est marqué par de spectaculaires colonnes de pierre d’une hauteur de près de 100 mètres qui longent les rives de la Lena, au centre de la République de Sakha (Yakoutie). Les colonnes sont nées du climat continental extrême de la région où l’amplitude annuelle des températures atteint presque 100° C, d’environ – 60° en hiver à + 40° en été. Les colonnes sont des contreforts rocheux isolés les uns des autres par des ravines profondes et abruptes issues de la gélifraction dirigée le long des joints intermédiaires. La pénétration de l’eau depuis la surface a facilité les processus cryogéniques (action du gel-dégel) qui ont élargi les ravines entre les colonnes, conduisant à l’isolement de celles-ci. Les processus fluviaux ont aussi une importance critique pour les colonnes. Le site se caractérise également par de nombreux fossiles de multiples espèces, pour certaines uniques, datant du Cambrien. 08-01-08-07.40.06-Якутск.jpg


Paysages de la Dauria (dans le Kraï de Transbaïkalie)
partagé avec la Mongolie
Naturel (ix)(x)    


Plateau de Putorana (dans le Kraï de Krasnoïarsk et la région de Taymyria) Naturel (vii)(ix)    


Sikhote-Aline central (dans le Kraï du Primorie et le Kraï de Khabarovsk) Naturel (x)    


Système naturel de la Réserve de l'île Wrangel (en Tchoukotka) Naturel (ix)(x)    


Volcans du Kamchatka Naturel (vii)(viii)(ix)(x)    


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Stars310.svg
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO