Eurasie > Asie > Asie du Sud-Est > Viêt Nam > Phong Nha-Ke Bang

Phong Nha-Ke Bang

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La grotte de Thiên Duong (Paradis) dans le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng

Le Parc national de Phong Nha – Kẻ Bàng (vietnamien : Vườn quốc gia Phong Nha-Kẻ Bàng) est un parc national du centre du Viêt Nam. Créé en 2001, il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est situé dans le nord de la cordillère annamitique, dans les arrondissements de Bố Trạch et Minh Hóa, dans la province de Quảng Bình, à environ 500 kilomètres au sud de Hanoï (région de Bắc Trung Bộ, côte centrale du Nord).

Le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng s'étend pour partie sur une zone de calcaire de 2 000 km2 en territoire vietnamien ainsi que sur une zone adjacente de calcaire de 2 000 km2 en territoire laotien, dans la région de Hin Namno (province de Khammouane). Il couvre une superficie totale de 857,54 km2, avec une zone-tampon de 1 954 km2. Il a été créé pour protéger une des plus grandes régions de karst du monde ainsi que l'écosystème de la forêt sur calcaire dans la région de la cordillère annamitique sur la côte centrale du Nord du Viêt Nam.

Phong Nha-Kẻ Bàng se distingue par son réseau de cavernes et de grottes, au nombre de 300, s'étirant sur quelque 70 kilomètres, dont 20 seulement ont été explorés par les scientifiques vietnamiens et britanniques (17 sont situées dans la région de Phong Nha et trois dans la région de Kẻ Bàng). En avril 2009, la plus grande caverne du monde, la grotte Sơn Đông, y a été découverte par une équipe d'explorateurs britanniques à Quang Binh. À la suite de cette découverte, la longueur totale du réseau de cavernes et de grottes est estimée à 126 kilomètres. Avant la découverte de la caverne de Sơn Đông, le parc détenait plusieurs records du monde en matière de cavernes, car il est parcouru par le plus long fleuve souterrain.

Le parc tire son nom de la caverne de Phong Nha, abritant de nombreuses formations rocheuses spectaculaires, et de la forêt de Kẻ Bàng. Le plateau sur lequel le parc est situé est par ailleurs probablement l'un des plus remarquables exemples de relief complexe de karst en Asie du Sud-Est.

Le Parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng a été inscrit au patrimoine mondial lors de la vingt-septième session plénière du comité international du patrimoine mondial de l'Unesco qui s'est tenue du 30 juin au à Paris.

Aller[modifier]

Le parc est accessible par la route (1A ou route Hô Chi Minh). Il est situé à 450 kilomètres au sud de Hanoï, 50 km au nord de Đồng Hới et 210 kilomètres de Huế). Il est accessible par voie ferrée à la gare de Đồng Hới ; par voie aérienne grâce à l'aéroport de Đồng Hới (vols depuis l'aéroport international de Nội Bài à Hanoï et l'aéroport international de Tân Sơn Nhất à Hô Chi Minh-Ville jusqu'à l'été 2009.

En avion[modifier]

L'aéroport de Đồng Hới est situé à 6 kilomètres au nord de Đồng Hới, 45 km au sud de Phong Nha-Ke Bang.

En bateau[modifier]

En train[modifier]

La gare de Đồng Hới est situé à 3 km du centre de Đồng Hới.

En autocar[modifier]

Phong Nha-Ke Bang est situé à 50 kilomètres au nord de Đồng Hới.

En voiture[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Vào động Phong Nha.jpg

Le nombre de touristes a augmenté considérablement depuis que le parc a été classé par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Les activités proposées par les agences de voyage locales sont les suivantes :

  • Visite des cavernes et des grottes dans des bateaux et avec des moyens de spéléologie professionnels.
  • Écotourisme, découverte de la flore et la faune dans les forêts du parc.
  • Ascension et trekking : les montagnes escarpées dépassant 1 000 m, sont un vrai défi pour les grimpeurs aventureux.

Une des excursions possible est de remonter la Chay en canoë vers la forêt primaire, où le fleuve devient sinueux avec plusieurs chutes d'eau et tourbillons, jusqu'à Trộ Moợng. Cette excursion a été examinée et ajoutée par les agences de voyage locales à celle des cavernes. Il existe une chute d'eau de 50 m, la chute de Chai, et une clairière nommée Ran Bò (le champ des taureaux) où les taureaux sauvages viennent habituellement se reproduire à la saison de l'accouplement. Il y a également quelques attractions touristiques intéressantes comme Nước Ngang (Lit. : source horizontale), une source jaillissant horizontalement au lieu de verticalement ; Ðá Nằm (pierre d'accroupissement), une pierre bloquant un torrent ; Chân Thớt (hachoir), une pierre en forme de planche à découper. Le site le plus spectaculaire est Nước Trồi (torrent de surface), un torrent surgissant du sol. Plusieurs torrents parcourent de longues distances, puis disparaissent sous terre.

Faire[modifier]

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Cet article reprend du contenu de l'article Parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Stars305.svg
L'article de ce parc est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Viêt Nam