Télécharger le fichier GPX de cet article
18.556388-99.605Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Taxco
Taxco.JPG
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Localisation
Site officiel

Taxco est une ville de la Côte pacifique mexicaine.

Comprendre[modifier]

Taxco est une ville chargée d'histoire. Le site était occupé avant l'arrivée des Espagnols et était connu sous le nom "Tlachco" en náhuatl. Renommée Real de Taxco par les Espagnol en 1570, puis Taxco de Alarcón en 1872 en hommage au dramaturge né dans la ville. Taxco est perchée dans les montagnes de la Sierra Madre à environ deux heures de route de Mexico. La ville doit son développement sous l'ère Espagnol aux riches mines d'argent aux alentours de la ville, elles firent la richesse de Taxco. L'artisanat lié aux bijoux en argent s'y est développé pour rester l'activité principale aujourd'hui que les mines d'argent locales sont épuisées. Taxco vit essentiellement du tourisme maintenant et du commerce de l'argent, pour lequel la ville est renommée. C'est l'endroit idéal pour trouver un bracelet ou autre bijou en argent typique de l'artisanat mexicain.

Aller[modifier]

Une seule route permet d'accéder à la ville: l'autopista 95. La route est sinueuse à travers la montagne, faites attention si vous roulez de nuit, les autoroutes mexicaines manquant parfois de marquages et de signalisations. Si vous y allez en voiture, vous verrez que le stationnement est problématique, la ville étant petite à l'étroit dans les montagnes. Vous pouvez vous y rendre par autobus, la ville est très bien desservie par la plupart des agences de transport.

Circuler[modifier]

La circulation dans le centre ville se fait surtout en sens unique, si bien que cela peut s'avérer compliqué si vous ne le connaissez pas. Il vous faut absolument éviter l'usage de la voiture durant les fêtes de Pâques, la ville étant envahie de pèlerins et le centre ville fermé à la circulation. Le stationnement est souvent problématique dans le centre ville.

Voir[modifier]

  • 1 Église de Santa Prisca  – L'église domine la ville. Elle fut construite par donation de Joseph de Laborde, un français ayant fait fortune grâce aux mines de Taxco.
  • Les bijouteries  – Elles représentent sûrement deux tiers des magasins, vous ne pouvez pas aller à Taxco sans en faire le tour.
  • Le marché aux légumes  – Dans le centre ville accidenté de la ville, vous trouverez tous les fruits et légumes possibles. Il y a également de petits restaurants très fréquentés par les mexicains.
  • Le marché aux bijoux  – Tous les samedis, les artisans locaux envahissent la place du marché pour présenter leur production. Des acheteurs viennent de la république entière pour se fournir en marchandise.

Faire[modifier]

  • Apprendre l'Espagnol  – Taxco est célèbre en tant que ville touristique, pour son architecture et son histoire. Par conséquent, il y a de nombreuses écoles de langues accueillant des étudiants nord-américains.
  • Musée Guillermo Spratling  – exposition d'art précolombien issus de la collection privée William Spartling.
  • Musée d'art Virreinal  – Musée d'art religieux colonial. L'édifice est l'un des plus anciens de la ville.
  • Musée Casa Borda  – Ce musée expose les œuvre d'artistes de l'état du Guerrero.
  • Musée de l'argenterie  – retrace le développement de la bijouterie à Taxco.
  • Téléphérique (près de Los Arcos) – le téléphérique permet d'avoir une vue exceptionnelle sur la ville.

Acheter[modifier]

  • Bijoux en argent  – Taxco est l'un des centres les plus connus au Mexique pour le commerce de l'argent. On y trouve aussi des grossistes en pierres fines.
  • Masques de pierre  – Ces masques décoratifs, sont faits de fragments de pierres collées. Le mariage des couleurs des pierres naturelles rappelle les masques anciens exposés dans les musées. Ces masques sont fabriqués dans des localités proches de Taxco et se retrouve dans tous les lieux touristiques du Mexique.
  • Artisanat Indigène  – La ville étant très touristique, de nombreux "Indios" viennent à Taxco pour fabriquer et vendre de l'artisanat. Vous pourrez les voir dans les rues du centre ville vous proposer leur travail.

Manger[modifier]

Si on aime les choses authentiques, il faut manger dans la Pozoleria qui se trouve tout à gauche du Zócalo quand on regarde l'église, dans le coin à côté de la librairie. L'endroit est on ne peut plus banal (escaliers pour descendre), mais le pozole est délicieux et généreusement servi.

On peut aussi manger dans le marché, il y a des taquerias innombrables. Quesadillas, tacos, gorditas (chaussons), etc. Aucun risque sanitaire à priori. Délicieux et pas cher. C'est autre chose que le chili con carne, qui n'existe pas au Mexique (on dit chile) mais vient des États Unis (de la partie du territoire volée au Mexique, certes). Si vous n'aimez pas le maïs, tant pis pour vous.

Boire un verre / Sortir[modifier]

La ville de Taxco étant très touristique, il y a de nombreux restaurants et bars où vous pourrez sortir et faire la fête.

Se loger[modifier]

De nombreux restaurants peuvent vous accueillir, cependant, du fait du tourisme important, ils seront plus chers qu'à d'autres endroits de la République.

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Il est possible de visiter un atelier traditionnel de production de bijoux en argent, celui de la famille Castillo: au Rancho cascada los castillos.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Côte pacifique mexicaine