Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
57.4-4.4
De Wikivoyage

Écosse
​((en)/(sco) Scotland / (gd) Alba)
Information
Pays
Capitale régionale
Altitude maxi.
Superficie
Population
Densité
Religion(s)
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

L'Écosse fait partie du Royaume-Uni. L'Écosse ( gaélique écossais : Alba ), l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni , est un pays magnifique bien connu pour ses paysages spectaculaires de montagnes et de vallées, de collines, de champs et de forêts verdoyants et de son littoral accidenté.

Alors que la plupart connaissent les magnifiques paysages des Highlands , l'Écosse est également magnifique dans les Lowlands, les îles et les plaines du Nord-Est. Elle possède également des villes animées et conviviales, souvent d'une grande importance architecturale, et une histoire et un patrimoine riches remontant à des milliers d'années avec de nombreux sites anciens et historiques. D'autres caractéristiques qui attirent de nombreux visiteurs incluent le golf (le jeu a été créé en Écosse et il possède certains des parcours les meilleurs et les plus célèbres au monde), le whisky (de nombreuses distilleries peuvent être visitées), l'histoire familiale (des millions de personnes dans le monde descendent de ceux qui ont émigré). venue d'Écosse lorsque les temps étaient durs aux XVIIIe et XIXe siècles), la randonnée, la faune et les sports d'hiver. Autour du Loch Ness, au nord des Highlands, vous pouvez également chasser le monstre, ou du moins essayer.

Même si le soleil ne brille pas toujours, l'accueil chaleureux et la merveilleuse diversité de lieux, de paysages et d'expériences font que l'Écosse a beaucoup à offrir à tout voyageur. Parfois impressionnants et majestueux, parfois délabrés et décolorés, fiers mais aussi modestes, modernes mais aussi anciens, excentriques mais aussi charmants, peu de voyageurs quittent l'Écosse sans être affectés par leur rencontre.

Visit Scotland est l'office du tourisme.

Comprendre[modifier]

" En raison de son manque d'arbres, l'Écosse était autrefois un synonyme ; maintenant c'est un jardin de beauté. »

L'Écosse borde l'Angleterre au sud et est séparée de l' Irlande du Nord par la mer d'Irlande. Il est entouré par les eaux vivifiantes de la mer du Nord à l’est et par l’océan Atlantique à l’ouest et au nord. L'Écosse forme la partie nord de la Grande-Bretagne et comprend plus de 700 îles, la plupart regroupées à l'ouest ( Hébrides intérieures et Hébrides extérieures ) et au nord ( Îles Orcades et Îles Shetland ). La capitale est Édimbourg et la plus grande ville est Glasgow .

Une personne originaire d'Écosse est appelée Écossais ou décrite comme Écossaise . Le mot « Scotch » ne s'applique qu'à des choses , par exemple le whisky, les œufs écossais, le bœuf écossais et le Scotch Corner (un carrefour routier menant à l'Écosse). Ne faites pas référence à l’Écosse comme à l’Angleterre, ni à l’Écossais comme à l’anglais : cela risque fort de provoquer de graves offenses ! De plus, ne faites pas référence à la Grande-Bretagne ou au Royaume-Uni comme à l’Angleterre. L'Angleterre, comme c'est le cas de l'Écosse, ne forme qu'une partie de la Grande-Bretagne et du Royaume-Uni.

L'Écosse a une histoire riche et unique ; il est apparu pour la première fois en tant que royaume au IXe siècle et a continué à exister en tant que pays indépendant jusqu'au XVIIe siècle, date à laquelle il a conclu une union politique avec l'Angleterre pour former le Royaume de Grande-Bretagne. L'Écosse a toujours été la plus indépendante administrativement des quatre nations constituant le Royaume-Uni . Par exemple, il dispose de ses propres systèmes éducatif et juridique.

Depuis les années 1990, et en particulier depuis la reconvocation du Parlement écossais en 1999 (voir la sous-section « Gouvernement » ci-dessous), un plus grand sentiment d'identité « écossaise » plutôt que « britannique » s'est répandu dans toute l'Écosse. Les questions politiques telles que l’indépendance de l’Écosse ont fait l’objet d’une attention croissante au XXIe siècle.

Cela a abouti à l’arrivée au pouvoir du Parti national écossais (SNP), indépendantiste, lors des élections parlementaires écossaises de 2011. Le 18 septembre 2014, après 18 mois de débats, un référendum sur l'indépendance a eu lieu, mais il n'a pas réuni de majorité (45 % pour et 55 % contre). La plupart des Écossais étaient favorables au maintien du Royaume-Uni, mais avec des pouvoirs accrus pour le Parlement écossais – une option appelée « devo plus » ou « devo max ». L' agglomération de Glasgow et de Dundee constituent l'exception , où une majorité des habitants ont voté pour que l'Écosse devienne un pays indépendant. Si l’on devait prendre comme guide le résultat du référendum sur le Brexit, l’Écosse est également la partie du Royaume-Uni la plus pro-européenne, car c’est le seul pays constitutif où chaque subdivision a voté « rester » et où sa majorité déséquilibrée « rester » a été mise en minorité. par une étroite majorité de « congé » en Angleterre et au Pays de Galles (l'Irlande du Nord avait une majorité « restante » qui suivait dans une large mesure la division confessionnelle). À la lumière de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, les discussions sur un autre référendum sur l’indépendance ont repris.

Géographie[modifier]

L’Écosse est un petit pays d’environ la moitié de la taille de l’Angleterre, constituant la partie nord de l’île de Grande-Bretagne. Une grande partie du terrain est vallonnée, en particulier à l'intérieur, et montagneuse dans les hautes terres, qui constituent la partie nord-ouest du pays. Les zones du sud, de l'est et du nord-est sont généralement plus plates et constituent des terres agricoles fertiles, plus rares dans les hautes terres. Le littoral est très long et peut être accidenté, avec de nombreuses falaises, criques, plages et rochers. Il existe un grand nombre d'îles, regroupées en groupes : les Hébrides intérieures et extérieures et les îles du Nord (constituées des îles Orcades et des îles Shetland). Il existe d'autres îles dans et autour de l'estuaire de la rivière Clyde, comme l'île d'Arran et bien d'autres. Il existe de nombreuses rivières, les plus importantes étant la Tay, la Forth, la Clyde, la Dee, le Don, la Spey et la Ness. Les larges estuaires fluviaux sont connus sous le nom de « firths », le Firth of Forth, le Firth of Tay et le Firth of Clyde étant particulièrement grands. Il existe également un grand nombre de lacs intérieurs appelés « lochs ».

Il existe sept villes, dont les plus grandes sont Édimbourg et Glasgow, les autres étant relativement petites (généralement moins de 200 000 habitants). Il existe également un grand nombre de petites villes dans lesquelles réside une grande partie de la population. La majeure partie de la population vit dans les agglomérations de Glasgow, d'Édimbourg et des nombreuses villes qui les entourent. Ensemble, cette région est connue sous le nom de « ceinture centrale ». Les autres principaux centres de population se trouvent à l'est et au nord-est du pays et en particulier sur la côte est, dans les comtés de Fife, Angus, Aberdeenshire et les villes de Dundee et Aberdeen. Des populations importantes sont également présentes dans le sud du pays et le long de la côte nord-est. Cependant, les Highlands (en dehors de la ville d'Inverness) sont moins peuplées. La plupart des plus grandes îles sont habitées, bien qu'il existe des centaines de petites îles sans population humaine.

Fuseau horaire[modifier]

L’Écosse a le même fuseau horaire que le reste du Royaume-Uni. Il s'agit de l'heure moyenne de Greenwich du dernier dimanche d'octobre au dernier dimanche de mars, et de l'heure d'été britannique (BST = GMT+1) pour les sept mois centraux de l'année. L'horloge est donc simple, mais cela signifie que le mot « été » est un concept glissant en Écosse. Cela peut signifier :

  • La période BST : les horaires des compagnies aériennes et des ferries le signifient généralement. (Souvent rendus par "avril-octobre" sur ces pages, avec "novembre-mars" pour l'hiver, bien que ceux-ci ne correspondent pas exactement.) Mais les horaires des bus et des trains ne changent pas avec les horloges - ils ont des dates de changement distinctes. (Le train de 8h30 part donc toujours à 8h30, mais vous devez régler votre montre pour l'attraper.)
  • Les vacances scolaires d'été, en juillet et août, lorsque l'affluence touristique est forte (les vacances d'été pour les écoles en Écosse sont 2 à 3 semaines plus tôt qu'en Angleterre). Les tarifs d'été pour les hôtels et les attractions touristiques signifient généralement cela.
  • Quand il fait chaud et agréable. Il n'y a tout simplement pas à dire. . . le changement climatique a atteint les basses terres et les villes du centre de l’Écosse, mais il est moins évident dans le nord et l’extrême ouest.

Les pages ici s'efforcent d'éviter toute ambiguïté, mais parfois les entreprises elles-mêmes sont vagues. Même si la même ambiguïté touche tout le Royaume-Uni, elle est plus aiguë en Écosse, où l'horloge, le calendrier et le climat semblent souvent en contradiction.

Histoire[modifier]

Voir aussi : Celtes , Grande-Bretagne et Irlande médiévales , Grande-Bretagne et Irlande modernes , Grande-Bretagne industrielle

L’Écosse possède une riche histoire culturelle dont une grande partie est préservée dans les bâtiments historiques de tout le pays. Les colonies préhistoriques remontent à 9 600 avant JC, ainsi que les célèbres menhirs de Lewis et des Orcades. Les Romains , dirigés par Jules César en 55 avant JC, firent des incursions initiales mais envahirent finalement la Grande-Bretagne en 43 après JC, pénétrant dans la moitié sud de l'Écosse, mais n'occupant pas le pays en raison des efforts de résistance féroces des tribus calédoniennes indigènes. Aujourd'hui, le mur d'Hadrien, au sud de la frontière entre l'Écosse et l'Angleterre, est l'un des vestiges romains les plus célèbres au monde.

Après le retrait de l’Empire romain vers 411 après J.-C., ce qu’on appelle l’âge des ténèbres a suivi. Cependant, comme l'occupation romaine n'a touché que le sud de l'île de Grande-Bretagne, l'Écosse n'a pas été affectée comme elle l'avait été même lors de la grande bataille de Mons Graupius. L’emprise de l’hégémonie romaine s’étant désormais relâchée, toutes sortes d’envahisseurs considéraient désormais l’île comme une chasse ouverte. Les Angles arrivèrent donc sur la côte est, autour de North Berwick.

Les débuts de l'histoire de la nouvelle nation ont été marqués par de nombreux conflits avec les Anglais, mais aussi avec les Vikings qui ont envahi le nord de l'Écosse. Aujourd'hui, les îles Shetland conservent une forte identité culturelle viking. Un autre impact puissant sur l’histoire de l’Écosse a été la religion. Les événements qui ont conduit à la Réforme écossaise de 1560, notamment la destruction de la cathédrale de St. Andrews l'année précédente, ont eu un impact important sur la vie du pays et ont conduit l'Église presbytérienne d'Écosse à prendre le relais de l'Église catholique romaine. la religion d'État établie. C'était une forme de protestantisme plus stricte que l'anglicanisme développé en Angleterre, influencée par l'enseignement de Jean Calvin rapporté par John Knox. La religion conduira ultérieurement à de nombreux affrontements politiques et militaires, tels que les guerres des évêques qui faisaient partie des guerres civiles plus larges en Angleterre, en Irlande et en Écosse au XVIIe siècle.

Les guerres avec les Anglais domineront l'histoire écossaise pendant des centaines d'années jusqu'à l'Union des couronnes en 1603, lorsque le roi d'Écosse, Jacques VI, hérita du trône anglais après la mort de la reine Elizabeth I (qui avait exécuté sa mère, Mary Queen). des Écossais). Bien que cela ait mis fin au conflit armé, il y avait encore des conflits entre les parlements écossais et anglais sur la question de savoir qui devait succéder au monarque et divers différends commerciaux tels que le malheureux « Darien Scheme » visant à établir une colonie au Panama. Le désastre du projet Darien était dû en partie à l'incompétence et en partie à l'ingérence de l'Angleterre, qui craignait la concurrence de ses propres colonies. Près d’un quart de l’argent en circulation en Écosse à l’époque a été investi dans ce projet, et son échec a provoqué une catastrophe économique. Ce fut l'un des facteurs qui ont conduit à l'Acte d'Union, qui impliquait l'élimination des dettes de l'Écosse et plaçait le pays sur une base économique beaucoup plus solide.

À la suite de négociations, le 1er mai 1707, les Parlements d'Écosse et d'Angleterre furent unis, créant le Royaume de Grande-Bretagne (il ne deviendra le « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande » qu'après « l'union » forcée avec le Royaume d'Irlande occupé. en 1800). L’Écosse et l’Angleterre ont conservé leurs propres systèmes religieux, éducatifs et juridiques (c’est pourquoi ceux-ci diffèrent aujourd’hui entre les pays du Royaume-Uni). Cependant, l'union était controversée, le poète national Robert Burns affirmant que l'Écosse avait été « achetée et vendue pour de l'or anglais ». Malgré la controverse, l'Union a apporté une nouvelle stabilité et un climat aux XVIIIe et XIXe siècles dans lesquels le commerce et de nouvelles façons de penser ont pu prospérer, et a conduit à un rôle majeur pour l'Écosse (et en particulier pour son peuple) dans l'Empire britannique et dans l'Empire britannique. création du monde que nous connaissons aujourd'hui. L'historien Simon Schama a écrit que « Ce qui a commencé comme une fusion hostile s'est terminé par un partenariat complet au sein de l'entreprise en activité la plus puissante du monde... ce fut l'une des transformations les plus étonnantes de l'histoire européenne. »

Cela a commencé avec le développement du commerce. Après l’échec dramatique du « Darien Scheme », les marchands écossais ont tiré les leçons de ses erreurs et sont devenus très rapidement des hommes d’affaires qualifiés. Ils commencèrent à affirmer que l’Écosse était devenue la première nation commerciale du monde. À partir du XVIIIe siècle, les « Lumières écossaises » ont vu une vaste expansion industrielle et l'essor de la ville de Glasgow en tant que port de commerce majeur et finalement « deuxième ville » de l' Empire britannique . Cependant, le revers de la médaille était qu’une grande partie de la prospérité des marchands de sucre et de tabac, avec leurs somptueuses maisons à Glasgow, reposait sur l’esclavage dans le Nouveau Monde.

Dans le même temps, le siècle des Lumières écossais a conduit à une vague de réalisations intellectuelles et scientifiques. Des progrès majeurs dans l’éducation publique ont conduit à la société la plus alphabétisée que le monde ait connue jusqu’alors. En outre, des personnalités clés ont produit des travaux qui ont encore une influence aujourd'hui, comme l'économiste Adam Smith (connu comme le père du capitalisme), le philosophe David Hume, le poète et auteur-compositeur Robert Burns, le géologue James Hutton et l'inventeur et industriel James Watt dont les travaux ont conduit à la révolution industrielle; voir aussi Grande-Bretagne industrielle . Le siècle des Lumières écossais est souvent considéré comme « l’âge d’or » de l’Écosse (contrairement à l’Angleterre, où le règne de la reine Elizabeth I au XVIe siècle est généralement considéré comme tel). Cependant, cette réussite économique n’a pas été partagée par une grande partie de la population, et l’inégalité des richesses et des opportunités, combinée à la pauvreté et à la cupidité des propriétaires, a poussé un grand nombre de personnes à émigrer vers l’Amérique, le Canada et d’autres pays. Cela était particulièrement prononcé dans les Highlands, avec les « Highland Clearances » motivées par la cupidité, les propriétaires chassant les fermiers de leurs terres et incendiant leurs maisons pour les remplacer par des moutons plus rentables.

Les universités ont prospéré et, aux XIXe et XXe siècles, bon nombre des grandes inventions mondiales, notamment la télévision, le téléphone et la pénicilline, ont été inventées par des Écossais. L'Écosse a conservé une économie industrielle et commerciale forte jusqu'au milieu du XXe siècle. Cependant, à la suite de la désindustrialisation, de nombreuses régions sont tombées en déclin, même si la découverte du pétrole de la mer du Nord dans les années 1960 a inversé la tendance pour des régions du Nord-Est comme Aberdeen. Entre le milieu et la fin du XXe siècle, l'Écosse a vu se multiplier les appels à l'autonomie par rapport à Londres, et finalement, en 1999, un Parlement écossais a de nouveau été créé à Édimbourg, dirigé par un premier ministre et un cabinet écossais. Les réformes entreprises par le Parlement écossais ont aidé le pays à retrouver un niveau de prospérité, avec des villes régénérées (comme Glasgow) et des industries réorganisées pour inclure les services financiers (en particulier à Édimbourg), le commerce de détail, le tourisme, la science et la technologie, le pétrole et le gaz (notamment à Aberdeen) et les énergies renouvelables.

L'histoire et la géographie de l'Écosse se reflètent dans le large éventail d'attractions touristiques disponibles, des châteaux et cathédrales aux paysages époustouflants, en passant par des attractions plus modernes présentant des réalisations culturelles écossaises anciennes et nouvelles.

Gouvernement[modifier]

L’Écosse gère un gouvernement décentralisé au sein du Royaume-Uni. Les questions internes à l'Écosse sont contrôlées par le Parlement écossais . Le Parlement écossais a le pouvoir d'adopter n'importe quelle loi, sauf dans les domaines « réservés » au Parlement britannique à Westminster. Un Parlement écossais gouvernait l'Écosse lorsque celle-ci était une nation indépendante, avant l'Acte d'Union avec l'Angleterre de 1707. Dans le cadre d'une politique et à la suite d'un référendum proposé par le Premier ministre de l'époque, Tony Blair (qui est d'ailleurs écossais), le Parlement écossais a été convoqué de nouveau en 1999 avec des pouvoirs transférés (« dévolus ») du Parlement britannique à Westminster. Dans le même temps, des évolutions similaires ont eu lieu au Pays de Galles et en Irlande du Nord. Bien que le Parlement britannique puisse toujours adopter des lois concernant l’Écosse, il ne le fait pas dans les domaines où le Parlement écossais exerce son pouvoir. Les résidents écossais élisent donc leurs représentants dans deux parlements et se tournent vers deux gouvernements – à Édimbourg et à Londres – chacun contrôlant des aspects distincts de la vie. Par exemple, lorsque vous demandez un passeport ou un permis de conduire auprès du gouvernement britannique, les plaintes concernant le système éducatif sont adressées à Édimbourg.

Le Parlement écossais est basé dans un bâtiment moderne et d'importance architecturale (en langage PR pour outrageusement cher) à Holyrood à Édimbourg, et vous entendrez le terme « Holyrood » utilisé pour désigner le Parlement écossais, de la même manière que « Capitol Hill » désigne les États-Unis. Congrès. Le Parlement britannique et le gouvernement britannique contrôlent toujours d'autres questions qui ne concernent pas exclusivement l'Écosse, telles que la défense, les douanes, l'immigration, etc., et les Écossais continuent d'élire les membres du Parlement britannique à Londres. La politique écossaise est résolument de gauche par rapport au reste du Royaume-Uni et particulièrement par rapport aux États-Unis. La plupart des partis sont dans une certaine mesure socialistes et socialement libéraux ; par exemple, les propositions visant à introduire le mariage homosexuel ont bénéficié d'un large soutien de tous les partis au Parlement. Depuis sa reconvocation en 1999, le Parlement est dominé par les partis de gauche et socialistes. Le seul parti de centre-droit, le Parti conservateur et unioniste écossais, est l'un des plus petits au Parlement et est relativement libéral sur le plan social. Bien que traditionnellement un bastion travailliste, depuis 2007, le Parti national écossais (SNP), indépendantiste, a dépassé le parti travailliste pour devenir le parti dominant de la politique écossaise.

Le chef du gouvernement écossais est le Premier ministre , qui joue un rôle important dans la vie publique et agit en tant que leader de facto de l'Écosse dans les affaires intérieures et représente également les intérêts économiques et culturels de l'Écosse à l'étranger (bien que la politique étrangère soit une question réservée à Londres). Le peuple élit des membres pour représenter sa localité et sa région, mais n'élit pas directement le Premier ministre : il est choisi par le parlement. Après une élection, la première action du Parlement est de choisir un Premier ministre – généralement (mais pas nécessairement) le chef du parti le plus important. Le Roi le nomme ensuite sur l'avis du Parlement. Le Premier ministre nomme ensuite les autres ministres, sous réserve de l'approbation du Parlement.

Culture[modifier]

L'Écosse a une culture riche qui se distingue des autres nations du Royaume-Uni, même si elle présente des similitudes (comme c'est typique pour les pays proches les uns des autres). Les Écossais sont souvent extrêmement fiers de leur culture, qui a été dans le passé la cible de tentatives de suppression afin de créer une culture « britannique » unique, basée sur la culture anglaise. Aujourd'hui, à une époque plus éclairée, les réalisations culturelles de l'Écosse sont évidentes dans de nombreux domaines et sont florissantes.

L'Écosse a une grande tradition de festivals (par exemple les festivals d'Édimbourg), de littérature et de réalisations artistiques. Depuis le siècle des Lumières écossais qui a suivi l’Acte d’Union, il a donné naissance à certaines des plus grandes personnalités littéraires, penseurs et écrivains du monde. De nombreuses idées désormais considérées comme essentielles au monde moderne découlent des travaux d’universitaires, de scientifiques et d’auteurs écossais, comme Adam Smith. Les romanciers écossais connaissent depuis longtemps le succès, Irvine Welsh ayant rejoint cet héritage dans les années 1990. La grande tradition scientifique écossaise a donné naissance à certains des plus grands scientifiques et inventeurs du monde, notamment James Watt (pionnier de la révolution industrielle), John Logie Baird (inventeur de la télévision) et Alexander Fleming (découvreur de la pénicilline). Au 20ème siècle, les scientifiques d'Aberdeen ont développé le scanner IRM et ceux d'Édimbourg ont créé Dolly la brebis, le premier animal cloné, et l'innovation se poursuit au 21ème.

Il existe également une scène musicale écossaise florissante. Les festivals de musique populaire en plein air attirent de vastes foules et attirent des artistes de renommée internationale. Les groupes et musiciens écossais sont également importants, en particulier ceux originaires de Glasgow et de ses environs, la plus grande ville d'Écosse. Cette ville abrite une scène musicale fantastique ; Les destinations incontournables incluent le Wah Wah Hut de King Tut (où Oasis a été repéré et signé pour son premier contrat d'enregistrement).

La musique folklorique écossaise est également florissante, avec de la musique folklorique traditionnelle et moderne chantée en anglais, en gaélique écossais (et parfois en écossais). La musique folklorique comprend souvent des instruments tels que le violon/violon, la guitare acoustique, la harpe, l'accordéon, le piano, diverses sortes de cornemuse et d'autres instruments traditionnels ainsi que la voix. Vous pourrez également rencontrer des formes de danse écossaises qui sont également populaires. Cela peut aller du simple, comme lors d'un ceilidh (prononcé "kay-lee", un mélange de danses exécutées sur de la musique traditionnelle et issue de la danse de salon et de la country), à la danse country écossaise plus complexe qui est une forme de danse sociale issue de les styles de danse de la Renaissance, jusqu'aux Highland Dancing en solo (qui ont un héritage militaire) si vous assistez à des Highland Games. Ces styles existent aux côtés d’autres formes populaires de musique et de danse que l’on retrouve également dans d’autres pays modernes. Voir aussi la musique sur les îles britanniques .

Les Écossais souffrent d'un stéréotype qui les décrit comme « austères » (c'est-à-dire sans émotion, réservés et posés), et même si cela était peut-être exact dans le passé, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Vous constaterez que la plupart des Écossais sont amicaux, chaleureux et dotés d'un fort sens de l'humour, même si cela peut prendre plus d'une réunion avec vous pour qu'ils se réchauffent. Les jeunes Écossais sont souvent hédonistes, les « sorties nocturnes » étant une unité de base de l'interaction sociale pour de nombreuses personnes et les pubs, bars, discothèques et salles de concert et de comédie sont bondés dans les villes. D’un autre côté, la consommation excessive d’alcool fait partie de la culture écossaise malgré les campagnes de sensibilisation à la consommation d’alcool ; vous entendrez probablement des jeunes parler de l’ivresse comme d’un état idéal proche du nirvana. Cependant, le revers de la médaille est que l'ivresse publique, le désordre et l'alcoolisme constituent un problème. Même s'ils ne sont peut-être pas très disposés à discuter avec un étranger à un arrêt de bus ou dans un autre lieu public, ni à vous confier l'histoire de leur vie la première fois qu'ils vous rencontrent, vous constaterez que la plupart des Écossais sont des compagnons agréables, vivants et satisfaisants.

Sport[modifier]

Football , c'est-à-dire football associatif ou football : le système de ligue écossaise comporte quatre niveaux, avec 12 équipes dans la Premiership, le niveau le plus élevé. À partir de 2022, il s'agit du Celtic et des Rangers à Glasgow, Heart of Midlothian et Hibernian à Édimbourg, Dundee United, Aberdeen, Kilmarnock, St Johnstone à Perth, Livingston, Motherwell, Ross County à Dingwall et St Mirren à Paisley.

Le football de rugby en Écosse signifie Union, c'est-à-dire 15 contre 15 : la ligue de rugby (à 13 contre 13) est rarement jouée. Les principaux matchs sont les matches internationaux, disputés au stade Murrayfield d'Édimbourg, le point culminant étant les matchs des 6 Nations disputés chaque année de janvier à mars entre l'Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande, la France, l'Italie et l'Angleterre. Édimbourg est pleine à craquer pour ces jeux, qui se vendent bien à l'avance. De plus, régulièrement en hiver, des matchs de rugby des clubs ont lieu. Il n'y a que deux équipes professionnelles en Écosse, les Glasgow Warriors et Edinburgh Rugby, qui jouent dans la Pro-14, la super-ligue celtique composée principalement de clubs irlandais et gallois. Le rugby écossais est par ailleurs amateur. Dans son niveau supérieur, la Premiership, se trouvent cinq équipes d'Édimbourg (Boroughmuir, Currie, Heriot's, Watsonians et Edinburgh Academicals), ainsi que Ayr, Glasgow Hawks, Hawick, Melrose et Stirling County. Les billets ne poseront aucun problème, il suffit de se présenter au stade.

Comme il sied à la nation qui l’a donné naissance, le golf est également populaire, avec un très grand nombre de parcours de golf. Les terrains de golf publics sont répandus, peu coûteux et généralement de grande qualité. Le foyer spirituel du golf est le Royal and Ancient Golf Club de St Andrews dans la ville de St Andrews , et le Old Course à St Andrews , un parcours de golf public situé juste à côté du club-house Royal and Ancient et qui lui est populairement associé. . Le tennis a gagné en popularité depuis que le joueur de tennis écossais Andy Murray a connu du succès dans les championnats majeurs.

Les Écossais sont souvent passionnés par le sport et toute la gamme des autres sports disponibles au Royaume-Uni est pratiquée, avec de bonnes installations pour tous les sports dans la plupart des régions du pays. Presque chaque ville disposera d'un "centre de loisirs" proposant des installations sportives et d'exercice, des terrains de jeux pour les sports de plein air et/ou une piscine. Dans les sports autres que le football et le rugby, les sportifs écossais apportent une contribution significative aux compétitions internationales dans un large éventail de sports, représentant la Grande-Bretagne.

Régions[modifier]

Sud-Ouest de l'Écosse (Dumfries)
Marches écossaises
Écosse du centre (Édimbourg, Glasgow, Stirling)
La zone la plus densément peuplée d'Écosse. Géographiquement, elle n'est en réalité pas centrale, mais proche du sud du pays.
Hautes-Terres écossaises (Inverness)
Nord-Est de l'Écosse (Aberdeen, Dundee, Perth, Dufftown)
Hébrides
Îles Orcades
Logotype du Patrimoine mondial Inscrit au patrimoine mondial sous la dénomination « Cœur néolithique des Orcades »
Îles Shetland

Villes[modifier]

  • 1 Édimbourg – la capitale.
  • 2 Aberdeen
  • 3 Glasgow – La plus grande ville.
  • 4 Stirling
  • 5 Dundee
  • 6 Fort William – au pied du Ben Nevis.
  • 7 Perth
  • 8 Dufftown – haut lieu du whisky
  • 9 Inverness

Autres destinations[modifier]

  • 1 Loch Ness – Le monstre du Loch Ness, surnommé Nessie, est supposé vivre dans ce lac.
  • 2 Parc national de Cairngorms Logo indiquant un lien vers le site web  – Aux paysages spectaculaires, le parc couvre la chaîne de montagne de Cairngorms et les collines environnantes, La ville d'Aviemore est située dans le parc. Elle est connue pour les sports d'hiver.
  • 3 Parc national du Loch Lomond et des Trossachs Logo indiquant un lien vers le site web  – Centré autour du lac Lomond, le parc inclut plusieurs massifs montagneux, dont le plus célèbres est le massif des Trossachs
  • 4 Île de Skye Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Les villes de Glasgow et d'Édimbourg sont les mieux desservies par avion.

  • 1 L'aéroport international d'Édimbourg Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Ingliston, Édimbourg (A une quinzaine de kilomètres à l'ouest du centre-ville, est à 30 min du centre en taxi ou en bus (Lothian Buses).), Logo indiquant un numéro de téléphone +44 844 448 8833 – Il est principalement desservi par Air France et British Airways au départ de Paris. Certaines liaisons sont aussi assurées depuis d'autres villes Françaises par la compagnie Easy-Jet.A partir de avril 2016 Transavia lance une ligne paris(orly)-Edimbourg.
  • 2 Aéroport international de Glasgow Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Paisley PA3 2SW (A l'ouest de la ville.), Logo indiquant un numéro de téléphone +44 844 481 5555 – Desservi par la compagnie de transport en commun First qui a mis en place un bus, le Glasgow Shuttle.
  • 3 Aéroport de Glasgow-Prestwick Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Aviation House, Prestwick KA9 2PL (Au sud-ouest de la ville.), Logo indiquant un numéro de téléphone +44 871 223 0700 Logo indiquant des tarifs Les tarifs sont consultables sur internet. À titre d'exemple, un ticket aller/retour dans un intervalle de 28 jours avec le service Glasgow Shuttle est de 8,5 GBP[1]. – Cet aéroport est desservi par la compagnie Ryanair depuis les aéroports de Carcassonne et Paris-Beauvais. Accessible en moins d'une heure, via le service de voie ferrée écossais ScotRail.

En bateau[modifier]

Depuis décembre 2010, la voie mise en service en mai 2009, qui reliait le port de Zeebrugge (Belgique) à Rosyth (environs d'Édimbourg) est fermée, Norfolkline ayant été rachetée par DFDS Seaways. Les possibilités sont le trajet Zeebrugee ou Rotterdam - Hull, avec la compagnie P&O, ce qui inclut quelques centaines de kilomètres pour rejoindre l'Écosse, ou bien Amsterdam - Newcastle, avec DFDS.

En train[modifier]

Il est possible de rejoindre Édimbourg ou Glasgow en train depuis la majorité des grandes villes britanniques.

Le réseau ferré britannique n'étant pas des plus modernes et rapides, on pourra se reporter sur le transport en bus pour des temps de trajets équivalents à des prix souvent plus intéressants.

En voiture[modifier]

Pour ceux qui viennent de France ou du Benelux, la traversée de l'Angleterre ne présente aucune difficulté particulière hormis au passage de Londres par l'autoroute orbitale M25 qui est parfois pas mal encombrée, surtout aux heures de bureaux.

Au nord de la capitale britannique, il y existe deux grandes voies pour rejoindre l'Écosse :

  • par la M40 puis la M6 et la M74 via Birmingham et Carlisle où l'on rejoindra directement Glasgow sur un trajet exclusivement autoroutier
  • par la M1 ou bien la A1 (M) et la A1 via Leeds et Newcastle upon Tyne qui permet d'arriver à Édimbourg sur un itinéraire mêlant voies express et routes ordinaires

Les autoroutes britanniques sont très majoritairement gratuites, alors qu'il existe certain ponts et tunnels à péage. Aller en Écosse par ce biais est très intéressant car les paysages du Nord de l'Angleterre (vers Carlisle) sont magnifiques et les amateurs d'histoire peuvent aller admirer les restes du grand mur d'Hadrien, frontière nord de l'Empire romain.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Les dimensions de l'Écosse ne justifient pas l'utilisation du transport aérien en interne.

En train[modifier]

Le chemin de fer écossais étant libéralisé, plusieurs compagnies opèrent en Écosse. La compagnie de train majoritaire est Scotrail. Les liaisons sont très variables en modernité, confort et efficacité.

La ligne Glasgow / Édimbourg est de loin la plus moderne et efficace (navettes fréquentes, compter 45 min de trajet). Sur les autres itinéraires, les liaisons en bus sont une alternative équivalente en termes de temps de transport, pour un coût souvent inférieur.

En bus[modifier]

Le transport en bus est beaucoup plus développé sur les îles britanniques que sur le continent. Dans chaque ville importante, une station de bus accueille les passagers des différentes lignes régulières et permet les correspondances. Le bus est en Écosse un mode de transport efficace et à prix abordable.

À noter que des compagnies de Bus Low Cost se sont maintenant développées et vendent leurs liaisons sur Internet à prix défiants toute concurrence. Il peut aussi être intéressant d'acheter un abonnement « Explorer Pass » de la compagnie Citylink.

En voiture[modifier]

Inutile de rappeler que la conduite s'effectue sur la voie la plus à gauche de la chaussée comme dans le reste du Royaume-Uni et que c'est le système de mesure impérial qui a cours... les miles pour les distances et les mph (miles per hour...) concernant les limitations de vitesse.

L'Écosse bénéficie d'un réseau autoroutier efficace et gratuit. Si vous venez avec votre véhicule français, pensez à mémoriser les conversions des vitesses usuelles.

Limitations de vitesse :

  • Zone résidentielle ou écolière = 20 mph (32 km/h) sur signalisation préalable
  • Ville = 30 mph (48 km/h)
  • Routes ordinaires = 60 mph (96 km/h)
  • Voies express et autoroutes = 70 mph (112 km/h)

Le Royaume-Uni a pu faire baisser sa violence routière par l'application d'une dissuasion importante et d'une répression ferme à travers tout le territoire. De nombreux radars automatiques sont placés en ville pour contrôler votre vitesse et le respect des feux tricolores. Ces radars font partie du dispositif de dissuasion : ils sont particulièrement nombreux et indiqués par une signalisation spécifique (panneau du type « appareil de photo ancien » et peinture jaune fluorescente). N'oubliez pas que les contraventions (drôlement élevées...) ne font pas toujours l'objet d'une interpellation préalable et qu'elles parviennent par voie postale chez leurs auteurs, que ce soit en Écosse ou à l'étranger.

Au cœur des Highlands, les routes ordinaires sont particulièrement étroites et beaucoup ne dépassent guère la largeur d'un camion ou d'un car : on trouve alors des passing places tous les cent mètres qui permettent sinon de dépasser, du moins de croiser un autre véhicule : c'est à l'automobiliste parvenant au plus près d'une place d'évitement à céder le passage à celui venant d'en face. Heureusement quelques grandes routes et voies rapides libres nommées «dual carriageway» permettent de parcourir de grandes distances à une vitesse dépassant largement les 60 km/h.

Les stations-service sont très répandues à travers l'Écosse y compris dans les contrées les plus reculées où les prix s'envolent littéralement, les tarifs figurent d'ailleurs parmi les plus élevés d'Europe surtout concernant le gazole qui est plus cher que le sans-plomb. Des aires de repos sommaires et des aires de services sont implantées sur les autoroutes et certaines portions de voies express : suivre alors l'indication Services pour y accéder. Outre le ravitaillement et l'entretien du véhicule, il est possible de s'y restaurer convenablement dans de nombreuses enseignes et parfois même d'y prendre une chambre d'hôtel, ainsi que d'y faire des achats de toutes sortes d'articles nécessaires aux longs voyages.

À propos de ravitaillement (oui, pour les estomacs...), ne négligez pas non plus les fameux «truckstop» qui ne sont autres que des relais routiers où il est possible de manger pour des prix plus raisonnables !!!

Le stationnement pose très peu de problème dans les villages mais reste compliqué dans les villes. Il faut savoir qu'une double ligne jaune le long du trottoir interdit totalement l'arrêt et le stationnement. Les horodateurs sont très présents même dans certaines bourgades : il n'est vraiment pas conseillé de les ignorer, sous peine de découvrir un joli P.V. sur le pare-brise ou de retrouver son véhicule immobilisé par un sabot nommé ici «clamp». D'autres zones sont carrément réservées aux riverains, sans que cela ne soit forcément bien signalé. Le stationnement reste cependant peu cher dans les villages et les quartiers périphériques des principales villes, il est ainsi possible de rejoindre le centre-ville à pied ou par les transports en commun très efficaces d'ailleurs.

Parler[modifier]

Les Écossais parlant français ne sont pas très rares mais il est préférable de parler l'anglais, même si l'accent écossais est parfois incompréhensible pour une oreille mal exercée.

Aux Hébrides, on parle anglais et gaélique écossais.

L'anglais, l'écossais et le gaélique écossais sont les langues de l'Écosse. L'anglais , parfois parlé avec un degré variable d'écossais, est la langue quotidienne parlée par tous. Les dialectes varient énormément d’une région à l’autre, et même d’une ville à l’autre ! Cependant, tous les Écossais peuvent parler l’anglais standard, mais avec un accent écossais distinctif. Les accents varient également à travers le pays. Tous les Écossais ne parlent pas avec un accent écossais, car de nombreux Écossais de la classe supérieure qui fréquentent des écoles publiques coûteuses (c'est-à-dire privées et payantes) sont formés pour parler avec l'accent du roi/de la reine, l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair étant peut-être le meilleur. exemple connu.

L'écossais est une langue officiellement reconnue en Écosse, parlée par environ 1,5 million de personnes dans tout le pays. Comme pour l’anglais moderne, la langue a évolué à partir de l’anglo-saxon. L'écossais est plus ou moins intelligible pour les locuteurs natifs de l'anglais, notamment sous forme écrite. Il y a des débats pour savoir si l'écossais est une langue ou un dialecte. À certains égards, il ressemble au moyen anglais et, plutôt que d'être parlé purement, il influence souvent l'anglais informel parlé par les Ecossais. Une variété appelée Ulster Scots est parlée sur la côte nord de l'Irlande du Nord .

Quelques mots écossais bien choisis : Bairn = enfant, Buroo = allocation de chômage (allocation de demandeur d'emploi), Bridie = pâtisserie à la viande, Chib = poignarder, Fleg = frayeur, Giz = donne-moi, Ken = savoir, Lift = voler, Puss = visage, Scajy = fureur, Tatties = pommes de terre, Teuchter = Highlander, Tube = imbécile.

Le gaélique écossais ( Gàidhlig , prononcé « Gah-lig »), quant à lui, n'est parlé que par environ 60 000 personnes, principalement dans les Highlands ( a' Ghàidhealtachd , prononcé « a Gale-tach ») et dans les îles occidentales ( Na h-Eileanan Siar , pron. "Na hyale-inan shar"). Cependant, dans ces zones, la maîtrise du gaélique peut être très élevée, par exemple sur l'île de Barra , où 80 % parlent la langue. Vous entendrez très probablement les habitants parler gaélique dans les îles occidentales et sur les ferries à destination et en provenance de celles-ci. Les panneaux à bord de certains ferries CalMac vers les îles occidentales sont d'abord en gaélique et ensuite en anglais. De plus, les annonces sur certains ferries peuvent être au moins partiellement en gaélique. La BBC diffuse également une chaîne gaélique gratuite connue sous le nom de BBC Alba et une station de radio gaélique appelée Radio nan Gàidheal. Cependant, tout le monde parle également anglais, même si les locuteurs du gaélique sont souvent enthousiasmés par cette langue et accueillent favorablement la curiosité des étrangers.

Les Ecossais, comme ceux du reste du Royaume-Uni, ont généralement de faibles compétences en langues étrangères , même si ceux qui travaillent dans les secteurs liés au tourisme ont généralement de meilleures compétences linguistiques. Le français, l’allemand et l’espagnol sont les langues étrangères les plus connues.

Voici quelques mots trouvés en Écosse et dérivés du breton, du gaélique, du picte ou du vieux norrois :

  • Aber (ou Inver) = embouchure de la rivière ( Aberdeen ou Inverness )
  • Ben = montagne ( Ben Nevis )
  • Brûler = flux ( Bannockburn )
  • Dun (ou Dum) - fort ( Dundee ou Dumbarton )
  • Cèilidh = célébration informelle, fête (pr. KAY-lay)
  • Firth = estuaire ( Firth of Forth ), apparenté au mot norvégien fjord mais dont le sens est plus large
  • Glen = vallée ( Glencoe )
  • Kin = tête ( Kinlochleven )
  • Kyle = étroit détroit d'eau, son ( Kyle of Lochalsh )
  • Loch = lac ( Loch Ness ), également fjord ( Loch Linnhe ) - donc tous les lochs ne sont pas des lacs
  • Lochan = petit lac, étang
  • Strath = vallée ( Strathspey )

Voici quelques expressions gaéliques que l’on retrouve souvent dans les Highlands et les îles occidentales. Pour en savoir plus, consultez le guide de conversation en gaélique écossais :

  • Fàilte gu ...... = Bienvenue à ......
  • Deas = Sud
  • Tuath = Nord
  • Aiseag = Ferry
  • Traigh = Plage
  • Port Athar = Aéroport

Acheter[modifier]

L'Écosse utilise la livre sterling (£). Les billets imprimés en Écosse sont très différents de ceux de l'Angleterre mais il s'agit de la même monnaie et les commerçants les accepteront indifféremment.

Devise[modifier]

Comme dans le reste du Royaume-Uni, l'Écosse utilise la livre sterling (£) . De plus, les trois banques de compensation nationales d'Écosse, Bank of Scotland , Royal Bank of Scotland et Clydesdale Bank, émettent leurs propres billets en livres sterling . Ces billets sont très courants en Écosse et peuvent être utilisés de manière interchangeable avec les billets de la Banque d'Angleterre dans toute l'Écosse et en Irlande du Nord.

En dehors de l’Écosse et de l’Irlande du Nord, certains commerçants peuvent être réticents à accepter les billets écossais, en particulier les billets de plus grande valeur (le plus gros billet de la Banque d’Angleterre est de 50 £, mais les trois banques écossaises émettent également des billets de 100 £). Si vous souhaitez obtenir des billets de la Banque d'Angleterre en Écosse, effectuez un retrait dans un guichet automatique géré par NatWest, Barclays ou HSBC, bien qu'ils ne se trouvent que dans les grandes villes. Dans les magasins, vous pouvez essayer de demander votre monnaie en billets de la Banque d'Angleterre et de la même manière demander aux caissiers de banque des billets anglais lorsque vous échangez de l'argent liquide ou des chèques de voyage. Si vous êtes en Angleterre ou au Pays de Galles avec des billets écossais, vous pouvez les échanger gratuitement contre des billets anglais dans n'importe quelle banque - ou les dépenser dans des magasins plus grands qui sont moins susceptibles d'être pointilleux sur les billets qu'ils acceptent. Avant de quitter le Royaume-Uni, changez tout excédent en billets de la Banque d'Angleterre, car les billets écossais peuvent être difficiles à échanger dans d'autres pays ou avoir un taux de change moins bon.

L’Écosse, comme l’Angleterre, est entièrement passée aux billets de banque en polymère, et les billets en papier n’ont plus cours légal. Si vous en avez (par exemple l'Adam Smith 20 £, retiré en 2022), changez-les dans une banque.

Les euros ne sont pas acceptés, à l'exception de quelques grands magasins et magasins touristiques, alors changez votre argent en livres sterling.

Des souvenirs[modifier]

Le souvenir touristique classique est un kilt et tout ce qui concerne le tartan . Si vous portez un nom de famille écossais comme McDonald ou Clark, cela vaut peut-être la peine d'essayer de trouver le tartan de votre propre famille. Il existe également une grande variété d'autres tartans officiels, représentant tout, des régiments militaires aux communautés religieuses (par exemple, les communautés juive et musulmane d'Écosse ont toutes deux des tartans officiels). Un vrai kilt coûte environ 300 à 400 £ et est fait de laine épaisse (il ne révélera donc pas ce que vous pourriez ou non porter en dessous, même par vent fort), mais la plupart des magasins de souvenirs n'en proposent que des fins et non authentiques. Si vous voulez vraiment un véritable kilt ou une tenue traditionnelle complète (kilt, sporran, veste, chemise et chaussures), le meilleur endroit pour chercher est un magasin de location de vêtements. Ceux-ci se spécialisent dans la location de costumes et de kilts pour les mariages et vendent souvent des stocks de location à des prix réduits - sinon le kilt devra être fabriqué sur commande - cela prend généralement plusieurs semaines.

Le kilt traditionnel des Highlands est une section de tissu d'environ 6 pieds de large et 14 pieds de long. Celui-ci est enroulé autour du corps puis remonté sur l'épaule et épinglé, un peu comme une toge. Le kilt court moderne a été introduit pendant la révolution industrielle pour donner plus de liberté de mouvement.

Le whisky ( scotch ) est également un achat courant. Il existe deux types de base : les whiskies blended et single malt. Les whiskies mélangés sont fabriqués, comme leur nom l'indique, à partir de plusieurs single malts mélangés ensemble. Méfiez-vous des boutiques de souvenirs vendant des petites bouteilles de blended whisky à des prix gonflés : on trouve le plus souvent la même bouteille dans un supermarché (ou dans les duty-free des aéroports) bien moins cher ! Les whiskies single malt sont plus chers et valent la peine de payer un prix plus élevé. Les single malts sont très divers selon la région ou la ville où le whisky a été distillé et le type d'orge utilisé. Les petites distilleries indépendantes sont fières de la qualité de leur produit et leur

whisky n'est souvent disponible que dans un petit nombre de magasins, voire directement. Les single malts des grandes marques sont toujours vendus dans les supermarchés et les boutiques hors taxes.

Les bijoux en argent des Orcades sont produits dans les îles Orcades mais disponibles dans toute l'Écosse. Les styles sont généralement des variantes traditionnellement « celtiques » ou modernes de ce style. Les bijoux produits par des créateurs de renom ont tendance à être très élégants et bon marché.

Outre les kilts, les articles en laine sont largement disponibles. L'Écosse produit beaucoup de laine, en grande partie de très haute qualité, vous pouvez donc trouver des écharpes, des manteaux, des pulls/pulls, etc. très confortables mais durables et attrayants, souvent à des prix tout à fait raisonnables si vous magasinez. Harris Tweed , originaire de l'île de Harris , est particulièrement apprécié. Si vous voulez quelque chose avec votre tartan familial mais que vous ne voulez pas vous lancer dans un kilt, alors les chapeaux, sacs à main, cravates, foulards, etc. sont tous disponibles dans une variété de tartans officiels.

Coût de la ver[modifier]

La plupart des visiteurs sont déçus par le coût élevé de la vie en Écosse. Même si les prix en Écosse ne sont pas aussi mauvais que dans le sud de l'Angleterre, comparés à ceux des États-Unis ou de la plupart des autres régions d'Europe, les frais de subsistance de base restent élevés. La plupart des produits sont soumis à une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) supplémentaire de 20 %, bien que celle-ci soit toujours incluse dans le prix indiqué pour les achats de consommation générale. L'essence est soumise à une taxe d'accise massive de 70 % et à une TVA de 20 % en plus. Les coûts sont plus élevés à Édimbourg et dans des endroits très reculés comme Stornoway (par exemple, les prix de l'essence atteignent souvent 1,50 £ le litre dans certaines régions). En règle générale, plus vous vous aventurez vers le nord, plus cela risque de devenir cher, principalement en raison des coûts liés aux longues chaînes d'approvisionnement et aux faibles chiffres d'affaires.

Manger[modifier]

Les possibilités de se restaurer sont nombreuses : restauration rapide, pubs, cafés et restaurants. Les Écossais ont l'habitude de dîner assez tôt et il est difficile de dîner dans un restaurant après 21 h. Les restaurants proposent principalement des plats à la carte. Les menus sont plus rares et peuvent être limités à un certain moment de la journée comme pour le déjeuner (lunch menu) ou avant de sortir (pre-theatre menu). Les pre-theater menu sont servis suivant les restaurants entre 17 h et 18 h 30 et sont un moyen économique et rapide de dîner. Il est aussi possible de se faire servir un goûter (afternoon tea) dans des salons de thé ou autres établissements le proposant. L'afternoon tea est normalement constitué de mini sandwichs et pâtisseries accompagnés de thé ou de café.

Tous les établissements ne proposent pas un service complet en salle. Dans les pubs, il est commun de commander ses plats et boissons au comptoir en précisant son numéro de table. Les charges de service ne sont pas incluses et il est de coutume de laisser un pourboire à hauteur de 10% de l'addition.

Shortbread écossais

L'Écosse est un producteur reconnu de nombreux produits culinaires, dont beaucoup sont exportés :

  • Produits de la mer - saumon, langoustines, huîtres, coquilles Saint-Jacques, crabes et homards. Poissons fumés : saumon fumé, saumon fumé a chaud (hot smoked salmon), hareng (kipper que l'on retrouve a Arbroath sous le nom d'Arbroath smokies), aiglefin.
  • Viandes et charcuterie - gibier (faisan, cerf), agneau et mouton, bœuf produit de races de grande qualité (Aberdeen Angus, Highland...). Black pudding, équivalent du boudin noir français et fameux lorsqu'il vient de Stornoway.
  • Biscuits - oatcakes (galettes d'avoine), shortbread (biscuits au beurre).

On trouve en Écosse comme ailleurs des restaurants aux multiples origines. Comme dans le reste du Royaume-Uni, la cuisine indienne et bengali est très présente et les Écossais aiment les plats épicés et relevés. La cuisine écossaise est rustique et riche. Les plats les plus connus sont :

Haggis, neeps and tatties
  • Cullen skink - une soupe d'aiglefin fumé, pommes de terre, lait et/ou crème, oignons et dans certaines recettes des poireaux.
  • Haggis, neeps and tatties - haggis (panse de brebis farcie) servi avec des navets et pommes de terre écrasées.
  • Scotch pie - Une tarte "fermée" de la taille d'une portion, fourrée avec de la viande hachée de mouton assaisonnée d'épices et de poivre.
  • Stovies - to stove voulant dire "mijoter" en Écossais, on retrouve beaucoup de recettes différentes sous le nom stovies. Elles ont en commun d’être un ragoût à base de pommes de terre et de restes de rôtis de bœuf, viande hachée ou autres. Traditionnellement servis avec des oatcakes.

Le petit-déjeuner (breakfast) peut-être un porridge à l'avoine, des céréales ou un fry-up pour l'option la plus calorifique. Un fry-up est typiquement composé de haricots mijotés, potato scones (fines galettes de pommes de terre), champignons, tomates, saucisse "carrée" (square sausage ou lorne sausage), œufs et bacon.

Boissons[modifier]

Les pubs sont présents dans la plupart des villes et des villages, une infinie variété de bières est servie dans ces établissements. L'âge légal pour l'achat et la consommation d'alcool est de 16 dans les pubs et restaurants, en revanche l'âge d'achat dans les magasins est de 18 ans.

L'eau d'Écosse est idéale pour la fabrication de la bière et du whisky.

Se loger[modifier]

L'hospitalité des Écossais est célèbre et n'est pas surfaite. C'est une des raisons qui feront préférer la solution Bed-and-Breakfast. Le prix peut sembler élevé (env. 30 /personne) mais est nettement inférieur à celui pratiqué par les hôtels.

Tous les hébergements de courte durée en Écosse doivent être enregistrés , sinon c'est illégal et c'est probablement un foyer aux puces ou un piège à feu. Cela s'applique à toute l'Écosse, mais est particulièrement pertinent à Édimbourg, où la demande dépasse de loin l'offre et encourage les prestataires exploiteurs. La loi (qui ne s'applique pas à l'Angleterre) a été introduite en 2022, mais il reste une marge de manœuvre considérable jusqu'en juillet 2024, de sorte que pour le moment, les propriétaires peuvent raisonnablement affirmer que leur enregistrement est toujours en cours de traitement. Soyez de plus en plus sceptique à mesure que l’échéance approche. C'est une bureaucratie supplémentaire un peu malvenue pour les chambres d'hôtes, les campings, etc., mais à long terme, cela devrait mieux protéger les voyageurs et les prestataires honnêtes.

Sans restauration[modifier]

Les vacances indépendantes, dans des cottages, des lodges en bois ou des appartements en ville, en Écosse sont devenues populaires. De nombreux chalets sont désormais meublés selon des normes très élevées.

Budget[modifier]

L'Écosse compte de nombreuses auberges , à la fois la Scottish Youth Hostel Association (SYHA) et un vaste réseau en développement d' auberges indépendantes . Certains bâtiments sont très impressionnants. Le SYHA impliquait traditionnellement que les invités effectuent des tâches ménagères et interdisaient la consommation d'alcool. La nouvelle génération d’auberges indépendantes a évité ces concepts, ce qui a amené le SYHA à assouplir également ses attitudes.

Le camping est un autre moyen peu coûteux de visiter l’Écosse, même si la météo imprévisible le rend moins attrayant que dans certains autres pays. Dans les régions éloignées, les campings peuvent être très éloignés les uns des autres, alors achetez un guide à jour et planifiez votre itinéraire. La réservation n'est généralement pas nécessaire sauf en haute saison. Généralement, la règle est que plus le camping est éloigné, plus le paysage est beau et plus le coût est bas. Certains campings peuvent ne proposer que des équipements de base. Le " camping sauvage " sur des terrains privés en dehors des campings reconnus est un droit légal en Écosse (mais seulement à l'écart des routes et des bâtiments habités) : vous êtes censé repartir après deux ou trois nuits au même endroit, notamment pour laisser le terrain pour se régénérer. Ne campez jamais à côté d’un ruisseau qui pourrait rapidement gonfler sous la pluie de la nuit. Les moucherons (minuscules insectes piqueurs) peuvent être une nuisance particulière en août et septembre : les insectes sont inoffensifs mais incroyablement irritants, surtout lorsque vous essayez de dormir, alors fermez religieusement votre tente à chaque fois que vous entrez ou sortez. La bonne nouvelle est que les moucherons volent plus lentement que la plupart des gens ne marchent et qu’ils n’aiment pas la fumée. Les répulsifs chimiques sont largement disponibles, mais certaines personnes les trouvent malheureusement inefficaces.

L'hébergement en chambres d'hôtes est largement disponible, même dans les zones reculées et de très bonnes affaires peuvent être trouvées. Beaucoup de gens les considèrent comme plus conviviaux et accueillants qu’un hôtel. Les centres d'information touristique locaux vous aideront à trouver une chambre pour la même nuit et vous pouvez vous attendre à payer environ 35 £ par personne et par nuit pour la chambre et le petit-déjeuner écossais complet.

Si vous visitez les grandes villes, essayez de séjourner à Falkirk ou à Polmont . Les deux sont beaucoup moins chers que les hôtels de Glasgow et d'Édimbourg , et à seulement 1/2 heure des deux par les services de train réguliers.

Les chaînes de motels Premier Inn et Travelodge en Écosse sont très répandues, avec des chambres doubles au prix d'environ 55 £. Dans les villes, ceux-ci s'avéreront probablement moins chers qu'un hôtel, surtout si vous pouvez réserver à l'avance.

Apprendre[modifier]

L'éducation en Écosse est généralement prise très au sérieux et le pays a été le premier au monde à offrir une éducation universelle aux garçons et aux filles. L'Écosse possède son propre système éducatif, qui diffère considérablement de ceux de l'Angleterre, du Pays de Galles et de l'Irlande du Nord.

Le pays abrite 15 universités . Toutes les universités écossaises sont des établissements publics, ce qui signifie qu'elles sont financées par le gouvernement écossais.

Les instituts d'enseignement supérieur les plus prestigieux d'Écosse sont les universités d' Édimbourg , de Glasgow , d'Aberdeen et de St Andrews ; celles-ci sont considérées comme certaines des meilleures universités au monde.

Les coûts en Écosse ont tendance à être inférieurs à ceux d’autres régions du Royaume-Uni. La vie à Glasgow est moins chère que, disons, à Londres. Cependant, Édimbourg est plus cher que la moyenne britannique.

  • Danse country écossaise : vous trouverez peut-être des cours dans les grandes villes, mais il n'est pas difficile de simplement y participer et de les suivre au fur et à mesure. C'est une de ces activités agréables et flatteuses pour les gens dépourvus de capacités athlétiques.
  • Cornemuse : tout le contraire, cela nécessitera une année complète de pratique quotidienne pour obtenir autre chose que des résultats douloureux, même si vous jouez déjà d'un instrument à vent. Et puis entraînez-vous, entraînez-vous, entraînez-vous, comme le font les musiciens de rue en kilt dans les gares et aux arrêts de bus.
  • Gaélique écossais : comme pour les autres langues, vous pouvez facilement apprendre quelques politesses et bases, mais la maîtrise prendra le reste de votre vie. Il est probablement préférable de commencer avec des CD et du matériel en ligne, puis d'envisager un court cours résidentiel. Il existe un collège gaélique à Skye, mais celui-ci a pour objectif de proposer des cours sur d'autres matières en gaélique à ceux qui sont de langue maternelle. Bien sûr, ils enseignent la langue, mais au niveau universitaire, pas au niveau débutant.

Travailler[modifier]

Les réglementations régissant les personnes pouvant travailler en Écosse sont les mêmes que dans le reste du Royaume-Uni.

Une pénurie générale de main-d'œuvre qualifiée dans le secteur de la santé signifie que le National Health Service (NHS) recrute activement à l'étranger, ce qui permet aux personnes possédant des compétences spécialisées de travailler plus facilement au Royaume-Uni. Le gouvernement écossais décentralisé souhaite également attirer des immigrants en Écosse pour combler une population perçue en déclin.

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 999

Il y a peu de chances d'être inquiété par des voleurs ou des délinquants en Écosse.

Attention cependant en soirée à la sortie des pubs, au comportement de certains clients saouls (attention tout particulièrement dans le East End de Glasgow, qui n'est pas l'endroit le plus sûr à la nuit tombée).

En cas de problème, ne pas hésiter à faire appel à la police et faire une déclaration en cas de vol afin de vous faire indemniser par votre compagnie d'assurances.

Il est en revanche formellement interdit de porter sur soi une bombe lacrymogène. Ceci constitue un délit au Royaume-Uni passible d'une lourde amende ainsi que d'une peine de prison.

Respecter[modifier]

Sur la route, on respecte le code et les autres usagers. En cas de manquement à la British attitude, on n'oubliera pas de vous le faire remarquer. Surtout, n'oubliez pas que les écossais ne sont pas anglais et se sont battus plusieurs fois contre eux.

Il est considéré comme respectueux de désigner les Écossais comme « Écossais » ou « Écossais » par opposition à « Britanniques ». La plupart se sentent généralement plus écossais que britanniques, ce dernier terme pourrait donc en gêner certains. Certains Écossais peuvent être offensés par le mot « Jock » ou par le fait d'être appelé « Scotch » par opposition à Écossais.

Les Écossais sont souvent stéréotypés comme « anti-anglais » ou « anti-britanniques ». La vérité est que de nombreux Écossais critiquent la manière dont le Royaume-Uni est géré. La plupart des Écossais estiment toujours qu'il est important de se différencier en ayant un sentiment de nationalité distinct.

Bien qu'il soit débattu de savoir si la langue écossaise est ou non une variété de l'anglais, de nombreux Écossais la considèrent fièrement comme une langue à part entière.

Les questions du nationalisme écossais et de l’indépendance écossaise font certainement l’objet de nombreux débats, et ces deux questions font l’objet d’une attention croissante au XXIe siècle. Un référendum sur l'indépendance a été organisé en 2014 et a abouti à un vote de 55 voix contre 45 en faveur du maintien au Royaume-Uni. Cependant, de nombreuses personnes qui ont voté pour la sécession restent profondément engagées et continuent de faire campagne pour cette cause. Cela reste une question de division politique, les élections parlementaires écossaises de 2021 ayant abouti à une répartition presque égale des voix entre les partis indépendantistes et pro-syndicaux. Bien que ce soit loin d’être aussi sensible et source de division que dans d’autres régions du monde où de tels mouvements existent, prendre une position ferme en faveur de l’une ou l’autre des parties ou de leurs partis politiques associés pourrait causer quelques ennuis.

La rivalité entre les différents clubs de football est une question bien plus sensible. Ce n'est pas une bonne idée de porter les couleurs et les maillots des clubs de football les jours de match, car cela pourrait provoquer une offense ou conduire à des violences s'ils sont portés au mauvais endroit. Il s'agit d'un problème principalement confiné au derby "Old Firm" (Celtic et Rangers) de Glasgow, où des tensions sectaires subsistent (les Celtics portent du vert et du blanc, les Rangers portent du bleu et du blanc, mais l'orange leur est aussi souvent associé). En raison de la rivalité entre les équipes nationales d’Angleterre et d’Écosse, vous devez également éviter de porter les maillots de l’équipe nationale d’Angleterre.

La tenue traditionnelle dont on se moque ou qui est appelée sous un mauvais nom peut provoquer des désagréments. La « jupe » s’appelle un kilt . Le « sac à main » sur le devant (généralement orné de peau de cerf, de cuir et de pompons suspendus à une chaîne) est appelé un sporran . Le chapeau avec le pompon rouge sur le dessus s'appelle un glengarry . Il est courant de porter un sgian-dubh (petit couteau) dans la chaussette tout en portant un kilt. Ne vous inquiétez pas, car ils sont principalement destinés à l'esthétique (même si dans le passé ils servaient à leur utilisation appropriée pour un couteau) et sont généralement assez ternes ou artificiels. Les kilts sont portés par les hommes lors d'occasions formelles telles que les mariages, les jeux des Highlands et les danses traditionnelles. Il est grossier de faire des blagues ou de demander à quelqu'un ce qu'il porte sous son kilt.

Bien que cela devienne moins courant, vous verrez peut-être une croix en feu utilisée occasionnellement comme symbole national. Il a des racines historiques en Écosse : un homme traverserait les Highlands avec une croix en feu pour lever une armée si l’Écosse était envahie. Le Ku Klux Klan ( KKK ) aux États-Unis l'a adopté. Si la plupart des Écossais en sont conscients, il ne s’agit ici que d’une image patriotique inoffensive et n’a aucune connotation de haine raciale ou de violence.

L' Église presbytérienne d'Écosse est l'Église nationale d'Écosse, ce qui contraste avec l'anglicanisme qui est la religion d'État de l'Angleterre et du Pays de Galles. Cela dit, l'Écosse moderne est une société largement laïque, et seule une minorité d'Écossais va régulièrement à l'église, même si l'origine religieuse de la famille d'une personne a souvent une influence sur les équipes sportives qu'elle soutient. La plupart des Écossais adoptent une approche « vivre et laisser vivre » de la religion, et tant que vous faites de même, vous ne devriez généralement pas rencontrer de problèmes, quelle que soit la religion que vous choisissez de pratiquer. De nombreuses Hébrides et quelques poches des Highlands penchent fortement vers l' Église libre d'Écosse , avec sa version austère et stricte du presbytérianisme. Ses adeptes ne tenteront pas de vous imposer leur religion, mais il faut s'attendre à ce que de nombreux commerces de ces quartiers soient fermés dimanche. Vous entendrez peut-être certains Écossais les appeler les « Wee Frees », mais vous ne devriez pas répéter cela car cela est souvent considéré comme péjoratif.

Communiquer[modifier]

L'Écosse dispose des mêmes opérateurs de signaux mobiles que le reste du Royaume-Uni : EE, O2, Three et Vodafone. Les grandes villes disposent de la 5G et les villes de la 4G, même dans des endroits lointains comme Lerwick et Stornoway, voir les pages individuelles pour plus de détails. La couverture est inégale dans la campagne, alors ne comptez pas sur un signal si vous vous foulez la cheville dans les Cairngorms.

Les ferries disposent d'une couverture Wifi et mobile, mais des frais élevés peuvent vous être facturés si votre appel est acheminé via le réseau Inmarsat une fois que vous naviguez hors de portée du réseau continental.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Royaume-Uni
Destinations situées dans la région