Télécharger le fichier GPX de cet article
57.4-4.4Map mag.png

Eurasie > Europe > Europe du Nord > Îles Britanniques > Royaume-Uni > Écosse

Écosse

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Écosse
​((en)/(sco) Scotland / (gd) Alba)
Information
Pays
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

L'Écosse fait partie du Royaume-Uni.

Comprendre[modifier]

Régions[modifier]

Scotland region map.svg
Sud-Ouest de l'Écosse (Dumfries)
Marches écossaises
Écosse du centre (Édimbourg, Glasgow, Stirling)
La zone la plus densément peuplée d'Écosse. Géographiquement, elle n'est en réalité pas centrale, mais proche du sud du pays.
Hautes-Terres écossaises (Inverness)
Nord-Est de l'Écosse (Aberdeen, Dundee, Perth, Dufftown)
Hébrides
Îles Orcades
Logotype du Patrimoine mondial Inscrit au patrimoine mondial sous la dénomination « Cœur néolithique des Orcades »
Îles Shetland

Villes[modifier]

  • 1 Édimbourg – la capitale.
  • 2 Aberdeen
  • 3 Glasgow – La plus grande ville.
  • 4 Stirling
  • 5 Dundee
  • 6 Fort William – au pied du Ben Nevis.
  • 7 Perth
  • 8 Dufftown – haut lieu du whisky
  • 9 Inverness

Autres destinations[modifier]

  • 1 Loch Ness – Le monstre du Loch Ness, surnommé Nessie, est supposé vivre dans ce lac.
  • 2 Parc national de Cairngorms Logo indiquant un lien vers le site web  – Aux paysages spectaculaires, le parc couvre la chaîne de montagne de Cairngorms et les collines environnantes, La ville d'Aviemore est située dans le parc. Elle est connue pour les sports d'hiver.
  • 3 Parc national du Loch Lomond et des Trossachs Logo indiquant un lien vers le site web  – Centré autour du lac Lomond, le parc inclut plusieurs massifs montagneux, dont le plus célèbres est le massif des Trossachs

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Les villes de Glasgow et d'Édimbourg sont les mieux desservies par avion.

  • 1 L'aéroport international d'Édimbourg Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Ingliston, Édimbourg (A une quinzaine de kilomètres à l'ouest du centre-ville, est à 30 min du centre en taxi ou en bus (Lothian Buses).), Logo indiquant un numéro de téléphone +44 844 448 8833 – Il est principalement desservi par Air France et British Airways au départ de Paris. Certaines liaisons sont aussi assurées depuis d'autres villes Françaises par la compagnie Easy-Jet.A partir de avril 2016 Transavia lance une ligne paris(orly)-Edimbourg.
  • 2 Aéroport international de Glasgow Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Paisley PA3 2SW (A l'ouest de la ville.), Logo indiquant un numéro de téléphone +44 844 481 5555 – Desservi par la compagnie de transport en commun First qui a mis en place un bus, le Glasgow Shuttle.
  • 3 Aéroport de Glasgow-Prestwick Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Aviation House, Prestwick KA9 2PL (Au sud-ouest de la ville.), Logo indiquant un numéro de téléphone +44 871 223 0700 Logo indiquant des tarifs Les tarifs sont consultables sur internet. À titre d'exemple, un ticket aller/retour dans un intervalle de 28 jours avec le service Glasgow Shuttle est de 8,5 GBP[1]. – Cet aéroport est desservi par la compagnie Ryanair depuis les aéroports de Carcassonne et Paris-Beauvais. Accessible en moins d'une heure, via le service de voie ferrée écossais ScotRail.

En bateau[modifier]

Depuis décembre 2010, la voie mise en service en mai 2009, qui reliait le port de Zeebrugge (Belgique) à Rosyth (environs d'Édimbourg) est fermée, Norfolkline ayant été rachetée par DFDS Seaways. Les possibilités sont le trajet Zeebrugee ou Rotterdam - Hull, avec la compagnie P&O, ce qui inclut quelques centaines de kilomètres pour rejoindre l'Écosse, ou bien Amsterdam - Newcastle, avec DFDS.

En train[modifier]

Il est possible de rejoindre Édimbourg ou Glasgow en train depuis la majorité des grandes villes britanniques. Le chemin de fer britannique étant libéralisé, ne pas oublier de comparer les prix des différentes compagnies (Scotrail, Virgin Train, etc.).

Le réseau ferré britannique n'étant pas des plus modernes et rapides, on pourra se reporter sur le transport en bus pour des temps de trajets équivalents à des prix souvent plus intéressants.

En voiture[modifier]

Pour ceux qui viennent de France ou du Benelux, la traversée de l'Angleterre ne présente aucune difficulté particulière hormis au passage de Londres par l'autoroute orbitale M25 qui est parfois pas mal encombrée, surtout aux heures de bureaux.

Au nord de la capitale britannique, il y existe deux grandes voies pour rejoindre l'Ecosse :

  • par la M40 puis la M6 et la M74 via Birmingham et Carlisle où l'on rejoindra directement Glasgow sur un trajet exclusivement autoroutier
  • par la M1 ou bien la A1 (M) et la A1 via Leeds et Newcastle-upon-Tyne qui permet d'arriver à Édimbourg sur un itinéraire mêlant voies express et routes ordinaires

Les autoroutes britanniques sont très majoritairement gratuites, alors que les ponts sont souvent à péage. Compter seulement de péage pour remonter du sud de l'Angleterre. Aller en Écosse par ce biais est très intéressant car les paysages du Nord de l'Angleterre (vers Carlisle) sont magnifiques et les amateurs d'histoire peuvent aller « admirer » les restes du grand mur d'Hadrien, frontière nord de l'Empire romain.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Les dimensions de l'Écosse ne justifient pas l'utilisation du transport aérien en interne.

En train[modifier]

Le chemin de fer écossais étant libéralisé, plusieurs compagnies opèrent en Écosse. La compagnie de train majoritaire est Scotrail. Les liaisons sont très variables en modernité, confort et efficacité.

La ligne Glasgow / Édimbourg est de loin la plus moderne et efficace (navettes fréquentes, compter 45 min de trajet). Sur les autres itinéraires, les liaisons en bus sont une alternative équivalente en termes de temps de transport, pour un coût souvent inférieur.

En bus[modifier]

Le transport en bus est beaucoup plus développé sur les îles britanniques que sur le continent. Dans chaque ville importante, une station de bus accueille les passagers des différentes lignes régulières et permet les correspondances. Le bus est en Écosse un mode de transport efficace et à prix abordable.

À noter que des compagnies de Bus Low Cost se sont maintenant développées et vendent leurs liaisons sur Internet à prix défiants toute concurrence. Il peut aussi être intéressant d'acheter un abonnement « Explorer Pass » de la compagnie Citylink.

En voiture[modifier]

Inutile de rappeler que la conduite s'effectue sur la voie la plus à gauche de la chaussée comme dans le reste du Royaume-Uni et que c'est le système de mesure impérial qui a cours... les miles pour les distances et les mph (miles per hour...) concernant les limitations de vitesse.

L'Écosse bénéficie d'un réseau autoroutier efficace et gratuit. Si vous venez avec votre véhicule français, pensez à mémoriser les conversions des vitesses usuelles.

Limitations de vitesse :

  • Zone résidentielle ou écolière = 20 mph (32 km/h) sur signalisation préalable
  • Ville = 30 mph (48 km/h)
  • Routes ordinaires = 60 mph (96 km/h)
  • Voies express et autoroutes = 70 mph (112 km/h)

Le Royaume-Uni a pu faire baisser sa violence routière par l'application d'une dissuasion importante et d'une répression ferme à travers tout le territoire. De nombreux radars automatiques sont placés en ville pour contrôler votre vitesse et le respect des feux tricolores. Ces radars font partie du dispositif de dissuasion : ils sont particulièrement nombreux et indiqués par une signalisation spécifique (panneau du type « appareil de photo ancien » et peinture jaune fluorescente). N'oubliez pas que les contraventions (drôlement élevées...) ne font pas toujours l'objet d'une interpellation préalable et qu'elles parviennent par voie postale chez leurs auteurs, que ce soit en Écosse ou à l'étranger.

Au cœur des Highlands, les routes ordinaires sont particulièrement étroites et beaucoup ne dépassent guère la largeur d'un camion ou d'un car : on trouve alors des passing places tous les cent mètres qui permettent sinon de dépasser, du moins de croiser un autre véhicule : c'est à l'automobiliste parvenant au plus près d'une place d'évitement à céder le passage à celui venant d'en face. Heureusement quelques grandes routes et voies rapides libres nommées «dual carriageway» permettent de parcourir de grandes distances à une vitesse dépassant largement les 60 km/h.

Les stations-service sont très répandues à travers l'Écosse y compris dans les contrées les plus reculées où les prix s'envolent littéralement, les tarifs figurent d'ailleurs parmi les plus élevés d'Europe surtout concernant le gazole qui est plus cher que le sans-plomb. Des aires de repos sommaires et des aires de services sont implantées sur les autoroutes et certaines portions de voies express : suivre alors l'indication Services pour y accéder. Outre le ravitaillement et l'entretien du véhicule, il est possible de s'y restaurer convenablement dans de nombreuses enseignes et parfois même d'y prendre une chambre d'hôtel, ainsi que d'y faire des achats de toutes sortes d'articles nécessaires aux longs voyages.

À propos de ravitaillement (oui, pour les estomacs...), ne négligez pas non plus les fameux «truckstop» qui ne sont autres que des relais routiers où il est possible de manger pour des prix plus raisonnables !!!

Le stationnement pose très peu de problème dans les villages mais reste compliqué dans les villes. Il faut savoir qu'une double ligne jaune le long du trottoir interdit totalement l'arrêt et le stationnement. Les horodateurs sont très présents même dans certaines bourgades : il n'est vraiment pas conseillé de les ignorer, sous peine de découvrir un joli P.V. sur le pare-brise ou de retrouver son véhicule immobilisé par un sabot nommé ici «clamp». D'autres zones sont carrément réservées aux riverains, sans que cela ne soit forcément bien signalé. Le stationnement reste cependant peu cher dans les villages et les quartiers périphériques des principales villes, il est ainsi possible de rejoindre le centre-ville à pied ou par les transports en commun très efficaces d'ailleurs.

Parler[modifier]

Les Écossais parlant français ne sont pas très rares mais il est préférable de parler l'anglais, même si l'accent écossais est parfois incompréhensible pour une oreille mal exercée.

Acheter[modifier]

L'Écosse utilise la livre sterling (£). Les billets imprimés en Écosse sont très différents de ceux de l'Angleterre mais il s'agit de la même monnaie et les commerçants les accepteront indifféremment.

Manger[modifier]

Les possibilités de se restaurer sont nombreuses : restauration rapide, pubs, cafés et restaurants. Les Écossais ont l'habitude de dîner assez tôt et il est difficile de dîner dans un restaurant après 21 h. Les restaurants proposent principalement des plats à la carte. Les menus sont plus rares et peuvent être limités à un certain moment de la journée comme pour le déjeuner (lunch menu) ou avant de sortir (pre-theatre menu). Les pre-theater menu sont servis suivant les restaurants entre 17 h et 18 h 30 et sont un moyen économique et rapide de dîner. Il est aussi possible de se faire servir un goûter (afternoon tea) dans des salons de thé ou autres établissements le proposant. L'afternoon tea est normalement constitué de mini sandwichs et pâtisseries accompagnés de thé ou de café.

Tous les établissements ne proposent pas un service complet en salle. Dans les pubs, il est commun de commander ses plats et boissons au comptoir en précisant son numéro de table. Les charges de service ne sont pas incluses et il est de coutume de laisser un pourboire à hauteur de 10% de l'addition.

Shortbread écossais

L'Écosse est un producteur reconnu de nombreux produits culinaires, dont beaucoup sont exportés :

  • Produits de la mer - saumon, langoustines, huîtres, coquilles Saint-Jacques, crabes et homards. Poissons fumés : saumon fumé, saumon fumé a chaud (hot smoked salmon), hareng (kipper que l'on retrouve a Arbroath sous le nom d'Arbroath smokies), aiglefin.
  • Viandes et charcuterie - gibier (faisan, cerf), agneau et mouton, bœuf produit de races de grande qualité (Aberdeen Angus, Highland...). Black pudding, équivalent du boudin noir français et fameux lorsqu'il vient de Stornoway.
  • Biscuits - oatcakes (galettes d'avoine), shortbread (biscuits au beurre).

On trouve en Écosse comme ailleurs des restaurants aux multiples origines. Comme dans le reste du Royaume-Uni, la cuisine indienne et bengali est très présente et les Écossais aiment les plats épicés et relevés. La cuisine écossaise est rustique et riche. Les plats les plus connus sont :

Haggis, neeps and tatties
  • Cullen skink - une soupe d'aiglefin fumé, pommes de terre, lait et/ou crème, oignons et dans certaines recettes des poireaux.
  • Haggis, neeps and tatties - haggis (panse de brebis farcie) servi avec des navets et pommes de terre écrasées.
  • Scotch pie - Une tarte "fermée" de la taille d'une portion, fourrée avec de la viande hachée de mouton assaisonnée d'épices et de poivre.
  • Stovies - to stove voulant dire "mijoter" en Écossais, on retrouve beaucoup de recettes différentes sous le nom stovies. Elles ont en commun d’être un ragoût à base de pommes de terre et de restes de rôtis de bœuf, viande hachée ou autres. Traditionnellement servis avec des oatcakes.

Le petit-déjeuner (breakfast) peut-être un porridge à l'avoine, des céréales ou un fry-up pour l'option la plus calorifique. Un fry-up est typiquement composé de haricots mijotés, potato scones (fines galettes de pommes de terre), champignons, tomates, saucisse "carrée" (square sausage ou lorne sausage), œufs et bacon.

Boissons[modifier]

Les pubs sont présents dans la plupart des villes et des villages, une infinie variété de bières est servie dans ces établissements. L'âge légal pour l'achat et la consommation d'alcool est de 16 dans les pubs et restaurants, en revanche l'âge d'achat dans les magasins est de 18 ans.

L'eau d'Écosse est idéale pour la fabrication de la bière et du whisky.

Se loger[modifier]

L'hospitalité des Écossais est célèbre et n'est pas surfaite. C'est une des raisons qui feront préférer la solution Bed-and-Breakfast. Le prix peut sembler élevé (env. 30 /personne) mais est nettement inférieur à celui pratiqué par les hôtels.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 999

Il y a peu de chances d'être inquiété par des voleurs ou des délinquants en Écosse.

Attention cependant en soirée à la sortie des pubs, au comportement de certains clients saouls (attention tout particulièrement dans le East End de Glasgow, qui n'est pas l'endroit le plus sûr à la nuit tombée).

En cas de problème, ne pas hésiter à faire appel à la police et faire une déclaration en cas de vol afin de vous faire indemniser par votre compagnie d'assurances.

Il est en revanche formellement interdit de porter sur soi une bombe lacrymogène. Ceci constitue un délit au Royaume-Uni passible d'une lourde amende ainsi que d'une peine de prison.

Respecter[modifier]

Sur la route, on respecte le code et les autres usagers. En cas de manquement à la British attitude, on n'oubliera pas de vous le faire remarquer. Surtout, n'oubliez pas que les écossais ne sont pas anglais et se sont battus plusieurs fois contre eux.

Communiquer[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Royaume-Uni
Destinations situées dans la région