Télécharger le fichier GPX de cet article
47.70083333336.63388888889Map mag.png

Bassin minier de Ronchamp et Champagney

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > France > Nord-Est de la France > Franche-Comté > Haute-Saône > Bassin minier de Ronchamp et Champagney
Aller à : navigation, rechercher

Bassin minier de Ronchamp et Champagney
Carte des vestiges du bassin minier.
Carte des vestiges du bassin minier.
Informations
Région
Cours d'eau
Altitude
Population
Code postal
Localisation
Site officiel
Site touristique

Le bassin minier s'étend su les communes de Ronchamp, Champagney et Magny-Danigon.

Comprendre[modifier]

Le bassin minier de Ronchamp et Champagney est un territoire situé dans le département de la Haute-Saône et la région française de Bourgogne-Franche-Comté ; marqué économiquement, socialement, paysagèrement, écologiquement et culturellement par l'exploitation intensive de la houille présente dans son sous-sol entre le XVIIIe siècle et le XXe siècle. Il se compose des trois principales communes de Ronchamp, Champagney et Magny-Danigon ainsi que de plusieurs hameaux et autres villages voisins.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Aéroport international de Bâle-Mulhouse-Fribourg Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Depuis l'aéroport, passer soit par l'autoroute 35 pour rejoindre Mulhouse puis l'autoroute 36 pour rejoindre Belfort, soit passer par Altkirch en suivant la D419. À Belfort prendre la D619 vers Ronchamp.

En train[modifier]

La gare de Ronchamp.
La gare de Champagney.

1 Gare de Ronchamp Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Une gare TER de type PANG se trouve à Ronchamp, sur le flanc de la colline de Bourlémont.

2 Gare de Champagney Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Une gare TER se trouve au bord de la route menant à Plancher-Bas.

Gare de Belfort - Montbéliard TGV Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Depuis cette gare, prendre la E54 (N19) pour rejoindre Ronchamp.

En autocar[modifier]

Lignes saônoises Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  La ligne 15 fait halte dans le bassin minier.

En voiture[modifier]

La D619 permet d'arriver par l'Est depuis Lure / Vesoul ou l'Ouest depuis Belfort. La E54 (N19) qui relie Lure à Héricourt (et l'air urbaine Belfort-Montbéliard) passe à quelque kilomètres au sud du bassin minier que l'on peut rejoindre via la D4.

À pied[modifier]

GR 59 Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  traverse la Franche-Comté du nord au sud

Sentier des Ducs Logo indiquant un lien vers le site web —  de Montbéliard à Marckolsheim en passant par Épinal

Circuler[modifier]

La circulation est généralement dense sur les axes principaux (D619 et D4) mais reste très fluide sur les autres routes du bassin minier, peu fréquentées. Les parkings sont en nombre suffisant et sont gratuits. La route menant à la chapelle (D264) est très étroite et sinueuse par endroit.

Pour fluidifier le trafic et éviter de saturer le parking de la chapelle qui est le plus sollicité, la communauté de communes à mis en place une navette estivale qui possède plusieurs arrêts : la gare TER de Ronchamp, la place de l'église, la place du marché, la chapelle de Ronchamp, la plage des ballastières, le camping des ballastières, le centre de Champagney, le bassin de Champagney, un point de vue sur la chapelle, Plancher-les-Mines et la Planche des Belles Filles.

La circulation à vélo est possible partout et une véloroute est en cours d'aménagement.

Voir[modifier]

Lieux touristiques[modifier]

  • 1 Musée de la mine Marcel-Maulini Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien facebook , Logo indiquant un numéro de téléphone +33 3 84 207050, courriel : Logo indiquant des horaires Du 1er novembre au 31 mars : mardi au samedi de 13h30 à 17h30 ; du 1er avril au 31 octobre : mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30 ; samedi et dimanche de 13h30 à 17h30 ; fermé les 1er et 8 mai, 15 août, 1er et 11 novembre et vacances de noël. Logo indiquant des tarifs gratuit à 3,5 .—  au centre ville, pour la découverte de l'histoire du bassin minier, de la vie des mineurs et le matériel employé.
  • 2 chevalement du puits Sainte-Marie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Monument classé ou inscrit au titre des monuments historiques en France construit par Charles Tournay en 1924 et les ruines des bâtiments annexes de la fosse éponyme.
  • 3 Les vestiges du puits de l'Étançon Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant des tarifs gratuit.—  et le mémorial de la catastrophe du .

Monuments d'hommage[modifier]

  • 4 Le Cube des Prêles Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  évoque la formation du charbon.
  • 5 Le monument du hameau de la Houillère Logo indiquant un lien wikipédia—  rappel les premiers travaux miniers.
  • 6 La stèle de la catastrophe de l'Étançon Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  rend hommage aux victimes de cette catastrophe.
  • 7 Le mémorial de la mine Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  construit par l'association des amis du musée de la mine en 2005. Représentant, par des mini-chevalements, tout les puits du bassin minier, sa forme de trou de serrure évoque la « clé » du développement économique de Ronchamp qu'est l'extraction du charbon.
  • 8 Le bas relief des mineurs Logo indiquant un lien wikipédia—  rendant hommage aux mineurs et à leurs conditions de travail.

Curiosités[modifier]

  • 9 Les ruines du puits Arthur-de-Buyer Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  situé sur la commune voisine de Magny-Danigon.
  • 10 Les vestiges de la cokerie et du triage Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  également situé sur la commune de Magny-Danigon dans la plaine du Chanois.
  • 11 Les anciens bâtiments du puits Saint-Charles Logo indiquant un lien wikipédia—  datant du milieu du XIXe siècle, convertis en logement et toujours en bon état.
  • 12 Les anciens bâtiments du puits du Magny Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  datant de la fin du XIXe siècle et début XXe siècle, convertis en logement ou en ruine.
  • Les nombreux terrils situé sur les trois communes du bassin minier : 13 Terril Rouge, 14 Terril du chanois, 15 Terril du puits Arthur-de-Buyer, 16 Terril du puits du Magny, 17 Terril du puits d'Éboulet, 18 Terril du puits Saint-Jospeh, 19 Terril du puits Saint-Charles, 20 Terril du puits Sainte-Pauline, 21 Terril du puits de l'Étançon, 22 Terril du fonçage de l'Est.
  • Les nombreuses dalles en béton recouvrant les ancien puits de mine, dont certaines comme celle du 23 Puits du Tonnet se trouve sur des sentiers pédestres : 24 Puits de l’Espérance, 25 Puits Saint-Georges, 26 Puits Sainte-Marie, 27 Puits 7, 28 Puits 10, 29 Puits 11A, 30 Puits 11B, 31 Puits Notre-Dame (extraction), 32 Puits Notre-Dame (aérage).
  • Les cités minières et dortoirs proches des anciens puits : 33 Cité Saint-Jean, 34 Cité Saint-Charles, 35 Cité des Époisses, 36 Cité du Magny, 37 Cité du Morbier, 38 Cité d'Éboulet, 39 Cité des chefs de post, 40 Cité de la Plateforme, 41 "Château" d'Éboulet, 42 "Caserne des Fressais",

Faire[modifier]

Circuits pédestres[modifier]

Quatre circuits pédestres permettent de découvrir le patrimoine minier ronchampois :

  • Les cités ouvrières Logo indiquant un lien vers le site web —  (CCRC : Communauté des Communes Rahin et Chérimont), découverte du hameau de la Houillère et des travaux miniers des affleurements.
  • Mines & Forêts Logo indiquant un lien vers le site web —  (CCRC), découverte des sites miniers du XXe siècle (puits du Chanois, centrale thermique, triage-lavoir-cokerie, grands terrils, tunnel du puits Arthur-de-Buyer et puits du Magny en parallèle d'une visite forestière.
  • Arts & Histoire Logo indiquant un lien vers le site web —  (CCRC), visites des principaux monuments du centre historique et de la colline de Bourlémont (église Notre-Dame-du-Bas, chapelle Notre-Dame-du-Haut, cehmins de Croix et puits de mine Sainte-Marie.
  • Sentier des affleurements de l’Étançon Logo indiquant un lien vers le site web —  (AMM : les Amis du Musée de la Mine), découverte des travaux miniers des affleurements de l'Étançon (galeries du XVIIIe siècle et des années 1950).

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • 1 Le relais campagnard Logo indiquant un lien vers le site web 83 avenue de la République—  Cuisine traditionnelle, pizzas.
  • 2 Marchal Logo indiquant un lien vers le site web 26 rue des Mineurs—  Fritures.
  • 3 Restaurant Cook Logo indiquant un lien vers le site web 5 avenue de la République—  Cuisine traditionnelle, pizzas.
  • 4 Le Bistrot Comtois Logo indiquant un lien facebook 33 avenue de la Republique—  Bar à vins, restaurant
  • 5 La villa Bleu 9 rue du Plain—  Cuisine traditionnelle, pizzas, au bord des ballastières.
  • 6 Ephese 43 rue le Corbusier—  Kebab de Ronchamp
  • 7 Manzara 23 Grande Rue—  Kebab de Champagney

Se loger[modifier]

La château de la houillère.
  • 1 Château de la Houillère Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 13 bis rue de la houillère—  situé à la limite des deux communes de Ronchamp et champagney était la demeure des directeurs successifs des houillères de Ronchamp. Après quelques décennies d'abandon, elle est devenu chambre et table d'hôtes, le cadre de l'époque y a été reconstitué.
  • 2 La Maison D'hôtes du Parc Logo indiquant un lien vers le site web 12-14 rue du Tram—  propose des caractéristiques proche du château de la houillère mais il est plus proche du centre.
  • 3 L'hôtel-restaurant Le Rhien-Carrer Logo indiquant un lien vers le site web 14 rue d'Orière—  se trouve plus à l'écart, au Nord de la commune près du cours d'eau Le Rhien.
  • 4 L'hôtel Le Ronchamp Logo indiquant un lien vers le site web 1 rue Neuve—  situer à coter du parc du centre ville et des principaux axes routiers.
  • 5 Le Pre Serroux (hôtel) Logo indiquant un lien vers le site web 4 avenue du Général Brosset—  au centre-ville.
  • 6 Chambres d'Hôtes Le Clos Fleuri Logo indiquant un lien vers le site web 3 rue des Chênes—  à l’écart du centre.
  • 7 Camping des Ballastières Logo indiquant un lien vers le site web 20 rue du Pâquis
  • 8 Gîte d’étape Le Séquoia Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook 2 Rue de la Cure, Clairegoutte

Aux environs[modifier]

  • Ronchamp (Ville du bassin minier.)—  Connu pour sa chapelle inscrite sur la liste du patrimoine mondial et son passé minier décrit dans un musée.
  • Champagney (Ville du bassin minier.)—  Le village, très étendu au milieu des champs et des forêts, est surtout connu pour son barrage-réservoir et sa Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme. Ce lieu de mémoire de autour de l'esclavage des Noirs, s'enracine dans l'histoire locale. Il rappelle que le , les habitants de Champagney demandèrent, dans l'article 29 de leur cahier de doléances, l'abolition de cette forme d'esclavage.
Les principaux sites touristiques et culturels du bassin minier et des alentours.
  • Luxeuil-les-Bains (à 17 km au Nord de Lure par la voie rapide et à 28 km de Vesoul par la N57.)—  Ville thermale déjà connue du temps des Romains.
  • Lure—  altitude 300 m. - 10000 habitants - Paris 410 km. - Belfort 30 km, Besançon 80 km - SNCF sur l'axe Paris-Bâle, sous-préfecture - Patrie de Georges Colomb, père du Sapeur Camember.
  • Fougerolles—  Altitude 310 m. Paris 367 km. - Epinal 47 km, Vesoul 39, Remiremont 24, Plombières 11, Luxeuil 9 km par la N57 puis la D83, dans le Parc Naturel des Ballons des Vosges.
  • Saint-Valbert—  en venant de Luxeuil par la N57, au carrefour pour Fougerolle prendre à droite.
  • Faucogney—  Altitude 363 m. - Paris 400 km. - Epinal 55 km, Remiremont 28 km ,Vesoul 47 km , Belfort 44 km, Mulhouse 86 km, Besançon 105 km . gares de Remiremont, lure, Luxeuil. Parc Naturel régional des Ballons des Vosges. Tour du XIVe s, belles unités de façades, maisons du XVIIIe, fontaine de la même époque, Vestiges de l'ancien prieuré St Jean Baptiste, fondation du moine St Colomban en 580 vestiges de l'ancienne forteresse et des remparts rasés en 1674 - Cité au long et glorieux passé historique, Faucogney fut un des derniers bastions de l'indépendance Comtoise. La ville fut prise par les Français en juillet 1674, après une résistance acharnée.
  • Haut-du-Them-Château-Lambert—  l’écomusée départemental de la montagne entre Franche-Comté et Lorraine
  • Héricourt—  à 30 km de Lure et 9 km de Montbéliard
Stars310.svg
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Haute-Saône