Télécharger le fichier GPX de cet article
-15.597222-71.879167Map mag.png

De Wikivoyage
Amérique > Amérique du Sud > Pérou > Sierra du Sud > Canyon de Colca

Canyon de Colca

Aller à la navigation Aller à la recherche

Canyon de Colca
​((es) Valle del Colca)
Colca Canyon Puno.jpg
Information
Pays
Région
Cours d'eau
Altitude minimale
Altitude maximale
Localisation
Site touristique

Le canyon de Colca est le deuxième le plus profond du monde (3 270 m), et se situe au nord d'Arequipa au Pérou. Il était autrefois considéré comme le canyon le plus profond du monde. Toutefois, il a été démontré depuis qu'un canyon voisin, le Canyon de Cotahuasi, était encore plus profond (3 535 m). Son point culminant est à 4 350 m d'altitude et on trouve la rivière de Colca dans la vallée à Canco.

Comprendre[modifier]

Aller[modifier]

Vous pouvez vous rendre dans le Canyon de Colca en bus depuis Arequipa ou en van privé. Sans agence, il faut compter 4h de route en car public pour rejoindre Chivay et 6h pour rejoindre Cabanaconde. En minibus privatisé, le trajet se fait en général en h jusqu’à Chivay.

Le départ se fait souvent vers h du matin, pour arriver à l’entrée du canyon à h. Mais cela peut varier d’un tour-opérateur à l’autre, tout comme les tarifs. L’avantage de partir avec ces organismes locaux, c’est que tout est compris : le transport, votre logement sur place, un guide francophone et parfois même les repas.

Voir[modifier]

À environ 40 km de Chivay, le premier village de la route qui longe la vallée, on trouve un mirador naturel (appelé Cruz del Condor) d'où l'on peut voir planer des condors profitant des courants ascendants.

Après la ville de Chivay, le canyon devient de plus en plus étroit, la route devient par endroits non carrossable. Quelques points de vue sur le canyon ont été aménagés. On tombe alors sur la ville de Cabanaconde, d'où partent quelques treks en direction du fond du canyon, et de la rive opposée vers les villages de San Juan de Chuccho, Tapay, Malata et Sangalle. Certains de ces villages ne sont à ce jour toujours pas reliés au réseau routier. Les mules sont les seuls moyens de transport pour alimenter en vivres (et autres biens) ces lieux reculés.

Au fond du canyon (plus de 1 000 m de dénivelé avec Cabanaconde), le village de Sangalle sert de refuge aux trekkeurs, il est surnommé l'Oasis, quelques lodges ont été aménagés pour le repos du randonneur avant la remontée (1 à h de marche intense). Des piscines avec eau naturelle y ont été construites. Ce village n'est pas non plus relié au réseau routier.

Faire[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce parc est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Sierra du Sud