De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Mark Shuttleworth, touriste de l'espace

L'Espace est - comme le dit Star Trek - la «dernière frontière». Le tourisme spatial commercial est encore un marché très étroit destiné à ceux qui peuvent se le permettre.

Comprendre[modifier]

L'espace désigne les zones de l'Univers situées au-delà des atmosphères et des corps célestes. Il s'agit de l'étendue de densité quasi nulle qui sépare les astres. On parle aussi de vide spatial. Selon les endroits de l'espace désignés, on le qualifie quelquefois d'espace cislunaire, interplanétaire, interstellaire (ou intersidéral) et intergalactique pour désigner plus précisément le vide spatial qui est délimité respectivement par le système Terre-Lune, les planètes, les étoiles et les galaxies.

L'espace peut aussi se définir en opposition à l'atmosphère terrestre.

Bibliographie[modifier]

Marc Séguin et Benoit Villeneuve, Astronomie et Astrophysique : cinq grandes idées pour explorer et comprendre l'Univers, Saint-Laurent (Québec), ERPI,‎ (1re éd. 1995), 618 p. (ISBN 978-2-7613-1184-7, présentation en ligne), p. 373 (OCLC 421921402)

Régions[modifier]

Les régions déjà visitées sont la périphérie de la Terre et la Lune. La planète Mars et quelques astéroïdes de la zone interne du Système solaire (entre Soleil et Jupiter) portent des gros espoirs pour les décennies à venir, alors même que certains ont déjà été télévisités.

Villes[modifier]

Les humains n'ayant pas de technologies assez avancés pour la colonisation, il n'existe pour l'instant aucune ville spatiale.

Parler[modifier]

Il a été défini dans des conventions internationales que les contacts entre vaisseaux doivent se faire en anglais. Le russe est la deuxième langue la plus utilisée. Le chinois pourra aussi être exigé.

Aller[modifier]

Pour l'instant, les voyages spatiaux civils sont des "croisières" dont vous ne déciderez pas de l'itinéraire. Leur seul itinéraire pour l'instant est l'orbite terrestre. Si vous voulez sortir, il n'y a pas de gravité, donc on flotte.

Circuler[modifier]

Les sorties dans l'espace hors des véhicules spatiaux sont pour l'instant réservées aux professionnels.

Voir[modifier]

  • Lune Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Magnifique satellite appartenant à la planète Terre. Il n'est malheureusement pas possible de s'y poser.

Faire[modifier]

De nombreux touristes spatiaux aident à exécuter des expériences scientifiques le temps de leur séjour si la durée de celui-ci le permet. Dans le cas contraire, on peut simplement se contenter d'admirer la vue.

Acheter[modifier]

Il n'y a pas de commerces dans l'espace pour l'instant ; il n'y a donc rien à acheter.

Manger[modifier]

Tous les plats sont lyophilisés. Il n'y a pas de restaurants dans l'espace.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Comme dans l'espace, il n'y a pas de gravité, les liquides flottent en bulles. Il est donc impossible de boire dans un verre.

Sécurité[modifier]

Penser à prendre des réserves d'oxygène suffisantes, l'espace ne contenant pas d'air, ainsi qu'une combinaison pour se protéger des radiations solaires et du froid, la température étant près du zéro absolu (−273,15° C), les chances de survie d'une personne habillée normalement sont nulles.

Aux environs[modifier]

  • Station spatiale internationale (ISS) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – station spatiale placée en orbite terrestre basse à but scientifique. On ne peut pas la visiter

Références[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Autres destinations
Destinations situées dans la région