De Wikivoyage
Geopark de l'UNESCO > Geoparks de l'UNESCO en Belgique

Geoparks de l'UNESCO en Belgique

Aller à la navigation Aller à la recherche

Cet article recense les zones inscrites comme Geopark de l'UNESCO en Belgique.

Comprendre[modifier]

La Belgique possède un seul Geopark.

Liste[modifier]

Parc Année Description Illustration
1 Famenne-Ardenne Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2018 Le Géoparc mondial UNESCO Famenne - Ardenne est situé dans le sud de la Belgique, en Wallonie. Trois entités géologiques distinctes marquent le paysage : la Famenne septentrionale, grande dépression schisteuse, l’Ardenne méridionale, vaste plateau composé principalement de roches gréseuses et la Calestienne centrale, ressaut topographique calcaire extrêmement riche en phénomènes karstiques.

Les formations géologiques datent du Paléozoïque (541 et 251 millions d’années) où l’environnement marin dépose des grès, calcaires et argiles selon le climat et la proximité du continent. Ces dépôts sont plissés lors de la formation de la chaîne de montagne hercynienne, vers 295 millions d’années et ensuite aplanis au Méso-cénozoïque.

L’Ardenne est constituée de grès du Dévonien inférieur (419 à 393 millions d'années) qui donnent au paysage méridional un relief distinct défini par le terme « plateau ardennais » et comporte le plus haut relief du Géoparc (560m). La Calestienne centrale est composée de calcaires du Dévonien moyen (393 à 383 millions d’années) perforée de conduits karstiques et ponctuée de falaises. Enfin, les schistes du nord associés à la vaste dépression de la Famenne datent du Dévonien supérieur (383 à 359 millions d'années), incorporant dans la partie N-E du Géoparc quelques synclinaux de calcaires carbonifères (359-331 millions d’années). Cette juxtaposition de lithologies confère à la région un relief contrasté directement lié à la nature du substrat. La Belgique a été pionnière dans l’étude de la stratigraphie et la reconstruction des paléo-environnements du Paléozoïque.

Les calcaires concentrés au centre du territoire sont affectés par une intense karstification qui font du Géoparc une région d’Europe particulièrement dense en phénomènes karstiques. Son karst est emblématique avec la disparition et la réapparition des rivières, la présence de vallées sèches, l’existence de grottes et de gouffres remarquables. Les grottes de Han, Rochefort et Hotton sont exceptionnelles et de réputation internationale non seulement en termes de tourisme mais aussi par la richesse de leurs études scientifiques.

Enfin, les caractéristiques géologiques et l’existence du karst sont intimement liées aux activités humaines telles que l’exploitation de calcaire, le tourisme nature et la production de la fameuse bière « Trappiste de Rochefort ». Les activités de l’Homme ont façonné le paysage depuis les temps ancestraux dont les pelouses calcaires riches en biodiversité sont l’expression emblématique.

Domaine des grottes de Han 012.jpg



Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Geopark de l'UNESCO