Télécharger le fichier GPX de cet article
33.542435.5845Map mag.png

Eurasie > Asie > Moyen-Orient > Liban > Liban du Sud > Jezzine

Jezzine

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jezzine
​((ar) جزين)
Vue depuis la statue de la Vierge
Vue depuis la statue de la Vierge
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation

Jezzine (en arabe جزين) est une petite ville du Liban du Sud. Elle est le chef-lieu du District de Jezzine et est située à 73 kilomètres au sud de Beyrouth. Elle est réputée pour sa cascade haute de plus de 40 mètres et pour son artisanat. Son entrée est surplombée par une grande statue de la vierge au bord d'une falaise.

Comprendre[modifier]

La ville de Jezzine, chef-lieu du district de Jezzine se situe dans la partie méridionale du Mont-Liban sur les contreforts des monts de Niha (en arabe, Taoumat Niha) à une altitude moyenne de 2 000 mètres. Elle est entourée de forêts de pins et de vignobles. Elle est bordée d'une haute falaise, le Chir qui surplombe les villages environnants. Le torrent qui traverse la ville (le Nabe‘ Jezzine) y forme ainsi une cascade haute de 40 m et constitue l'un des apports de la rivière Nahr Aray, elle-même branche mère du Nahr El Awali. Jezzine est actuellement la principale ville majoritairement chrétienne du Liban du Sud.

Le Caza de Jezzine abrite la plus grande forêt de pins pignons du bassin méditerranéen. La population de l'agglomération est estimée à 20 500 habitants répartis sur les 56 localités du Caza (Qada'a), fortement touchées par l’émigration interne et externe.

L'activité économique principale de Jezzine est le tourisme, la ville étant traditionnellement une des plus importantes destinations de villégiature estivale du Liban du Sud. La ville accueille chaque année des festivals du 12 au 15 août attirant des milliers de personnes venues de tout le Liban. La ville est également réputée pour sa fabrication artisanale de couteaux, vendus dans son vieux souk El Sedd.

Le nom de Jezzine est dérivé de l'araméen et signifie « dépôt » ou « réserve ». Les statues et sarcophages découverts sur le site laissent penser qu'il s'agissait d'un lieu de stockage pour la ville de Sidon. Jezzine se situe en effet sur l'ancienne route des caravanes qui reliait le littoral libanais au Chouf ainsi qu'à la plaine de la Bekaa puis à la Syrie.

Jezzine est historiquement connue pour sa grotte (à 6 km de la ville) qui a abrité en l'an 1633, l'émir Fakhr-al-Din II persécuté par le pouvoir ottoman qui lui reprochait ses velléités d’indépendance et son ouverture sur l’Occident. Auparavant, l'émir a été forcé d'abandonner son abri à la forteresse de Shaqif sur les monts Niha dont l'eau de source a été empoisonnée par ses persécuteurs. Nourri et protégé par les habitants de la région, l'émir finit par être arrêté après que les Ottomans eurent enfumé sa cachette dans la grotte.

Dans l'histoire moderne, Jezzine a été le théâtre d'une bataille opposant les forces alliées et les forces de Vichy en 1941.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Liban du Sud