Télécharger le fichier GPX de cet article
43.60172.7039Map mag.png

Eurasie > Europe > France > Sud-Ouest de la France > Occitanie > Languedoc-Roussillon > Hérault > La Salvetat-sur-Agout

La Salvetat-sur-Agout

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Salvetat-sur-Agout
Vue générale
Vue générale
Informations
Pays
Régions
Superficie
Population
Densité
Code postal
Localisation
Site officiel
Site touristique

La Salvetat-sur-Agout est un village français du département de l'Hérault en Languedoc-Roussillon, à 70 km au nord-ouest de Béziers, au cœur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc et d'un espace touristique appelé Plateau des Lacs, à la frontière du Tarn et de l'Aveyron. Chef-lieu de Canton, la commune compte près de 1 200 habitants à l'année.

Comprendre[modifier]

Histoire[modifier]

Les premières habitations connues ont été érigées vers l'an 800 autour d'un monastère, dans la vallée, à la rencontre de 2 cours d'eau, La Vèbre et l'Agout. Mais craignant les nombreux pillages de l'époque, les habitants cherchèrent à se réfugier dans un lieu plus sûr. Et c'est au sommet d'un éperon rocheux logé au méandre de l'Agout qu'un nouveau village s'installa autour de son château, aux environs du XIIe siècle. Théâtre de nombreuses guerres de voisinage, cette cité fortifiée de remparts du démolir ces derniers suite à des mésententes car ce lieu devait avant tout rester une terre de refuge, une "sauveté". C'est alors que le village prit le nom de "Salvetat". Au XIVe siècle, passée sous l'autorité de l'évêché de Saint Pons, la cité, devint la résidence d'été des évêques qui s'installèrent au château. Au XVIe siècle, La Salvetat résista aux Religionnaires qui tentèrent de pénétrer dans le village et les repoussa aux portes de celui-ci. Les Religionnaires vaincus se vengèrent en pillant la chapelle St Étienne de Cavall, ancienne église du monastère de la vallée et plus vieux vestige de La Salvetat. Elle sera reconstruite au XVIIIe siècle et reste, encore aujourd'hui, un des joyaux de l'histoire salvetoise. Cette chapelle est d'autant plus importante aux yeux des salvetois car elle garde une mystérieuse vierge noire qui aurait, selon la légende locale, sauvé la population du choléra au XIXe siècle… Au XVIIIe siècle, La Salvetat devint le chef-lieu du canton et resta en plein essor jusqu'à la 2nd Guerre Mondiale. À cette époque, la commune comptait près de 5 000 habitants. C'est après la guerre que l'exode rurale frappa La Salvetat qui perdit sa population. Aujourd'hui, ce charmant village au toits bleutés d'ardoises vit de l'agriculture, de l'exploitation de sa fameuse eau minérale pétillante et du tourisme.

Aller[modifier]

En bus : Depuis Béziers, avec Hérault Transport, ligne 214, départ 16 h 18 de la gare SNCF, arrivée à 18 h 15. En train : gare SNCF de Béziers. En voiture : Par l'A9, sortie Béziers Ouest, suivre St Chinian et St Pons de Thomières Par l'A75, sortie viaduc de Millau, suivre Lacaune Les Bains

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Le territoire a su sauvegarder un patrimoine bâti qui, encore aujourd’hui, nous apprend beaucoup du passé. Au détour d’un chemin, on peut rencontrer des statues menhir ou des dolmens, témoin de la présence celte chez nous. De nombreuses églises ou chapelles romanes témoignent aussi de l’importance de la vie religieuse au Moyen Âge. La chapelle et le pont St Étienne de Cavall du XIIe siècle à La Salvetat sont certainement les plus anciens vestiges de cette époque mouvementée. Le village lui-même a connu des bouleversements architecturaux au fil des siècles mais garde son caractère médiéval. À travers les petites ruelles que le visiteur arpentera, il découvrira un reste de rempart, un vestige de tour ou de voûte médiévale, plusieurs porches de pierre, autrefois entrées de la cité qui se voulait avant tout un refuge, une terre d’accueil, une sauveté !

Encore aujourd’hui, et depuis des siècles, les pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle y font halte et trouve le gîte et le couvert, comme en témoignent les petites coquilles sculptées de ça et là sur certaines portes anciennes.

  • Chapelle et pont St Étienne  – Chapelle et pont du XIIe siècle.
  • Vierge Noire ND d'Entraygues
  • Parcours patrimoine (au cœur du village)
  • Sentier Agricole  – Sentier thématique balisé par d'anciennes machines agricoles
  • Unité d'embouteillage d'eau minérale (Salvetat)
  • Statue-menhir
  • Fontaine de Couffignet
  • Les hameaux  – Les hameaux typiques de la commune avec leurs fours et lavoirs en pierre

Faire[modifier]

Au cœur du parc Naturel régional du Haut Languedoc , à plus de 700 mètres d’altitude et à seulement 70 km du littoral méditerranéen, La Salvetat et le Plateau des Lacs saura satisfaire le plus grand nombre grâce à des activités aussi nombreuses que variées. Les plus sportifs pourront s’adonner à la randonnée pédestre et VTT en arpentant diverses pistes. Du circuit « En suivant l’Enfant Sauvage » et du GR de Pays de la Montagne du Haut-Languedoc sur 3 jours, aux sentiers de petites randonnées à la journée, les marcheurs se délecteront des forêts de résineux et de feuillus aux senteurs de sous-bois et trouveront le gîte et le couvert dans chaque village traversé. Les vététistes aguerris pourront dévaler plus de 300 kilomètres de pistes balisées classées du vert au noir pour les plus techniques, et atteindre des panoramas somptueux ! Le site de La Salvetat est classé à la FFC « site VTT n° 55 Salvetat-Haut Languedoc ». Les amateurs de cyclotourisme ne seront pas en reste avec désormais 9 pistes classées du bleu au noir pour découvrir le territoire. Côté fraîcheur, le lac de la Raviège offre ses eaux calmes à la pratique du nautisme et de la baignade simple. Vous profiterez de la base de loisirs des Bouldouïres aménagée sur La Raviège à seulement 2 kilomètres du village. Vous y pratiquerez ski nautique, pédalo, canoé, kayak, surfbike. Vous pourrez y louer des petits bateaux à moteur sans permis et découvrir les plages calmes des îles Rebondines. Pour les plus jeunes, le poney-club, le parc accrobranche, les jeux gonflables, le trampoline et l’école de voile vous y attendent !

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Cette nature riche que nous offre le Haut Languedoc permet de trouver des produits du terroir d’une rare qualité et d’une grande diversité. Le fleuron de la gastronomie locale est sans conteste la charcuterie et ses salaisons renommées : jambon, saucisson, boudin, bougnette, le tout fabriqué de façon artisanale, au plus près des traditions d’antan. Les verts pâturages offrent une herbe saine aux divers troupeaux ovins et bovins qui jalonnent les prairies. Il en découle un lait de brebis exceptionnel pour la transformation du fromage de Roquefort®, des fromages de chèvres, de vache et de brebis aux saveurs prononcées, ainsi qu’une viande de bœuf et de veau rosé de qualité, que l’on retrouve dans les restaurants, tables d’hôtes et fermes auberge du secteur, ainsi que directement à la vente chez les nombreux éleveurs du plateau. Les amateurs de saveurs sucrées ne sont pas oubliés chez nous ! Les nombreuses variétés de fleurs et d’essences que butinent les abeilles leur permettent de produire des miels variés et parfumés. Les apiculteurs du Haut Languedoc chérissent les abeilles et leur précieux nectar en respectant leur milieu naturel et le transforme de façon artisanale. Cette nature très généreuse offre aussi des baies sauvages, mûres, fraises des bois, framboises ou myrtilles, ainsi que de nombreuses variétés de champignons à l’automne dont la girolle et le cèpe sont la reine et le roi ! Le Plateau des Lacs, c’est aussi de l’or bleu, de l’or qui pétille avec une eau minérale naturelle gazeuse reconnue nationalement : La Salvetat®. Cette eau de grande profondeur et d’une pureté rare jaillit naturellement gazeuse et surtout avec très peu de sodium, ce qui lui permet d’être consommée par tous, tout au long de la journée. Cette eau mise en bouteilles par Danone sous le nom de son village d’origine depuis 1992, est connue pour ses vertus par ses habitants depuis la nuit des temps. Pousser la porte du Plateau des Lacs, c’est aussi offrir à son palais une explosion de saveurs !

Boire un verre / Sortir[modifier]

De nombreux établissements proposent des animations, notamment les bars et certains restaurants avec des soirées à thèmes (concert, karaoké, retransmissions d'évènements sportifs ...) la belle saison est également rythmée par des animations ponctuelles : concerts, pièces de théâtres, foires et marchés, soirées contes ...

Les évènements à ne pas manquer

  • Le carnaval salvetois (mars)
  • La fête de la soupe à Fraïsse s/ Agout (avril)
  • Le Printemps des Randos (mai)
  • La Fête des Fleurs à Fraïsse s/ Agout (juin)
  • La Fête locale de Fraïsse s/ Agout (juillet)
  • La Fête de la Montagne à Cambon (juillet)
  • Le Festival Estives d'Oc (juillet)
  • Les marchés nocturnes et gourmands (juillet/août)
  • Musique et Terroir (juillet/août)
  • La Fête locale de La Salvetat (août)
  • À la rencontre des terroirs (août)
  • La Fête de la Pêche à Fraïsse s/ Agout (août)
  • Les Saveurs d'automne à Fraïsse s/ Agout (octobre)
  • Le marché de Noël à La Salvetat (décembre)

Se loger[modifier]

Rester en contact[modifier]

  • Office de tourisme Logo indiquant un lien vers le site web
  • Mairie Logo indiquant un lien vers le site web
  • Communauté des Communes de la Montagne du Haut-Languedoc Logo indiquant un lien vers le site web
  • C.P.I.E du Haut-Languedoc Logo indiquant un lien vers le site web

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hérault