Télécharger le fichier GPX de cet article
78.22427415.625941Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Longyearbyen
​((no)Longyearbyen)
Vue d'ensemble de Longyearbyen
Vue d'ensemble de Longyearbyen
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Localisation
Site officiel

Longyearbyen est la capitale administrative du Svalbard et le second lieu habité le plus septentrional du monde (après Ny-Ålesund, ville uniquement scientifique au Svalbard également).

Avec environ 2 500 habitants, la ville est de facto la «capitale» des îles et est aujourd'hui une colonie dynamique, moderne et internationale avec une grande partie du caractère des villes norvégiennes continentales. Il comprend un aéroport, une école, un centre commercial, un hôpital, des hôtels, des restaurants et une université. Des gens d'environ 40 pays différents ont élu domicile à Longyearbyen, ce qui se reflète dans les événements proposés dans la ville.

Des ours polaires sont fréquemment observés dans la région, et il est interdit de sortir de la villes sans armes à feu.

Comprendre[modifier]

Histoire[modifier]

Longyearbyen est la plus grande colonie peuplée de l'archipel du Svalbard, située dans le haut Arctique norvégien. La colonie est généralement considérée comme la ville la plus septentrionale du monde ainsi que la frontière la plus facilement accessible de l'Arctique et constitue une base idéale pour une plus grande exploration du Svalbard et de l'Extrême-Arctique.

La ville fût créée sous le nom de Longyear City par John Munro Longyear (1860-1922), un homme d'affaires américain, à la tête de l'Arctic Coal Company, dans le but d'exploiter le charbon de la zone. La Norvège rachètera la ville ainsi que les mines plus tard, en 1926, et la renommera Longyearbyen. Aujourd'hui, la Store Norske Spitsbergen Kulkompani exploite encore les mines, qui est une des ressources principales de l'île.

De nombreux vestiges miniers sont présent au sein des montagnes de la ville. Néanmoins, la plupart de l'économie Minière se situe désormais en dehors de la ville.

Les activités principales dans la ville sont la recherche scientifique et le tourisme.


Aller[modifier]

Le Svalbard est officiellement en dehors de l'espace Schengen.

En avion[modifier]

Longyearbyen est rattachée à un aéroport :

  • 1 Aéroport de Longyearbyen (IATA: LYR, OACI: ENSB, Svalbard lufthavn, Longyear) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (3 km au nord-ouest de Longyearbyen) – aéroport, ayant un service régulier, le plus au nord du monde..
  • Il dessert les vols de Scandinavian Airlines (SAS Norge) vers Tromsø toute l'année, et 6 vols par semaine directs vers Oslo en haute saison estivale. La compagnie aérienne à bas prix Norwegian (Norwegian Air Shuttle) propose 3 vols par semaine d'Oslo à Longyearbyen pour environ 700 kr.
  • Il existe aussi quelques vols Charters depuis Paris via la compagnie TUI https://standbynordic.com/tui-reveals-surprise-svalbard-flights/ Il existe la possibilité de services affrétés vers d'autres bases du Svalbard, mais ceux-ci sont généralement réservés aux scientifiques et à ceux qui voyagent en expédition vers le pôle Nord. Les visites en avion ou en hélicoptère ne sont pas autorisées par les lois environnementales. L'aéroport est entièrement équipé avec un restaurant et une boutique de souvenirs. Malgré sa petite taille, il fonctionne de la même manière que les autres aéroports norvégiens gérés par l'État avec des contrôles de sécurité complets et un contrôle des passeports. Le gouvernement norvégien a imposé des contrôles d'identité aux personnes souhaitant entrer et sortir du Svalbard, la frontière entre le Svalbard et le reste de la Norvège étant traitée comme une frontière extérieure de Schengen. Des navettes d'aéroport (75 kr) relient tous les vols à l'arrivée et au départ de l'aéroport. Des taxis sont également disponibles. Outre le contrôle des passeports lors du retour en Norvège continentale, les passagers doivent également passer par le contrôle douanier à Tromsø ou Oslo; cela est dû au statut détaxé de Svalbard (voir ci-dessous pour acheter de l'alcool).

En bateau[modifier]

La ville est munie d'un quai à ferry au nord, mais principalement utilisé pour des excursions, de la recherche scientifique, et le commerce.

Il est à noter que le port est pris par les glaces une bonne partie de l'année.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

La côte du fyord d'Isfjorden est longée par une route reliant l'aéroport de Longyearbyen, Longyearbyen et le Kjell Henriksen Observatory (Observatoire de Kjell Henriksen). La ville est également traversée par de petites routes.

À pied[modifier]

La ville est facile à traverser à pied par le peu d'habitants s'y trouvant, donc il y est facile à circuler. Il est néanmoins interdit de sortir à pied et non armé de la ville.

Voir[modifier]

Longyearbyen est équipée d'une église, deux musées et deux statues pour attirer les touristes:

  • 1 Svalbard Museum Logo indiquant des horaires 12 h - 17 h. – Ce musée raconte l'histoire et la découverte du Svalbard ainsi que l'histoire de la ville, il est rattaché à l'université du Svalbard.
  • 2 North Pole expedition museum Logo indiquant des horaires h - 17 h. – Comme son nom l'indique, ce musée raconte l'expédition du pôle nord
  • 3 Svalbard kirke (église du Svalbard) Logo indiquant un lien wikipédia – Cette église est une église chrétienne, et la seule église du Svalbard, il y a des ours devant
  • 4 La statue du mineur anonyme  – Ce mémorial, exposée au centre de la place commerciale de la ville, est une statue rendant hommage aux mineurs décédés dans l'explosion de la mine n°1 en février 1920.

Faire[modifier]

À Longyearbyen, on peut trouver une multitude d'activités. On y trouve par exemple une association sportive de chien de traîneau (plus précisément de Husky).

  • 1 Svalbard Husky AS Logo indiquant des horaires h - 21 h. Logo indiquant des tarifs 139.72 € jusque 9833.99 €. – plusieurs excursions en chiens de traîneau à partir de 8 ans.

Autour[modifier]

Barentsburg : La colonie russe de Barentsburg est accessible depuis Longyearbyen par bateau. Des visites organisées sont disponibles. L'hébergement et les repas peuvent être trouvés à l'hôtel Barentsburg, pour des prix un peu plus bas que ceux de Longyearbyen.

   Pyramiden. À travers l'Isfjorden de Longyearbyen (2-3 heures en bateau) se trouve Pyramiden, une colonie minière russe qui a été abandonnée en 1998. Un petit contingent russe est maintenant basé sur place pour éviter le vandalisme et entretenir les infrastructures. Depuis 2013, un hébergement et une restauration est disponible au Tulip Hotel. Un petit nombre de logement en conteneurs reconvertis, situés sur les anciens quais, sont également disponibles à la location. Il est recommandé d'apporter votre propre nourriture et eau. Contactez la société russe Trust Arcticugol, qui gère la ville de Pyramiden, pour réserver. Pyramiden n'etant plus habité, un fusil de chasse est nécessaire pour la protection comme à travers tout le Svalbard.

Se loger[modifier]

On trouve pas moins d'une dizaine d'hôtels et maisons d'hôtes dans la ville de Longyearbyen, allant de 154€ à 238 € la nuit.

Boire et manger[modifier]

Il existe plusieurs bars et restaurants. Il est d'usage de retirer ses chaussures avant de rentrer. Si la consommation d'alcool dans les bars n'est pas limitée, l'achat d'alcool dans le commerce est par contre cionditionné à la détention d'un passe-droit. A noter que l'alcool est détaxé sur l'île.

Aux environs[modifier]

Aux alentours de la ville, on trouve majoritairement de petits villages ainsi que le village abandonné, "Spitzberg : Advent City" la première cité construite sur l'île Spitzberg. On y trouve aussi un observatoire et des antennes paraboliques en suivant la route principale par l'est, mais tout deux inaccessibles au public.

Le lieu abrite aussi une des réserves mondiales de graines. L'entrée se situe au dessus de la zone portuaire et aéroportuaire, à l'ouest de la ville.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Svalbard