Télécharger le fichier GPX de cet article
56.31844.001Map mag.png

Nijni Novgorod

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Nijni Novgorod
​(Нижний Новгород)
Minine et Pojarski place
Minine et Pojarski place
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel

Nijni Novgorod (Нижний Новгород en russe) est une ville de la région de la Volga. C'est la cinquième plus grande ville de Russie. De 1932 à 1990, la ville était connue sous le nom de Gorki ( Горький ), d'après l'écrivain Maxime Gorki. Après la chute de l'Union soviétique, l'ancien nom a été restauré.

Ne pas confondre Nijni Novgorod avec Novgorod (ou, en entier, Veliki Novgorod), qui est une autre ville. En particulier, il ne faut pas abrévier Nijni Novgorod par Novgorod mais par Nijni pour éviter la confusion.

Comprendre[modifier]

Nijni Novgorod
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
-6.6
-13.0


-5.7
-12.2


0.7
-6.3


10.5
2.3


17.4
7.6


22.5
12.5


23.4
14.1


21.2
11.9


14.8
6.8


6.9
1.2


-1.1
-5.8


-4.6
-10.3



42 33 28 36 52 64 76 67 57 59 56 50
Temp. max. annuelles moyennes en °C
8.3
Temp. min. annuelles moyennes en °C
0.7
Précipitations annuelles en mm
620
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm
Source:Températures et précipitations moyennes à Nijni Novgorod


La ville de Nijni Novgorod est fondée en 1221 au confluent de la Volga avec son affluent l'Oka par le grand-duc Iouri Vsevolodovitch de la principauté de Vladimir-Souzdal pour assurer la défense des frontières russes. La destruction des principales villes de la Russie kiévienne qui fait suite à l'invasion mongole (1223) épargne Nijni Novgorod car ce n'est encore qu'une agglomération de petite taille. Ce sursis permit à la ville de devenir l'un des grands centres de la vie politique russe sous le joug tatar. Vers 1350, le grand duc Dimitri III transfère à Nijni Novgorod la capitale de la puissante principauté de Vladimir-Souzdal avec l'intention d'en faire une rivale de Moscou. Il fait construire une citadelle en pierre et plusieurs églises. Après avoir été quand-même détruite en 1408 par le chef tatar Edigueï, la ville est reconstruite et devient un point d'appui dans la guerre contre les Tatars de Kazan. Le Kremlin, énorme forteresse en briques rouges, est construit entre 1508 et 1511 : il s'agit d'une des plus anciennes et plus importantes forteresses préservées en Russie. Le Kremlin résistera aux sièges tatars de 1508 et 1531.

En 1612, c'est Kouzma Minine, un marchand de Nijni Novgorod, à la tête de la milice nationale, qui chasse les troupes polonaises de Moscou mettant fin à la période des troubles et permettant à la dynastie des Romanov de s'installer sur le trône de Russie. Au cours du siècle qui suit, la ville devient un centre commercial prospère dans lequel s'installe Stroganov, le plus riche des marchands russes. Un style architectural et pictural (icône) spécifique, connu sous l'appellation de style Stroganov, se développe à la fin du xviie et au début du xviiie siècle. La foire de Saint-Macaire qui se déroulait au monastère de Saint-Macaire, jusqu'à son incendie en 1816, est déplacée l'année suivante dans le village de Grivka, sur la berge de l'Oka à l'opposé de Nijni. Grâce à celle-ci, qui atteint bientôt une renommée mondiale, la ville ainsi que les villages avoisinants connaissent un développement économique rapide. Au xixe siècle, on disait : Saint-Pétersbourg est la tête de la Russie, Moscou son cœur et Nijni Novgorod son porte-monnaie.

L'écrivain français Alexandre Dumas fait escale en 1858 à Nijni Novgorod au cours de son voyage en Russie, qu'il décrira dans son livre De Paris à Astrakhan. La ville est également visitée par le poète français Théophile Gautier.

La construction de la ligne de chemin de fer Moscou - Nijni Novgorod est achevée en 1862 ; elle est prolongée en 1895 jusqu'à Sormovo. La ville accueille l'exposition russe de l'industrie et du commerce en 1896. À l'occasion de cet événement, la première ligne de tramway de la ville est construite. C'est le second tramway construit dans tout l'empire russe.

Après la révolution russe d'octobre 1917, le pouvoir soviétique s'installe dans la ville dès l'automne 1917. Le gouvernement de Nijni Novgorod disparaît et est remplacée par le « kraï de Nijni Novgorod » (Nijégorodski kraï), dont Nijni Novgorod devient la capitale. En 1932, Nijni Novgorod est rebaptisée Gorki, du nom de l'écrivain soviétique Maxime Gorki qui y était né. Les années 1930 sont une période d'intense développement de l'industrie : en 1932, l'Usine d'automobiles de Gorki (nom commercial Gaz, pour Gorkovski Avtomobilny Zavod) commence sa production ainsi que le constructeur d'avions Sokol. Devenue un important centre de production d'armements, l'agglomération est alors fermée aux étrangers et le resta jusqu'en 1991.

En 1991, après la dislocation de l'Union soviétique, la ville reprend son nom initial : Nijni Novgorod.

Aller[modifier]

En train[modifier]

Les trains sont probablement le moyen le plus pratique et le meilleur marché pour se rendre à Nijni Novgorod. La plupart des trains du Transsibérien passent par Nijni Novgorod (y compris le légendaire train n°1 entre Moscou et Vladivostok et le train de Moscou à Pékin).

En train de Moscou  :

  • L'option la plus rapide est de prendre le Sapsan qui vous transportera en h 55 (départ de la gare de Kursky à Moscou deux fois par jour, l'un en début de la matinée et l'autre le soir).
  • Un peu plus lent, le train Lastochka fait ce trajet en h 5, une fois par jour, départ de Moscou Kursky à environ 14 h et de Nijni à environ 19 h.
  • Le train Burevestnik, une fois par jour, part le matin de Nijni et l'après-midi de Moscou Kursky, h 19 de trajet.
  • Des trains de nuit confortables partent de la station Kazan de Moscou et de la gare de Iaroslavl, départ vers minuit et arrivée vers h.
  • Il est bien sur possible d'utiliser d'autres trains allant vers l'est au départ de différentes gares de Moscou.

En train de Saint-Pétersbourg :

  • Le train de nuit «Volga» quitte chaque soir Saint-Pétersbourg et arrive à Nijni Novgorod le lendemain matin.

Il existe également des liaisons ferroviaires directes avec Kazan, Samara, Kirov, Yaroslavl et d'autres villes de la région (principalement des trains de nuit) ainsi qu'avec Vladivostok, Pékin, Oulan-Bator, Irkoutsk, Astrakhan, Simferopol, Novossibirsk et beaucoup d'autres.

Vous pouvez consulter les horaires de train et acheter des billets sur le site web des chemins de fer russes [1]. Tapez "N.Novgorod" dans le champ de nom de la station.

Les trains de banlieue de Nijni-Novgorod vont à la plupart des autres villes dans un périmètre d'environ 200 km et parfois plus. Ils vont notamment à Arzamas, Balakhna, Dzerzhinsk, Gorokhovets et Mourom. Certains train sont des trains de banlieue express qui sont assez rapide et s'arrêtent seulement à quelques arrêts, d'autres sont plus lents et s'arrêtent tous les 5-10km.

Gare ferroviaire de Nijni Novgorod
  • La gare de Nijni Novgorod—  est situé dans la ville basse, non loin de la rivière, et est une importante plaque tournante pour les transports publics de la ville. Les principaux bâtiments de la gare sont situés sur le côté sud de rails. Il y a aussi un guichet vendant des billets de train de banlieue sur le côté nord. Une station de métro est située sous la place devant les bâtiments de la gare, il y a aussi des bus et des tramway des deux côtés.

Dans la gare elle-même, le hall principal est décoré avec deux mosaïques de type soviétique qui symbolisent la vie des gens à l'époque soviétique à Nijni et à Moscou. Jetez également un œil à l'énorme lustre dans cette même salle.

En avion[modifier]

  • L'aéroport international de Nijni-Novgorod (IATA: GOJ)—  est situé dans le quartier de Strigino à environ 30-40 minutes en taxi du centre-ville (s'il n'y a pas d'embouteillages). L'aéroport est très petit mais il prévu de l'agrandir. Il y a plusieurs vols quotidiens à destination de Moscou et aussi des liaisons avec Bakou (Azerbaïdjan), Francfort ( Allemagne ), Kaliningrad, Novossibirsk, Prague (République tchèque), Surgut, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Erevan (Arménie) et d'autres villes le long de la Volga tels que Kazan ou Samara. La plupart des vols sont assurés par les différentes compagnies aériennes russes, mais les vols vers Francfort sont exploités par Lufthansa et vers Prague par Czech Airlines.

Vous pouvez aller à l'aéroport avec les bus 11, 20, T-29, T-46 (20 RUB en Juillet 2012) ou en taxi (prix depuis le centre-ville de l'ordre de 700-800 RUB si pré-réservé).

En voiture[modifier]

Nijni Novgorod est situé sur la route M7/E30. La route est tout à fait correcte et le trajet prend habituellement 6 heures pour arriver à Nizhny depuis Moscou tout en respectant les limites de vitesse (bien que de nombreux Russes le font en quatre heures en accélérant beaucoup). Toutefois, les embouteillages dans la banlieue de Moscou peuvent rallonger le trajet.

En bus[modifier]

Il y a des liaisons quotidiennes régulières de bus publiques avec Moscou (de la station de bus Kanavinskaya à Nijni ou de celle de métro Schelkovskaya à Moscou) mais les bus sont très lents (cela peut prendre jusqu'à 10 heures avec plusieurs arrêts dans toutes les villes le long de la route) et plutôt inconfortables. Il y a aussi des bus privés plus rapides quotidiens entre la gare Kursky à Moscou et la gare Moskovski à Nijni Novgorod.

Des bus publics et privés font également les trajets vers les villes à proximité de Nijni Novgorod.

Il y a plusieurs gares routières à Nijni, mais pour les bus sortant de l'oblast de Nijni Novgorod, seulement deux gares routières sont utilisées : la gare Kanavinskaya pour les des bus qui vont vers le Nord et l'Ouest et la gare routière principale Avtovokzal près de la place Lyadova pour les bus allant vers le Sud et l'Est.

En bateau[modifier]

Durant les mois d'été (début mai à fin septembre), des croisières fluviales sur la Volga ont lieu. Ces croisières peuvent être réservées à partir de pratiquement n'importe quelle ville le long de la Volga. ([2] [3])

Circuler[modifier]

Les transports en commun[modifier]

Le site 2GIS propose des informations à jour sur toutes les lignes de transport, avec l'option itinéraire : [4] (en russe, mais il suffit de cliquer sur la carte et, sur ​​le pop-up, remplir "Маршрут отсюда" pour le lieu de départ et "Маршрут сюда" pour la destination).

Métro[modifier]

Metro de Nijni Novgorod

Le métro est probablement la meilleure façon d'éviter les embouteillages (et la moins cher, car il coûte moins que le bus), mais seulement si vous êtes chanceux d'avoir votre destination desservie ! En effet, avec seulement deux lignes, le métro ne couvre qu'une petite partie de la ville. La première ligne de métro de la ville a été construite à l'époque soviétique afin de desservir l'usine automobile de Nijni Novgorod située dans le quartier Avtozavod.

Néanmoins, le métro de Nijni-Novgorod est aujourd'hui le troisième plus grand de Russie. Les deux lignes sont connectées à la station Moskovskaya, au-dessus de laquelle se trouve la gare ferroviaire. Plusieurs nouvelles stations vont être construites.

Horaires de service: h 15 - minuit. Prix: 16RUB. Les tickets de métro sont des pièce à insérer dans les tourniquets.

La station Moskovskaya est la seule station de métro d'ex-URSS ayant quatre voies et deux quais dans un hall souterrain et dispose d'un pont piéton reliant les plates-formes. La station Gorkovskaya, récemment construite, est décorée de mosaïques représentant la plupart des sites de Nijni Novgorod.

Tram[modifier]

Le système de tram de Nijni Novgorod a ouvert ses portes en 1896 et comporte maintenant environ 20 lignes. Malheureusement, les lignes de tramway sont progressivement supprimées.

Méfiez-vous des temps de parcours imprévisibles, les habitants garent souvent leurs voitures sur la ligne de tramway et il y a parfois aussi des accidents de la route qui bloquent les trams.

Trolleybus[modifier]

Vaste réseau de 25 lignes.

Bus[modifier]

Environ 80 lignes de bus publics. Les tarifs sont en constante augmentation, ils étaient de 20 RUB en août 2012.

Également environ 80 lignes de bus privées appelées marshrutnoe taksi ou marshrutka. Ces bus sont généralement plus petits que leurs homologues publics et sont souvent différentiés par la lettre «T» avant le numéro de la ligne. Les bus privés suivent des trajets différents que les bus publics même s'ils partagent le même numéro. En août 2012, les tarifs sont les mêmes que pour les bus gérés par l'État.

Notez également que les marshrutkas ne s'arrêtent pas à chaque arrêt : pour indiquer votre intention de descendre du bus, vous devez appuyer sur un bouton en dessus de la porte et pour monter dans le bus, il faut faire un signe au chauffeur pour qu'il s'arrête.

Les bus sont bondés aux heures de pointe.

Paiement[modifier]

Les tickets de transports publics de surface (tramways, trolleybus, autobus et marshrutkas) doivent être payés au moment d'embarquer. À bord de la plupart des véhicules, un membre du personnel, appelé konductor, aborde les personnes embarquant pour leur vendre un ticket. Si ce n'est pas le cas, il faut s'acquitter du billet auprès du chauffeur. Prévoyez des petites coupures car les billets de 1000 et 5 000 RUB sont parfois refusés.

Si le véhicule est bondé, il est habituel de demander aux autres passagers de passer votre argent au chauffeur ou konductor (toutefois, si un véhicule a un konductor, il / elle trouvera généralement un moyen de vous approcher). Ce procédé est sûr et les pertes d'argent sont très rares (et dans la plupart des cas involontaires), mais il est préférable de passer le montant exact de sorte qu'aucun change ne soit nécessaire, ou du moins d'éviter de passer des grosses coupures.

Voir[modifier]

Rues et places[modifier]

Kremlin de Nijni Novgorod
  • 1 Le Kremlin ('Кремль')—  Le Kremlin de Nijni Novgorod vaut la promenade. On y trouve une église, un petit musée d'art et une vue impressionnante de la Volga. Il est également possible de se promener dans la muraille du Kremlin en été (environ de mai à Octobr ), les escaliers d'entrée se trouve à l'intérieur du Kremlin, près de l'entrée principale via la tour Dmitrievskaya.
  • 2 Place Minine et Pojarski ('площадь Минина и Пожарского')—  La place principale de Nijni, située sur le côté sud-est du Kremlin. Un large escalier (les marches Chkalov) relie le monument Tchkalov au bord de la Volga. Une promenade le long d'un chemin permet, depuis la place, de longer la partie ouest du mur du Kremlin.
  • 3 Rue Bolshaya Pokrovskaya ('ул. Большая Покровская')—  Cette rue piétonne est la rue principale de la ville. On y trouve des vendeurs de rue et de souvenirs, des boutiques, des restaurants et plusieurs musées dont le musée d'art traditionnel russe.
  • 4 Rue Rozhdestvenskaya ('ул. Рождественская')—  Parallèle à la rivière Oka, cette rue contient beaucoup d'édifices du XIXe siècle en assez bon état. La rue a été rénové en 2012 et est maintenant semi-piétonne et sert d'emplacement pour différents festivals et événements.
  • 5 Rue Ilyinskaya ('ул. Ильинская')—  Cette rue est bordée de bâtiments marchands du XIX siècle (et de quelques-uns même plus anciens), certains en bon état, d'autres méritant des rénovations. La rue devrait être rénové en 2014. Toute la zone autour de la rue Ilyinskaya est aussi intéressante, en particulier les petites rues entre Ilyinskaya et Fedorovsky. On y trouve de nombreux bâtiments anciens, y compris certains en bois, et l'atmosphère généralement calme des rues est assez différent de ce que vous pouvez voir dans d'autres parties du centre de Nijni.
  • 6 Varvarskaya ('ул. Варварская')—  Cette rue est entourée de maisons de la fin du XIXe siècle, malheureusement mélangées à des bâtiments du début du XXIe siècle.

Berges[modifier]

La Haute-ville est vallonnée et les pentes arrivent jusqu'au bord de l'eau. En plus de la rue longeant les quais, il est donc possibles de parcourir les rues longeant le haut des pentes de la colline, environ 100-150 mètre plus haut, qui offrent ainsi une vue sur les rivières et les rives opposées.

  • 7 Rue Verkhnevolzhskaya ('Верхневолжская набережная')—  Cette rue passe surplombe la ville de la place Volga Minin à la place Sennaya. Elle offre une vue sur la Volga et sur quelques anciens bâtiments bien conservés qui valent le détour.
  • 8 Fedorovsky et rue Zalomov ('Набережная Федоровского, улица Заломова')—  Surplombant l'Oka, ces rue partent non loin du Kremlin et continue vers le sud. Il existe plusieurs façons d'y accéder à partir de Bolshaya Pokrovskaya, impliquant toutes de passer par des petites rues latérales. Les anciens bâtiments qui se trouvent dans ces petites rues valent le détour par eux-même. Vous pouvez également tenter la montée par un des nombreux escaliers de la rue Rozhdestvenskaya. Les rues Fedorovsky et Zalomov offrent une vue sur la partie basse de la ville et sur le nord-ouest des quais de la Volga. Certains festivals et événements prennent parfois place ici. Il existe aussi deux ponts piétons ainsi qu'un troisième reliant la rue Zalomov à une petite zone de vieilles maisons en bois.
  • 9 Parc Suisse ('Парк Швейцария, Parc Shveitzariya') Logo indiquant un lien vers le site web le long de l'avenue Gagarine—  Ce parc est situé sur le haut du versant de l'Oka et a beaucoup de sentiers de randonnée proposant de belles vues de la ville. La nature qu'on trouve dans ce parc est censée rappeler la Suisse, d'où son nom. Il contient également un zoo, une grande roue et de nombreux cafés.

Bâtiments[modifier]

L'église Stroganov
  • 10 Le bâtiment de la Banque d'État ('Здание Государственного Банка') 26, rue Bolshaya Pokrovskaya (au coin de la rue Gruzinskaya Грузинская)—  Le bâtiment lui-même est remarquable pour son style architectural. Il a été construit au début du XXe siècle pour la Banque d'État et est toujours occupée par la branche de Nijni-Novgorod de la banque centrale de Russie. Les intérieurs du bâtiment sont aussi beaux, mais il est vraiment difficile d'y entrer. Généralement, les visiteurs sont autorisés uniquement dans le cadre de groupes et avec des visites organisées à l'avance. Seulement un jour par an, en mai, le bâtiment est ouvert à toute personne souhaitant le visiter.
  • 11 Le bâtiment principal de la foire de Nijni-Novgorod ('Главное здание Нижегородской ярмарки') Logo indiquant un lien vers le site web 13, rue Sovnarkomovskaya (Совнаркомовская ул.)—  Ce bâtiment du XIXe siècle, qui était autrefois le bâtiment principal de la foire de Nijni Novgorod, fut l'un des principaux bâtiments du commerce russe durant la seconde moitié du XIXe siècle. Maintenant, c'est un centre d'expositions et de conférences.
  • 12 L'église Stroganov ('Церковь Собора Пресвятой Богородицы (Строгановская)') 34a, rue Rozhdestvenskaya—  Une des église les plus célèbres de Nijni-Novgorod. Elle fut construite, un style architectural distinctif, à la fin du XVIIe siècle par le marchand Stroganov.
  • Plusieurs maisons de briques XVIIe siècle :
    • 13 Maison de Pierre le Grand ('Домик Петра (Дом Чатыгина)') 27, rue Pochainskaya (ул . Почаинская)—  Il est dit que l'empereur russe Pierre le Grand à séjourné à deux reprises dans cette maison lors de ses visites à Nijni.
    • 14 Maison de Pushkinov ('Палаты Пушкинова') 52 rue Gogol (ул . Гоголя) (vers l'extrémité de la rue, entourée de bâtiments de l'époque soviétique et modernes)
    • 15 Maison de Olisov ('Палаты Олисова') 7 Krutoy par (Крутой пер)—  Probablement la plus belle de ces vieilles maisons. Elle est séparée par un petit parc de la pente de la colline qui descend vers l'Oka et la Volga ce qui fait qu'elle n'est pas trop "dominée" par les maisons modernes voisines. Elle côtoie une église datant du XVII siècle.

Musées[modifier]

  • 16 Musée-maison de l'écrivain Maxime Gorki Logo indiquant un lien vers le site web 19, rue Semashko (ул. Семашко), Logo indiquant un numéro de téléphone +7 831 4361529—  Une grande maison avec plusieurs chambres gardant l'atmosphère des années 1900.
  • 17 Musée-appartement de Andrey Sakharov 214, av. Gagarine (пр. Гагарина), Logo indiquant un numéro de téléphone +7 831 4668623—  L'appartement mémorial de Andrey Sakharov, le père de la bombe H, dissident, militant des droits de l'homme et lauréat du prix Nobel de la paix.
  • 18 Musée russe de la photographie Logo indiquant un lien vers le site web 9a, rue Piskunov (ул. Пискунова), Logo indiquant un numéro de téléphone +7 831 4342523

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • Tinkoff rue Belinskii, centre commercial Etazhi (Arrêts de bus Operny teatr ou rue Poltavskaya)—  Propose une grande variété de nourriture, dont de la nourriture japonaise. Prix moyens à élevés
  • Planeta Sushi rue Belinskava—  Cette chaîne de restaurants propose de la nourriture japonaise bonne et bon marché.
  • Biblioteka (Библиотека) 46, Bolshaya Pokrovskaya (3ème étage, même entrée que la librairie Dirigible Дирижабль), Logo indiquant un numéro de téléphone +7 831 433-69-34, courriel : Logo indiquant des horaires 11 h - 22 h..—  Restaurant italien agréable mais souvent plein. La semaine jusqu'à 15 h, 20% de rabais est appliqué sur tout le menu. La librairie Dirigible à aussi des sections spécialisées dont une avec des souvenirs et des livres concernant Nijni. Ce restaurant et librairie a une succursale au 2 rue Kanavinskaya, proche de la gare. Compter 400 RUB .
  • Stolle (Штолле) 1, rue Alekseevskaya (au coin de la rue Alekseevskaya et de la place Minin), Logo indiquant un numéro de téléphone +7 831 439-1460 Logo indiquant des horaires h - 21 h.—  Propose différents gâteaux russes typiques sucrés et salés. Dés 150 RUB le gâteau et thé.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Oblast de Nijni Novgorod