Télécharger le fichier GPX de cet article
10118.83333333333Map mag.png

Palawan

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Palawan
Palawan Capitol.jpg
Information
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Palawan est une île des Philippines.

Comprendre[modifier]

Palawan est l'une des îles les plus importantes de l'archipel. Elle fait partie de la région de MIMAROPA (Région IV-B).

Le tourisme débute depuis 2 à 3 ans grâce à Koh-Lanta, puis à ce jour avec Sagang "underground river". La communauté Batak est très importante surtout près de Tanabag et à Langogan. L'ensemble des habitants de palawan est souriant, généreux et paisible, ce soit au Nord ou au sud.

La pêche demeure une des ressources importante de Palawan.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Puerto Princesa Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  la capitale
  • 2 Coron Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  située sur l'île de Busuanga, l'île de Coron en face est une réserve nationale.
  • 3 El Nido Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  dans le plus grand sanctuaire marin des Philippines.
  • 4 Busuanga Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  une vieille ville à quelques km au Nord
  • 5 Apulit (Nord-Est de Palawa)—  minuscule îlot privé au sud de l'île de Maytiguid, et son hôtel-village de vacances.
  • 6 Pamalican Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  autre minuscule îlot privé dans l'archipel des îles Cuyo.

Destinations[modifier]

L'île de Coron

L'île de Coron se protège du tourisme de masse en interdisant aux touristes d'y passer la nuit. La vue que l'on a de cette île, depuis la ville de Coron, sur l'île Busuanga, est de toute beauté. Nous rappelons que l'île de Coron n'est pas à confondre avec la ville de Coron qui se trouve sur l'île Busuanga. Après un petit déjeuner au Seadive, nous retrouvons le sympathique Edmond, rencontré la veille lors de notre balade, avec qui nous avons négocié un tour en mer (Edmond est un ex-pêcheur qui possède maintenant une agence ; Edmond Decena ; @ ; tél. 09109547450). Nous nous apprêtons donc à partir pour l'île de Coron en bangka (bateau typique philippin).

Siete Pecados

Siete Pecados est une réserve marine située tout à côté de l'île de Coron. Nous nous jetons à l'eau et observons avec satisfaction de beaux coraux aux abords des magnifiques rochers qui percent l'eau vers le ciel. L'endroit est préservé mais parfois, cependant, nous avons remarqué des coraux détruits, apparemment par l'ancre des bateaux. Edmond nous explique que les locaux ont conscience de l'importance de préserver intacts ces sites naturels ; s'ils n'en connaissent pas forcément la raison majeure, au moins le font-ils pour que les touristes puissent apprécier la beauté de ces récifs coralliens. Aussi, peu à peu, sont construits des points d'ancrage hors de l'eau qui permettent aux bangkas de s'amarrer sans détruire ce précieux environnement. L'endroit est propice au snorkeling et à la plongée. Nous nous contentons du snorkeling (palmes, masque et tuba personnels que nous avions apportés de France, mais il y a la possibilité d'en louer dans la ville de Coron). L'accès à Siete Pecados doit être payé à une personne qui se trouve sur place, postée dans une petite bangka (1,50 EUR/pers.).

Lac Kayangan

Nous accostons pour cette seconde halte sur l'île de Coron. L'approche de l'île de Coron est magnifique, je dirais même à couper le souffle !

Berges de l'île de Coron - Philippines

Nous nous acquittons des droits d'accès au lac de 3 EUR/pers.. Nous empruntons ensuite un sentier pédestre durant 10 minutes pour rejoindre le lac de Kayangan (sentier facile). Nous arrivons sur des pontons en bois construits au bord du lac. L'eau est d'une limpidité incroyable et d'un magnifique bleu turquoise ! Les 30°C de l'eau nous invitent à la baignade ! Il s'agit d'un lac d'eau douce qui nous semble cependant très légèrement salé. Les fonds sont dépourvus de flore, ceci étant certainement dû à la composition particulière de l'eau. Le snorkeling ou la plongée sont toutefois intéressants du fait des rochers vertigineux qui entourent le lac et de l'eau salée qui se trouve à environ 5 m de profondeur. Muni de mes palmes, mon masque et mon tuba, je descends vers ce fond intrigant en longeant la falaise ; à environ 5 mètres de profondeur, je remarque comme un miroir, une limite d'eau, que je n'hésite pas à traverser avant de constater une brutale augmentation de la température. Je me trouve maintenant dans de l'eau salée, mais difficile d'y goutter en apnée. Juste avant de remonter à la surface, j'observe à nouveau ce miroir (limite) qui se trouve maintenant au-dessus de ma tête.


White Sand Beach

Il s'agit d'une succession de plages paradisiaques. Nous accostons sur la toute première plage que nous voyons (accès à 0,75 EUR/pers.) ; nous sommes les seuls touristes et le cadre est paradisiaque ! Une crique de sable blanc est encaissée dans des rochers de calcaire érodés, dont les bords semblent être aiguisés comme des lames de couteaux. Nous nous jetons à l'eau avec ravissement pour snorkeler ; les fonds sont malheureusement peu intéressants, mais l'eau est délicieusement chaude ! Pour le déjeuner, nous savourons avec appétit, dans ce cadre sublime et à l'ombre d'une petite hutte, le repas qu'Edmond et son ami nous ont préparé durant notre baignade : poisson grillé, riz nature, salade de tomates et de concombre ainsi que des fruits.

Twin Lagoon

L'accès à Twin Lagoon nécessite de naviguer entre de nombreux pics de calcaires ; le cadre est absolument magnifique (0,75 EUR/pers.) !

Berges de l'île de Coron - Philippines

Il s'agit de 2 étendues d'eau (lagons) qui communiquent par une petite grotte. L'un des lagons est composé d'eau de mer salée, l'autre lagon est plus que surprenant puisqu'il est composé d'eau douce sur environ 20 cm et d'eau salée en-dessous de cette couche. Le snorkeling dans ce deuxième lagon est impressionnant et éprouvant pour plusieurs raisons : l'eau douce du dessus est nettement plus fraîche que celle du dessous et cette différence de température est ressentie sur le corps ! En mélangeant l'eau douce et l'eau salée, l'eau devient trouble et on ne voit plus rien autour de soi ! Il est par exemple difficile de nager derrière une autre personne. Il est donc impératif de ne pas trop remuer l'eau pour profiter des fonds. La ligne qui sépare l'eau douce de l'eau salée est bien visible, celle-ci apparaît comme un miroir ou comme une deuxième surface d'eau. En longeant les bords abrupts du lagon, nous apercevons des fonds totalement différents d'un endroit à un autre ; certains sont magnifiques ! Un excellent moment passé dans cet endroit magique !


Lac Barracuda

Ce lac est également situé sur l'île de Coron ; une petite marche relativement difficile de 5 minutes est nécessaire pour y accéder. L'accès à l'eau est bien plus difficile, car restreint à un petit passage entre les rochers. Une eau également d'un bleu limpide à 32°C ! Sous l'eau, quasiment pas de flore et peu de poissons ; nous avons tout de même eu la chance de pouvoir observer deux grands barracudas ainsi que de petites écrevisses au bord du lac. Les falaises vertigineuses sous-marines rendent le snorkeling et la plongée particulièrement impressionnants et intriguants.

Aller[modifier]

Le moyen le plus privilégié afin de s'y rendre est le transport aérien. Depuis Manille ce qui est la capitale des Philippines, il faut 1 heure et demi maximum avant d'arriver sur sa ville capitale (Puerto Princesa).

Circuler[modifier]

Il est encore impossible ou presque de trouver un véhicule sans chauffeur mais les nouveaux bus tel que Chery, assurent des liaisons régulières que ce soit vers le sud, Rio Tuba ou le Nord El nido. vous pouvez également louer des scooters ou Motos à votre arrivée à Puerto Princesa.

Voir[modifier]

Palawan est un Paradis pour les amoureux de nature, de randonnées, de baignades sur des plages encore désertes, de masque et Tuba. La végétation est dense, la flore exceptionnelle. La faune, oiseaux, papillons, varans, singes, balinton, civette, chats sauvages,mais attention la forêt vierge peu réserver des surprises. Ne vous aventurez jamais seul, utilisez un guide local qui saura vous guider et vous renseigner sur les plantes médicinales, la vie des animaux.

Entre Puerto Princesa et El Nido faites un arrêt au Batak center de tanabag, puis faites vous organiser une sortie de pêche aux poissons volants à Langogan, peut-être aurez vous la chance d'observer les requins-baleines ou les dauphins très présents dans ces eaux limpides. Ensuite arrêtez vous à Taytay pour visiter la citadelle du XVIe siècle et le village de pêcheurs de crabes de mangrove (on y accède en suivant la plage vers le nord)

Village typique de pêcheurs de langogan.

El Nido, doit son nom aux nids d'hirondelles collectés dans les falaises et commercialisés depuis des siècles. La beautés des paysages ressemble à s'y méprendre à Puket . De nombreuses agences offrent des "tours" à la journée (entre 750php et 1200php), pas grand chose d'autres à faire ormis les nombreux bars et restaurants ! En revenant de El Nido une étape à Port Barton et à Carumay s'impose. Ou bien depuis El nido prolongez votre voyage vers Coron ou Cuyon Island.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Voici les restaurants à El Nido même, dont certains ont été testés (mis à jour en 2013) :

  • "Balay Tubay" (restaurant tout en bambou ; orchestre tous les soirs ; pas de vue sur la mer ; un autre "Balay Tubay" existe au repère [25]) ;
  • "Ric Sons", "Sea Slugs" et "Ogie Beach Pension & Restaurant" (3 restaurants bars qui s'étalent sur la plage et proposent des diners les pieds dans le sable ; ambiance festive souvent accompagnée de musique plus ou moins bruyante) ;
  • "El Toro" et "Pukka Restobar" ;
  • "Bhing's Bizz Bar and Restaurant" (en face de l'église ; pas cher ; propre ; propose des plats à 3 EUR pour 2 personnes ; carte très complète ; cadre sympa ; pas de vue sur la mer ; ) ;
  • "Bacuit Grill" ;

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Où dormir à El Nido et sur les îles alentour
Voici les hébergements que nous avons visités, dont 3 testés (mis à jour en 2013) :

  • "Golden Monkey Cottages" (bungalow climatisé à 18 € ; bungalow avec ventilateur à 12 € ; très simple ; possède une grande cage avec des singes ; accessible seulement à pied à 15 min de marche) ;
  • "Hadefe's Beach Cottages" (bungalow climatisé à 18 € ; bungalow avec ventilateur à 12 € ; très simple ; accessible seulement à pied à 15 min de marche) ;
  • "Kalinga Beach Resort" (bungalow à 12 € ; familial ; accessible seulement à pied à 15 min de marche) ;
  • "Makulay Lodge & Villas" (chambre à 15 € ; villa à 30 € ; la villa est bien fournie, se situe en hauteur et bénéficie d'une superbe vue sur la baie ; spacieux et propre ; typique ; cuisine ; matelas toutefois en mousse ; accessible seulement à pied, à 5 min de marche ; @ ; tél. 0906-3236470, 0926-6816971 ou 0918-6624864) ;
  • "El Nido Garden Beach", où nous avons logé (certainement l'hébergement le plus haut de gamme de El Nido même ; chambre "deluxe" à 69 € (tarif normal) ou 52 € (tarif promotionnel) ; chambre "beach view" à 75 € (tarif normal) ou 60 € (tarif promotionnel) ; petit déjeuner simple inclus ; moderne ; propreté impeccable ; piscine (d'ailleurs la seule de El Nido) ; chaises longues autour de la piscine ; beau jardin bien entretenu ; au calme (même très calme) ; situé en face de la mer, mais en raison de nombreux rochers, il est préférable de se baigner à 100 m sur la gauche) ;
  • "Lally and Abet Beach Cottages" (à ne pas confondre avec le "Lally and Abet Beach Hotel" ; chambre avec climatisation à 36 € petit déjeuner inclus ; chambre impeccable ; certains matelas sont en mousse ; design traditionnel ; chambre avec ventilateur à 22 € ; bungalow climatisé à 42 € ; chambre "exécutive" avec ventilateur à 36 € ; propose des tours en bateau) ;
  • "El Nido Beach Hotel", où nous avons logé (52 € la chambre en face de la mer ; grande baie vitrée qui donne sur la terrasse puis la plage ; climatisation ; petit déjeuner très simple inclus ; grande et belle chambre ; bonne literie ; salle de bain pas parfaitement propre pour cette catégorie d'hôtel ; www) ;
  • "Chisluk Cottages" (15 € la chambre simple ; draps propres ; petite salle de bain qui ne sentait pas très bon lors de notre passage ; chaises longues en face de la mer) ;
  • "Rosanna's Cottages" (de 18 à 22 € la chambre avec ventilateur ; 33 € la chambre avec climatisation ; petit déjeuner inclus ; @ ; tél. 09206054631 ou 09186937428) ;
  • "Tandikan Beach Cottages" (13 € la chambre avec ventilateur et salle de bain) ;
  • "The Entalula" (en haute saison : 22 € la chambre avec ventilateur ; 34 € avec climatisation ; en basse saison : 13 € avec ventilateur ; 24 € avec climatisation ; www) ;
  • "Dara Fernanfez Beach Cottages" (cottage fonctionnel à environ 18 € ; seulement 2 cottages) ;
  • "Gloria's Beach Cottages" et "Rico's Cottages" (2 hébergements réunis ; 12 ou 13 € la chambre avec ventilateur et salle de bain ; moustiquaire ; sommaire, mais propre) ;
  • "Spider Pension House" ;
  • "Casa Buenavista" (plusieurs chambres à l'étage chez l'habitant ; 12 € la chambre avec ventilateur et salle de bain ; d'autres chambre sans salle de bain ; simple ; lumineuse ; mignon ; propre ; terrasse et coin bar commun avec vue sur la mer) ;
  • "Shore Pass Lodge" (18 € la chambre avec climatisation et salle de bain ; situé juste en face du restaurant et magasin "Art Café") ;
  • "Marina Garden Beach Cottages", où nous avons logé (belles chambres avec terrasse commune dans une villa appelée "Country Villa" ; literie propre, matelas épais en mousse mais de bonne qualité ; 29 à 34 € côté plage ; 22 € côté rue ; petit déjeuner inclus ; d'autres hébergements appelés "Native Cottages" sommaires sont proposés de 10 à 13 € ; @ : tél. +63 917 624 7722 ou +63 908 884 3711 ;
  • "Rovic's Pension House" (16 € la chambre avec ventilateur ; 22 € avec climatisation ; matelas en mousse ; chambres sans fenêtre ; mur en nipa ; sommaire ; à côté de la boîte de nuit) ;
  • "La Banane Hostel" ( www ) ;
  • "El Nido Waterfront Hotel" ;
  • "Lally and Abet Beach Hotel" (à ne pas confondre avec le "Lally and Abet Beach Cottages") ;
  • "Casa El Nido" ;
  • "El Nido Cove" (situé à environ 6 km au nord de El Nido (route+piste) ; 128 € la chambre en haute saison ; 97 € en basse saison ; superbe chambre avec vue sur la mer ; grande et magnifique plage ; au calme ; pension complète) ;
  • "Miniloc Island Resort" (hôtel de luxe situé sur l'île de Miniloc à environ 45 min de navigation d'El Nido ; possède sa plage privée et une autre sur l'île Entalula).

Tous les tarifs indiqués ci-dessus correspondent aux tarifs "haute saison touristique" (sauf précision contraire) et sont TTC.
La basse saison se situe du 1er juin au 30 novembre.
La moyenne saison du 1er décembre au 31 mai.
Les périodes de haute saison sont : du 1er février au 10 février, du 14 au 23 mars et du 20 décembre au 7 janvier (pour l'année 2010).
Dans beaucoup de cas, des frais de 5 % sont ajoutés lorsque les paiements sont effectués par carte de crédit.
Beaucoup d'hébergements disposent d'un réseau WiFi.

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Philippines
Destinations situées dans la région