Philippines

De Wikivoyage
Eurasie > Asie > Asie du Sud-Est > Philippines
Aller à : navigation, rechercher


Philippines
Banaue.jpg
Drapeau
Flag of the Philippines.svg
Information
Capitale :
Superficie :
Population :
Densité :
Monnaie :
Électricité :
Préfixe téléphonique :
Suffixe Internet :
Fuseau :
Localisation
LocationPhilippines.png
Site gouvernemental

Les Philippines sont un pays d'Asie du Sud-Est formant un archipel de plus de 7000 îles.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Climat[modifier]

Le climat des Philippines est de type tropical marin. La mousson d’été apporte de fortes pluies de mai à octobre, tandis que la mousson d’hiver, qui s’établit de décembre à février, apporte de l’air plus frais et sec. Les précipitations annuelles peuvent atteindre 5 000 mm sur la côte est, et tomber en dessous de 1 000 mm dans certaines vallées.

La saison des typhons dure de juillet à octobre. Ils peuvent être particulièrement destructeurs au nord et à l’est de Luçon ainsi que dans les régions de Bicol et à l’est des Visayas. En moyenne, quinze tempêtes tropicales et cinq à six typhons traversent le pays chaque année.

Histoire[modifier]

L'histoire des Philippines a commencé avec l'arrivée des premiers hommes par voie terrestre, il y a au moins 30 000 ans. Ferdinand Magellan est le premier européen à visiter l’archipel quand il débarque sur l’île de Homonhon, au sud-est de Samar, le 16 mars 1521. Avant l’arrivée de Magellan, plusieurs royaumes et sultanats existaient aux Philippines, tels que le royaume bouddhiste de Butuan, les royaumes de Tondo et Maysapan, florissants depuis le xe siècle, ou les sultanats musulmans de Sulu, Maynila, Maguindanao et Lanao. Ces divers royaumes atteignent une organisation politique et sociale complexe, et commercent avec la Chine, l’Inde, le Japon, la Thaïlande, le Vietnam et Java, mais aucun n’arrive à étendre son influence sur l’ensemble de l’archipel actuel des Philippines. Par ailleurs, des populations Barangays demeurent indépendantes dans l’archipel, et sont parfois alliées avec un ou plusieurs des grands royaumes avoisinants.

La colonisation espagnole commence avec l’arrivée de Miguel López de Legazpi en 1565, qui établit la colonie permanente de San Miguel sur l’île de Cebu. D’autres colonies sont par la suite implantées en se dirigeant vers le nord et atteignant la baie de Manille sur l’île de Luçon en 1571. À Manille, les Espagnols construisent une nouvelle ville et commence alors une période de domination de l’archipel par l'empire espagnol qui dure plus de trois siècles.

Les Espagnols apportent une unité politique à un archipel auparavant formé de royaumes et communautés indépendantes et qui devient les Philippines, et introduisent des éléments de la civilisation occidentale comme l'imprimerie et le calendrier. Les Philippines sont gérées comme un territoire de la Nouvelle-Espagne et administrées à partir de Mexico entre 1565 et 1821, puis directement de Madrid entre 1821 et la fin de la guerre hispano-américaine en 1898, avec une brève période d’administration britannique entre 1762 et 1764. Durant cette période de domination espagnole, de nombreuses villes sont fondées, des infrastructures construites, de nouvelles cultures et de nouveaux animaux d’élevage sont introduits, et le commerce est florissant. Les missionnaires espagnols convertissent la plupart de la population au christianisme et fondent des écoles, des universités et des hôpitaux à travers les diverses îles de l’archipel.

La révolution philippine contre l’Espagne débute en avril 1896, et se termine deux ans plus tard par la proclamation d’indépendance et l’établissement de la Première République des Philippines. Toutefois, le traité de Paris de 1898 qui marque la fin de la guerre hispano-américaine, transfère le contrôle des Philippines aux États-Unis. Cet accord n’est pas reconnu par le gouvernement philippin qui déclare la guerre aux États-Unis le 2 juin 1899. Le président du pays, Emilio Aguinaldo, est capturé en 1901 et le gouvernement américain déclare le conflit officiellement terminé en 1902. Les leaders philippins reconnaissent la victoire américaine, mais les hostilités se poursuivent jusqu’en 1913. L’administration américaine des Philippines commence réellement en 1905. Une autonomie partielle est promulguée en 1935, en préparation de l’indépendance complète du pays prévue pour 1946. Cette période de préparation est interrompue par l’occupation japonaise des îles au cours de la seconde guerre mondiale, mais elle est finalement conclue par le traité de Manille qui établit l'indépendance du pays.

Alors que l'économie du pays est prometteuse dans les années 1950 et 1960, les Philippines voient émerger une crise à la fin des années 1960 et le début des années 1970 avec l’émergence d’un activisme étudiant et de désordres civils visant la dictature exercée par le président Ferdinand Marcos qui établit la loi martiale en 1972. Proche du gouvernement américain, Marcos continue à être soutenu par celui-ci, même s’il est bien connu que son régime abuse de la corruption et enfreint régulièrement les droits de l’homme. La révolution philippine de 1986, qui s’effectue sans effusion de sang, marque la fin du gouvernement de Marcos et le retour de la démocratie dans le pays. Depuis, le pays est toutefois marqué par une forte instabilité politique et une économie un peu affaiblie.

Population[modifier]

En 2014, la population des Philippines est estimée à environ 100 millions d'habitants.

L'espérance de vie totale des Philippines est de 70,8 ans. Pour les hommes, elle est de 67,89 ans et pour les femmes de 73,85 ans. Concernant le taux de natalité, on y retrouve 24,07 naissances par 1000 habitants et pour le taux de mortalité, 5,32 décès par 1000 habitants. L'indicateur de fécondité est de 3 enfants par femme.

Les habitants des Philippines sont les Philippins et les Philippines.

Fêtes et jours fériés[modifier]

  • Jour de l’an : 1er janvier
  • Jeudi Saint : 2 avril
  • Day of Valor : 9 avril
  • Indépendance des Philippines : 12 juin
  • National Heroes Day : 31 août
  • Noël : 25 décembre
  • Rizal Day : 30 décembre

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • Manille —  L'agglomération manillaise est aussi appelée "Metro Manila", et surnommé familièrement "Metro". Un important brassage culturel s'y produit entre les cultures asiatiques, espagnoles et américaines. Les inégalités entre la population sont très marquées. Manille est une ville très contrastée. Massivement bombardée et détruite pendant la seconde guerre mondiale, il ne reste qu'un quartier historique, Intramuros, luisant de l'architecture espagnole. On peut admirer les bâtiments restés debout, ainsi que des musées, des expositions concernant la culture de la capitale. Ce quartier attirant les touristes, on y trouve aussi des attractions conçues pour les ceux-ci, en particulier des ballades en callèche à cheval. Au sud d'Intramuros s'étend le Rizal Park, qui permet une halte verte dans cette ville polluée. Proche du quartier historiques ce trouve le "chinatown" de Manille; Binondo. Makati est le centre d'affaires des Philippines. C'est dans ce quartier très dynamiques qu'on trouve de nombreux "malls", d'immenses centres commerciaux, ainsi que des grattes ciels, des restaurants et des boites de nuits chics.

Autres destinations[modifier]

Makati

À - LUZON :

  • À Manille même :

- Makati : le très propre quartier des affaires, sorte de La Défense philippin, regroupant un grand nombre de centre commerciaux (malls) idéal pour le shopping
- Ermita et Malate, le quartier touristique par excellence, la plupart des hotels et restaurants s'y trouvent.
- Intramuros, pour une plongée au cœur du quartier historique de Manille

  • près de Manille (excursion à la journée)

Le lac Taal

  • près de Baguio (nord Luzon), par bus ou avion ligne régulière)

Circuit possible par jeepney, bus, ou taxi (au départ de Baguio): Baguio > Sagada > Bontoc > Banaue

À VOIR ou à FAIRE absolument : - Un trek dans les villages kalinga
- Les rizières en terrasse (autour de Banaue)

B - Mindoro

Mindoro

Une autre destination prisée par les touristes en quête de plages et de farniente. L'intérieur de l'île est habité par plusieurs groupes ethniques appelés collectivement "mangyan". Vous en croiserez certainement en vous rendant à Talipanan. Pour s'y rendre : à partir de Manille, départ régulier en bus pour le port de Batangas. Traversée régulière par bateau.

  • Boracay et sa plage paradisiaque, la "carte postale" pour les amateurs de sable blanc et de mer turquoise.

Hotels et restaurants par dizaine, boutiques et magasins souvenirs s'égrènent tout le long du littoral. Une clientèle internationale et de Philippins aisés s'y cotoient toute l'année.
Pour y aller : Ligne régulière (petits avions) entre Manille et

de nombreuses iles moins touristiques mais souvent charmantes :

  • Bohol et ses celebres Chocolates Hills ou collines de chocolat
  • Palawan, la "dernière frontière"

Cebu, Mindanao... de nombreuses chutes d'eau de nombreux volcans (les plus celebres sont le Pinatubo et le Taal)

Ce n'est pas toujours facile d'organiser soi même un circuit aux Philippines. Il est parfis intéressant de s'adresser à des spécialistes qui connaissent parfaitement le pays et sont à même de vous preparer un itinéraire coherent . Voir par exemple les circuits d'asie Voyages.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Le principal aéroport est l'aéroport Ninoy Aquino de Manille.

En bateau[modifier]

En train[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Circuler[modifier]

En bateau[modifier]

Une compagnie principale assure les liaisons entre les grandes villes : Negros Navigation

Sinon il est possible de louer des bateaux privés pour des prix raisonnables.

En avion[modifier]

Plusieurs compagnies permettent de faire des vols nationaux :

En train[modifier]

Il existe de réseau ferroviaire aux Philippines mais il est actuellement en rénovation.

En autocar[modifier]

C'est le moyen de transport le plus développé pour traverser le pays, assez bon marché et reliant quasiment toutes les villes. Ils sont confortables au départ de Manille et dans tout le Luzon, mais le sont beaucoup moins dans le Sud, vers Visayas, Cebu, etc...

En voiture[modifier]

Parler[modifier]

On recense actuellement plus d'une centaine de langues et dialectes dans l'archipel philippin. Certaines ne sont parlées que par une centaines de locuteurs.

Les principales langues du pays sont :
- le tagalog, parlé à Manille et sa périphérie
- le kapampangan (ou pampango, langue de la région de Pampanga) au Nord-ouest de Manille
- l'ilokano, parlé dans le Nord de Luzon
- Le cebuano et des dialectes, dans les iles du centre des Philippines (Visayas)
- le bikol, parlé dans la partie sud de Luzon

Principalement, le tagalog (ou Pilipino) et l'anglais

  • Salutations

Bonjour : magadang araw ! (litt: bon jour)
Bonjour : magadang umaga !(litt: bon matin)
Bonsoir : magadang hapon ! (litt : bonne soirée)
Bonne nuit : magandang gabi ! (litt: bonne nuit)

Comment vas-tu ? : kumusta ka ?
Comment allez-vous ? (poli) : kumusta ba kayo ?

une autre façon de demander à quelqu'un comment il va, est de lui demander "où il va ?". Cette question n'exige pas une réponse précise. On peut simplement répondre : là-bas ... !
Comment vas-tu ? : Saan ka pupunta ? (litt: Où vas-tu ?) Diyan lang ! (litt: là bas seulement !)

Comment t'appelles tu ? : Anong pangalan mo ? (litt : Quel est ton nom ?)
Comment vous appellez vous ? : Anong pangalan ninyo ? (litt : Quel est votre nom ?)
Je m'appelle Fred : Si Fred ako / ako'y si Fred

Merci : salamat pô
Merci beaucoup : maraming salamat pô
De rien : walang anuman

oui : oo ; opô (poli) non : hindî, hindî pô (poli)

  • Compter

1 : isa
2 : dalawa
3 : tatlo
4 : apat
5 : lima
6 : anim
7 : pito
8 : walo
9 : siyam
10 : sampo

  • Phrases utiles

C'est quoi ? : ano ito / iyan ? (litt : Quoi ceci/cela ?)
C'est combien ? : magkano (ba) ito / iyan ? (litt : Combien ceci/cela ?)

  • Démonstratifs

- ito (proche de celui qui parle) - iyan (proche de celui à qui l'on parle) - iyon (éloigné des deux)

- ici : dito
- là : diyan
- là-bas : doon (do.on)

  • Démonstratifs

- ito (proche de celui qui parle) - iyan (proche de celui à qui l'on parle) - iyon (éloigné des deux)

- ici : dito
- là : diyan
- là-bas : doon (do.on)

Acheter[modifier]

La monnaie des Philippines est le peso philippin (peso, piso,PHP).

Taux de change PHP actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD

Manger[modifier]

  • kinilaw ng isdâ : poisson cru mariné dans du vinaigre, avec des épices, du citron.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Les meilleurs endroits pour sortir se situent sans conteste dans les quartiers de Makati et de Fort Bonifaccio. Sur Makati, les centres commerciaux sont nombreux mais s'il fallait désigner un endroit pour sortir prendre un verre à n'importe quelle heure de la journée, ce serait certainement le GreenBelt avec ses nombreux cafés, pubs et restaurants. Pour sortir en boîte, préférez le quartier du Fort Bonifaccio, avec ses clubs (Prince of Jaipur, Embassy, etc.), ses pubs (Pier One, Jill's, etc.) et ses restaurants (indiens, italiens, français, japonais, etc.). Bref, le fort se vit la nuit !

Faire attention à ne boire que de l'eau en bouteille qui a été ouverte par vous-même.

Se loger[modifier]

Les nuits à l'hôtel ne sont pas trop chères mais vous pouvez vivre chez l'habitant.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Il y a de nombreuses NGOs aux Philippines auxquelles il est possible de rendre visite pour découvrir leur travail d'aide sur le terrain, ou pour y effectuer une mission de volontariat à plus long terme.

voir par exemple:

  • Virlanie Image logo indiquant que la suite affiche un lien vers le site web
  • Alouette fondation (http://www.alouetteong.fr/)
  • Hiraya Image logo indiquant que la suite affiche un lien vers le site web —  propose des voyages solidaires et responsables aux Philippines.
  • Institut international de recherche sur le riz (IRRI)

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Image logo indiquant que la suite affiche un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Image logo indiquant que la suite affiche un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Image logo indiquant que la suite affiche un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Image logo indiquant que la suite affiche un lien vers le site web

Santé[modifier]

Il est nécessaire de prévoir des produits anti-moustiques.

Respecter[modifier]

Les cultures, les traditions locales et le peuple !

Perception de l'étranger[modifier]

En dehors des circuits touristiques, et des "spots" comme Boracay qui attirent une clientèle internationale, il est peu probable que vous croisiez d'autres occidentaux sur votre chemin. Pour la majorité des philippins, rencontrer un étranger est toujours une source d'étonnement et de curiosité. On vous prendra probablement pour un américain ou un australien, alors dites simplement : ako'y Pranses (je suis français). Préférez au taxi les transports collectifs, tels que le métro et le jeepney (sorte de minibus). Fréquentez les marchés et les quartiers populaires. Il est même fort à parier qu'on vous dévisage, qu'on vous interpelle ou qu'on se retourne sur votre passage. N'en prenez pas ombrage ! Au contraire, profitez en pour engager la discussion !

À mettre dans votre sac à dos[modifier]

Si vous envisagez de voyager dans des endroits reculés, prévoyez pour vos hôtes des petits cadeaux peu onéreux et très appréciés, tels que des allumettes, des briquets, des hameçons, ou du fil de pêche. Rien de tel pour établir un premier contact.

Photographie[modifier]

Généralement, les philippins ne sont pas hostiles et se prêtent même volontiers à poser avec leurs amis, leur enfants ...(sans contrepartie financière). Evitez bien sûr les photos "à la sauvette", sans le consentement express de la personne. Souriez simplement, montrez l'appareil photo, et attendez un acquiescement. Si vous possédez un appareil numérique ou un caméscope, montrez les prises de vue que vous venez de réalisez. Succès garanti.

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de ton aide. Lance-toi et améliore-le !
Liste complète des autres articles de la région : Asie du Sud-Est
Destinations situées dans la région