Télécharger le fichier GPX de cet article
65-104Map mag.png

Canada

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Canada
Moraine Lake 17092005.jpg
Drapeau
Flag of Canada.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Langues officielles
Autres langues
Monnaie
Religions
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site gouvernemental
Site touristique

Le Canada est le plus grand pays d'Amérique du Nord en superficie et le deuxième au monde derrière la Russie. Il est reconnu mondialement pour ses vastes territoires naturels, ses paysages diversifiés et remarquables, son multiculturalisme et son histoire à plusieurs facettes. Il constitue une destination touristique importante.

Comprendre[modifier]

Le Canada est très vaste et comporte des paysages naturels remarquables. Économiquement et structurellement, il ressemble à son voisin du sud, les États-Unis, avec lequel il partage une longue frontière. Cependant, les ressemblances s'arrêtent là puisque les Canadiens ont une culture et un mode de vie qui leur est propre. La population y est également diversifiée car elle vit deux réalités linguistiques, l'anglais et le français ayant le même statut légal, et compte, d'autre part, plusieurs groupes ethniques issus de l'immigration et des peuples autochtones. De plus, le Canada fait partie de la Couronne britannique. En effet, il est géré par une monarchie constitutionnelle.

Histoire[modifier]

Le territoire a d'abord été occupé par les Premières nations et les Inuits. Il a été « découvert » en 1534 par Jacques Cartier. Par la suite, il a été colonisé d'abord par la France et ensuite par le Royaume-Uni. Il a acquis son auto-gouvernance en 1867 et sa pleine autonomie en 1931 tout en demeurant un royaume du Commonwealth. Terre-Neuve, qui était jusque là un dominion du Royaume-Uni, a rejoint le Canada en 1949.

Géographie[modifier]

Le Canada couvre une superficie de plus de 9 millions de km2 et est assez contrasté en relief. Certaines régions sont très plates, alors que d'autres sont constituées de hautes montagnes. Dans l'Est, au Québec et en Ontario, se trouve le bouclier canadien, un sol principalement composé de roches où se retrouvent des collines et des montagnes de petite taille parsemées de vallées. Cependant, dans la vallée du Saint-Laurent, c'est très plat avec quelques montagnes ici et là. Dans le Centre, dans les Prairies, le relief est très plat, c'est-à-dire qu'il n'y a aucune montagne ni colline. Dans l'Ouest canadien, se trouve la chaîne de montagnes des Rocheuses aux sommets enneigés à longueur d'année.

Les différents biomes terrestres qui constituent le Canada sont la toundra dans le Nord, la taïga principalement au Québec et en Colombie-Britannique, la forêt tempérée au Québec, en Colombie-Britannique, dans les Prairies et en Ontario ainsi que les prairies tempérées dans les Prairies.

Le Canada est parsemé de lacs et de rivières. On retrouve, sur le seul territoire québécois, plus d'un demi-million de lacs. Les lacs les plus dignes de mention sont les Grands Lacs.

Climat[modifier]

Le lendemain d'une tempête de neige à Montréal

Les températures moyennes au Canada sont généralement plus froides qu'aux États-Unis et qu'en Europe occidentale, aussi faut-il prévoir un bon manteau et de bonnes chaussures d'hiver si on le visite entre octobre et avril, et même plus si on visite des régions montagneuses ou plus au nord. Le reste de l'année, les températures moyennes durant la journée sont généralement au-dessus de 15 degrés Celsius.

La majorité des centres urbains au Canada se situent à moins de 200 km de la frontière avec les États-Unis (Edmonton et Calgary étant les deux principales exceptions). Ainsi, les visiteurs n'auront généralement pas à endurer les conditions climatiques extrêmes des endroits isolés du Nord. Les étés sont relativement courts et très chauds. Dans le Sud de l'Ontario, des Prairies et de la Colombie-Britannique, des températures de plus de 35 degrés Celsius ne sont pas inhabituelles au cours de la saison estivale.

De manière générale, les hivers au Canada sont plus rigoureux que dans le reste du monde. Par exemple, Iqaluit, la capitale du Nunavut, se situe tout juste au-dessous du cercle arctique et a des températures très froides sauf en juillet et août. Cependant, les régions les plus densément peuplées, qui sont situées au sud, ont un climat relativement clément. D'un autre côté, les régions côtières de la Colombie-Britannique affichent des températures élevées relativement à leur latitude et elles demeurent généralement au-dessus du point de congélation tout au long de l'hiver.

Les unités de mesure officielles au Canada sont le système métrique, mais, dans l'usage, le système impérial est encore très utilisé dans certains domaines et par les personnes de plus de 40 ans. Les prévisions météo sont généralement données en degrés Celsius.

Population[modifier]

Toronto est la plus grande ville du Canada.

Le recensement national de 2016 a dénombré une population de 36 millions d'habitants, dont 8,7 millions de francophones. Le Canada se situe donc au trente-huitième rang mondial quant à sa population. La croissance démographique provient largement de l’immigration. Environ les trois quarts des Canadiens vivent à moins de 160 kilomètres de la frontière canado-américaine. Une proportion semblable vit dans les zones urbaines concentrées dans le corridor Québec-Windsor (notamment les régions métropolitaines de recensement Toronto-Hamilton, Montréal et Ottawa-Gatineau), les basses terres continentales de la Colombie-Britannique (de la région de Vancouver jusqu’au bout de la vallée du fleuve Fraser) ainsi que dans le corridor Calgary-Edmonton en Alberta.

Le Canada est une nation très diversifiée au point de vue ethnique. Au moment du recensement de 2001, 34 groupes ethniques d’au moins 100 000 membres vivaient au Canada. Le groupe ethnique le plus grand se dit « Canadien » (39,4 %) puisque certains Canadiens se considèrent comme étant d’ethnie canadienne, notamment ceux dont les ancêtres sont arrivés au temps de la colonisation, suivi par ceux qui se disent Anglais (20,2 %), Français (15,7 %), Écossais (14,0 %), Irlandais (12,9 %), Allemands (9,3 %), Italiens (4,3 %), Chinois (3,7 %), Ukrainiens (3,6 %) et Amérindiens (3,4 %).

À la fin de 2007, le Canada comptait près de 54 500 réfugiés et demandeurs d'asile. Le programme de réinstallation des réfugiés du Canada a accepté 11 100 réfugiés en 2007, dont 2 040 provenaient d’Afghanistan, 1 790 du Myanmar/Birmanie et 1 650 de Colombie. Le Canada a l'un des taux les plus élevés de réinstallation de réfugiés par habitant selon le World Refugee Survey de 2008 publié par le Comité américain pour les réfugiés et les immigrants.

Langues officielles[modifier]

Dans la majorité du Canada, soit le français ou l'anglais est prédominant et dans certaines régions, les deux langues cohabitent. Le jaune représente la prédominance anglophone et le brun foncé la prédominance francophone tandis que le brun pâle correspond aux régions bilingues. Les régions sans couleur ont moins de 0,4 habitant au km2.

Les deux langues officielles du Canada, l’anglais et le français, sont respectivement les langues maternelles de 57,8 % et 22,1 % de la population. Le , en vertu de la Loi sur les langues officielles, le français a obtenu un statut égal à celui de l’anglais dans toutes les instances gouvernementales fédérales. Cette reconnaissance a déclenché un processus qui a amené le Canada à se redéfinir officiellement comme nation bilingue.

Le français et l’anglais ont un statut égal dans les tribunaux fédéraux, au Parlement et dans toutes les sociétés d’État fédérales ainsi que dans les autres institutions gouvernementales du Canada. Le public a le droit de recevoir, là où il y a une demande suffisamment importante, des services du gouvernement fédéral dans l’une ou l’autre langue, à son choix. L’utilisation de la signalisation routière bilingue varie d’une province à l’autre. Alors que le multiculturalisme est une politique d’immigration officielle du Canada, devenir citoyen canadien nécessite de parler aisément soit le français, soit l’anglais – 98,5 % des Canadiens parlent au moins une des deux langues (anglais seulement : 67,5 %, français seulement : 13,3 %, les deux : 17,7 %). Notons toutefois que, comme seuls le Québec et quelques régions d’autres provinces ont pour langue principale le français, il peut être fort difficile d’obtenir des services en français sur tout le territoire, même si le pays est dit bilingue. Le service des compagnies aériennes canadiennes, des aéroports canadiens ainsi que du principal service ferroviaire pour passagers, VIA Rail, doit être, par la loi, offert dans les deux langues officielles.

Bien que le français soit principalement parlé dans la province de Québec, d’autres provinces — le Nouveau-Brunswick, l’Est et le Nord de l’Ontario ainsi que le Sud du Manitoba — ont une part substantielle de francophones. De tous ceux qui parlent le français comme première langue, 85 % vivent au Québec. Le français est la langue officielle de la province du Québec et l'une des langues officielles du Nouveau-Brunswick, du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon. Plusieurs langues autochtones ont un statut officiel dans les territoires du Nord canadien. L’inuktitut est la langue de la majorité de la population au Nunavut et l’une des onze langues officielles des Territoires du Nord-Ouest.

Les langues non officielles sont aussi importantes au Canada avec près de 5 millions de personnes en parlant au moins une en tant que première langue. Les langues non officielles inscrites comme langue maternelle incluent le mandarin (853 745 locuteurs natifs), l’italien (469 485 locuteurs natifs), l’allemand (438 080 locuteurs natifs) et le punjabi (271 220 locuteurs natifs). Au Canada, les langues non officielles englobent aussi les populations amérindiennes sur le territoire canadien.

Fêtes et jours fériés[modifier]

Jours fériés nationaux
Date Jour férié Remarques
lundi 1 janvier 2018 Jour de l'An Fête marquant le premier jour de l'année
vendredi 30 mars 2018 Vendredi saint Fête chrétienne marquant la crucifixion et la mort de Jésus Christ
lundi 2 avril 2018 Lundi de Pâques Jour marquant le début de la semaine de Pâques, fête chrétienne commémorant la résurrection de Jésus Christ
lundi 21 mai 2018 (Le lundi précédant le 25 mai) Fête de la Reine Fête en l'honneur de la reine Victoria
dimanche 1 juillet 2018 Fête du Canada Fête nationale du Canada
lundi 3 septembre 2018 (Le premier lundi de septembre) Fête du Travail Fête célébrant les réalisations des travailleurs
lundi 8 octobre 2018 (Le deuxième lundi d'octobre) Jour d'action de grâce Fête chrétienne durant laquelle on remercie Dieu pour les bonheurs reçus pendant l'année
dimanche 11 novembre 2018 Le jour du Souvenir Jour commémorant les sacrifices de la Première Guerre mondiale ainsi que d'autres guerres
lundi 25 décembre 2017 Noël Fête chrétienne commémorant la naissance de Jésus Christ
mardi 26 décembre 2017 L'après-Noël Lendemain de Noël et fête commerciale où les magasins font des soldes

Le tableau ci-dessus ne liste que les jours fériés nationaux, les provinces et les territoires ont également leurs propres jours fériés.

Régions[modifier]

Vouloir visiter le Canada en entier en un seul voyage est un projet ambitieux. En effet, c'est le deuxième plus grand pays du monde en superficie, après la Russie. Quand on parle de destinations au Canada, mieux vaut alors considérer chaque régions séparément.

Carte du Canada
Provinces atlantiques (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador)
Québec
Ontario
Prairies (Alberta, Saskatchewan, Manitoba)
Colombie-Britannique
Nord (Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut)

Provinces atlantiques — Cette région est connue pour son accent unique, tant en anglais qu'en français, sa culture acadienne, la beauté de ses paysages, en particulier sur les côtes, la ville historique d'Halifax, son industrie de la pêche et son commerce maritime.

NewfoundlandFishingBoat.jpg

Québec — Le Québec est l'unique province ayant seulement le français pour langue officielle, ce qui lui confère un statut à part au Canada et dans toute l'Amérique du Nord. Faisant à l'origine partie de la Nouvelle-France, le Québec a su conserver sa culture et son patrimoine francophones : la ville historique de Québec, son carnaval d'hiver, l'architecture classique de Montréal et, bien sûr, le sirop d'érable et la poutine, deux produits renommés de la cuisine canadienne.

Le château Frontenac Vieux-Québec, ville de Québec, Québec.jpg

Ontario — La province la plus peuplée du Canada possède de nombreux attraits touristiques : Toronto, la plus grande ville du pays, Ottawa, la capitale fédérale bilingue, les chutes du Niagara, l'immensité sauvage au nord et les Grands Lacs au sud.

Ottawa parliament hill.jpg

Prairies — Depuis l'est, cette région offre tout d'abord un paysage rocheux et d'immenses plaines agricoles qui se terminent au pied des montagnes Rocheuses à l'ouest. Les paysages sont variés, allant des collines aux champs de canola, des forêts aux immenses lacs et formations rocheuses. Cette région en plein essor est également réputée pour ses stations de ski comme Banff ou Canmore. Les villes principales sont Winnipeg, Edmonton et Calgary.

Banff Canada seen from the sulphur mountain gondola.jpg

Colombie-BritanniqueVancouver est le cœur de la Colombie-Britannique et l'une des villes d'Amérique du Nord les plus libérales et diverses culturellement, offrant aussi bien des stations de ski haut de gamme que des plages nudistes. Victoria, la capitale de la province sur l'île de Vancouver, et son architecture classique, les vignobles de la vallée de l'Okanagan, les montagnes, les stations de ski, les villages retirés des îles du Pacifique font de la Colombie-Britannique une des plus belles régions du Canada.

Lake Kinney mit Mount Whitehorn.jpg

Nord — Cette région regroupant les trois territoires du Canada est l'une des plus isolées sur Terre, ce qui ravira les amoureux de la nature. L'immensité sauvage peuplée d'animaux endémiques extraordinaires, dont plusieurs espèces menacées, est également la terre ancestrale des Inuits ainsi qu'une région riche en ressources naturelles.

Baffin Island Northeast Coast 1997-08-07.jpg

Villes[modifier]

Vancouver, la « ville de verre »
  • 1 Calgary—  La plus grande ville de l'Alberta située à la croisée des Prairies canadiennes et des Rocheuses albertaines. Il s'agit du plus grand centre métropolitain entre Toronto et Vancouver et la quatrième plus grande zone métropolitaine au Canada. Elle notamment connue pour son stampede, un rodéo se déroulant en juillet au cours duquel toute la ville se met en mode western.
  • 2 Halifax—  La capitale de la Nouvelle-Écosse et la plus grande ville des provinces atlantiques qui est connue pour son importante histoire. Bien qu'il s'agisse du plus important hub économique de l'Est du Canada, la ville, avec moins de 500 000 habitants, est petite au niveau des grandes villes nord-américaines et a un rythme de vie plus lent et une hospitalité plus grande.
  • 3 Montréal—  La plus grande ville du Québec et la deuxième plus grande ville du Canada. C'est aussi la plus grande ville francophone en Amérique. C'est une ville multiculturelle dotée d'un riche patrimoine architectural et où se déroule de nombreux festivals tout au long de l'année.
  • 4 Ottawa—  La capitale fédérale du Canada située en Ontario dont l'agglomération, comprenant Gatineau, compte plus de 1,2 millions d'habitants ; ce qui en fait la sixième plus grande ville du pays et la deuxième de la province. Ottawa est souvent reconnue comme étant l'une des meilleures villes où il fait bon vivre et travailler au Canada et qui a l'un des coûts de la vie les plus bas parmi les grandes villes nord-américaines. Bien que la majorité des habitants d'Ottawa parle anglais, la présence francophone y est bien vivante et représente environ 15% de la population ; ce qui en fait la plus grande ville francophone au Canada située à l'extérieur du Québec. Ottawa est l'hôte de plusieurs musées nationaux.
  • 5 Québec—  La capitale et la deuxième plus grande ville du Québec connue pour son histoire et sa vie culturelle francophone. Il s'agit de la plus ancienne ville fondée par les Européens à l'intérieur du continent du Nouveau-Monde au nord de Rio Grande et le berceau de la civilisation française en Amérique. Le français y est toujours la langue de plus de 96% de la population. De plus, elle offre un riche patrimoine architectural incluant les seules fortifications au nord de Mexico en Amérique.
  • 6 Toronto—  La capitale de l'Ontario et la plus grande ville du Canada. Il s'agit de la quatrième plus grande ville de l'Amérique du Nord. Toronto est une ville multiculturelle puisque plus de la moitié de ses habitants est née à l'extérieur du Canada.
  • 7 Vancouver—  La plus grande ville de la Colombie-Britannique. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, mais pour son coût de la vie élevé, et est située aux portes des grandes forêts de la province et possède des kilomètres de côte en plus d'être à proximité des montagnes. Elle a une grande proportion de population immigrante, spécialement en provenance de l'Asie. Il s'agit d'une ville très moderne offrant de nombreuses attractions touristiques.
  • 8 Whitehorse—  La capitale du Yukon. En fait, il s'agit de la seule ville du territoire. Elle est située le long de la route de l'Alaska. Elle a la réputation d'être la ville la plus sèche du Canada à cause de son faible niveau de précipitations du à son emplacement dans une vallée. Elle détient le record mondial Guiness de la ville avec le moins de pollution de l'air au monde.
  • 9 Winnipeg—  La capitale et la plus grande ville du Manitoba située à mi-chemin le long de la route Transcanadienne et le chemin de fer reliant le Pacifique à l'Atlantique au Canada. Winnipeg est la porte d'entrée de l'Ouest canadien à partir de l'Est du pays. Elle est notamment connue pour son architecture et ses musées.

Autres destinations[modifier]

Le « Fer à cheval », la partie canadienne des chutes du Niagara
  • 1 Chutes du Niagara—  Les chutes du Niagara sont un ensemble de trois chutes situées sur la rivière Niagara à la frontière entre le Canada et les États-Unis. Il s'agit des chutes les plus puissantes d'Amérique du Nord et son reconnues pour leur grande largeur. La partie canadienne des chutes est appelée le « Fer à cheval ». Il s'agit de l'une des merveilles naturelles du Canada et l'un des haut-lieu touristique en Amérique du Nord.
  • 2 Île du Cap-Breton—  Grande île de l'océan Atlantique située au large de la partie continentale de la Nouvelle-Écosse célèbre pour sa culture, ses lieux de villégiature et la forteresse de Louisbourg. Elle est reconnue pour l'écotourisme. Ses habitants ont un accent anglais différent de celui du reste du Canada et la musique au violon d'origine écossaise est toujours présente et populaire. Elle abrite également une population acadienne descendante de l'époque où l'île était une colonie française.
  • 3 Parc national Auyuittuq (ᐊᐅᔪᐃᑦᑐᖅ)—  Parc national du Canada situé sur l'île de Baffin dans l'archipel arctique canadien au Nunavut. Le nom du parc signifie « La terre qui ne fond jamais » en inuktitut. Le paysage est constitué de fjords et de glaciers. Il comprend les monts Asgard et Thors qui s'élèvent respectivement à 800 m et à 1 250 m d'altitude.
  • 4 Parc national de Banff—  Le plus connu des parcs nationaux du Canada, situé dans les montagnes Rocheuses en Alberta dans l'Ouest canadien. Il s'agit d'une destination touristique de renommée internationale composé de terrains montagneux et de glaciers. Avec six autres parcs, il forme un site du patrimoine de l'UNESCO. Il est aussi le plus ancien parc national du Canada.
  • 5 Parc national de Fundy—  Parc national du Canada situé au Nouveau-Brunswick au bord de la baie de Chignectou, une extrémité de la baie de Fundy. Il est connu pour ses marées qui sont les plus hautes du monde. Il comprend deux paysages principaux : une côte découpée et un plateau entaillé de ravins couvert d'une forêt mixte. Il constitue l'aire centrale de la réserve de biosphère de Fundy reconnue par l'UNESCO.
  • 6 Parc national de la Gaspésie—  Parc national du Québec situé sur la péninsule gaspésienne dans l'Est de la province. Il offre une panorama montagnard et comprend plus de 25 sommets de plus de 1 000 m dont le second plus haut sommet du Québec, le mont Jacques-Cartier. Il héberge une harde de caribous génétiquement distincts des autres troupeaux de caribous canadiens en plus d'une importante population d'orignaux. Il est reconnu pour les randonnées pédestres et l'observation de la nature.
  • 7 Parc national du Gros-Morne—  Parc national du Canada situé sur la côte occidentale de l'île de Terre-Neuve dans l'Est du pays nommé d'après le Gros Morne, le second plus haut sommet de l'île. Il est réputé pour la richesse de sa géologie puisqu'il comprend une portion du fond océanique de l'ancien océan Iapetus et du manteau terrestre exposé. Il est également réputé pour ses paysages comprenant des vallées glaciaires. Il est reconnu comme site du patrimoine mondiale de l'UNESCO.
  • 8 Parc national Wood Buffalo—  Parc national du Canada situé en Alberta à la frontière avec les Territoires du Nord-Ouest. Il s'agit de l'un des plus grands parcs du monde avec une superficie de 44 807 km2. Il est connu pour ses troupeaux de bisons qui forment la plus grande population de bisons en Amérique du Nord. Son paysage est constitué de plaines boréales. Il est reconnu comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

  •      Canada
  •      Exemption de visa (autorisation de Voyage électronique - eTA - nécessaire à partir de mars 2016 en arrivant par avion, sauf pour les citoyens américains et les résidents permanents du Canada)
Voitures approchant du Canada à la frontière entre White Rock en Colombie-Britannique et Blaine dans l'État de Washington

Les citoyens des pays suivants n'ont pas besoin d'un visa pour visiter le Canada pendant une période allant généralement jusqu'à six mois, sauf si la visite inclue de travailler ou d'étudier : Allemagne, Andorre, Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Belgique, Bermudes, Brunei, Chypre, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Gibraltar, Grèce, Hongrie, Hong Kong, Îles Caïmans, Îles Salomon, Îles Turques-et-Caïques, Îles Vierges britanniques, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie (avec un passeport biométrique), Luxembourg, Malte, Monaco, Montserrat, Norvège, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Pays-Bas, Pitcairn, Pologne (avec un passeport biométrique), Portugal, République tchèque, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Hélène, Saint-Marin, Saint-Siège, Samoa, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Taïwan.

Les personnes suivantes n'ont également pas besoin de visa :

  • Citoyens britanniques et citoyens britanniques à l'étranger réadmissibles au Royaume-Uni
  • Ressortissants britanniques à l'étranger titulaires d'un passeport de ressortissant britannique à l'étranger délivré par le Royaume-Uni aux personnes nées, naturalisées ou enregistrées à Hong Kong
  • Sujets britanniques titulaires d'un passeport de sujet britannique délivré par le Royaume-Uni portant la mention que le titulaire a le droit de résider au Royaume-Uni
  • Citoyens des territoires britanniques qui ont obtenu la citoyenneté par la naissance en sol britannique, par filiation, par enregistrement ou par naturalisation dans l'un des territoires britanniques suivants : Anguilla, Bermudes, Gibralar, îles Caïmans, îles Malouines, îles Turques-et-Caïques, îles Vierges britanniques, Montserrat, Pitcairn et Sainte-Hélène
  • Citoyens et résidents permanents des États-Unis qui possèdent un certificat d'inscription au registre des étrangers (carte verte) ou qui peuvent fournir une autre preuve de résidence permanente

Peu importe si un visa est nécessaire ou non, les touristes étrangers doivent satisfaire à ces conditions de base pour pouvoir entrer ou transiter au Canada :

  • Avoir un titre de voyage valide, c'est-à-dire un passeport valide pour au moins six mois après la date de départ prévue
  • Être en bonne santé
  • Convaincre un agent d'immigration que vous retournerez dans votre pays de résidence, par exemple en démontrant y avoir de la famille ou un emploi
  • Convaincre un agent d'immigration que vous quitterez le Canada à la fin de votre visite, par exemple en ayant un billet de retour
  • Avoir assez d'argent pour le séjour, le montant varie selon la durée de la visite

Les citoyens américains arrivant par voie terrestre peuvent utiliser un autre document qu'un passeport pour les visites de courte durée :

  • United States Passport Card (délivrée par le Department of State)
  • Enhanced Drivers License ou Non-Driver Photo ID card (présentement délivrés par les États du Michigan, de New York, du Vermont et de Washington)
  • Enhanced Tribal ID Card
  • Trusted Traveler Cards délivrées par le US Department of Homeland Security pour la frontière canadienne (NEXUS et FAST)

Les cartes délivrées par le US Department of Homeland Security pour la frontière mexicaine (SENTRI) et pour les voyageurs internationaux (Global Entry) ne peuvent pas être utilisées pour entrer au Canada, mais peuvent être utilisées pour ré-entrer aux États-Unis.

Les résidents du Groenland, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de quelques nations des Caraïbes n'ont pas besoin de présenter un passeport s'ils peuvent prouver leur nationalité et leur identité avec d'autres moyens.

Le Canada est très strict en ce qui a trait à l'admission des gens avec un dossier criminel, peu importe le type de crimes. Notez à ce sujet que le Canada et les États-Unis partagent leur information et qu'il est donc possible et très facile pour un douanier canadien de vérifier si vous avez un dossier criminel aux États-Unis.

Les gens désirant travailler ou étudier durant leur séjour au Canada doivent faire une demande de visa de résident temporaire à l'avance auprès d'un consulat à l'exception des résidents des États-Unis, du Groenland et de Saint-Pierre-et-Miquelon qui peuvent en faire la demande directement aux bureaux d'Immigration Canada aux points d'entrée.

  • Citoyenneté et Immigration Canada : visiter le Canada Logo indiquant un lien vers le site web —  Déterminer si un visa est nécessaire, conseils et informations sur les conditions d'entrée, prolonger son séjour, transiter au Canada sans visa, documents d'identité requis.
  • Agence des services frontaliers du Canada Logo indiquant un lien vers le site web —  Vérifier les temps d'attente à la frontière, conseils de voyage, informations sur les taxes et les exemptions, limites et règlements sur les marchandises, NEXUS et CANPASS.

Restrictions douanières[modifier]

  • Animaux de compagnie Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 204-983-3500, +1 800-461-9999 (numéro gratuit)—  Pour plus de détails pour passer la frontière avec un animal de compagnie, contactez les Services frontaliers canadiens.
  • Armes à feu, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800-731-4000 (numéro gratuit)—  Les revolvers, les pistolets, les armes à feu entièrement automatiques ainsi que les autres armes et les pulvérisateurs d'auto-défense sont interdits d'entrée au Canada. Toutes les armes à feu, incluant les fusils de chasse, doivent être déclarés. Contactez le Centre canadien des armes à feu pour plus de détails.

En avion[modifier]

Les principaux aéroports internationaux du Canada sont ceux de Vancouver, Toronto, Montréal et Halifax.

Si vous arrivez d'Europe, vous passerez probablement par Montréal ou Toronto. Vous pouvez commencer votre voyage dans ces destinations ou prendre une correspondance vers d'autres villes qui vous réserveront probablement d'agréables surprises. Il est suggéré d'acheter ces portions de vol avec votre billet principal international puisqu'un billet acheté séparément pour deux villes canadiennes peut coûter cher. Autres que les lignes aériennes canadiennes, le Canada est aussi desservi par British Airways, Air France, Lufthansa, Alitalia, Olympic Airways, LOT Polish, Malev Hungarian, Aeroflot, SWISS, Austrian Airways et d'autres compagnies, principalement de type charter (vols nolisés) britanniques, françaises et allemandes.

Si vous venez des États-Unis, vous pourrez arriver dans n'importe quelle grande ville canadienne.

Si vous arrivez d'Asie, vous arriverez probablement à Vancouver avec Air Canada, Cathay Pacific, Singapore Airlines, EVA ou China Airlines. Cependant, Toronto est également liée directement à New Delhi (avec un arrêt à Zurich), Hong Kong et Beijing avec Air Canada.

Finalement, à partir de l'Amérique latine, c'est avec Air Canada au Costa Rica, à Bogota, Lima, Caracas, Santiago, Sao Paulo et Buenos Aires. LACSA effectue des vols vers Montréal et Toronto à partir de San José au Costa Rica en passant par Cuba.

Les vols vers le Canada sont très chers à Noël (dernière semaine de décembre), en juillet et en août. Les périodes charnières, soit le printemps et l'automne, sont propices aux soldes aériens.

En bateau[modifier]

Il y a un traversier entre Saint-Pierre-et-Miquelon, un territoire d'outre-mer français, et l'île de Terre-Neuve au Canada.

En train[modifier]

Toronto, Montréal et Vancouver sont accessibles à partir des États-Unis en train. Amtrak et Via Rail Canada sont les sociétés ferroviaires à contacter.

  • Amtrak Logo indiquant un lien vers le site web
  • VIA Rail Canada Logo indiquant un lien vers le site web

En voiture[modifier]

Le Canada est accessible en voiture à partir des États-Unis. À partir de New York, il s'agit d'un trajet de h 30 de route pour se rendre à Montréal par exemple.

  • Liste des postes de douane le long de la frontière canado-américaine (sur Wikipédia en anglais seulement) Logo indiquant un lien vers le site web

Circuler[modifier]

En autocar[modifier]

Le service d'autocar interurbain est offert pour relier la plupart des villes principales du Canada. Le réseau est meilleur dans le corridor entre Windsor en Ontario et Québec au Québec qui inclue Toronto, Montréal et Ottawa. Plusieurs compagnies opèrent dans ce corridor dont les principales sont Coach Canada dont la route principale relie Toronto et Montréal, Greyhound qui offre la liaison entre Toronto et Ottawa ainsi que entre Montréal et Ottawa en plus de relier Toronto au Sud-Ouest de l'Ontario et, finalement, Orléans Express qui relie Montréal et Québec. À l'ouest de ce corridor, la principale compagnie est Greyhound tandis qu'à l'est, c'est Maritime Bus.

Au Canada, la licence pour une route particulière est remise à une seule compagnie. Il y a donc peu de compétition. Ainsi, les prix peuvent être assez élevés. La seule exception à cette règle est la route entre Toronto et Niagara Falls qui est offerte par plusieurs compagnies d'autocars américaines qui poursuivent leur trajet vers Buffalo et New York. Les tarifs sont généralement moins élevés sur les autocars américains.

Greyhound Canada est le principal réseau d'autocars interurbains dans l'Ouest et le Centre du Canada (il opère également en Ontario et au Québec). Au Québec, il s'agit d'Orléans Express et, dans les provinces maritimes, d'Acadian Lines. Il est généralement possible de pouvoir transférer d'un réseau à l'autre. Les réseaux d'autocars canadiens sont reliés à ceux des États-Unis.

  • Coach Canada Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 461-7661 (numéro gratuit)—  Service d'autocars desservant l'Ontario et Montréal.
  • Greyhound Canada Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 661-8747 (numéro gratuit)—  Principal réseau d'autocars interurbains dans l'Ouest canadien.
  • Maritime Bus Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 575 1807—  Principal réseau d'autocars dans les provinces maritimes.

En avion[modifier]

La meilleure façon de se rendre d'une région du Canada à l'autre est en avion. Air Canada est la principale ligne aérienne du pays et a un réseau très étendu. De son côté, WestJet dessert les principales villes et offre généralement de meilleurs tarifs. Les voyageurs étrangers doivent s'attendre à des coûts plus élevés qu'aux États-Unis ou en Europe pour les mêmes distances parcourues. En fait, il n'est pas rare que de transiter par les États-Unis est plus économique que des vols domestiques. D'autres lignes aériennes régionales existent.

La majorité des aéroports principaux sont reliés au réseau de transport local. Cependant, ce service est surtout offert durant les heures de pointe et peut être moins fréquent ou même inexistant tard dans la nuit ou durant les fins de semaine. Si vous êtes un groupe ou si vous avez beaucoup de bagages, il est plutôt recommandé d'utiliser le taxi ou un service de navette.

  • Air Canada Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 888 247-2262 (numéro gratuit)—  Vols à l'échelle nationale.
  • Westjet Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 538-5696 (numéro gratuit)—  Vols à faible coût à l'échelle nationale.

En train[modifier]

  • Algoma Central Railway—  Service ferroviaire pour voyageurs donnant accès aux régions sauvages du Nord de l'Ontario.
  • Ontario Northland—  Effectue une liaison régulière entre Toronto et Cochrane dans le Nord de l'Ontario ainsi qu'une liaison saisonnière entre Cochrane et Moosonee sur la côte de la baie d'Hudson.
  • Rocky Mountaineer Railtours—  Trains touristiques dans les Rocheuses canadiennes reliant Vancouver, Kamloops et Calgary.
  • VIA Rail Canada Logo indiquant un lien vers le site web —  Le seul service ferroviaire national pour voyageurs au Canada.
  • White Pass & Yukon Route—  Liaison entre Whitehorse au Yukon et Fraser en Colombie-Britannique.

Itinéraire[modifier]

  • Trans-Canada en train—  Itinéraire ferroviaire traversant le pays d'un océan à l'autre.

En voiture[modifier]

Carte de la route Transcanadienne

Les longues distances routières étonnent toujours les visiteurs à leur arrivée au Canada. Par rapport à l'Europe, les distances sont énormes entre les zones urbaines au Canada. Dans certaines régions peu densément peuplées comme les Prairies, il n'est pas rare de rouler 100 km sans trouver une station-service, un magasin ou un motel. Il faut surveiller la jauge d'essence et garder une bonne marge de manœuvre. La route Transcanadienne est la seule route qui traverse le pays de l'Atlantique au Pacifique. En fait, il existe, dans la majeure partie du Canada, deux routes « Transcanadiennes » sensiblement parallèles.

Les routes sont en général très bonnes, mais, lorsqu'on s'aventure dans les zones rurales plus éloignées, il est fréquent que certaines routes secondaires ne soient que des chemins non goudronnées. Il faut aussi être conscient que des chemins non entretenus, comme des chemins forestiers, sont parfois indiqués par les systèmes GPS et que les suivre aveuglément peut se révéler dangeureux. Il est extrêmement important d'être très prudent en hiver, car les routes glacées et la visibilité réduite par la neige sont des facteurs propices aux accidents même pour les conducteurs expérimentés.

  • Association canadienne des automobilistes (CAA) Logo indiquant un lien vers le site web —  En cas de pépin mécanique, une bonne adresse est CAA qui est l'équivalent canadien de l'AAA aux États-Unis et de Michelin en Europe. Les numéros de téléphone à contacter varient selon la province, consultez le site web.

Les zones urbaines du Canada ont une circulation automobile très dense, comme toutes les grandes villes du monde, surtout autour des heures où les banlieues déversent leur flot de travailleurs vers les centres-villes et vice-versa, soit entre h et h ainsi qu'entre 16 h et 19 h. En dehors des zones urbaines, la conduite sur les autoroutes est relativement facile : les voies sont larges, les autoroutes sont assez droites et la circulation est peu dense. De plus en plus, les autoroutes principales sont clôturées, mais il faut tout de même porter une attention particulière aux animaux sauvages commes les orignaux ou les cerfs qui pourraient se trouver sur la route, surtout la nuit.

Au Canada, le transport est de compétence provinciale ; ainsi, chaque province et territoire a son propre code de la route. Il faut donc consulter les lois et les règlements de chaque province que l'on visite pour avoir des précisions, car il y a des différences assez importantes qui peuvent avoir des conséquences dramatiques si l'on ne se renseigne pas. Par exemple, un feu vert clignotant a une signification totalement inverse selon que l'on se trouve au Québec ou en Colombie-Britannique. Dans le premier cas, il signifie que vous avez la priorité pour tourner à gauche, car les voitures dans le sens inverse ont un feu rouge et, dans le second cas, que les voitures en sens inverse circulent également, il faut donc attendre que le feu vert cesse de clignoter pour tourner à gauche sans danger.

Il en va de même pour le permis de conduire : chaque province et territoire émet ses propres permis de conduire et ont leurs propres règlements en ce qui a trait à la reconnaissance des permis de conduire étrangers. De manière générale, les permis de conduire étrangers sont reconnus si la durée du séjour ne dépasse pas quelques mois, dans lequel cas il faut se procurer un permis de conduire de la province ou du territoire de résidence en passant les tests nécessaires s'il y a lieu. Il est cependant recommandé de se doter d'un permis de conduire international, surtout si le permis de conduire du pays d'origine n'est pas rédigé en anglais ou en français. De plus, il est obligatoire d'avoir une assurance responsabilité pour les dommages causés à la propriétés des autres ou aux personnes afin de conduire légalement un véhicule au Canada. Toutes les provinces canadiennes à l'exception du Québec exige une assurance responsabilité couvrant au minimum 200 000$, le Québec exigeant un minimum de 50 000$. Les compagnies de location d'automobiles fourniront l'assurance responsabilité.

Location de voitures[modifier]

Les principales compagnies de location de voitures présentes à l'échelle nationale sont listées ci-dessous. La majorité des compagnies de location exige d'être âgé au moins de 25 ans et de posséder une carte de crédit d'une banque importante. Les principales compagnies ont souvent des branches directement aux aéroports. Cependant, les compagnies locales plus petites offrent souvent des prix moins élevés et ont plus de chance de louer aux personnes de moins de 25 ans. Car Rental Express représente environ 300 compagnies de location de voiture indépendantes. Il est aussi possible de louer des véhicules récréatifs ; cela est surtout populaire dans l'Ouest canadien.

  • Avis Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 437-0358 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • Budget Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 268-8900 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • Canadream Campers Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 403 291-1000, +1 800 461-7368 (numéro gratuit)—  Location de véhicules récréatifs, incluant des voyages dans une direction, avec des branches à Calgary, Vancouver, Whitehorse et Halifax.
  • Car Rental Express Logo indiquant un lien vers le site web —  Agence représentant environ 300 compagnies de location de voitures indépendantes qui offrent souvent des locations jusqu'à 25% moins chères que les chaînes nationales.
  • Dollar Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 800-4000 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • Enterprise Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 736-8222 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • Go West Campers Logo indiquant un lien vers le site web —  Location de véhicules récréatifs, avec des branches à Calgary et Coquitlam (près de Vancouver).
  • Hertz Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 263-0600 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • National Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 227-7368 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • Rent A Wreck Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 327-0116 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.
  • Thrifty Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 800 847-4389 (numéro gratuit)—  Chaîne nationale de location de voitures.


Covoiturage et autostop[modifier]

Les locations de voitures sont relativement abordables, mais, vu les prix de l'essence qui fluctuent souvent, les Canadiens optent de plus en plus pour le covoiturage ou l'autostop (« faire du pouce » en français canadien) afin de partager les frais et la longue route. Il est fréquent que les conducteurs s'arrêtent pour aider les autostoppeurs. Cependant, l'autostop n'est pas légalement permis partout. Les lois et règlements sur l'autostop varient d'une province à l'autre. Des sites web de covoiturage existent où les conducteurs offrent des places à bord de leur voiture à peu de frais, ceux-ci sont surtout populaires au Québec, mais ils se répandent de plus en plus dans le reste du Canada.

  • Le Pouceux Logo indiquant un lien vers le site web —  Site web comprenant des conseils et astuces pour les autostoppeurs au Canada.

Itinéraires[modifier]

  • Route Transcanadienne—  Route parcourant le Canada sur toute son étendue d'ouest en est.

Parler[modifier]

Les Canadiens de toutes les régions sont très sociables et on peut les aborder directement sans crainte. Quoi qu'on en dise, le Canada n'est pas véritablement un pays bilingue. C'est un pays divisé en deux, dont chacune des parties parle sa propre langue. La minorité francophone, noyée dans une Amérique du Nord presque entièrement anglophone, est généralement capable de lire, d'écrire et de parler anglais dans une mesure au moins raisonnable. Au Québec, ce bilinguisme tend à faiblir à mesure que l'on s'éloigne de Montréal, mais il subsiste toujours une connaissance de base et un touriste devrait être capable de se faire comprendre en anglais. Pour sa part, la majorité anglophone, qui n'a jamais à parler l'autre langue officielle, ne parle qu'un français très sommaire, sinon pas du tout. Les francophones d'Europe prendront grand plaisir à converser avec les francophones du Canada, majoritairement concentrés au Québec et au Nouveau-Brunswick, car leur langue présente différents accents et particularités selon les régions. Les Canadiens anglophones ont aussi leurs propres particularités linguistiques selon les régions, mais toutes seront généralement comparables à l'accent américain pour l'oreille d'un francophone, sauf l'accent de Terre-Neuve qui se distingue nettement.

Il existe divers autres langues et dialectes au pays, qui comprend plusieurs communautés autochtones. C'est au sein de ces collectivités que se parlent les vraies langues « canadiennes ». Ces langues et ces cultures, cependant, disparaissent de plus en plus pour faire place à l'anglais ou au français selon la région et il serait impossible d'être compris de qui que ce soit en ne parlant qu'une langue autochtone.

Sur Wikipédia :

Acheter[modifier]

Le Canada a pour devise le dollar canadien qui se divise en 100 cents. Les billets existent en coupures de 5, 10, 20, 50 et 100 dollars et les pièces de monnaie en circulation sont de 5, 10 et 25 cents et de 1 et 2 dollars. Une taxe fédérale sur les produits et services (TPS) de 5% s'applique sur la majorité des produits et services achetés au Canada. À cela, s'ajoute un taxe de vente provinciale (TVP) dont le pourcentage varie d'une province à l'autre, à l'exception de l'Alberta qui n'a pas de taxe provinciale. Au Québec, cette taxe est appelée « taxe de vente du Québec » ou TVQ au lieu de TVP comme c'est le cas pour les autres provinces. De plus, certaines provinces ont fusionné leurs taxes avec la taxe fédérale pour créer une taxe de vente harmonisée (TVH). De leurs côtés, les trois territoires canadiens (Nunavut, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) n'ont pas de taxe territoriale. Des exemples de produits qui ne sont pas taxés sont les produits alimentaires de base comme le lait, le pain et les légumes ainsi que les médicaments sur ordonnance. Ainsi, les taxes totales varient de 5 à 15% selon la province. Consultez les pages des provinces pour le pourcentage de taxes sur les ventes qui s'applique dans chacune d'elles.

Les commerces sont généralement ouverts tous les jours de la semaine et toute la journée. Dans les grandes villes, les magasins sont souvent ouverts jusqu'à 21 h. Il a certaines régions du Canada où les magasins sont fermés ou ont des heures réduites le dimanche. Le Canada est l'hôte du plus grand centre commercial de l'Amérique du Nord ; il s'agit du West Edmonton Mall situé à Edmonton en Alberta.

Taux de change CAD actuel
Google Finance: CHF EUR GBP USD
Yahoo! Finance: CHF EUR GBP USD
XE.com: CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CHF EUR GBP USD

Manger[modifier]

La visite d'une cabane à sucre (érablière) est une bonne idée pour découvrir différents mets traditionnels du Québec. La fameuse tire d'érable, par exemple, est un vrai délice. Outre les cabanes à sucre, on peut trouver du sirop d'érable dans les supermarchés.

Si vous passez par Ottawa, ne manquez pas les « queues de castor », ou « Beaver tails ». Il ne s'agit pas de véritables queues de castor, mais d'une sorte de gaufre. Légères et agréables à manger, les queues de castor sont difficiles à trouver. C'est une spécialité de la capitale, et c'est donc à Ottawa que vous avez le plus de chance d'en manger, mais on en trouve également au Québec.

La poutine est une spécialité canadienne d'origine québécoise. C'est un plat très copieux composé de frites et de fromage en grain nappés d'une sauce brune particulière. Bien fait, c'est très bon. On en trouve même dans les restaurants-minute comme le Mc Donald's, à la place des frites, mais la qualité est vraiment moindre. Il existe plusieurs variantes de poutine où l'on rajoute ce que l'on désire : poivrons (appelés piments au Québec), poulet, oignons frits, viandes, pois verts, sauce à spaghetti, etc. Les régions maritimes, dont la Gaspésie, ont même élaboré une poutine aux fruits de mer.

Boire un verre[modifier]

Plusieurs régions ont leurs bières artisanales, et beaucoup se sont unies afin d'améliorer le réseau de distribution, notamment à l'étranger. Nombre de bières canadiennes ont gagné de prestigieux prix, notamment à Munich et Amsterdam.

  • Série Sleeman (neuf différentes sortes)
  • Série Unibroue (Blanche de Chambly, Noire de Chambly, Fin du Monde, Trois-Pistoles, Maudite, Mort Subite, Bolduc, Éphémère)
  • Série Boréale (blonde, dorée, rousse, cuivrée, blanche, noire)
  • Série Rickard's (blonde, rousse, blanche, noire)
  • Chanvre Rouge (bière à base de chanvre)
  • Kokanee (bière de la Colombie-Britannique)
  • Blue Star (bière de Terre-Neuve)
  • Alexander Keiths (bière de la Nouvelle-Écosse)
  • Moosehead et Alpine (bières du Nouveau-Brunswick)

Cidre et vin de glace :

  • La Mystique (embouteillée en petit format, cidre de pomme d'Hemmingford)
  • Vin de glace : bien que cher, le vin de glace est un alcool excellent que vous pourrez trouver au Canada. Il est possible de l'acheter en magasin ou directement chez le producteur. Plusieurs exploitations se situent dans la région de Niagara en Ontario. Ce vin est très sucré et accompagne bien les desserts.

Boisson forte :

  • Le Caribou, spécialité québécoise. Attention, il s'agit d'une boisson acoolisée (comparable à de la gniole) et non de l'animal. Elle est faite à base de vin rouge, whiskey, liqueur de fruits, etc... Le Caribou se boit chaud l'hiver et très frais l'été.
  • Boisson à saveur de sirop d'érable, par exemple du whisky ou du cognac, à trouver et déguster surtout au Québec.

Se loger[modifier]

Gîtes[modifier]

Au Canada, comme dans la plupart des pays développés, les chambres d'hôte sont nombreuses. Une excellente façon de visiter un pays consiste à rencontrer ses habitants chez eux. Les Québécois les appellent gîtes du passant, auberges ou cafés-couettes. Les Canadiens anglophones ne sont pas en reste et l'ambiance d'un Bed and Breakfast de l'Ontario ou de l'Alberta est en général nettement plus sympathique qu'aux États-Unis

Habituellement, il n'est pas nécessaire de réserver à l'avance car les gîtes sont assez nombreux le long des grands axes et dans les régions touristiques. Toutefois, il est pratique et prudent d'entrer dans un bureau de tourisme pour se renseigner et faire réserver par téléphone. Le service est généralement exemplaire et gratuit.

Apprendre[modifier]

Tous les étrangers doivent avoir un permis d'études pour pouvoir étudier au Canada. S'inscrire à un programme d'études avec un visa pour touriste est illégal.

Le Canada étant un pays bilingue, il y a des universités en anglais et en français.

Travailler[modifier]

De manière générale, le Canada est un bon endroit où travailler. Le salaire minimum varie d'une province à l'autre entre 9,25 $C et 11 $C de l'heure. La majorité des emplois, incluant le travail manuel en usine par exemple, demande d'avoir un diplôme d'études secondaires ou une certification de métier.

Les étrangers désirant travailler au Canada doivent obtenir un permis de travail à moins d'être un résident permanent. Ceci dit, les étudiants internationaux peuvent avoir un emploi à temps partiel jusqu'à 20 heures par semaine sur le campus et ceux inscrits dans un programmes de diplôme universitaire canadien peuvent travailler à temps partiel en dehors du campus si cela est stipulé sur leur visa. Travailler au Canada sous un visa de touriste est illégal et peut mener à la déportation et à l'interdiction de ré-entrer au pays.

Il existe un programme appelé « Expérience internationale Canada » (EIC) qui permet de voyager et travailler au Canada aux jeunes citoyens de certains pays pendant un ou deux ans. Les critères d'éligibilité et la durée varient selon la nationalité. Pour la plupart des pays ce programme est disponible jusqu'à l'âge de 30 ans, mais va jusqu'à 35 ans pour certains.

Gérer le quotidien[modifier]

Comme partout en Amérique du Nord, le courant électrique est de 110 volts et les prises sont de types nord-américaines.

Fuseaux horaires[modifier]

Fuseaux horaires au Canada

Le Canada couvre plusieurs fuseaux horaires, ayant une différence de h 30 entre les extrémités orientales et occidentales. Le deuxième dimanche de mars, la majorité du Canada (la principale exception étant la Saskatchewan) avance d'une heure jusqu'au deuxième dimanche de novembre, où les horloges sont reculées d'une heure (le changement d'heure s'effectue à h du matin). Ainsi, par exemple, durant cette période, le Québec et l'Ontario se trouvent à GMT -4. Il est également utile de savoir que certaines parties de quelques provinces observent un fuseau horaire différent de celui du reste de la province.

Les anglophones expriment l'heure selon le système de 12 h et les francophones du Québec et du Nouveau-Brunswick selon le système de 24 h. Il faut faire attention car ces deux systèmes sont utilisés côte à côte sur les tableaux des vols et des trains.

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 911 Ce numéro est un numéro central pour la police, les pompiers, les ambulances, etc. Notez qu'il ne faut appeler à ce numéro qu'en cas d'urgence, le composer sans raison constitue une infraction. Ce service est disponible dans la vaste majorité du Canada, mais certaines régions, dont le Nunavut, ne sont pas couvertes. Il est recommandé de s'informer sur les numéros d'urgences lorsque l'on s'éloigne des régions densément peuplées. Il importe de vous renseigner sur ce service auprès de votre fournisseur de téléphone si vous apportez votre cellulaire et ne venez pas du Canada. La majorité des cellulaires canadiens peuvent téléphoner au 911 même sans carte SIM.
  • Gendarmerie royale du Canada (GRC) Logo indiquant un lien vers le site web —  La GRC est la police fédérale et la police des provinces sans corps de police provincial. Les numéros de téléphone dépendent de la province, consultez le site web.
  • Sûreté du Québec (SQ), Logo indiquant un numéro de téléphone 310-4141
  • Police provinciale de l'Ontario (OPP), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 888 310-1122

Certaines villes offrent maintenant un service téléphonique pour les situations d'ordre municipal ne nécessitant pas une assistance immédiate (notamment le signalement de nids-de-poule), il s'agit du 3-1-1. Il faut s'informer sur place pour savoir si ce service est disponible.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Il est difficile d'obtenir un rendez-vous chez un généraliste au Canada. Les médecins établissent des listes de patients attitrés qu'ils soignent de façon exclusive. Il vous faudra trouver un médecin qui accepte de vous inscrire sur sa liste, ce qui peut être difficile compte tenu de la pénurie de médecins dans le pays.

Cependant, pour les soins de santé d'urgence, la réponse est très rapide. Il est utile de savoir que les soins de santé sont réputés pour être parmi les meilleurs au monde et qu'ils sont généralement totalement gratuits pour les résidents.

Respecter[modifier]

Il faut savoir qu'au Canada, les gens mettent les détritus dans les poubelles publiques et non sur le sol et ramassent les excréments des animaux domestiques pour laisser la place nette aux autres membres de la population. Il est donc important de se plier à cette règle. De plus, il faudra passer par la file d'attente avant de prendre le bus.

L'accessibilité pour les personnes à modilité réduite au Canada est très bonne, surtout dans les zones urbaines.

Voir aussi[modifier]

Stars310.svg
L'article de ce pays est utilisable. L'article contiennent des informations suffisantes en ce qui concerne la monnaie, la langue, la cuisine et la culture. Il liste les principales villes et destinations du pays qui ont au minimum le statut d'article utilisable. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Amérique du Nord
Destinations situées dans la région