Télécharger le fichier GPX de cet article
49.689444-57.738055Map mag.png
Amérique > Amérique du Nord > Canada > Provinces atlantiques > Terre-Neuve-et-Labrador > Terre-Neuve > Ouest de Terre-Neuve > Parc national du Gros-Morne

Parc national du Gros-Morne

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc national du Gros-Morne
​(Gros-Morne National Park (en))
NLW GrosMorne4 tango7174.jpg
Information
Pays
Région
Catégorie UICN
Administration
Superficie
Localisation
Site officiel

Le parc national du Gros-Morne est un parc national du Canada situé sur l'île de Terre-Neuve. Il s'agit d'un site reconnu par le patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le deuxième plus grand parc national des provinces atlantiques et il est l'hôte d'un panorama gargantuesque incluant le deuxième plus haut sommet de l'île et la plus haute chute d'eau de l'Est de l'Amérique du Nord. On y trouve l'un des meilleurs exemples au monde de la dérive continentale.

Comprendre[modifier]

L'étang Western Brook

Le parc national du Gros-Morne est situé sur la côte ouest de l'île de Terre-Neuve dans la chaîne de montagnes Long Range, la section la plus au nord des Appalaches. Il couvre une superficie de 1 805 km2 et est réputé pour sa richesse géologique. Puisqu'il possède une portion du fond océanique de l'ancien océan Iapetus et du manteau terrestre exposé, il constitue un bon exemple de la tectonique des plaques et de la dérive des continents. Il est reconnu pour ses paysages magnifiques et diversifiés incluant des vallées et des lacs glaciaires, dont l'étang Western Brook, des falaises et des fjords escarpés, des plages sablonneuses ainsi que des plateaux et des hautes-terres. Le parc est visité par environ 170 000 personnes chaque année.

Le parc tire son nom de la montagne Gros Morne qui est le second plus haut sommet de Terre-Neuve.

Le parc est ouvert à l'année, mais les sentiers de la montagne du Gros-Morne et des montagnes de la Long-Range-Traverse sont fermés au printemps afin de minimiser l'érosion du sol ainsi que l'interférence humaine sur les habitats des animaux. Notez que les sentiers peuvent également être fermés pour des raisons de sécurité lorsque la neige les recouvre totalement.

Histoire[modifier]

La région du parc a été habitée par diverses tribus aborigènes depuis plus de 5 000 ans. Elle est également l'une des premières régions en Amérique à être fréquentées par les Européens. En effet, les Vikings la fréquentaient à partir du Xe siècle. Ils furent suivis par les pêcheurs basques, français et anglais. La région fut longtemps disputée entre les Français et les Britanniques. Ces derniers en obtinrent officiellement le contrôle au début du XVIIIe siècle, mais les Français conservèrent tout de même des droits de pêche et de séchage du poisson. La premiers habitant permanents s'établirent à partir du XIXe siècle. Ils pratiquaient la pêche et l'exploitation forestière. Le parc fut créé en 1973. En 1987, il fut reconnu par l'UNESCO en tant que site du patrimoine mondial pour son histoire géologique et la beauté de ses paysages.

Climat[modifier]

La température du parc est plutôt froide avec des températures durant la journée autour de 20 °C durant la saison estivale et autour de -5 °C en hiver, mais celles-ci varient grandement selon l'altitude. Les précipitations sont très courantes, soit à tous les deux jours en moyenne. Les précipitations annuelles sont d'un peu plus de 1 300 mm. En été, il y a souvent de la pluie et du brouillard. D'ailleurs, le brouillard peut créer une atmosphère d'un autre monde pour ceux qui se rendent au sommet des montagnes. En hiver, il neige souvent. Il est donc recommandé de se vêtir de couches multiples avec des vêtements imperméables.

  • Conditions météo actuelles à Gros-Morne Logo indiquant un lien vers le site web  – Conditions météo actuelles fournies par le ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles du Canada.

Aller[modifier]

Tarifs d'accès[modifier]

Il faut s'acquitter d'un droit d'accès pour accéder au parc.

En avion[modifier]

L'aéroport situé le plus près du parc est celui de Deer Lake à environ h de route (32 km). Il a des vols directs à partir de Toronto, Montréal et Halifax et il est possible d'y louer une voiture.

En voiture[modifier]

Pour se rendre sur l'île de Terre-Neuve en voiture, il faut emprunter le traversier (ferry) à partir de North Sydney en Nouvelle-Écosse. La traversée vers Port-aux-Basques situé à 300 km de l'entrée du parc dure 6 h. Si vous prenez la traversée de 14 h vers Argentia qui est en opération de la mi-juin à septembre, vous arriverez sur l'île à 570 km du parc. Il est recommandé de réserver sa place sur le bateau.

Une fois sur l'île, il faut emprunter la route Transcanadienne 1 (Trans-Canada 1) jusqu'à Deer Lake à partir de où il faut quitter l'autoroute pour emprunter la route 430 (aussi connue sous le nom de Viking Trail) sur 32 km vers le nord.

Circuler[modifier]

Carte du parc

La voiture est le meilleur moyen de se déplacer dans le parc puisque celui-ci a une taille importante et les points d'intérêt sont loin l'un de l'autre. Le vélo est aussi une option, mais il faut s'attendre à monter plusieurs collines.

Il faut être très prudent si l'on conduit durant la nuit puisque des orignaux peuvent se trouver sur les chemins. Les collisions avec les orignaux sont choses courantes et, puisque ceux-ci peuvent avoir un poids de plus d'une tonne à l'âge adulte, elles sont souvent fatales sur les autoroutes. Les orignaux sont surtout actifs à l'aube et au crépuscule.

Voir[modifier]

Faire[modifier]

En été[modifier]

  • Cyclisme
  • Excursion en bateau Logo indiquant des horaires Saisonnier. – Sur l'étang Western Brook.
  • Kayak
  • Natation

Randonnée pédestre[modifier]

Randonnée pédestre sur le bord nord de l'étang Western Brook vers la côte

La randonnée pédestre est l'une des activités les plus populaires du parc. Il y a une vingtaine de sentiers balisés pour des excursions d'une journée explorant la côte et l'intérieur du parc. L'une des randonnées d'une journée les plus ardues est le sentier de 16 km sur la montagne Gros-Morne. Une randonnée de plusieurs jours suit le sentier de la Long-Range-Traverse entre l'étang Western Brook et la montagne Gros-Morne.

En hiver[modifier]

  • Motoneige
  • Randonnée en raquettes
  • Ski de fond – Dans l'arrière-pays, incluant des refuges.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

  • 1 Corner Brook – Ville située sur la côte ouest de l'île, deuxième plus grande ville de la province après la capitale.
  • 2 L'Anse aux Meadows – Site archéologique situé au point le plus au nord de l'île, l'établissement viking en Amérique du Nord le plus populaire.
Stars305.svg
L'article de ce parc est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Ouest de Terre-Neuve