Télécharger le fichier GPX de cet article
47-90Map mag.png

Route Transcanadienne

De Wikivoyage
Amérique > Amérique du Nord > Canada > Route Transcanadienne
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Route Transcanadienne
​(Trans-Canada Highway (en))
Information
Départ
Étapes
Arrivée
Longueur
Durée

Pays
Région
Localisation

La route Transcanadienne est un itinéraire qui relie les dix provinces du Canada. En fait, il s'agit d'une série de routes provinciales. C'est l'une des plus longues routes dans un seul pays au monde.

Comprendre[modifier]

Carte de la route Transcanadienne

La route Transcanadienne s'étend sur 8 030 km en passant par toutes les provinces du pays d'un océan à l'autre. Ainsi, il s'agit de l'une des trois plus longues routes dans un seul pays au monde avec la route 1 qui fait le tour de l'Australie et la route Transsibérienne en Russie. Malgré les longues distances, plusieurs Canadiens voulant découvrir le pays en entier empruntent cette route.

Voyager l'ensemble de la route Transcanadienne, c'est traverser six fuseaux horaires et plus de 8 000 km aux conditions qui varient des autoroutes urbaines achalandées, notamment à Ottawa et à Montréal, à des milliers de kilomètres dans des régions peu peuplées, surtout dans le Nord-Ouest de l'Ontario ou des chaînes de montagnes escarpées, surtout dans les Rocheuses. Il faut environ une semaine au volant au minimum pour traverser le Canada et cela ne laisse aucun temps pour s'arrêter en chemin dans les villes ou pour voir les attraits. Le trajet complet inclue de prendre un traversier pour un voyage de h entre North Sydney en Nouvelle-Écosse et Port-aux-Basques sur l'île de Terre-Neuve.

En fait, la route Transcanadienne est une série de routes provinciales reliées entre elles. Dans certaines parties du pays, elle comprend un axe principal ainsi que des axes alternatifs.

Il est plus rapide de faire la liste des régions du Canada qui ne sont pas traversées par la route Transcanadienne que l'inverse. Elle ne passe pas par :

De plus, elle ne traverse pas les villes de Toronto en Ontario et de Halifax en Nouvelle-Écosse.

Les routes qui composent l'axe principal d'ouest en est sont :

Les itinéraires alternatifs de la route Transcanadienne sont :

  • plus au nord dans les quatre provinces de l'Ouest canadien le long de la route 16 (la route Yellowhead)
  • plus au nord en Ontario le long des routes 11 et 71
  • plus au sud en Ontario le long des routes 69, 400, 12 et 7
  • plus au nord en Ontario et au Québec le long des routes 66 (en Ontario) et 117 (au Québec)

Étapes[modifier]

Il existe trois extrémités de la route Transcanadienne qui peuvent servir de points de départ. À l'ouest, il s'agit de Victoria et de Prince Rupert en Colombie-Britannique et, à l'est, de Saint-Jean à Terre-Neuve-et-Labrador. Les étapes ci-dessous utilisent l'itinéraire le plus court ou le plus direct, c'est-à-dire l'axe principal de la route Transcanadienne. De plus, l'itinéraire est présenté d'ouest en est, mais il est évidemment possible de le parcourir d'est en ouest.

Victoria à Winnipeg[modifier]

Le pont Alexandra au-dessus du fleuve Fraser sur lequel passe la route Transcanadienne en Colombie-Britannique
Un pont pour les animaux sauvages au-dessus de la route Transcanadienne dans le parc national de Banff en Alberta
Affiche de bienvenue au Manitoba à la frontière avec la Saskatchewan le long de la route Transcanadienne

Dans les quatre provinces de l'Ouest canadien, la route Transcanadienne suit les routes 1 de chaque province. À partir de Victoria en Colombie-Britannique, elle traverse les majestueuses montagnes Rocheuses avant de passer à travers les grandes prairies en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba.

En Colombie-Britannique et particulièrement à Vancouver, les prix pour l'essence sont plus élevés que dans les trois autres provinces de l'Ouest canadien. Les prix recommencent à grimper en Ontario.

  • 1 Victoria—  À partir de là, la route se dirige vers le nord sur l'île de Vancouver.
  • 2 Nanaimo—  C'est à partir de là qu'il faut prendre le traversier pour rejoindre Vancouver sur le continent.
  • 3 Vancouver—  À partir de là, l'autoroute continue vers l'est.
  • 4 Hope—  La route continue vers le nord en passant par le canyon Fraser. Notez que entre Hope et Kamloops, la route 5, qui correspond à la route Yellowhead, est une route alternative dont le trajet dure une heure de moins en passant plus haut dans les montagnes au lieu de passer par le canyon. Cependant, cette dernière est à éviter en hiver. Même si certaines cartes indiquent toujours qu'il s'agit d'une route à péage, ce n'est plus le cas.
  • 5 Cache Creek—  À partir de là, la route se dirige vers l'est.
  • 6 Kamloops—  La route continue vers l'est en passant par la région du lac Shuswap connu pour ses plages et la pêche.
  • 7 Revelstoke—  Petite ville montagnarde après quoi la route traverse le col Rogers dans les montagnes Rocheuses où il y a un risque élevé d'avalanches qui est contrôlé par Parcs Canada pour arriver en Alberta. Puisque l'on change de fuseau horaire, il faut avancer d'une heure en passant la frontière provinciale.
  • 8 Banff—  Destination touristique importante de l'Alberta située dans le parc national de Banff à partir d'où la route continue vers l'est pour entrer dans les Prairies canadiennes.
  • 9 Calgary—  La route traverse le centre-ville avant de continuer vers l'est.
  • 10 Medicine Hat—  À partir d'où la route continue dans les prairies pour arriver en Saskatchewan. Puisque la province de la Saskatchewan n'utilise pas l'heure d'été, en hiver, il faut avancer d'une heure lorsque l'on y entre à partir de l'Alberta tandis que, en été, c'est plutôt lorsque la quitte pour entrer au Manitoba qu'il faut avancer d'une heure.
  • 11 Moose Jaw—  Première ville importante traversée en Saskatchewan.
  • 12 Regina—  Capitale de la province et dernière ville importante avant d'arriver au Manitoba.
  • 13 Brandon—  Première ville importante au Manitoba.
  • 14 Winnipeg—  Capitale de la province qui marque la fin de la partie ouest de la route Transcanadienne. La route se poursuit vers l'est pour entrer en Ontario.

Cette route (Transcanadienne Route 1) suit plus ou moins la voie ferrée du Canadien Pacifique. La route Transcanadienne alternative (Transcanadienne Route 16) consiste à partir de Prince Rupert en Colombie-Britannique et ;a suivre la route Yellowhead (route 16) qui passe notamment par Edmonton pour rejoindre l'axe principal ci-dessus à Portage-la-Prairie au Manitoba.

Winnipeg à Ottawa[modifier]

Le monument de Terry Fox à Thunder Bay en Ontario
La route Transcanadienne à Kawartha Lakes en Ontario

Winnipeg est situé à 2 170 km à l'ouest d'Ottawa. La route traverse d'abord des prairies avant de passer par une longue étendue de pays boisé à faible densité de population dans le Nord-Ouest de l'Ontario.

  • 15 Kenora—  Première ville importante en Ontario à partir d'où la route continue vers l'est.
  • 16 Dryden—  Dernière ville dans le fuseau horaire du Centre, après quoi, il faut avancer d'une heure. Le passage de la ligne du fuseau horaire est indiqué le long de la route.
  • 17 Thunder Bay—  Première grande ville rencontrée en Ontario à partir d'où la route continue vers l'est en suivant la côte du lac Supérieur.
  • 18 Wawa—  Petite ville qui est légendaire auprès des autostoppeurs qui s'y retrouvent souvent coincés. De plus, la section entre Wawa et Sault-Sainte-Marie est souvent fermée en hiver à cause des mauvaises conditions.
  • 19 Sault-Sainte-Marie—  Ville importante située à la frontière avec les États-Unis à partir d'où la route continue vers l'est.
  • 20 Sudbury—  Grande ville à partir d'où il faut se diriger vers le sud pour rejoindre Toronto, mais la route Transcanadienne se poursuit vers l'est.
  • 21 North Bay—  Ville importante.
  • 22 Pembroke

Il existe quelques branches alternatives de la route Transcanadienne dans cette partie du pays :

  • Une à partir de Nipigon à l'est de Thunder Bay qui s'étend plus au nord en suivant la route 11 et qui traverse notamment Hearts, Kapuskasing, Cochrane et Temiskaming Shores avant de rejoindre l'axe principal de la route Transcanadienne à North Bay.
  • Une à partir de Sudbury qui s'étend plus au sud en suivant les routes 69 et 400. Au lieu de continuer pour se rendre à Toronto, il faut prendre la route 12 qui en fait le détour et rejoint l'autoroute 7 qui passe notamment par Peterborough et Perth avant de rejoindre l'axe principal de la route Transcanadienne tout juste à l'ouest d'Ottawa.
  • Une autre route alternative existe à partir de la route 11 en Ontario en empruntant la route 66 qui devient la route 117 au Québec. Cette route s'étend encore plus au nord et elle rejoint l'axe principal de la route Transcanadienne à Montréal.

Ottawa à Amherst[modifier]

L'autoroute 20 qui correspond à la route Transcanadienne au Québec
  • 23 Arnprior—  À partir de là, la route devient plus large et plus achalandée avec un trafic plus lourd puisque l'on entre dans la vallée de l'Ottawa avant d'arriver à la capitale fédérale.
  • 24 Ottawa—  À partir de là, il est possible de traverser au Québec pour se rendre à Gatineau, mais la route Transcanadienne reste en Ontario en se poursuivant vers l'est en suivant la route 417.
  • 25 Embrun—  À partir de là, la route commence à se diriger tranquillement vers le nord-est.
  • 26 Hawkesbury—  Dernière ville le long de la route Transcanadienne en Ontario. À partir de là, la route Transcanadienne se poursuit au Québec en suivant l'autoroute 40. Il est recommandé de faire le plein d'essence en Ontario puisque l'essence est beaucoup plus cher au Québec.
  • 27 Montréal—  La route Transcanadienne traverse le centre-ville de Montréal pour passer sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent où elle suit l'autoroute 20. Notez qu'il possible de contourner Montréal en empruntant l'autoroute 30 à partir de Vaudreuil-Dorion et de retourner sur la route Transcanadienne sur la rive sud.
  • 28 Drummondville—  Première ville importante rencontrée sur la rive sud à partir d'où la route se poursuit vers l'est.
  • 29 Lévis—  La route Transcanadienne ne passe pas par la ville de Québec qui est située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Pour y aller, il faut quitter l'autoroute à Sainte-Foy vers le nord. Notez qu'il s'agit là des derniers ponts vers l'est enjambant le fleuve. Notez que vous pouvez également vous rendre à Québec en passant par la rive nord de Montréal jusqu'à Québec en traversant notamment Trois-Rivières, mais la distance est plus longue et cette route ne fait pas partie de la route Transcanadienne. Cette dernière se poursuit vers l'est à partir de Lévis en suivant la rive sud du fleuve.
  • 30 Rivière-du-Loup—  C'est à partir de là que le fleuve commence à devenir un golfe et où on peut apercevoir de la vie marine d'eau salée incluant des baleines. À cet endroit, la route se divise en deux avec la route Transcanadienne se dirigeant vers le sud en suivant la route 185 qui a récemment été élargie en parties pour devenir l'autoroute 85. L'autre route continue vers l'est pour rejoindre la péninsule gaspésienne, mais elle ne fait pas partie de la route Transcanadienne.
  • 31 Saint-Louis-du-Ha! Ha!—  Dernière ville importante le long de la route au Québec avant d'entre au Nouveau-Brunswick. En passant la frontière provinciale, il faut avancer d'une heure.
  • 32 Edmundston—  Première ville importante le long de la route au Nouveau-Brunswick à partir d'où la route continue de se diriger vers le sud en suivant grossièrement la frontière avec l'État du Maine.
  • 33 Fredericton—  Capitale provinciale à partir d'où la route continue vers l'est.
  • 34 Moncton—  Dernière ville importante le long de la route au Nouveau-Brunswick avant d'entrer en Nouvelle-Écosse.
  • 35 Sackville—  Petite ville située à la frontière entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Il est recommandé de faire le plein d'essence avant de traverser la frontière provinciale puisque les prix sont plus élevés en Nouvelle-Écosse. En Nouvelle-Écosse, la route Transcanadienne suit la route 104.
  • 36 Amherst—  Première ville importante rencontrée en Nouvelle-Écosse.

À partir de Sackville au Nouveau-Brunswick, une route alternative consiste à suivre la route 16 au lieu de passer en Nouvelle-Écosse qui traverse plutôt le pont de la Confédération, long de 9 km, pour se rendre sur l'Île-du-Prince-Édouard. Le pont est gratuit pour se rendre sur l'île, mais payant pour retourner sur le continent. Sur l'île, la route Transcanadienne suit le Sud de la province, à partir de l'Ouest, pour se rendre à Charlottetown, la capitale provinciale située environ à mi-chemin, avant de se terminer à un point d'arrêt d'un traversier dans l'Est de l'île. La durée de ce trajet sur l'île, sans s'arrêter, est d'environ 95 minutes.

Moncton à North Sydney[modifier]

La route Transcanadienne près de Moncton au Nouveau-Brunswick
La route 104 qui correspond à la route Transcanadienne près de New Glasgow en Nouvelle-Écosse
  • 37 Springhill—  Première ville importante rencontrée en Nouvelle-Écosse.
  • 38 Truro—  Première grande ville rencontrée en Nouvelle-Écosse. La route Transcanadienne ne se rend pas à Halifax, la capitale et la plus grande ville de la province. Pour s'y rendre, il faut emprunter la route 102 vers le sud à partir de Truro.
  • 39 New Glasgow—  Petite ville.
  • 40 Antigonish—  Ville importante.
  • 41 Port Hawkesbury—  À partir de là, il est possible d'emprunter les routes 4 et 104 pour rejoindre l'île du Cap-Breton au nord de la partie continentale de la province. De son côté, la route Transcanadienne se poursuit le long de la route 105 vers l'ouest.
  • 42 Baddeck—  Petite ville.
  • 43 North Sydney—  Fin de la route 105 et extrémité est de la route Transcanadienne sur le continent. À partir de là, il faut prendre un traversier pour se rendre sur l'île de Terre-Neuve. La traversée dure h et il est recommandé de réserver à l'avance auprès de Marine Atlantic.

Port-aux-Basques à Saint-Jean[modifier]

La route Transcanadienne près de Corner Brook sur l'île de Terre-Neuve
La tour Cabot sur la colline Signal à Saint-Jean de Terre-Neuve, l'extrémité est de la route Transcanadienne

À Terre-Neuve-et-Labrador, la route Transcanadienne suit la route 1 et traverse l'île d'ouest en est.

  • Port-aux-Basques—  Arrivée du traversier de Marine Atlantic et début de la route Transcanadienne sur l'île de Terre-Neuve dans l'Ouest de l'île à partir d'où la route se dirige vers l'est.
  • 44 Corner Brook—  La plus grande ville de l'Ouest de Terre-Neuve.
  • 45 Deer Lake—  Petite ville.
  • 46 Grand Falls-Windsor—  Grande ville.
  • 47 Gander—  Petite ville avec un grand aéroport international. À partir de là, la route se dirige vers le sud-est pour entrer sur la péninsule d'Avalon.
  • 48 Saint-Jean—  Capitale de la province et extrémité est de la route Transcanadienne. Un attrait intéressant pour terminer un voyage le long de la route Transcanadienne est la colline Signal.

Aller[modifier]

Les deux extrémités de l'axe principal de la route Transcanadienne sont Victoria à l'ouest et Saint-Jean de Terre-Neuve à l'est. Un autre point de départ à l'ouest est Prince Rupert. L'extrémité continentale à l'est correspond à la ville de North Sydney en Nouvelle-Écosse. Consultez les pages de ces villes pour connaître comment vous y rendre.

Sécurité[modifier]

Il faut un véhicule fiable. Une inspection mécanique complète avant le départ est conseillée. Un téléphone cellulaire peut être utile comme moyen d'obtenir l'assistance routière, mais dans plusieurs zones peu peuplées (surtout au bord du lac Supérieur) on perd le signal; la couverture est également très sporadique dans les Rocheuses de la Colombie-Britannique.

Stars310.svg
L'article sur cet itinéraire est utilisable. Il explique comment s'y rendre et cite tous les points importants le long du chemin. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Canada