Télécharger le fichier GPX de cet article
4920Map mag.png

Slovaquie

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > Europe centrale > Slovaquie
Aller à : navigation, rechercher

Slovaquie
​((sk) Slovensko)
Trencin hdr 001.jpg
Drapeau
Flag of Slovakia.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Langue officielle
Autres langues
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site gouvernemental
Site touristique

La Slovaquie, en forme longue la République slovaque, est un pays d'Europe centrale frontalier de la République tchèque au nord-ouest, de la Pologne au nord, de l'Ukraine à l'est, de la Hongrie au sud et de l'Autriche au sud-ouest. Les principales raisons de visiter la Slovaquie sont la beauté de sa nature, une histoire vivante et de grandes possibilités de détente et en raison de la petite taille du pays, il est assez facile de combiner les trois.

La Slovaquie a neuf parcs nationaux, qui couvrent une relativement grande partie du pays et comportent la partie la plus haute de la chaîne de montagnes des Carpates, les Hautes Tatras, qui offrent de grandes possibilité de randonnées en montagne et de sports d'hiver. Géologiquement, une partie importante de la Slovaquie est faite de calcaire, qui, en combinaison avec de nombreuses sources et rivières a donné lieu à la formation de nombreuses grottes dont plusieurs sont inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO et de belles formations rocheuses, les canyons et chutes d'eau du Paradis slovaque et du Karst slovaque. Même en dehors de ces zones, il y a quelques beaux paysages, et toute la Slovaquie est couverte par des milliers de sentiers de randonnée balisés.

Pour les amateurs d'histoire, la Slovaquie a le plus grand nombre de châteaux et par habitant dans le monde, allant de simples ruines aux châteaux habitables bien conservés et meublé, donc si vous êtes un fan de l'histoire médiévale, ne cherchez pas plus loin. Il y a aussi de nombreuses villes et villages à l'architecture gothiques et baroques à travers la Slovaquie, dont la capitale. On trouve aussi des exemples bien conservés de l'architecture populaire en bois, y compris des églises construite entièrement en bois et le plus grand Retable en bois du monde.

Il existe de nombreuses sources thermales et minérales en Slovaquie, et autour de certains de ces thermes de renommée mondiale offrent des thérapies curatives ou de simple séjours de relaxation. Vous pouvez également vous détendre, nager et bronzer sur les rives de plusieurs lacs et piscines locales ou essayez un des parcs aquatiques Aquacity. En particulier, Bratislava bénéficie d'une vie nocturne animée ainsi et est une destination populaire pour faire la fête.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Une grande partie du centre et du nord de la Slovaquie est accidenté et montagneux. le Gerlachovský štít avec 2 655 m dans les Hautes Tatras est le point culminant. Le massif des Tatras, dans le nord, partagée avec la Pologne, est entrecoupée de nombreux paysages de lacs et vallées. Ces régions connaissent des températures plus basses que le reste du pays. Traditionnellement, les gens y vivaient de l'élevage des moutons.

Les basses terres sont situées dans le sud. Le point le plus bas est à 94 m au-dessus du niveau de la mer sur les rives de la rivière Bodrog au niveau de la frontière hongroise. Le sol y est beaucoup plus fertile, en particulier dans la zone située entre le Danube et le Petit Danube. Le temps y est plus doux et plus particulièrement les étés peuvent y être très chaud.

Histoire[modifier]

Le territoire constituant aujourd'hui la Slovaquie a été occupé depuis le début de l'ère paléolithique. Avant la migration des Slaves et des Huns, les cultures les plus influentes étaient les cultures celtes et romaines. Actuellement, des artefacts et des preuves de la présence de ces cultures peuvent être observées.

Les tribus slaves, qui ont envahi la région au Ve siècle a créé une succession de royaumes qui ont exercé leur influence sur le territoire de la Slovaquie actuelle. Pendant cette période, qui s'étend jusqu'à la disparition de la Grande-Moravie au Xe siècle, les Slaves se sont converti au christianisme et de nombreux châteaux-forts médiévaux ont été construits, les ruines de certains d'entre eux ont été conservées.

À partir du Xe siècle, la Slovaquie est devenue une partie du royaume de Hongrie, qui, après 1867, a formé une union avec l'Empire autrichien et devint la monarchie austro-hongroise. Cette Union, qui dure jusqu'en 1918 a été d'une grande influence sur la formation de la région et fut un État multinational avec de nombreuses cultures qui existaient et forme une histoire culturelle commune partagée par de nombreux pays d'Europe centrale.

En 1918, les Slovaques et les Tchèques s'associent pour former la république de Tchécoslovaquie. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la Tchécoslovaquie brièvement divisée, avec la partie tchèque occupée par les nazis et les Slovaques qui forme un état indépendant satellite du IIIème reich. Après le chaos de la Deuxième Guerre mondiale, la Tchécoslovaquie est devenue en 1948 un pays communiste du bloc de l'Est sous influence soviétique. Le régime communiste s'est effondré en 1989 et la Tchécoslovaquie est devenu une démocratie de type occidentale.

Pendant de nombreuses années, éclipsés par leurs voisins tchèques au nord-ouest, les représentants politiques des Tchèques et les Slovaques ont décidé de voler leurs propres ailes. Les Slovaques et les Tchèques ont convenu de se séparer pacifiquement le 1er Janvier 1993 et ​​la Slovaquie est devenue un pays indépendant à part entière. Cette séparation est appelée le divorce de velours. Les deux pays restent proches culturellement et il y a un niveau élevé de coopération politique et économique.

En raisons des facteurs historiques, politiques et géographiques, la Slovaquie à éprouvé plus de difficultés à développer une économie de marché moderne que certains de ses voisins d'Europe centrale, mais actuellement, elle possède l'une des économies les plus dynamiques d'Europe. Elle est membre de l'Union européenne et de l'OTAN depuis 2004. La Slovaquie est membre des l’accord de Schengen et le pays a adopté l'euro au 1er Janvier 2009.

Climat[modifier]

La Slovaquie appartient à la zone climatique tempérée nord avec une alternance régulière de quatre saisons et des conditions météorologiques variables avec une répartition relativement uniforme des précipitations tout au long de l'année due à l'influence des courants de l'Atlantique. Ce climat océanique tempéré tend vers le climat continental principalement au sud du pays où les influences des masses d'air sec située à l'est accentuent les écarts de températures qui sont en hiver à l'est du pays jusqu'à 3 °C plus froides qu'à l'ouest à une altitude identique.

Les températures moyennes des régions les plus chaudes dans les plaines du sud-ouest du pays sont de -1 à -2 °C en janvier et de 18 à 21 °C en juillet avec une moyenne annuelle de 9 à 11 °C. Dans les vallées du centre et du nord les moyennes annuelles sont de 6 à 8 °C et parfois inférieures dans les hautes vallées comme la région d'Orava. Vers 1 000m, ces températures sont de 4 à 5 °C et tombent à -1 °C à 2 000m d'altitude.

Quelques données climatiques :
Station Région Latitude Longitude Altitude (m) Précipitations annuelles (mm) Températures moyennes en janvier
(°C)
Températures moyennes en juillet
(°C)
Bratislava Slovaquie occidentale 48° 12’ 17° 12’ 129 580 0 20
Košice Slovaquie orientale 48° 42’ 21° 16’ 231 610 -2 18
Žilina Slovaquie centrale 49° 14’ 18° 37’ 314 770 -3 17
Lomnický štít Hautes Tatras 49° 12’ 20° 13’ 2635 1561 -11 3

Population[modifier]

Les Slovaques sont un peuple slave de l'ouest proche des Tchèques et des Polonais. Il y a quelques similitudes entre les cultures tchèque et slovaque, mais les deux nationalités restent distinctes. Une des différences les plus frappantes est que les Tchèques sont largement athées, alors que les Slovaques sont en grande partie catholique, comme leurs voisins polonais. Cependant, la culture tchèque reste très présente Slovaquie. Le cinéma, la littérature ou la musique sont souvent en tchèque.

Au sud du pays, une forte minorité hongroise localement majoritaire est la minorité la plus revendicative. Ils ont leur parti politique. Il existe une université en langue hongroise à Komarno, une presse quotidienne sur le titre Új Szó et on peut trouver des livres en hongrois dans certaines librairies du sud du pays.

Dans la partie orientale du pays, il y a beaucoup de Tsiganes ou Roms, souvent socialement défavorisé certains vivent dans des bidonvilles à l'écart des villages et des villes. Le principal ghetto de ce type appelé Luník IX est situé à Košice.

Au nord-est, les Ruthènes et Ukrainiens sont des populations slaves orientales de religion grecque-catholique pour les Ruthènes et orthodoxe pour les Ukrainiens. Leur langue s'écrit en alphabet cyrillique.

Les populations allemandes historiquement présentes dans de nombreuses villes ont été expulsées massivement après la Seconde Guerre mondiale.

On reprouve des petites minorités tchèques, polonaises et vietnamiennes.

Culture[modifier]

Voir aussi: Patrimoine culturel immatériel en Slovaquie

Jours fériés[modifier]

Les jours fériés, les magasins sont fermés à l'exception du où ils sont ouvert jusqu'à 12 h.

Date Nom français Nom local Signification
1 janvier 2018 Nouvel An et Fête nationale Novy Rok + Deň vzniku Slovenskej republiky Indépendance en 1993
6 janvier 2018 Épiphanie Zjavenie Pána (Traja králi a vianočný sviatok pravoslávnych kresťaňov) Adoration des Mages ou Baptême du Christ et Noël pour les chrétiens orthodoxes
30 mars 2018 Vendredi Saint Veľký piatok
2 avril 2018 Lundi de Pâques Veľkonočný pondelok
1 mai 2018 Fête du travail Sviatok práce
8 mai 2018 Jour de la victoire sur le nazisme Deň víťazstva nad fašizmom Victoire alliée de 1945
5 juillet 2018 Fête de saints Cyrille et Méthode Sviatok svätého Cyrila a Metoda 863
29 août 2017 Soulèvement national slovaque Výročie SNP Jour anniversaire du Soulèvement national slovaque de 1944
1 septembre 2017 Jour de la Constitution de la République slovaque Deň Ústavy Slovenskej republiky 1992
15 septembre 2017 Fête de Notre-Dame des Sept Douleurs Sviatok Panny Márie Sedembolestnej, patrónky Slovenska Patronne de la Slovaquie
1 novembre 2017 Toussaint Sviatok všetkých svätých
17 novembre 2017 Journée de la lutte pour la Liberté et la Démocratie Deň boja za slobodu a demokraciu Révolution de velours en 1989
24 décembre 2017 Veille de Noël Štedrý večer
25 décembre 2017 Noël 1. sviatok vianočný
26 décembre 2017 Saint-Étienne 2. sviatok vianočný

Régions[modifier]

La Slovaquie est subdivisée en huit régions qui ont pris leur nom d'après leur capitale regroupé en trois ensembles.

Carte des régions de Slovaquie
Slovaquie occidentale
Slovaquie centrale
Slovaquie orientale

Slovaquie occidentale — Le tourisme en Slovaquie occidentale se concentre sur la capitale Bratislava et ses environs immédiats. Le sud de la région est une vaste plaine le long de la rive nord du Danube. C'est le grenier à blé du pays. Le Nord est constitué des larges vallées des rivières Váh et Nitra séparées par des montagnes boisées souvent surmontées d'un château comme à Nitra, Trenčín ou Bojnice.

La château de Bojnice.

Slovaquie centrale — La Slovaquie centrale est une région située au cœur des carpates. On y trouve Jasná la plus grande station de sport d'hivers de Slovaquie et plusieurs parcs nationaux : Basses Tatras, Veľká Fatra, Malá Fatra et Muránska planina. D'un point de vue architectural, on peut y observé plusieurs anciennes villes minière dont Banská Štiavnica inscrite au patrimoine mondial. Les villes principales sont Žilina et Banská Bystrica.

Vue de la chaine des Basses Tatras.

Slovaquie orientale — La Slovaquie orientale est la région des montagnes des Hautes Tatras, sommet de la chaîne des Carpates, et du Paradis slovaque, paradis pour les randoneurs. On y trouve les villes de Levoča et Bardejov classé patrinoine mondial ainsi que la majorités des églises en bois du pays. Les villes principales de la région sont Košice, seconde ville du pays et Prešov.

Place centrale de Bardejov.

Villes[modifier]

  • 1 Bratislava—  La capitale à seulement 60 km de Vienne, le centre rénové est agréable pour un city-trip.
  • 2 Košice (Cassovie)—  Seconde ville et ville d'art et d'histoire, c'est la ville qui a vu naître l'écrivain hongrois Sándor Márai. On y trouve la cathédrale gothique la plus orientale d'Europe.
  • 3 Banská Bystrica—  Principale ville du centre du pays et centre du soulèvement national slovaque contre le régime fasciste en 1944.
  • 4 Banská Štiavnica—  Reconnue patrimoine mondial par l'UNESCO, c'est le joyau des villes minières slovaques.
  • 5 Bardejov—  Reconnue patrimoine mondial par l'UNESCO, la ville possède peut-être la plus belle place de Slovaquie.
  • 6 Bojnice—  Petite ville connue pour son château romantique et son jardin zoologique.
  • 7 Levoča—  Reconnue patrimoine mondial par l'UNESCO, la ville a conservé ses remparts et le plan en damier de ses rues tracées au Moyen Âge.
  • 8 Nitra—  L'une des plus anciennes villes de Slovaquie, dans l'ouest du pays.
  • 9 Prešov—  Troisième ville de Slovaquie, la métropole du nord-est de la Slovaquie est à seulement 30 km de Košice.
  • 10 Trenčín—  Petite capitale régionale surmonté par un majestueux château.
  • 11 Zvolen—  En Slovaquie centrale, château.
  • 12 Žilina—  Principal centre urbain du nord-ouest du pays.

Autres destinations[modifier]

Voir aussi: Patrimoine mondial en Slovaquie

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panamá, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

  • Les voyageurs sans visa mentionnés ci-dessus et non membres de l'EEE ou de Suisse ne peuvent pas rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours dans l'espace Schengen dans son ensemble et, en général, ne peuvent pas travailler au cours de leur séjour (bien que certains pays de l'espace Schengen permettent à certaines nationalités de travailler). Le comptage des jours commence une fois que l'on entre dans un des pays de l'espace Schengen et ne revient pas à zéro en quittant un pays Schengen pour un autre.
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande peuvent rester plus de 90 jours, mais sans travailler s'ils n'ont pas de permis de travail, dans certains pays de l'espace Schengen, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Islande, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

Les réfugiés reconnus en possession d'un document de voyage valide délivré par le gouvernement de l'une quelconque des pays / territoires ci-dessus sont exemptés de visa pour la Slovaquie (mais pour aucun autre pays Schengen, sauf l'Allemagne et la Hongrie) pour un séjour maximum de 90 jours sur une période de 180 jours.

Si vous avez besoin d'un visa, faites toujours une demande à l'ambassade. Il y a aucune chances d’obtention d'un visa à la frontière slovaque, peu importe comment vous entrez ou quelque soit votre nationalité.

Les points d'entrées de l'espace Schengen en Slovaquie sont les aéroports de Bratislava, Košice et Poprad et les postes frontière avec l'Ukraine :

  • 1 Čierna nad Tisou – Tchop—  Poste frontière ferroviaire.
  • 2 Ubľa – Malyj Bereznyj—  poste frontière routier.
  • 3 Veľké Slemence – Mali Selmenici—  Seulement piéton et cycliste pour les ressortissants dispensé de visa en Slovaquie comme en Ukraine.
  • 4 Vyšné Nemecké – Oujhorod—  Principal poste frontière routier.
  • 5 Maťovské Vojkovce – Pavlovo—  Poste frontière ferroviaire cargo uniquement.

En avion[modifier]

L'aéroport le plus important, l'Aéroport M. R. Štefánik, est situé à Bratislava et est de taille relativement modeste. Les autres aéroports internationaux sont ceux de Košice et Poprad-Tatry, ils ont tous les deux une offre de vols très limitée.

L'aéroport de Vienne-Schwechat est à moins d'une heure de Bratislava par autocar (ou train + bus) les moyens pour s'y rendre depuis Bratislava sont nombreux et fréquents. L'aéroport de Budapest est aussi utilisé pour desservir le Centre et l'Est de la Slovaquie. On peut aussi transiter par l'aéroport de Cracovie ou celui de Rzeszów si on se rend dans le Nord du pays (Hautes Tatras).

En train[modifier]

Les trains internationaux passant par la Slovaquie sont:

Les trains EC (EuroCity), train principalement de jour avec voiture restaurant:

Les trains de nuit EN (EuroNight):

Les train de nuit R (Rýchlik) :

Les trains REX (Regional express) entre Bratislava et Vienne.

Les trains Os entre Tchop et Čierna nad Tisou.

Ainsi que des voitures directes pour l'Ukraine (Lviv, Kiev), la Russie (Moscou) et saisonnier en été pour la Bulgarie (Bourgas).

En autocar[modifier]

Il existe entre autres des services réguliers entre Vienne, Prague et Budapest pour Bratislava, et de Oujhorod en Ukraine à la ville slovaque de Michalovce et de Cracovie via Zakopane en Pologne à Poprad. La plupart des villes même secondaires ont une liaison régulière quotidienne pour Prague.

Prendre un bus de Prague à Bratislava est plus lent mais moins cher que le train si vous achetez un billet à l'avance.

  • Eurolines Logo indiquant un lien vers le site web —  La compagnie Eurolines dessert la Slovaquie. Elle propose des tarifs parmi les plus bas du marché et en tout cas souvent moins cher que les compagnies aériennes traditionnelles.
  • Student Agency Logo indiquant un lien vers le site web —  Agence de voyage tchèque ayant développé sa propre compagnie de bus. Relie de nombreuses villes de Slovaquie avec Brno et Prague d'où il est possible de continuer vers l'Europe de l'Ouest.

En bateau[modifier]

Il existe des lignes passager sur le Danube entre Vienne, Bratislava et Budapest.

En voiture[modifier]

Bratislava est relié à Prague et Brno par l'autoroute tchèque Autoroute tchèque D1 et Autoroute tchèque D2 E65, à Vienne par l'autoroute autrichienne Autoroute autrichienne A4 Autoroute autrichienne A6 E58 et à Budapest par l'autoroute hongroise Autoroute hongroise M1 et Autoroute hongroise M15 E75.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Étant donnée la taille du pays, les vols internes sont peu nombreux. Il existe cependant des vols réguliers entre Bratislava et Košice.

Transports en commun[modifier]

Informations générales[modifier]

Réseau de chemin de fer slovaque
  • cp.sk Logo indiquant un lien vers le site web —  Site particulièrement utile pour prévoir ses déplacements en Slovaquie, avec interface disponible en slovaque, anglais et allemand. Base de donnée de toutes les lignes régulières de bus et de trains avec correspondance entre les deux.
  • imhd.sk Logo indiquant un lien vers le site web —  Site en slovaque et anglais rassemblant toutes les informations concernant les horaires et tarifs pour les transports en commun urbains des plus grandes villes.

En train[modifier]

Des trains en gare de Bratislava

Les grandes lignes des chemins de fer sont ouverte à la concurrence alors que les trains locaux et régionaux sont subsidié et bénéficie d'un monopol sur la ligne.

  • Železničná spoločnosť Slovensko (ŽSS) Logo indiquant un lien vers le site web Rožňavská 1, 832 72 Bratislava 3, Logo indiquant un numéro de téléphone 18 188 (numéro gratuit)—  La compagnie ferroviaire de l'état slovaque pour le service passager. Opère sur tout le réseau sauf sur l'axe Bratislava-Komárno. Les billets peuvent être acheté sur internet ou dans les gares sauf aux gares sans guichet ou il est possible d'acheter son billet dans le train.
  • RegioJet Logo indiquant un lien vers le site web Obchodná 48, 811 06 Bratislava, Logo indiquant un numéro de téléphone +421 2 381 038 44—  Un opérateur privé qui opère sur la ligne entre Bratislava et Komárno et les trains IC entre Bratislava et Košice et certains trains entre Košice et Prague et entre Prague et Zvolen via Žilina et Banská Bystrica. Les billets peuvent être acheté sur internet. Sur la ligne ligne entre Bratislava et Komárno les billets peuvent être achetés dans toutes les gares avec guichet y compris les gare ŽSS, chez le contrôleur du train avec surtaxe d'un euro si les guichets de la gare était ouvert.
  • Leo express Logo indiquant un lien vers le site web —  Opérateur tchèque dont certains trains roulent sur la ligne Prague – Žilina – Košice et Prague – Žilina – Prešov. les billets peuvent être acheter sur internet ou en entrant dans le train. Les places disponibles sont limitées au nombre de place assise.

Les trains sont relativement fréquents et fiables. Pendant de longue années, les investissements dans le matériel roulant étaient très restreints et les wagons des années 1970 et 1980 sont seulement en train d'être remplacés pour des rames modernes climatisées.

La ligne principale qui structure le réseau est la ligne Bratislava-Čierna nad Tisou déservant 7 des 10 plus grandes villes du pays : Trnava, Trenčín, Žilina, Martin (Vrútky), Poprad et Košice. Le tronçon entre Bratislava et Trenčín est le seul qui permette des vitesses jusqu'à 160 km/h. La majorité des autres lignes principales sont électrifiées et permettent des vitesse jusqu'à 120 km/h. Les petites lignes non électrifiées sont souvent beaucoup plus lentes et les train circulent souvent sur les tronçons dont la vitesse est limitée à 60 voire 40 km/h.

Les trains IC sont les plus rapides. Ils circulent entre Bratislava et Košice sur la ligne principale en faisant peu d'arrêts en cours de route. Le trajet entre les deux villes prend environs 5 heures. La réservation est obligatoire. Les trains sont tous modernes.

Les trains R (Rýchlik) sont les trains express, ils circulent sur un plus grand nombre de lignes et s'arrêtent aux gares des villes. À titre de comparaison avec les train IC, les trains R sur la ligne entre Bratislava et Košice par le nord font le trajet en 6 heures. Certaines voitures sont récente d'autres sont anciennes, les trains portent tous un nom. Les trains de nuit sont classé dans cette catégorie.

Liste des lignes parcourue par des trains R :

Les trains Zr ou REX sont des trains semi-directs qui s'arrêtent aux gares de toutes les villes sur leur passage et à celles de villages un peu plus importants.

Les train Os sont les omnibus, ils s'arrêtent partout.

Il existe des trains de nuit entre l'est du pays et Bratislava passant par la ligne principale du nord du pays via ou par le sud via Zvolen. Il est possible de mettre sa voiture sur le train entre Bratislava et Humenné.

  • Junior Rail Plus Logo indiquant un lien vers le site web —  Junior Rail Plus est une carte qui peut être avantageuse pour les jeunes de moins de 26 ans. Celle-ci coûte 16,5  et peut être achetée dans les grandes gares, et permet d’avoir des réductions jusqu’à 40 % sur les trajets en train.

En car[modifier]

La Slovaquie dispose d’un réseau de cars interurbains, qui permettent parfois des trajets plus directs que le train. Cependant, dans le cas où les trajets directs sont possibles en car et en train, le train est généralement moins cher, plus rapide et plus confortable.

En voiture[modifier]

Nouvelle numérotation

Certaines routes ont été renumérotée ou partiellement renumérotée en aout 2015. Les panneaux indicateurs mentionnent encore les anciens numéros sur certains tronçons et les nouveaux sur d'autres.

Le réseau d'autoroutes et de voies rapides est en cours de construction, en particulier de nombreux tronçons de la partie nord de l'autoroute Autoroute slovaque D1. entre Žilina et Košice, sur laquelle alternent les tronçons d'autoroute terminés et les routes de première catégorie. Les routes de première catégorie, dont la numérotation est à un ou deux chiffres, traversent le pays et relient les grandes villes. Le réseau est en général en bon état, sauf sur certains tronçons où se sont formées des ornières. Il est rapidement maintenu en hiver. Le réseau secondaire, dont la numérotation est à trois chiffres, relie les petites villes. Il est parfois un peu moins bien entretenu, mais reste de qualité satisfaisante. Les quelques routes secondaires qui ne sont pas entretenues en hiver sont indiquées par une signalisation adéquate. Sur réseau tertiaire, entre les villages, la qualité est plus variable et les nids de poule de sont pas rare à la sortie de l'hiver. En cas de pluie, surtout en agglomération où les voiries sont délimitées par des bordures, d'importantes flaques d'eau se forment, les chauffeurs doivent donc faire attention à l'aquaplanage et à ne pas asperger les piétons sur le trottoir.

De gros efforts ont été faits dans le domaine de la sécurité routière, le nombre de morts annuel sur les routes slovaques a été divisé par trois entre la fin des années 1990 et les années 2010. La Slovaquie a adopté la tolérance zéro pour l'alcool aux volant qui est sévèrement puni. La signalisation routière reste un peu moins importante qu'en Europe occidentale, en particulier pour la signalisation des travaux.

Les locations de voiture sont possibles sans problème dans le pays où sont présentes les principales compagnies du secteur.

Sections payantes[modifier]

Carte des autoroutes et voies express
  •      En service
  •      En construction
  •      En projet

Les autoroutes et voies express, c’est à dire les routes dont la numérotation commencent par D ou R, sont payante (à l'exeption de certains tronçons urbains) par un système de vignette électronique pour les voitures personnelles qui peut être acheté dans une station service, sur internet ou sur des bornes automatiques. Les points de ventes sont marqué du sigle « eznámka ». Il existe des vignette de 10 jours (desaťdňové) à 10  , d'un mois (mesačné) à 14  , valables 1 mois à partir du jour de l'achat, et annuelles (ročné) à 50  , valables du 1er janvier au 31 janvier de l'année suivante. Les remorques doivent acquitté d'une autre vignette électronique au même prix que celle du véhicule.

  • eznámka Logo indiquant un lien vers le site web —  Le site eznámka permet d'acheter mais aussi de contrôler la validité de l'eVignette.

Les poids-lourds sont sujet à un autre système de payement. Le payement pour les poids-lourds ne se limite pas aux autoroutes et voies express mais s'applique aussi à toutes les routes de première catégorie, celle dont la numérotation ne comportent qu'un on deux chiffres.

  • emýto Logo indiquant un lien vers le site web —  Site pour les poids-lourds.

Limitations de vitesse[modifier]

Panneau routier présentant les limitations de vitesse en Slovaquie.
  • Autoroute et voie rapide : 130 km/h
  • Route ordinaire : 90 km/h
  • En agglomération : 50 km/h

Autres règles[modifier]

  • Alcool : tolérance 0.
  • Phares : obligatoire 24 h/24.
  • Pneu d’hiver : pour les camions : obligatoires en hiver, pour les voitures : obligatoires en cas de condition hivernale (neige, verglas) et vivement conseillé en hiver en dehors de Bratislava.

Autostop[modifier]

L'autostop était populaire en Slovaquie dans les années 1980-1990 et il est la plupart du temps assez facile de trouver un lift, les temps d'attente sont généralement moins d'une demi-heure. Les Slovaque feront souvent de leur mieux pour vous faire sentir à l'aise. Il n'est pas courant pour les chauffeurs de demander de l'argent pour un lift. L'auto-stop en slovaque est appelé stopovanie et faire de l'auto-stop stopovať.

L'auto-stop ainsi que tout accès piétonnier n'est pas autorisé sur les autoroutes, mais on peut faire du stop à partir des rampes d'entrée ou demander aux conducteurs dans les stations-service. Sur les routes nationales du pays, vous pouvez simplement vous placer là où les voitures roulent lentement et mettre votre pouce. Le port d'une veste réfléchissante est obligatoire pour tout piéton circulant sur une route en dehors des trottoirs. Pour afficher votre destination, vous pouvez utiliser un panneau avec le code à deux lettres des plaques d'immatriculation de votre ville de destination.

Code des plaques d'immatriculation sur une carte de Slovaquie
Code Ville Code Ville
BA, BL Bratislava PD Prievidza
BB Banská Bystrica PE Partizánske
BJ Bardejov PK Pezinok
BN Bánovce nad Bebravou PN Piešťany
BR Brezno PO Prešov
BS Banská Štiavnica PP Poprad
BY Bytča PT Poltár
CA Čadca PU Púchov
DK Dolný Kubín RA Revúca
DS Dunajská Streda RK Ružomberok
DT Detva RS Rimavská Sobota
GA Galanta RV Rožňava
GL Gelnica SA Šaľa
HC Hlohovec SB Sabinov
HE Humenné SC Senec
IL Ilava SE Senica
KA Krupina SI Skalica
KE Košice SK Svidník
KK Kežmarok SL Stará Ľubovňa
KM Kysucké Nové Mesto SN Spišská Nová Ves
KN Komárno SO Sobrance
KS Košice-okolie SP Stropkov
LC Lučenec SV Snina
LE Levoča TT Trnava
LM Liptovský Mikuláš TN Trenčín
LV Levice TO Topoľčany
MA Malacky TR Turčianske Teplice
MI Michalovce TS Tvrdošín
ML Medzilaborce TV Trebišov
MT Martin VK Veľký Krtíš
MY Myjava VT Vranov nad Topľou
NR Nitra ZA Žilina
NM Nové Mesto nad Váhom ZC Žarnovica
NO Námestovo ZH Žiar nad Hronom
NZ Nové Zámky ZM Zlaté Moravce
PB Považská Bystrica ZV Zvolen

Parler[modifier]

La langue officielle et maternelle de plus de 85% de la population est le slovaque. Le slovaque est une langue slave très proche du tchèque qui est compris par pratiquement tout le monde. Dans le sud vit une importante minorité hongroise représentant 10 % de la population totale. Une autre minorité ethnique les rusyns, vivent au Nord-est du pays.

Surtout dans les régions touristiques, les gens savent, qu'il est important de parler l'une ou plusieurs langues étrangères. Dans les endroits touristiques, dans les restaurants ou les bars, mais aussi dans la rue il n'y a pas de problème de communication en anglais (il vaut mieux s'adresser aux gens sérieux et plutôt jeunes). L’allemand est aussi pratiqué, et le russe était une langue obligatoire avant « la révolution ». Vous pouvez également avec un peu de chance tomber sur des francophones, ce qui n’est pas si rare dans ce pays.

Au restaurant, vous trouverez assez souvent un menu en anglais ou allemand (plus rarement en français).

Faire[modifier]

Randonnée[modifier]

Voir aussi: Randonnée pédestre en Slovaquie
Exemple de panneau indicateur de direction.

La Slovaquie a une longue tradition de la randonnée pédestre et de la randonnée en montagne, et c'est un sport extrêmement populaire. La plupart des gens que vous rencontrez auront déjà fait une randonnée au moins une fois dans leur vie, et beaucoup le font régulièrement. Ils pourront vous donner des conseils sur les sentiers locaux les plus intéressants. Le réseau de sentiers est également très bien entretenu. La qualité et l'efficacité du système de fléchage est unique en Europe et probablement du monde.

Ski[modifier]

De nombreuses stations de sport d'hivers de taille très variable sont réparti sur le territoire en particulier au centre et au nord du pays. Les pistes sont classée en trois catégories de difficultés de plus facile au plus difficile Bleu, rouge et noire. Le carque est obligatoire pour les enfants de moins de 15 ans. Il est en général possible de louer des skis au pied des pistes sauf au pied de certaines pistes unique utilisée principalement par les habitants de la région. La saison débute selon l'enneigement en décembre jusque fin mars ou avril pour les régions des basses et hautes Tatras.

Le ski de fond est également fort pratiqué mais il est relativement difficile de trouver une agence de location de ski de fond.

Acheter[modifier]

La Slovaquie utilise l'euro. C'est l'un des nombreux pays européens qui utilisent cette monnaie commune. Les billets et les pièces en euros ont cours légal dans tout le pays.

Pays qui ont l'euro comme monnaie officielle:

Un euro est divisé en 100 eurocents ou centimes d'euro en abrégé cents ou centimes.

Le symbole officiel de l'euro est €, et son code ISO est EUR. Il n'y a aucun symbole officiel pour les eurocents.

Billets en Euro
Billets
Les billets en euros sont les mêmes dans tous les pays.
Pièces ordinaires
Tous les pays de la zone euro ont émis des pièces avec une face nationale distinctive d'un côté, et une face standard commune de l'autre côté. Les pièces peuvent être utilisées dans tous les pays, quel que soit le pays d'origine de la pièce utilisée, par exemple une pièce d'un euro de Finlande peut être utilisée au Portugal.
Pièces commémoratives de deux euros
Elles ne diffèrent des pièces normales de deux euros que sur leur face « nationale » et circulent librement comme monnaie légale. Chaque pays peut en produire une certaine quantité dans le cadre de leur production de pièces normales. Il existe aussi des pièces commémoratives de deux euros « à l'échelle européenne ». Elles sont produites pour commémorer des événements spéciaux, par exemple l'anniversaire de traités importants.
Retrait d'argent
Les retraits d'argent aux distributeurs de billets sont facturés au même prix qu'un retrait d'argent dans le pays d'origine pour les détenteurs d'une carte de banque d'un compte d'un pays de la zone euro. Les transferts d'argent entre deux comptes sont aussi considérés par les banques comme un transfert entre deux comptes d'un même pays.


Taux de change EUR actuel
Google Finance: CAD CHF GBP USD CZK HUF PLN
Yahoo! Finance: CAD CHF GBP USD CZK HUF PLN
XE.com: CAD CHF GBP USD CZK HUF PLN
OANDA.com: CAD CHF GBP USD CZK HUF PLN
fxtop.com: CAD CHF GBP USD CZK HUF PLN

Manger[modifier]

Un plat de bryndzové halušky

La cuisine slovaque ne doit pas être l'objet du voyage, vous risqueriez d'être déçu. Par contre vous vous délecterez des pâtisseries et des glaces maisons dans les grands café de style viennois dans le centre des villes.

Le plat national slovaque, bryndzové halušky, consiste de sortes de gnocchis (halušky) avec du bryndza, un fromage de brebis, et souvent des lardons. Les šúľance au pavot sont un plat sucré qui consiste de sortes de pâtes à base de pomme de terre, accompagnées de pavot, de sucre et de beurre. On peut goûter ces plats dans des auberges de type salaš qui proposent de la cuisine slovaque typique.

On trouve de plus en plus de restaurants végétariens dans les villes. Il existe souvent une page pour végétariens dans les menus des restaurants classiques.

Boire / Sortir[modifier]

Les slovaques sont amateur de bières (pivo), elles sont de bonne qualité et principalement servie à la pinte (50 cl). On retrouve principalement des bières slovaques et tchèques tel que la Zlaty Bazant, Pilsner Urquell, Staropramen ou Budvar. Le prix d'une pinte de bière peut varier de 0,8  à dans les bars les plus touristiques de centre-ville. En moyenne il faudra compter 1,5  . Si l'on commande une petite biere (malé pivo), on vous servira un verre de 30 cl

Au niveau des vins, la Slovaquie est un pays très intéressant pour les amateurs de vins avec de nombreux vins blancs excellents, dont le vin de Tokaj produit dans le sud-est de la région de Košice. Certains bars servent le vin au verre, à parti de , où à la bouteille, à partir de 6/ . Encore une fois, dans bars les plus touristiques ou les bons restaurants, les prix grimpent.

Les alcools traditionnels slovaques sont des alcools forts à base de prune (slivovica), de baie de genévrier (Borovička) ou de poire (hruškovica). Les alcools sont en général servi par demi-décilitre (poldeci) en réalité ce sont des verres de 4 cl. Dans les bars de village les moins cher seront à moins de , en ville en particulier à Bratislava et dans certaine zone touristique comme les Hautes-Tatras les prix peuvent monter jusqu'à . Il est possible de commandé un štamperlik de 2 parfois 2,5 cl.

Parmi les boissons sans alcool, le Kofola (sorte d’équivalent tchécoslovaque de Coca Cola) est extrêmement populaire en Slovaquie. Son prix est soit exprimée en dl ou bien est servie dans les même quantité que la biere. Le petit kofola 3 dl et le grand 5 dl. Le prix est variable compris entre 0,1  et 0,3  par dl.

Se loger[modifier]

Il existe plusieurs formules pour se loger en Slovaquie, le choix est vaste et varié entre les Penzion, Hôtel, Privat, camping… L'hébergement est relativement bon marché pour les européens de l'Ouest. Comptez entre 7 et 20  la nuit/personne. Les prix peuvent grimper jusqu'à 200  pour les grands hôtels. Les prix dans la capitale sont deux fois plus élevés que dans le reste du pays.

Pour les routards, le plus intéressant reste les logement étudiants. Les guides en font peu référence. À l'arrivée dans une ville, renseignez vous auprès du centre d'information officiel qui connaît ces endroits.

Il existe également des appartements a louer dans la capitale.

Les campings sont nombreux.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Les ressortissants de l'Union européenne doivent se présenter à la police des étrangers et contracter l'assurance maladie obligatoire pour pouvoir signer un contrat de travail local.

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 112
Police : 158
Ambulance : 155
Pompier : 150
Secours en montagne : 18300 utile pour les randonnées dans les Tatras ou le Paradis slovaque.

Pas de problème de sécurité particulier dans ce pays. Prenez tout même garde à vos sacs dans les lieux fréquentés. Il est également possible de se faire ennuyer par un buveur de vodka insistant pour vous aider ou les Roms dans certaines régions de l'est.

En revanche, le nature exceptionnelle des montagnes qui attire randonneurs, amoureux de la nature, grimpeurs et autres skieurs est aussi l'habitât de la plus importante population d'ours d'Europe par rapport à la superficie du pays et le nombre d'habitants. Même si les incidents liés à la rencontre d'un ours sont rares, les informations nationales relatent régulièrement de nombreux faits parfois tragiques. Il donc important d'être vigilent, de détecter les traces indiquant la présence d'ours (écorce arrachée, excrément, empreintes, carcasse d'animaux...)et de faire éventuellement du bruit pour éloigner les plus curieux. La plupart du temps les ours préfèrent fuir, mais peuvent se montrer agressif s'ils se sentent en danger. Il est important de rappeler que malgré leur apparence lourde et pataude, les ours se déplacent très rapidement, même en terrain accidenté.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Des cas d'encéphalites à tiques ont été relevés dans ce pays. Cette maladie est principalement transmise par la piqûre des tiques, des infections consécutives à l'ingestion de lait cru sont également connues. Il s'agit d'une méningoencéphalite qui peut entraîner des séquelles neurologiques du type poliomyélite. Elle concerne principalement les personnes fréquentant les forêts (randonneurs, ouvriers). La première protection est de se couvrir les bras, les jambes et la tête. Inspectez vous le corps après une balade en forêt et ayez dans votre trousse à pharmacie des pinces à tiques. Il existe un vaccin qui est très cher, environ 38  la dose. Trois doses sont nécessaires pour une efficacité de 2/3 ans. Deux doses peuvent suffire pour un voyage.

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Europe centrale
Destinations situées dans la région