Télécharger le fichier GPX de cet article
40-9Map mag.png

Portugal

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Le Portugal partage la péninsule Ibérique à l'extrême ouest de l'Europe avec l'Espagne.

Portugal
Tour de Belem
Tour de Belem
Drapeau
Flag of Portugal.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Il est bordé au nord et à l'est par l'Espagne et au sud et à l'ouest par l'océan Atlantique. Il se compose également des archipels des Açores, de Madère et des Berlengas, situées dans l'hémisphère Nord de l'océan Atlantique. Le climat est tempéré méditerranéen; frais et pluvieux au nord, chaud et sec au sud.

Au Nord du pays, le relief est plutôt montagneux avec des plateaux qui permettent le développement de l'agriculture. Le point culminant du Portugal est le Ponta do Pico situé dans l'île du Pico (archipel des Açores). C'est un ancien volcan qui est rentré 3 fois en éruptions depuis le XVIe siècle et il atteint 2 351 mètres d'altitude. Sur le continent Portugais, le plus haut sommet est situé dans le district de Guarda; le massif de la Serra da Estrela avec 1 993 mètres d’altitude.

Le Portugal est traversé par nombreux fleuves, dont certains ont leur source en Espagne, tel que le Douro, le Guadiana, le Minho et le plus célèbre; le Tage. D'autres naissent au Portugal, comme le Zêzere qui prend sa source à 1 900 m d'altitude dans la Serra da Estrela, et qui se jette, après un cours de 242 km, dans le Tage, à l'ouest de la ville de Constância. Le Zêzere est la plus longue rivière exclusivement portugaise, devant le Mondego.

Régions[modifier]

Régions du Portugal
Portugal septentrional (Douro Litoral, Minho, Trás-os-Montes et Haut Douro)
Le Portugal est reconnu comme étant un grand pays viticole, notamment pour le vin de Porto. La région viticole du Haut-Douro est reconnue patrimoine mondial culturel en raison de l’importance de cette tradition qui façonna le territoire portugais. On y produit du vin depuis quelques deux mille ans et sa principale production, le vin de Porto, est célèbre dans le monde entier depuis le XVIIIe siècle. Cette longue tradition a façonné un paysage culturel d'une beauté exceptionnelle qui reflète en même temps son évolution technique, sociale et économique. Ce paysage culturel impressionnant est toujours exploité par des propriétaires respectueux des traditions. Il est donc possible de visiter des vignobles et de rencontrer ces artisans de vins. Au nord-ouest du Portugal, à environ 100 km de Porto, vous trouverez le parc national de Peneda-Gerês qui regorge d’une grande biodiversité et de sublimes paysages dans un décor accidenté. S’étendant sur plus de 72 000 hectares, le parc offre plusieurs kilomètres de randonnée pédestre, permettant de découvrir une remarquable diversité faunique, tel que des sangliers, des aigles, des chevreuils et même des loups.
Centre-Nord du Portugal (Beira Litoral, Beira Alta, Beira Baixa)
Centre-Sud du Portugal (Estremadura, Haut Alentejo, Ribatejo)
Portugal méridional (Bas Alentejo, Algarve)
A l'extrême sud du pays, l'Algarve est particulièrement prisé pour ses belles plages, l'excellence de son climat et la qualité de l'accueil offert aux touristes. Le tourisme y représente une ressource économique très importante. Situé en Algarve, le Cap Saint-Vincent représente un endroit d'escale de prédilection pour les oiseaux migrateurs. Il est alors possible d'observer au printemps une grande diversité d’oiseaux qui volent de l’Afrique à l’Europe. Le Portugal est le pays qui produit plus de 52,5 % de la production mondiale de liège. Vous pourrez observer les nombreux producteurs de liège dans la région Alentejo.
Açores
Madère

Villes[modifier]

  • Lisbonne—  La ville de Lisbonne dévoile une architecture très diversifiée témoignant de l’évolution historique du pays. On y retrouve effectivement plusieurs quartiers historiques qui représentent un passage obligé pour leurs importances au niveau culturel, historique et architectural. Dans le quartier Carmo on retrouve également le Musée archéologique du Carmo, qui possède un ensemble d’objets préhistoriques, romains, médiévaux, manuélins, de la Renaissance et baroques.
  • Aveiro
  • Porto—  Le centre historique de Porto situé à l’embouchure du Fleuve Douro, s’étageant sur les collines dominant le fleuve, forme un paysage urbain exceptionnel qui témoigne d’une histoire de deux millénaires. Sa croissance continue, liée à l’activité maritime – ce sont les Romains qui la baptisèrent Portus, (le port). On peut y découvrir la cathédrale de Porto et l’église Santa Clara de style manuélin typique du Portugal.
  • Braga
  • Bragance
  • Funchal—  Capitale de l'ile de Madeire.
  • Coimbra—  Université.
  • Fátima—  Important pèlerinage catholique.
  • Guimarães
  • Lamego
  • Pinhel
  • Chaves
  • Leiria
  • Évora—  Cité historique (temple romain, cathédrale...).
  • Faro
  • Angra

Villages[modifier]

  • Cascais
  • Luso
  • Marvao—  Village fortifié.
  • Monsaraz—  Village fortifié.
  • Nazaré—  Village de pêcheurs.
  • Obidos—  Village blanc.
  • Sesimbra
  • Sintra—  Châteaux et palais dont le Palais national de Sintra et le Palais national de Pena. L’harmonie parfaite entre la nature et le patrimoine de la ville a conduit l’UNESCO à classer la ville au Patrimoine Culturel de l’Humanité.
  • Mafra—  Gigantesque palais-monastère du roi João V o Magnânimo.

Autres destinations[modifier]

  • Alcobaça (en) : 1 Monastère d'Alcobaça Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1989, le monastère de Santa Maria d'Alcobaça, au nord de Lisbonne est fondé au XIIe siècle par le roi Alphonse Ier. Par l'ampleur de ses dimensions, la clarté du parti architectural, la beauté du matériau et le soin apporté à l'exécution, il est considéré comme un chef-d'œuvre de l'art gothique cistercien. Il est déclaré en juillet 2007 comme une des sept merveilles du Portugal.
  • Batalha (en) : 2 Monastère de Batalha Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983, le monastère des dominicains de Batalha, édifié en 1385, présente un style gothique national original, profondément influencé par l'art manuélin, comme le montre le cloître royal, véritable chef-d'œuvre.
  • Tomar (en) : 3 Couvent de l'ordre du Christ Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983, le couvent du Christ de Tomar est l'un des monuments historiques et artistiques les plus importants du Portugal. La chapelle, inspirée du Saint-Sépulcre de Jérusalem, fut édifiée dans la deuxième moitié du XIIe siècle par les chevaliers du Temple.
  • Almourol (en) : 4 Château d'Almourol Logo indiquant un lien wikipédia (Proche jonction A13/A23)—  Il est situé sur une petite île rocheuse au milieu du Tage
  • Esposende
  • Chaves (en)
  • Monsanto (en)
  • Viséu (en)
  • Guarda
  • Buçaco (en) : forêt
  • Peneda-Geres (en)
  • Serra da Estrela (en)
  • Coa (en)
  • Douro (en) : vallée du fleuve Douro
  • Sesimbra (en)
  • Berlengas - L'archipel des Berlengas est localisé à 10 kilomètres des côtes portugaises, au nord de l'océan Atlantique. Cet archipel est composé des îles Estelas, de Berlenga Grande, et Grande Farilhão.

Parler[modifier]

La langue officielle du Portugal est le portugais. Si, à l'écrit, cette langue est relativement proche de l'Espagnol, sa prononciation en est totalement différente. Dans les régions touristiques, toutefois, il est extrêmement facile de trouver des gens parlant couramment le français, l'anglais, parfois l'allemand. Vous aurez finalement beaucoup plus de chances de trouver des personnes parlant français, du fait du grand nombre de personnes ayant immigré en France, ainsi que du fait que, pendant longtemps, le français était la première langue étrangère enseignée. Vous trouverez aussi des personnes parlant anglais (surtout dans les plus grandes villes et chez les plus jeunes). Dans les zones frontalières, l'espagnol même s'il n'est pas toujours parlé, est en général compris par la plupart des autochtones. Il y a également quelques langues régionales telles que l'alentejano ou encore le mirandes.

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

Le Portugal fait partie de l'espace Schengen. Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panamá, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

  • Les voyageurs sans visa mentionnés ci-dessus et non membres de l'EEE ou de Suisse ne peuvent pas rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours dans l'espace Schengen dans son ensemble et, en général, ne peuvent pas travailler au cours de leur séjour (bien que certains pays de l'espace Schengen permettent à certaines nationalités de travailler). Le comptage des jours commence une fois que l'on entre dans un des pays de l'espace Schengen et ne revient pas à zéro en quittant un pays Schengen pour un autre.
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande peuvent rester plus de 90 jours, mais sans travailler s'ils n'ont pas de permis de travail, dans certains pays de l'espace Schengen, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Islande, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

En avion[modifier]

Départ régulier des plus grandes villes européennes à destination des villes principales portugaises. [www.ana.pt : Aéroports du Portugal] Lisbonne/Lisboa(LIS); Oporto/Porto(OPO); Faro/Algarve(FAO); Funchal/Madeira(FNC); Ponta Delgada/Açores(PDL).

La compagnie aérienne nationale Portugaise : TAP (http://www.tap.pt)

Parmi les compagnies aériennes qui desservent le Portugal, il y a : - Air France - EasyJet - Transavia - Vueling

Depuis le Québec, un nouveau vol direct est offert hebdomadairement depuis l'hiver 2006 par Air Transat entre Montréal-Lisbonne/Porto. Il effectue un aller à 23 h le dimanche soir de Montréal et arrive à Lisbonne à 10 h le lundi (heure locale + h par rapport à Montréal). Le vol d'aller dure environ h tandis que le vol de retour s'effectuant le lundi à 12 h de Lisbonne (heure locale) en passant par Porto avant d'atterrir à Montréal dure 9 heures. Les passagers ne sortent pas de l'avion à Porto et l'arrêt au sol est d'environ une heure. Air Transat offre les prix les plus avantageux avec ce vol que toutes les autres offres au départ du Québec.

En bateau[modifier]

Un bateau effectue en permanence la traversée du Guadiana entre Ayamonte (Espagne) et Vila Real de Santo Antonio.

En train[modifier]

Liaison Madrid-Lisbonne, avec des trains de nuit notamment. Moins confortable que sur le reste des lignes portugaises. Couchettes hommes et femmes séparées. Relativement cher, par rapport à l'ensemble des transports locaux.

Liaison Porto - Vigo

Liaison Abrantes - Caceres/Badajoz.

Liaison sud Express : Lisbonne - Coimbra - Guarda - Salamanca - Valladolid - Burgos - Hendaye (un départ quotidien de Lisbonne et Hendaye dans les deux sens, en fin de journée, arrivée le lendemain matin) ( http://www.cp.pt/cp/displayPage.do?vgnextoid=0388f9e12a584010VgnVCM1000007b01a8c0RCRD )

En autocar[modifier]

Liaisons entre le Portugal et de nombreux pays d'Europe, particulièrement l'Espagne (Madrid-Salamanque-Porto /Vigo-Porto, Madrid-Evora-Porto...) et la France (au départ de Paris, Rennes, ...). - Eurolines (http://www.eurolines.fr)

En voiture[modifier]

Limitations de vitesse.

Une bonne façon de sillonner le Portugal est la voiture. Le réseau ferré est également bien développé et le transport de vélos est gratuit dans les trains régionaux. Le Portugal n'est pas désagréable à vélo à condition de privilégier le réseau secondaire et d'avoir un vélo de qualité (il y a beaucoup de sections pavées).

De façon générale, il est assez facile de circuler en voiture au Portugal, sauf bien sûr dans les grandes villes où les autobus, tramways et métros sont à privilégier, pour des raisons évidentes de stationnement. Cependant, à part Lisbonne, les distances se font en tant que touriste ayant du temps devant lui facilement à pied. Quoi de mieux que de se promener dans les centres historiques, où la plupart des lieux et bâtiments remarquables se trouvent à moins de trente minutes à pied les uns des autres. Mais attention aux pentes abruptes : après quelques jours de ce régime, vous deviendrez plus en forme que jamais au niveau de la musculature de jambes et du système cardiovasculaire. De quoi compenser les repas copieux servis dans les restaurants portugais.

Cependant, une carte routière (Michelin entre autres) d'une échelle 1 cm: 4 km est indispensable afin de se retrouver car comme les autres pays européens il n'est souvent affiché au rond point que le nom de la ville ou du village le plus proche. Les directions principales ne sont pas signalées (Nord-Sud, Est-Ouest), ni la grande ville principale, à part Lisbonne (Lisboa) où toutes les routes mènent. Toutefois, même avec une bonne carte routière, de nombreux détours jalonnent le parcours, car il manque parfois des indications à certains ronds-points. Demander son chemin est une nécessité agréable. Mieux vaut emprunter les routes nationales et régionales plutôt que les autoroutes, onéreuses. Les routes offrent également l'avantage de sillonner la campagne, parfois même une rivière, ou la côte, offrant de beaux paysages, eux gratuits.

Attention aux limites de vitesse:

  • 120 km/h sur les autoroutes
  • 100 km/h sur les voies express
  • 90 km/h sur les routes
  • 50 km/h dans les villes et villages

En cas d'arrestation par la police effectuant le contrôle routier, les amendes sont à payer immédiatement, au risque de voir votre véhicule se faire confisquer. Ne soyez pas surpris si vous vous faites coller au derrière sur les routes et dépasser constamment, les Portugais, comme presque tous les Européens, conduisent extrêmement vite même dans les innombrables courbes à plus de 90 degrés des routes nationales et régionales.

Penser à s'équiper en triangles de pré-signalisation (deux pour traverser l'Espagne...) et de gilets fluorescents à conserver dans l'habitacle du véhicule.

Circuler[modifier]

En train[modifier]

Le Portugal dispose d'un réseau ferré notamment organisé autour de 3 axes (Faro-Braga et Coimbra-Guarda). D'autres petites lignes desservent des endroits hors de ces axes mais globalement, l’intérieur des terres est peu desservi.

La compagnie de chemin de fer portugais est CP (Comboios Portugal; www.cp.pt, leur site internet est extrêmement facile d'utilisation comparé à celui de la SNCF). Les trains se divisent en plusieurs catégories.

Les ALFA PENDULAR (AP) sont des rames automotrices électriques. Ils assurent les grandes liaisons sur l'axe Faro-Braga entre les principales villes (comme par exemple Lisbonne-Coimbra-Porto-Braga). Ces trains sont rapide et fréquents mais sont également les plus chères (30  pour un trajet Lisbonne-Porto en 2nd classe).

Les INTERCIDADES (IC) sont l'équivalent des trains grandes lignes français (ceux que nous appelons vulgairement les intercité ou téoz), d'autant plus que certains modèle de wagon sont effectivement des voitures corails venant de France mais avec un autre design. Mois rapides et moins fréquents que les Alfas, ils coutent cependant un peu moins chère (24  pour un trajet Lisbonne-Porto en 2nd classe)

Les INTERREGIONAL (IR) sont des trains de moyenne distance. Ils sont 1/3 moins chère que les Alfas.

Les REGIONAL (R) sont des trains de courtes distances et desservant un grand nombre de petites gares. Les liaisons R sont, le plus souvent, assurées par de petites automotrices à trois éléments. Le confort y est sommaire (semblable aux RER parisiens). Sur des distances courtes ou moyennes, il s'avère très avantageux financièrement de choisir ce type de trains. Par exemple, pour un trajet Aveiro-Coimbra, un trajet en train R en 2nd classe s'élève à 5,15  contre 11,5  en IC et 14  en AP.

Les URBANO (U) sont les trains de banlieue portugais. Ne disposent pas de 1ière classe mais peuvent se révéler de 1 fois et demi à 5 fois moins chère que les autres trains. Ils assurent les relations périphériques des grosses villes en desservant tous les arrêts. Ils sont bien sur très peu chère mais impossible de relier une ville trop lointaine uniquement avec ce type de train. Les liaisons Porto-Braga et Porto-Aveiro sont cependant assurées par des trains U. Pour un trajet Aveiro-Porto, comptez avec un train U, 5,65  avec un train R, 11,5  avec un IC et 14  avec un AP.

Il est à noter que CP (la compagnie de chemin de fer portugaise) ne pratique pas (ou pas encore) une politique tarifaire faisant fluctuer les prix (comme en France où l'on peut parfois les voir tripler sur un même train). Pas non plus de système de période plus chère. Le prix affiché sur leur site internet pour tel trajet avec tel type de train ne changera pas. Plus facile, donc, de prévoir son budget.

À noter que les prix indiquer dans cette partie de l'article sont les prix de juin 2012.

En Car[modifier]

Plusieurs compagnie de bus desservent le Portugal à plus ou moins grande échelle en fonction des compagnies. Le bus peut s’avérer plus chère que le train sur de moyennes distances (comme par exemple pour Porto-Coimbra, le bus avec REDE EXPRESSO coûte 12,5  . Le même trajet en train avec une combinaison U et R revient à 8,15  ). En revanche, sur des distances longue, le bus reviendra, à coup sur, moins chère que le train (comptez 31  pour un trajet Porto-Faro avec REDE EXPRESSO contre 51  en train avec l'AP en seconde classe, 45 avec l'IC). Il n'est absolument pas rentable, pour faire une série de courte distances, de prendre le bus. Plus la distance est longue, plus le prix au km diminue.

La compagnie Rede Expresso est la plus répandue au Portugal. Les dessertes sont denses et il est possible de trouver un bus Rede Expresso dans quasiment toutes les villes portugaise. De plus, les bus sont assez confortables. En revanche, toute traversée du Portugal nécessite un changement de bus à Lisbonne, gare routière de Sete Rios qui est excentrée de la ville.

La compagnie EVA dessert le sud du Portugal. Des bus et des tarifs à peu près similaire à ceux de Rede Expresso. Également une liaison Faro-Seville.

Acheter[modifier]

Le Portugal utilise l'euro. C'est l'un des nombreux pays européens qui utilisent cette monnaie commune. Les billets et les pièces en euros ont cours légal dans tout le pays.

Pays qui ont l'euro comme monnaie officielle:

Un euro est divisé en 100 eurocents ou centimes d'euro en abrégé cents ou centimes.

Le symbole officiel de l'euro est €, et son code ISO est EUR. Il n'y a aucun symbole officiel pour les eurocents.

Billets en Euro
Billets
Les billets en euros sont les mêmes dans tous les pays.
Pièces ordinaires
Tous les pays de la zone euro ont émis des pièces avec une face nationale distinctive d'un côté, et une face standard commune de l'autre côté. Les pièces peuvent être utilisées dans tous les pays, quel que soit le pays d'origine de la pièce utilisée, par exemple une pièce d'un euro de Finlande peut être utilisée au Portugal.
Pièces commémoratives de deux euros
Elles ne diffèrent des pièces normales de deux euros que sur leur face « nationale » et circulent librement comme monnaie légale. Chaque pays peut en produire une certaine quantité dans le cadre de leur production de pièces normales. Il existe aussi des pièces commémoratives de deux euros « à l'échelle européenne ». Elles sont produites pour commémorer des événements spéciaux, par exemple l'anniversaire de traités importants.
Retrait d'argent
Les retraits d'argent aux distributeurs de billets sont facturés au même prix qu'un retrait d'argent dans le pays d'origine pour les détenteurs d'une carte de banque d'un compte d'un pays de la zone euro. Les transferts d'argent entre deux comptes sont aussi considérés par les banques comme un transfert entre deux comptes d'un même pays.


Les distributeurs automatiques qui acceptent les cartes internationales se trouvent un peu partout, et des guichets de change sont situés là où les touristes abondent (mais plus on approche des lieux à touristes, pires deviennent les taux).

Taux de change EUR actuel
Google Finance: CAD CHF GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF GBP USD
XE.com: CAD CHF GBP USD
OANDA.com: CAD CHF GBP USD
fxtop.com: CAD CHF GBP USD

Manger[modifier]

La restauration est bon marché. Mais attention aux petits amuses-bouches que l'on vous propose à l’apéritif dans les restaurants car ils sont payants.

Bien que très peu connue, la cuisine portugaise est pourtant une des meilleures au monde. Qu’il s’agisse de viandes ou de poisson, on y trouve des menus très variés. Contrairement à la plupart des pays occidentaux, le Portugal est encore en mesure d’offrir, dans ses restaurants, une cuisine faite d’ingrédients frais et de très bonne qualité. Les spécialités de la cuisine portugaises contiennent de nombreux plats à base de morue, 365 plats différents selon la légende, la feijoada, différente de la feijoada brésilienne, ou une soupe comme la canja.

Boire[modifier]

Différentes bières locales. Les plus rencontrées sont la Super Bock et la Sagres. En blonde, brune, voir green (avec un peu de citron).

Le Porto, issu de la région du Douro (qui entoure la ville de Porto) est excellent. Toute fois, attention à ne pas en abuser sous le soleil. Disponible en blanc, pour l'apéritif, et en rouge pour le digestif.

Le Portugal produit du vin, et du bon. Un des plus connu est le vinho verde, vin issu de raisin à peine mûr. Ça lui donne un goût pétillant. Il existe en blanc et en rouge. Le blanc se boit très frais (et existe parfois en pression !). Il y a de très bon rouges également, qu'ils viennent de la région du Douro, Dao, Bairrada,et du Alentejo, au sul, les excellents Reguengos, Borba et Vidigueira.

Se loger[modifier]

Le Portugal offre une multitude de logements de type pension ou résidence à prix avantageux. Pour 30- 35  pour deux personnes en occupation double pour une nuit. Il est possible de se loger dans des établissements offrant de 1 à 9 chambres. Parfois, la salle de bain est à l'intérieur de la chambre, et parfois elle est située dans le couloir et ainsi partagée avec une ou deux autres chambres. Les petits déjeuners ne sont pas toujours compris, ce qui n'est pas une grosse perte, car ils sont souvent très simples : petits pains blancs servis avec café au lait et confiture. De plus, les petits déjeuners inclus ont le désavantage d'être servis très tard entre h 30 et 10 h. Il est donc préférable de se rendre dans un des cafés de proximité, ou de compléter en achetant des fruits frais au marché.

Peu d'établissements possèdent des places de stationnement, alors que la majorité des logements se situent dans les centres historiques des villes, où les possibilités de stationnement dans la rue, sont réduites et onéreuses. Il convient de privilégier un hébergement situé le plus près possible de la périphérie du centre historique, ou en dehors, afin de stationner son véhicule gratuitement ou à peu de frais à une distance raisonnable à pied.

En dehors des mois de juillet et août, il n'est pas nécessaire de réserver à l'avance. Il y a toujours une pension ou une résidence ayant des chambres libres. S'il s'avère nécessaire de réserver, mieux vaut demander une confirmation par courriel, des caractéristiques demandées pour la chambre. Sinon, à moins d'arriver tôt dans la journée, les risques d'obtenir une chambre ne répondant pas à vos critères sont élevés. Vous pourriez vous retrouvez par exemple avec un lit double, au lieu de deux lits individuels, ce qui peut faire varier le prix de la location de 5 à 10  par nuit (positivement ou négativement, selon les cas). Aucune carte de crédit n'est nécessaire lors d'une réservation, seule l'heure d'arrivée prévue est demandée. Vaut mieux donc se laisser du temps supplémentaire. Soit réserver pour 19 h, si on pense arriver à destination à 18 h, afin de ne pas perdre sa réservation qui irait à un autre client, puisqu'on aurait dépassé l'heure annoncée. Une fois à son hébergement, le numéro d'une pièce d'identité (passeport ou preuve de citoyenneté européenne) est exigée, car la facture ne se paye qu'en quittant. Il vaut mieux alors prévoir de régler sa facture la veille de son départ s'il est prévu de quitter très tôt le lendemain.

  • [microsites.juventude.gov.pt/Portal/pt/ Pousadas de Juventude ( Auberges de jeunesse )]

Travailler[modifier]

- Le salaire minimum est 485  ( au 1er janvier 2011)

Communiquer[modifier]

La presse française et internationale (quotidiens et magazines) se trouve facilement dans les kiosques, surtout dans les zones touristiques. Les chaînes de télévision étrangères (surtout allemandes) sont largement diffusées au Portugal ; en langue française, TV5 Europe est souvent reçue dans les hôtels.

L'Institut Camões est l'équivalent de l'alliance Française ou du Goethe Institut : il promeut la langue portugaise à l'étranger et organise des cours.

Sécurité[modifier]

Le Portugal est un pays relativement sûr, et le taux de criminalité y est relativement bas. Il vaut mieux prendre des précautions contre le vol, qui arrive parfois.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Bien que très imparfaits, les hôpitaux portugais restent de loin bien meilleurs que dans la plupart des pays européens, en question d'hygiène et d'infrastructures qui sont meilleures que celles d'Espagne ou d'Italie.

Respecter[modifier]

La plupart des Portugais sont très hospitaliers, même s'ils font volontiers preuve envers les inconnus d'une certaine réserve qui n'est pas de la froideur ni du dédain, mais plutôt une forme de pudeur qui s'estompe très vite ! D'une manière générale, avoir un comportement courtois envers les habitants est la meilleure façon d'être bien reçu. Faire l'effort de parler quelques mots de portugais est également vu comme une marque de respect. Comme dans bien des lieux, un sourire est votre meilleur allié, et ne pas porter de jugement de valeur et garder son sang-froid en toutes circonstances sont les meilleurs moyens d'avoir de bons contacts. Ne jamais oublier qu'en vacances, on est un peu l'« ambassadeur » de son pays !

Le Portugal reste un pays très croyant ; il convient donc d'adopter une attitude très respectueuse dans les lieux de cultes afin de ne pas choquer (notamment une tenue « correcte » pour les femmes, c'est-à-dire éviter les tenues trop décolletées, les jupes courtes ou les shorts pour les deux sexes). Le bronzage topless reste encore très rare et peut être source de problèmes, veuillez donc repérer les usages sur place si vous souhaitez le pratiquer.

Les Portugais sont très humbles mais aussi très fiers de leur pays et de son histoire. Évitez de le critiquer ou de vous lancer dans des discussions concernant la colonisation ou la religion ; de même le football est un sujet très sensible : quasiment TOUS les habitants du pays (y compris les femmes et les personnes âgées !) supportent l'un des grands clubs du pays (FC Porto, Benfica ou Sporting). Evitez de blaguer sur les performances sportives de tel ou tel club si vous ne connaissez pas « l'orientation footballistique » de votre interlocuteur : il pourrait réellement se vexer...

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Péninsule Ibérique
Destinations situées dans la région