Télécharger le fichier GPX de cet article
39.5840-8.3749Map mag.png

Eurasie > Europe > Péninsule Ibérique > Portugal > Portugal central > Tomar

Tomar

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tomar
La place de la République (Praça da Republica).
La place de la République (Praça da Republica).
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel

Tomar est une ville du Portugal central.

Comprendre[modifier]

Ville fondée par Gualdim Pais maître de l'ordre du Temple au Portugal.

Informations touristiques[modifier]

  • 1 Office du tourisme (Posto de Turismo de Tomar) 531, Avenida Dr. Cândido Madureira, Logo indiquant un numéro de téléphone +351 249 329823, courriel : Logo indiquant des horaires h 30 - 18 h en été, 10 h - 17 h en hiver.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Église de saint Jean-Baptiste
Aqueduc des Pegões
Synagogue
Église de sainte Marie des Oliveraies
  • 1 Fort et couvent du Christ Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires h - 18 h en été, h - 17 h en hiver. Logo indiquant des tarifs , gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, billet famille (2 adultes + 2 enfants < 18 ans) 50% de réduction, billet Rota do Património Mundial (parcours du patrimoine Mondial): Batalha, Alcobaça, Tomar (Couvent du Christ) 15 €, valable 7 jours.. – Logotype du Patrimoine mondial Fort construit en 1160 par Gualdim Pais afin de consolider le territoire reconquis par le roi Alphonse Henri. L'église primitive, la Charola ou rotonde des Templiers date également du XIIe siècle, sa construction est largement inspirée de l'église du Saint-Sépulcre, la décoration intérieure date du XVIe siècle. En France, à partir de 1307, Philippe IV le Bel ruiné, convoite la richesse des Templiers, il obtient qu'en 1312, le pape Clément V, ordonne la dissolution de l'ordre, Jacques de Molay le grand maître des Templiers est brûlé vif à Paris en 1314. Toutefois au Portugal, après de longues négociations avec le pape l'ordre du Temple change simplement de nom pour devenir en 1319, l'ordre du Christ (Ordem Militar de Nosso Senhor Jesus Cristo). Et Tomar ancien siège de l'ordre du Temple au Portugal depuis 1160 récupère sa position de siège de l'ordre du Christ en 1334. En 1420, Henri le Navigateur est nommé par son père, grand maître de l'ordre du Christ, il fait construire deux cloîtres: Le cloître des Ablutions (da Lavagem) et celui du Cimetière (do Cemitério). Manuel Ier agrandi l'église, Jean III, fait construire les autres cloîtres.
L'ordre du Temple
L'ordre du Christ
  • 2 Église de Saint-Jean-Baptiste (Igreja São João Batista) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 3 Aqueduc de Pegões (Aqueduto dos Pegões) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs Gratuit. – Construit de 1593 à 1613, par Filippo Terzi et Pedro Fernandes Torres, il est long de 6 km.
  • 4 Synagogue et quartier juif Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires mar.- dim. : 10 h - 12 h et 14 h - 17 h en hiver, mar.- dim. : 10 h - 13 h et 14 h - 18 h en été. – Synagogue construite au début du XVe siècle, fermée en 1496, elle fût successivement transformée en prison, chapelle, cellier, magasin. Sauvée en 1923, par Samuel Schwarz, juif polonais, qui l'acheta pour la donner en 1939 à l'état portugais qui la transformée en musée Luso-Hébraïque Abraham Zacuto.
  • 5 Église de Sainte-Marie des Oliveraies (Igreja de Santa Maria dos Olivais) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Église fondée vers 1160 par Gualdim Pais, pour être le panthéon des maîtres de l'ordre du Temple portugais.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Évènements[modifier]

  • Fête des plateaux (Festa dos Tabuleiros)  – La prochaine fête aura lieu début juillet 2023, car elle ne se déroule que tous les quatre ans. Elle à pour origine le culte du Saint-Esprit instauré au XIVe siècle, mais en fait cette fête perpétue une tradition très ancienne et païenne, de fête des récoltes (du seigle et du blé durant le mois de juin). Elle a pour point fort, le défilé le dimanche, à travers les rues de la ville richement décorées, des Tabuleiros (plateaux), ou des jeunes filles portent sur la tête un plateau avec une pile, de leur propre hauteur, de 30 pains de 400 g, décorés avec des fleurs en papier et surmontés d'une couronne et d'une croix du Christ (Symbole de l'ordre du Christ) pour être distribués aux plus pauvres, avec du vin et de la viande qui suivent dans des charriots tirés par des bœufs.

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Portugal central