Télécharger le fichier GPX de cet article
40-3Map mag.png

Eurasie > Europe > Péninsule Ibérique > Espagne

Espagne

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Espagne
​((es)/(ast)/(gl) España
(ca) Espanya
(eu) Espainia
(oc) Espanha)
Puerta del Sol de Madrid The statue by sculptor Antonio Navarro Santafe Madrid Spain Bear Statue.jpg
Drapeau
Flag of Spain.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel

L'Espagne est un pays d'Europe qui partage la péninsule Ibérique avec le Portugal à l'ouest et la principauté d'Andorre au nord-est bordé par la chaîne montagneuse des Pyrénées qui le sépare de la France. Dehors la péninsule ils se trouvent les îles Baléares, et dans le continent africain les îles Canaries et les enclaves de Ceuta et de Melilla. L'Espagne est le pays contenant le deuxième plus grand nombre de sites classés au patrimoine de l'UNESCO après l'Italie et le plus grand nombre de villes classées au patrimoine mondial.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

L'Espagne est le quatrième plus grand pays d'Europe, après la Russie, l'Ukraine et la France, et le deuxième de l'Union européenne.

Les limites physiques de l'Espagne sont les suivantes : à l'ouest, le Portugal et l'océan Atlantique ; à l'est, la mer Méditerranée ; au sud, le détroit de Gibraltar, qui la sépare de l'Afrique (Maroc); au nord, les Pyrénées, qui constituent une frontière naturelle avec la France et Andorre, et le golfe de Gascogne.

Les principaux systèmes montagneux sont les Pyrénées, le système ibérique, la cordillère Cantabrique, le système central et les cordillères bétiques.

Plusieurs fleuves traversent l'Espagne dont le Duero, l'Èbre, le Tage, le Guadalquivir, le Guadiana, le Jucar et le Segura ; son relief en nombreux plateaux lui donne beaucoup de fleuves côtiers dont la Bidassoa.

Histoire[modifier]

Climat[modifier]

Il existe trois grandes zones climatiques :

  • Le climat méditerranéen : caractérisé par un été sec et chaud. Il est dominant, avec deux grandes nuances : le climat méditerranéen type, présent dans la partie sud du pays, et dans le nord-ouest de l'Espagne, avec des étés moins caniculaires du fait de la proximité de l'océan ou de l'altitude.
  • Le climat semi-aride : il est localisé dans un quart sud-est du pays (notamment dans la région de Murcie), mais aussi autour de Valladolid. Contrairement au climat méditerranéen, la saison sèche s'étend au-delà de l'été.
  • Le climat océanique : températures d'hiver et d'été pondérées par l'océan et épisodes de sécheresse moins accentués et moins réguliers que dans le reste de la péninsule (épisodes pluvieux en automne et en hiver). Le climat océanique-type est quasi-absent d'Espagne. Dans certains secteurs d'altitude en Galice, et sur les côtes asturiennes et basques, on a essentiellement la nuance aquitaine, qui diffère du climat océanique type par les chaleurs d'été plus importantes et plus orageuses que dans le nord-ouest de l'Europe — température moyenne de juillet de 21° à Santander contre 16° à Brest ou à Liverpool.

Mis à part certains secteurs humides de montagne, les précipitations sont faibles et le manque d'eau est un problème dans une grande partie de l'Espagne.

Jours fériés[modifier]

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarque
1er janvier Jour de l'An Año Nuevo Fête de la nouvelle année
6 janvier Épiphanie Epifanía Fête des Rois mages
19 mars Saint Joseph San José Sauf en Andalousie, Îles Baléares, îles Canaries, Communauté valencienne, Catalogne et La Rioja
Jeudi Saint Jueves Santo Sauf en Catalogne et dans la Communauté valencienne
Vendredi Saint Viernes Santo
1er mai Fête du Travail Día del Trabajo
2 mai Deux mai Dos de mayo Soulèvement contre l'occupation française à Madrid (fête qu'à Madrid)
25 juillet Jacques le Majeur Santiago Apóstol Sauf en Andalousie, Aragon, Catalogne, Ceuta, Melilla et Navarre.
15 août Assomption Asunción
12 octobre Jour de l'hispanité Día de la Hispanidad Fête nationale
1er novembre Toussaint Día de Todos los Santos
6 décembre Jour de la Constitution Día de la Constitución
8 décembre Immaculée Conception Inmaculada Concepción
25 décembre Noël Navidad

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Madrid
  • 2 Barcelone
  • 3 Valence
  • 4 Séville
  • 5 Málaga
  • 6 Cordoue
  • 7 Grenade
  • 8 Bilbao
  • 9 Santa Cruz de Tenerife
  • 10 San Sebastián (Donostia)
  • 11 Saragosse
  • 12 Salamanque
  • 13 Saint-Jacques-de-Compostelle

Autres destinations[modifier]

Gibraltar dépendance britannique située au sud de l'Andalousie

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

L'Espagne fait partie de l'espace Schengen. Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine du Nord(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panamá, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

  • Les voyageurs sans visa mentionnés ci-dessus et non membres de l'EEE ou de Suisse ne peuvent pas rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours dans l'espace Schengen dans son ensemble et, en général, ne peuvent pas travailler au cours de leur séjour (bien que certains pays de l'espace Schengen permettent à certaines nationalités de travailler). Le comptage des jours commence une fois que l'on entre dans un des pays de l'espace Schengen et ne revient pas à zéro en quittant un pays Schengen pour un autre.
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande peuvent rester plus de 90 jours, mais sans travailler s'ils n'ont pas de permis de travail, dans certains pays de l'espace Schengen, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Islande, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

Bien entendu, la carte nationale d'identité reste suffisante pour se rendre directement dans les enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla qui sont situées sur le continent africain. La possession d'un passeport en cours de validité ne devient obligatoire qu'en cas de passage par le Maroc.

En avion[modifier]

Il existe des vols directs vers l'Espagne depuis la majorité des villes européennes et des autres capitales du monde. La majorité des grandes compagnies aériennes européennes (c'est-à-dire Iberia, Air France, British Airways, Lufthansa) ainsi que des low Cost (Easy Jet, Vueling autres compagnies lowcost) desservent l'Espagne.

En bateau[modifier]

De nombreuses liaisons maritimes existent pour rejoindre l'Espagne... aucune cependant au départ de la France.

Depuis l'Italie, il est possible d'embarquer à Gênes pour Barcelone et la traversée dure près de 20 heures. Pour les voyageurs provenant du Royaume-Uni, les ports de Porthsmouth et de Plymouth permettent d'arriver au nord de l'Espagne via les ports de Bilbao et de Santander après 24 heures de mini-croisière au large des côtes françaises.

Les voyageurs originaires des pays du Maghreb comme le Maroc peuvent facilement se rendre en Espagne en ferry, le port de Tanger Med est le plus utilisé, car les traversées sont très nombreuses et assez courtes... celui-ci est relié à Algésiras en Andalousie, non loin de Gibraltar. On peut également choisir de passer par les enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla. Les personnes en provenance d'Algérie peuvent embarquer à Ghazaouet ou à Oran pour arriver toujours en Andalousie mais cette fois à Almería... à noter que le port d'Oran est également connecté à celui d'Alicante situé dans la région de Valence.

En train[modifier]

Il existe des trajets directs, notamment entre Paris et Madrid (train Hôtel de nuit) Voiture sur Train entre Algéciras et Barcelonne

En voiture[modifier]

Depuis la France[modifier]

  • Paris : selon votre destination, plusieurs choix sont possibles à savoir l'ensemble A10 - N10 - A63 et passer la frontière après Bayonne si l'on désire par exemple se rendre à Madrid ou en Andalousie où l'on emprunte l'autoroute AP-8 en direction de San Sebastián, suivre le parcours A71 - A75 (gratuite sauf sur le viaduc de Millau...) - A9 si l'on souhaite rejoindre Barcelone et l'ensemble de la côte Méditerranéenne, l'arrivée se fait sur l'autoroute AP-7 près de La Jonquera.
  • Lyon : suivre les autoroutes A7 et prendre l'A9 à Orange qu'il faut suivre jusqu'à la frontière par le Col du Perthus, ceci permettant de gagner par l'autoroute AP-7 les métropoles de Barcelone et Valencia, gare aux embouteillages estivaux ! Pour rejoindre le Pays basque et la Galice, toujours suivre les directions de Toulouse et de Bayonne par les autoroutes A61 et A64 après Narbonne. On entre en Espagne via l'autoroute AP-8 à Irún.
  • Marseille : suivre les autoroutes A55 et A54 jusqu'à Nîmes puis observer les mêmes recommandations qu'en provenance de la Vallée du Rhône selon où vous comptez vous rendre.
  • Toulouse : les autoroutes A64 et A63 via Tarbes et Bayonne seront utiles pour rejoindre la Galice et Madrid et l'entrée sur le territoire se fera par l'autoroute espagnole AP-8 qui dessert toute la côte cantabrique. La côte méditerranéenne peut être ralliée en passant par Narbonne (autoroutes A61 et A9...) puis AP-7 une fois la frontière passée. Les voyageurs moins pressés peuvent suivre la N20 par Foix et passer la frontière entre Bourg-Madame et Puigcerdà par la courte route N-152 d'où il est possible d'emprunter l'axe C-16 en direction de Barcelone. Le tunnel du Puymorens en France et celui du Cadí en Espagne sont à péage mais si vous souhaitez les éviter, il vous faudra franchir des cols supplémentaires... le trajet peut durer jusqu'à 6 heures tout de même !

Attention aux tarifs des autoroutes de Catalogne qui sont plus élevés que ceux pratiqués ailleurs en Europe.

Des nationales relient bien sûr aussi la France à l'Espagne mais il est bon de se renseigner en hiver sur la fermeture des cols. Seul le point de passage à Bourg-Madame par la N20 est en principe toujours déblayé donc jamais fermé. Toutefois, méfiez-vous du Col de Puymorens situé plus au Nord sur la N320 dont la fermeture demeure fréquente de novembre à mars pour cause d'enneigement.

Les habitants des Landes et de la Côte Basque française peuvent rester sur la route N10 qui passe par Saint-Jean-de-Luz et Hendaye pour entrer en Espagne par Irún, l'on rejoint San Sebastián par la route N-I devenue GI-636. Depuis Perpignan, il est possible de gagner Gérone et Barcelone par la N9 puis par la N-II une fois la frontière franchie à la sortie du Perthus, une autre option avec un parcours résolument pittoresque consiste à suivre la N114 via la Côte Vermeille et de passer la frontière entre Cerbère (France...) et Port-Bou (Espagne...) par la N-260 qui permet de rejoindre Figueres et la N-II.

Les voyageurs béarnais peuvent se rendre en Espagne via la route N134 qui passe par le Col du Somport... un tunnel gratuit relie les deux pays et permet de pénétrer directement en Aragon. Ce sont ensuite les routes N-330 et A-23 qui prennent le relais en direction de Huesca et de Saragosse pour rayonner vers la Castille et la côte méditerranéenne. Plus à l'est, une autre route qui est la N125 se détache de l'autoroute A64 près de Saint-Gaudens et rejoint la frontière dans le Val d'Aran à Vielha par la route espagnole N-230 qui mène vers Lérida en Catalogne.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Limitations de vitesse générales.

De rigoureusement vétuste et usant pour les voyageurs de tous rangs, le réseau routier espagnol est devenu l'un des meilleurs d'Europe... si ce n'est au niveau mondial, grâce à des travaux d'envergure entrepris ces cinquante dernière années mais aussi par le biais de subventions conséquentes versées par l'Union Européenne. Ce soutien financier a permis l'ouverture d'innombrables portions de voies rapides gratuites dites autovías qui quadrillent peu à peu le pays et de rocades qui entourent les villes principales, sur parfois plusieurs ceintures comme à Madrid ou maintenant à Séville.

Traverser tout le pays d'une seule traite sans jamais quitter le «grand ruban» ni rencontrer le moindre feu rouge sur son chemin, est devenu aujourd'hui une réalité.

Les routes et les autoroutes sont de bonne qualité et bien entretenues, du moins en ce qui concerne les routes principales. Les pistes en terre appartiennent désormais au passé, mis à part sur des chemins ruraux reliant deux hameaux en montagne et sur quelques rares portions de routes provinciales de l'arrière-pays. La signalisation routière répond aux conventions internationales, les panneaux directionnels sont très proches de ceux existant en France mais les indications bilingues voire en langue locale ont cours dans certaines régions, comme en Catalogne ou au Pays Basque et en Galice.

Deux principaux types de voies existent en Espagne : les «Autopistas» qui sont des autoroutes généralement à péage et les «Autovías» qui sont des voies rapides à usage libre.

Attention car les autoroutes à péage (en Catalogne et dans le Pays Basque en particulier...) pratiquent des tarifs assez élevés au vu des distances parcourues. Mais la bonne nouvelle est que le gouvernement espagnol cesse la reconduction de certaines concessions privées conclues il y a maintenant quelques décennies : des portions d'autoroutes payantes deviennent ainsi totalement gratuites pour tout le monde. Cela est déjà le cas pour l'AP-1 qui dessert Burgos et Miranda de Ebro dont les barrières de péages sont définitivement tombées à l'automne 2018. En Andalousie, l'AP-4 reliant Séville à Cadix connaîtra le même sort en 2019 et une grande partie de l'AP-7 sur la côte méditerranéenne suivra le même chemin, mais par étapes jusqu'en 2021.

Il existe également dans la région de Madrid quelques pimpantes portions d'autoroutes à péage dites Radiales qui rayonnent depuis la capitale vers certaines localités en lointaine banlieue. Bien que pratiques de prime abord, elles ne se révéleront pas d'une grande utilité car d'une part, celles-ci longent des voies rapides pas forcément engorgées et d'autre part, elles ont été construites dans des zones de chantiers de bâtiments dont les travaux ont été stoppés au début de la crise de 2008... vous aurez compris qu'elles restent désespérément vides et onéreuses malgré tout, l'état espagnol a d'ailleurs été dans l'obligation de prendre en charge leur exploitation financièrement catastrophique car certaines sociétés privées les ayant gérées ont tout simplement déposé le bilan, faute de recettes suffisantes.

Des sociétés d'autoroutes françaises proposent depuis quelques années, des badges de télépéage également utilisables sur le réseau à péage espagnol. Renseignez-vous auprès du point de vente le plus proche de chez vous ou bien sur le site internet de chaque société. Pour faire fonctionner ce type de badge au début et à la fin d'une autoroute payante, se diriger dans les voies marquées d'un «T» lumineux placé en haut des barrières de péage. Le «bip» du boîtier valide le paiement et libère le passage, exactement comme en France.

Un nouveau système de classement du réseau routier a été mis en place en 2005, en voici une liste complète des préfixes et des couleurs :

  • Autoroute à péage dite "Autopista" : AP- (bleu) limitées à 120 km/h
  • Autoroute libre dite "Autovía" : A- (bleu) limitées à 120 km/h
  • Autoroute radiale payante : R- (bleu) limitées à 120 km/h desservant exclusivement la banlieue madrilène mais demeurant peu fréquentées
  • Nationale sans séparation de chaussées : N- (rouge) limitées à 90 et parfois 100 km/h (en présence de bande d'arrêt d'urgence...)
  • Routes régionales provinciales ou locales : lettre de la région ou de la province et couleurs de fond variables... il peut également s'agir d'autoroutes libres ou payantes locales

La limitation de vitesse en agglomération est à 50 km/h.

À noter : la législation espagnole impose de disposer de deux triangles de pré-signalisation ainsi que d'un gilet réfléchissant (norme CE) par occupant et de les conserver dans l'habitacle. À défaut de ces équipements au complet ou de leur non-utilisation en cas d'arrêt sur la route, l'amende est de 90 .

Si vous êtes interpellé par les forces de l'ordre en Espagne, ils disposent d'un carnet de traduction en plusieurs langues de l'infraction commise. Si vous n'êtes pas en mesure de payer sur le champ, il est du droit des fonctionnaires de retenir le véhicule jusqu'à paiement de l'amende. Des radars fleurissent sur l'ensemble du réseau routier et en ville, les amendes parviennent désormais aux contrevenants même s'ils sont étrangers... harmonisation européenne oblige. Notez que les radars de vitesse et aux feux rouge sont (presque) toujours signalés à leur approche par des panneaux.

Des embouteillages monstrueux se forment en juillet/août, principalement dû à l'affluence de touristes et au fait que l'Espagne est une zone de transit pour les portugais et les maghrébins qui rentrent au pays. Dans le même chapitre, il arrive que quelques bandes de pirates de la route traînent sur quelques autoroutes payantes ou gratuites, notamment le long des côtes méditerranéennes et aux environs de Madrid. Ce phénomène tend cependant à s'estomper grâce à une surveillance policière accrue ces dernières années. On peut très bien traverser tout le territoire de jour comme de nuit, sans jamais faire la moindre mauvaise rencontre ni même avoir la moindre arrière-pensée.

Le style de conduite des espagnols est à peu près le même qu'en France, c'est-à-dire pas toujours posés et trop souvent pressés. Gare à certains usagers qui ont la fâcheuse habitude de changer de file sans préavis, même autour des barrières de péage. Les conducteurs sont généralement courtois mais peuvent ne pas pardonner vos impairs de conduite, surtout dans les agglomérations les plus importantes.

Gare aux risques d'aquaplaning car l'eau s'évacue très mal sur les chaussées lors de pluies, ne pas hésiter à réduire fortement sa vitesse... même sur autoroute !

Le réseau de stations-service est très répandu le long des grands axes, même sur les routes nationales longeant les autoroutes où l'on peut souvent rencontrer une pompe tous les 10 kilomètres. Les aires de service sont présentes tous les 30 kilomètres environ sur les autoroutes à péage, des restaurants et des hôtels complètent souvent les installations et on peut parfois y trouver un point d'informations touristiques. Les aires implantées le long des "autovías" imposent parfois de sortir de l'axe mais leur niveau d'équipement est similaire aux ensembles sur autoroute. Leur intervalle varie grandement suivant l'axe sur lequel vous circulez, suivez les inscriptions "vía de servicio" ou "zona de servicio" pour les repérer. Sur ces deux types d'axes, la plupart des établissements sont ouverts jour et nuit sans interruption et ils sont même animés durant les heures tardives... faire son plein de carburant et boire un bon café à une heure du matin, c'est tout à fait possible !!!

La quasi-totalité des points de ravitaillement et d'hôtellerie-restauration acceptent le paiement par les cartes bancaires les plus courantes.

En train[modifier]

Réseau ferroviaire espagnol.

En bus[modifier]

Beaucoup d'espagnols utilisent le bus pour les voyages intérieurs, car il est moins cher que le train et presque aussi rapide sur les lignes qui ne sont pas à grande vitesse. Le réseau des lignes de bus est très développé.

En avion[modifier]

La péninsule et les archipels des Baléares et des Canaries disposent d'aéroports permettant les vols intérieurs et internationaux.

En bateau[modifier]

Des liaisons assurent la traversée au départ de Barcelone et Valencia à destination des Îles Baléares ainsi que des traversées au départ de certaines villes andalouses pour Ceuta et Melilla toutes deux situées sur le continent africain. Enfin à Cadix, il est possible aussi de s'embarquer pour les Îles Canaries.

À moto[modifier]

Un moyen de transport habituel pour les autochtones afin de se déplacer librement dans la ville. Louer ou acheter, les scooters et motos ont des emplacements réservés tout comme les voitures! www.cooltra.com (partenaire officiel de l'Office du Tourisme)

À Vélo[modifier]

L'Eurovelo 8 traverse l'Espagne le long de la côte méditerranéenne. Elle part de Cadiz (Cadix), et remonte le long de la côte (Malaga Alicante, Valencia, et Barcelona) avant de remonter vers la frontière française. Toutefois, son tracé reste actuellement très théorique: les aménagements spécifiques sont encore très réduits.

Parler[modifier]

La langue la plus répandue est l'espagnol - castillan (español - castellano).

Mais il faut garder à l'esprit que certaines régions autonomes ont leur propre langue officielle : on parle basque au Pays basque, catalan en Catalogne et dans les îles Baléares, valencien dans la Communauté valencienne, et le galicien en Galice.

Il faut noter qu'il y a aussi des variations de prononciation importantes selon les régions, les Andalous ayant par exemple une prononciation différente du reste de l'Espagne.

Acheter[modifier]

L' Espagne utilise l'euro. C'est l'un des nombreux pays européens qui utilisent cette monnaie commune. Les billets et les pièces en euros ont cours légal dans tout le pays.

Pays qui ont l'euro comme monnaie officielle:

Un euro est divisé en 100 eurocents ou centimes d'euro en abrégé cents ou centimes.

Le symbole officiel de l'euro est €, et son code ISO est EUR. Il n'y a aucun symbole officiel pour les eurocents.

Billets en Euro
Billets
Les billets en euros sont les mêmes dans tous les pays.
Pièces ordinaires
Tous les pays de la zone euro ont émis des pièces avec une face nationale distinctive d'un côté, et une face standard commune de l'autre côté. Les pièces peuvent être utilisées dans tous les pays, quel que soit le pays d'origine de la pièce utilisée, par exemple une pièce d'un euro de Finlande peut être utilisée au Portugal.
Pièces commémoratives de deux euros
Elles ne diffèrent des pièces normales de deux euros que sur leur face « nationale » et circulent librement comme monnaie légale. Chaque pays peut en produire une certaine quantité dans le cadre de leur production de pièces normales. Il existe aussi des pièces commémoratives de deux euros « à l'échelle européenne ». Elles sont produites pour commémorer des événements spéciaux, par exemple l'anniversaire de traités importants.
Retrait d'argent
Les retraits d'argent aux distributeurs de billets sont facturés au même prix qu'un retrait d'argent dans le pays d'origine pour les détenteurs d'une carte de banque d'un compte d'un pays de la zone euro. Les transferts d'argent entre deux comptes sont aussi considérés par les banques comme un transfert entre deux comptes d'un même pays.


De nombreux commerçants acceptent les cartes bancaires internationales (Visa, Mastercard...) et les distributeurs automatiques de billets sont répandus. Attendez-vous à ce qu'on vous demande de présenter une pièce d'identité lors du paiement par carte bancaire, car la plupart du temps vous signez le ticket et vous n'entrez pas votre code (contrairement à la France).

Taux de change EUR actuel
XE.com: CAD CHF GBP USD
OANDA.com: CAD CHF GBP USD
fxtop.com: CAD CHF GBP USD


En Espagne il y a des zones riches (par exemple : Madrid, le Pays basque, la Catalogne, Baléares ...) et des zones plus pauvres (par exemple : l'Andalousie, l'Extrémadure, la Galice ...).

Manger[modifier]

En été, pour s'adapter avec la chaleur, les horaires des repas peuvent être décalés, surtout au sud :

  • repas de mi-journée = 13 h/15 h
  • repas du soir = 20 h/22 h

Voici quelques plats typiques espagnols:

  • Tapas: À l'origine, une tapa (couvercle en espagnol) est une petite assiette de la taille d'une sous-tasse à café, placé sur votre bière ou verre de vin pour éviter que les mouches n'aillent dedans.Et tout ça pour cause de grande chaleur, l'Espagne n'ayant eu que très tard la climatisation.Par la suite, les restaurateurs décidèrent de mettre dans cette assiette des chips, olives...à picorer. En évoluant, cela s'est transformé en petit plat cuisiné ou tranche de pain avec garniture. Aujourd'hui, on désigne sous ce terme toutes sortes d'entrées et de plats servis dans les bistrots en petite quantité et à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. À noter que les tapas sont servis gratuitement avec toute boisson commandée dans la plupart des bars de Grenade et de Leon.
  • Pinchos: Le pincho est historiquement un tapa piqué d'un cure-dent, mais on en trouve de toute sorte (tranche de pain garnie, omelette, ...) ce qui permet de les picorer facilement dans l'assiette, d'origine du Pays basque espagnol ils sont souvent copieux.
  • La paella est originaire de la région de Valence. Elle peut être contenir de la viande, des fruits de mer (paella de mariscos), ou les deux (paella mixta). Mais chaque région possède une spécialité de riz.
  • Turron: C'est une sorte de nougat à base d'amandes, de jaune d'œuf et de miel à l'apparence marron clair et très appétissant. Il en existe plusieurs variétés dont le plus connu est le turron blando ou turron de Jijona (village situé au Nord d'Alicante dont est originaire cette spécialité).
  • Restaurants d'Espagne inscrits au Guide Michelin Logo indiquant un lien vers le site web

Boissons[modifier]

La sangria est une boisson a base de vin rouge, jus de citron (kas, fanta etc..) et fruits coupés.

Le calimocho est un mélange de coca cola et de vin rouge..

Les Chupitos: ce sont des petits verres d'alcool, ce peut être de la liqueur (kiwi, turron, cerise...) ou bien des mélanges (vodka/citron, vodka/pêche...) appelé communément des shoots. Ils se boivent dans des bars normaux ou spécialisés appelés chupeteria! Ils peuvent couter entre 0,50cts et 1,2  selon les chupitos et les bars (A Barcelone, compter un peu plus! → 1.80 a la Xupiteria du port).

Comme la France, l'Espagne a depuis longtemps adopté un système d'appellations afin de garantir la qualité et de protéger les viticulteurs et leur marché tels que les vins de Navarre, Rioja, Duero et Majorque

L'Espagne a été divisée en 18 régions de productions, ce sont simplement des limites géographiques. Les vins produits dans ces régions ont droit à l'appellation Vino de la tierra, équivalent au vin de pays ou à la simple appellation "vino de mesa" (vin de table) s'ils sont de qualité inférieure. En Galice, n'hésitez pas à découvrir La Ceimada ! cela fait chasser les sorcières maléfiques ! ...cette région en effet a encore des croyances étonnantes. Là bas, c'est la Bretagne des légendes, mais avec 6 à 8 degrés de plus.

Se loger[modifier]

  • Auberges de Jeunesse en Espagne Logo indiquant un lien vers le site web

Apprendre[modifier]

  • Le Musée de la Danse Flamenco à Séville est considéré la source officielle de l'art de flamenco, typique d'Andalousie et d'Espagne. Situé au cœur du quartier historique "Santa Cruz", il offre 1.500 metres carrés d'information sur cet art en utilisant des écrans tactiles, de la musique et de l'odeur d'ambiance et des objets célèbres pour intéresser toute la famille! Ouvert chaque jour de h - 19 h. www.museoflamenco.com tél: 00.34.954.34.03.11
  • Pour étudier l'espagnol il y a plusieurs écoles de langues dans chaque grande ville qui offre des cours intensifs, des activités culturelles et des options du logement chez des familles d'accueil (p. ex. Babylon Idiomas).

Travailler[modifier]

  • Une association de Haute Savoie, le Club TELI propose également des informations utiles et des offres d'emploi, de stages, au pair pour l'Espagne.

Communiquer[modifier]

Les cybercafés sont nombreux et bien équipés dans toutes les localités moyennes à grandes. On trouvera donc sans mal un endroit où se connecter. Il faut cependant tenir compte des horaires espagnols. Les cybercafés ouvrent plutôt tard dans la matinée, mais ferment également tard le soir. Liste des Hotspot en Espagne

Roaming européen[modifier]

Depuis le 15 juin 2017, le "roaming européen" a été introduit. Il permet à tous les détenteurs de cartes SIM appartenant à l'un des pays européens membres de maintenir les mêmes conditions tarifaires que dans le pays d'origine.

Les appels téléphoniques et la navigation sur Internet sont valables sans surcoût dans tous les pays européens, sauf autorisation des autorités nationales (généralement des opérateurs mineurs) ou un dépassement d'un seuil de Gbit données qui augmente d'année en année. Pour utiliser ce service, activez simplement l'option d'itinérance sur votre téléphone mobile.

Les pays participants sont ceux de l'Union européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie , Irlande , Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède), ceux de l'Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège) et de certains territoires d'outre-mer (Açores, Canaries, Gibraltar, Guadeloupe, Guyane, Madère, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Martin).

Gérer le quotidien[modifier]

Santé[modifier]

Il est à noter que les mal-voyants seront très à l'aise en Espagne, en effet ce handicap a été pris en compte très tôt dans ce pays. Une loterie leur est même spécialement consacrée afin de leur assurer un moyen de subsistance, il est courant de voir le long des rues des mal-voyants vendre des billets de la loterie ONCE.

Citoyens européens[modifier]

Exemple de carte européenne d'assurance maladie

Les citoyens de l'Union européenne (UE), qui tombent malade inopinément pendant un séjour temporaire, les études ou un séjour professionnel, ont droit aux mêmes soins médicaux que dans leur pays de résidence. Il est toujours utile de prendre avec soi la Carte européenne d'assurance maladie (CEAM) qui constitue la preuve matérielle de votre assurance dans un pays de l'UE. Cependant, si vous n'avez pas la carte avec vous ou si vous ne pouvez pas l'utiliser (comme dans les cas d'assistance privée), vous avez toujours droit à être soigné, mais vous êtes obligé de payer les frais sur place, par la suite vous demanderez le remboursement à votre retour.

Les pays dans lesquels la couverture santé est fournie sont tous ceux qui sont membres de l'Union européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie , Irlande , Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède), ceux de l'Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège), la Suisse et les territoires d'outre-mer membre de l'Union européenne (Açores, Canaries, Gibraltar, Guadeloupe, Guyane, Madère, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Martin).

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 112
Police : 091 police nationale; pour la police urbaine composez le 092
Ambulance : 061
Pompier : 080
  • Dans les grandes villes, il est fortement recommandé de ne laisser à vue aucun objet dans le véhicule; même sur une avenue de Barcelone très fréquentée, il peut arriver qu'une personne mal intentionnée casse une vitre pour y voler ne serait-ce qu'un livre ou un paquet de cigarettes. D'ailleurs, mieux vaut garer son véhicule dans un parking gardé de jour comme de nuit.
  • Faire attention aux vols très fréquents dans les aéroports, en particulier: Barcelone et Madrid.
  • À Barcelone, ne rien laisser du tout en vue ! ni dans sa voiture, ni sur soi... les pickpockets de cette ville sont peut-être les plus efficaces de toute la Terre. Incrédules, asseyez-vous sur une chaise sur la Rambla et observez !

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Logo représentant le drapeaux du pays Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeaux du pays Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeaux du pays France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeaux du pays Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Respecter[modifier]

La question basque est très épineuse dans toute la péninsule. Ce n'est pas réellement un tabou mais évitez d'aborder le sujet avec une personne que vous connaissez mal si vous n'êtes pas un adepte des discussions interminables.

De même, il faut respecter les langues régionales, en particulier le catalan. Si le castillan prime sur toutes les langues régionales, la Catalogne préfère qu'on utilise sa langue plutôt que la langue nationale. Il faut donc éviter le chauvinisme ou la concentration extrême sur le castillan : élargissez vos horizons linguistiques !

Fuseaux horaires[modifier]

Fuseaux horaires en hivers en Espagne

L'Espagne continentale ainsi que les Baléares et Ceuta et Melilla utilisent l'heure d'Europe centrale UTC+1 en hivers et UTC+2 en été. Les Canaries utilisent l'heure du Royaume-Uni UTC+0 en hivers et UTC+1 en été.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Péninsule Ibérique
Destinations situées dans la région