Télécharger le fichier GPX de cet article
-34-64Map mag.png

Argentine

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Argentine
​((es) Argentina)
Ushuaia.jpg
Drapeau
Flag of Argentina.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Autres langues
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

L'Argentine, en forme longue République argentine est un pays d'Amérique du Sud, frontalier du Chili à l'ouest, de la Bolivie au nord-ouest, du Paraguay au nord, du Brésil au nord-est et de l'Uruguay à l'est.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Climat[modifier]

Située dans l'hémisphère Sud, l'Argentine a des saisons australes, inversées par rapport à l'Europe. Compte tenu de sa superficie, de son étendue allant du tropique du Capricorne jusqu'à l'océan Austral et de sa diversité topographique, l'Argentine présente une grande variété de climats.

La région de Buenos Aires et la Pampa environnante possèdent un climat subtropical humide (hiver doux, été chaud, humidité élevée toute l'année). Le climat de la Mésopotamie est semi-tropical, chaud et humide. L'Argentine du Nord-Ouest, le Gran Chaco et la région de Cuyo, plus désertiques, présentent un climat aride, semi-désertique. Soumise aux courants océaniques, la Patagonie est soumise à des conditions climatiques plus froides, surtout au sud et dans les montagnes. La Terre de Feu présente des conditions climatiques sub-antarctiques (entre tempéré et polaire).

Histoire[modifier]

Population[modifier]

Fêtes et jours fériés[modifier]

Régions[modifier]

Villes[modifier]

Salta est dite « la linda » (la belle) qui est certainement la ville Argentine la plus coloniale et la plus andine.

Autres destinations[modifier]

Vallées Calchaquies. Ces vallées sont considérées comme un des sites les plus notables et les plus beaux d'Argentine.
  • Chutes d'Iguazú -- spectaculaires chutes d'eau à la frontière entre l'Argentine et le Brésil
  • Parc provincial du Moconá -- superbes chutes parallèles au fleuve Uruguay
  • Bariloche et la région des Lacs -- route des 7 lacs jusqu'à San Martin de los Andes
  • Parc national Los Glaciares
  • Péninsule Valdés -- lieu d'observation de baleines franches, orques, éléphants de mer, loups de mer, pingouins
  • Parc national de la Terre de Feu
  • Puente del Inca
  • Esteros del Iberá
  • Ville abandonnée d'Epecuén
  • Quebradas de las Conchas, de las Flechas y de Humahuaca
  • Laguna de Pozuelos
  • Salinas Grandes
  • Glacier Perito Moreno

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

  •      Argentine
  •      Carte d'identité nationale
  •      Exemption de visa
  •      Exemption de visa après payement d'une taxe de réciprocité
  •      Visa requis

En avion[modifier]

L'aéroport international de Buenos Aires se nomme Ministro Pistarini, plus souvent appelé Ezeiza (EZE). Il se trouve en banlieue de la capitale, dans la ville d'Ezeiza, à 22 km de la ville de Buenos Aires. Compter 45 minutes à h pour s'y rendre par l'autoroute. Il y a des vols de Paris (CDG) à Buenos Aires (EZE), directs avec Air France ou Aerolineas Argentinas, ou avec escales en passant par l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne ou les États-Unis selon les compagnies. Pour rejoindre la capitale depuis l'aéroport, il existe des taxis officiels ou un bus qui rejoint le quartier portègne de Retiro. La majorité des vols nationaux et beaucoup de vols régionaux (Chili, Brésil, Uruguay notamment) partent de l'aéroport Jorge Newberry (plus souvent appelé Aeroparque), situé dans le quartier de Palermo, en plein cœur de la capitale.

En voiture[modifier]

Si vous venez avec votre propre véhicule (tour du monde routier par exemple...) n'oubliez pas de contracter une assurance à la frontière. Attention si vous possédez un véhicule européen, les pièces de rechange ne sont pas toujours disponibles en Argentine, notamment suite aux restrictions importantes sur les importations depuis 2010. Se munir également du carnet de passage en douane : le demander au loueur du moment de la remise du véhicule. Pour conduire en Argentine il vous faut un permis international, à demander à la Préfecture avant de partir.

Il est possible de louer un véhicule dès 21 ans (parfois 25...). En ce qui concerne la location de voiture il est meilleurs marché de louer depuis la France. Auto Escape est à ma connaissance le seul loueur à proposer des assurances étendues, incluant les rachats de franchises, vols, dommages corporels etc.. Les loueurs locaux proposent des assurances très limitatives, bien lire les contrats.

  • Auto Escape Logo indiquant un lien vers le site web 137 rue Jacquard, 84120 PERTUIS, Logo indiquant un numéro de téléphone 0899 87 65 00(1, 34  + 0, 34  /min, fax : +33 4 90 09 51 87—  Auto Escape négocie les meilleurs tarifs auprès des loueurs internationaux

Des fouilles de véhicule et de personnes peuvent avoir lieu lors d'un simple changement de province à une autre, ainsi que le paiement d'une taxe pour un contrôle sanitaire.

Les cartes argentines indiquent souvent, outre la taille de la route, le type de revêtement, car une bonne partie du réseau n'est pas asphalté. Dans ce pays on ne raisonne pas en kilomètre, mais en temps, les argentins vous diront "telle ville est à h 30 de telle autre".
Je vous recommande le Super Atlas Argentina Zagier & Urruty Publications, des cartes routières, plans de villes, indispensable pour voyager en Argentine - ISBN : 9781879568884 -
Il est toutefois difficile de se procurer une carte d'Argentine précise en Europe, essayez dans une librairie spécialisée dans les voyages.

Circuler[modifier]

Il y a de nombreux taxis et un service de "remis".

En avion[modifier]

Il y a deux compagnies principales pour voyager en Argentine, LAN Argentina (qui appartient au groupe chilo-brésilien LATAM) et la compagnie nationale Aerolineas Argentinas (et Austral qui appartiennent à Aerolineas). Les deux compagnies jouissent d'une bonne réputation. Attention : il existe une double tarification, l'une pour les résidents et l'autre pour les étrangers. Si vous faites une recherche de prix sur internet, précisez bien votre lieu de résidence (Argentine ou autre).

En train[modifier]

Le métro et les lignes de train urbains sont efficaces et rapides. Les chemins de fer ne sont pas bons en dehors de Buenos Aires et il est conseillé de voyager en bus (service exceptionnel) ou en avion.

En voiture[modifier]

limitations de vitesse.

Les argentins ne conduisent pas mais pilotent (manejar). Le code de la route n'est pas vraiment respecté (la priorité à droite notamment, au carrefour celui qui est le plus engagé passe). Il l'est peu dans la capitale, encore moins quand on sort des villes. Si vous conduisez en ville, attention aux taxis et aux bus, ce sont les plus grands dangers (vitesse et non respect des règles).

Il existe des services de location de voiture à l'aéroport ou au centre ville de Buenos Aires .

Limitations de vitesse :

  • Ville : 50 km/h
  • Route : 90 km/h
  • Autoroute : 130 km/h

Hors agglomération, les véhicules avec remorque ne peuvent dépasser 80 km/h et les camping-cars sont eux limités sur ces mêmes voies à 90 km/h et 100 km/h sur autoroute.

En bus (ómnibus)[modifier]

Le réseau des bus en Argentine est très développé. Les bus vont dans toutes les villes du pays avec des départs tout les jours. De plus, les bus sont relativement confortable, avec des bus-couchette (cama ou semi-cama) avec plateau repas. C'est le moyen de locomotion le plus rentable en Argentine et la plupart des longs trajet peuvent se faire de nuit. Attention toutefois, les prix des bus ayant augmenté il convient de comparer les prix avec l'avion, il existe parfois de faibles différences.

Les bus de ville sont également très présents ; à Buenos Aires il faut un certain temps pour s'habituer au réseau, assez complexe. Néanmoins ceux-ci fonctionnent 24h / 24 et desservent capitale et périphérie pour un prix modique (autour de 50 centimes d'euros).

Parler[modifier]

La langue officielle est l'espagnol. L'accent n'est pas forcément aisé à comprendre, notamment à Buenos Aires où l'on parle le lunfardo, l'argot teinté d'italien. Il est fortement conseillé d'apprendre un peu d'espagnol plutôt que de tenter de parler anglais, même si dans les endroits touristiques l'anglais est assez répandu, il n'est pas forcément bien perçu! L'espagnol est relativement simple pour un francophone, alors n'hésitez pas, l'accueil qui vous sera réservé sera sans commune mesure! L'italien est aussi bien compris. De plus, l'espagnol parlé dans la province de Buenos Aires et ses alentours est l'espagnol rioplatense - du Río de La Plata - et diffère de l'espagnol "traditionnel", appelé gallego, principalement sur certains points:

  • le "y" et le "ll" sont prononcés "j" sauf si le "y" est suivi d'une consonne (ex. yo se prononce jo, allá se prononce aja...),
  • la deuxième personne du singulier est "vos", le "tu" étant considéré comme bien plus formel,
  • la conjugaison pour la deuxième personne du singulier change également: ainsi "vos preferís" remplace "tu prefieres", "vos tenés" remplace "tu tienes" ou encore "vos sos" remplace "tu eres",
  • la deuxième personne du pluriel "vosotros" n'est pas utilisée et est remplacée par la troisième personne du pluriel "ustedes": pour s'adresser à un groupe de personnes que vous tutoyez, il faudra ainsi dire "ustedes hablan" au lieu de "vosotros hablaís" ou encore "ustedes dicen" au lieu de "vosotros decís".

Acheter[modifier]

Monnaie[modifier]

La monnaie utilisée en Argentine est le peso argentin (ARS).

Taux de change ARS actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD BRL
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD BRL
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD BRL
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD BRL
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD BRL

Manger[modifier]

On mange très bien en Argentine: les bœufs élevés dans la pampa donnent l'une des meilleures viandes du monde, et la forte immigration espagnole, italienne et dans une moindre mesure française, juive et arménienne, a produit une culture culinaire fine et sophistiquée. Traditionnellement, elle est le plus appréciée à la "parrilla": lors d'un asado, les braises sont préparées à partir de bois ou de charbon de bois puis ensuite placées petit à petit sous une grille - la parilla - sur laquelle est placée la viande. L'"asador" se charge de maintenir la température adéquate en renouvelant l'apport de braises et/ou en ajustant la distance séparant la grille des braises. Les types comme les coupes de viande préparées dépendent bien sûr des goûts de chacun mais peuvent en général être divisés en 3 catégories:

  • les "morcillas", boudins souvent préparés avec des oignons, et les "chorizos", saucisses de porc en général mangées en "entrée" dans du pain pour former le traditionnel "choripan".
  • les "achurras", abats regroupant les "chinchulines" (tripes), les "mollejas" (assimilables aux ris de veau) ou encore les "riñones" (rognons).
  • les différentes coupes de viande: "vacío", "tapa de asado", "matambre", "bife", "bife de chorizo", "ojo de bife", "costillas", "peceto", "cola de cuadril", ... pour les viandes de boeuf et "matambre", "bondiola", ... pour les viandes de porc.

Elles sont souvent accompagnées de salades diverses et/ou de légumes eux-aussi cuits à la parrilla (poivrons, pommes de terre, oignons, patates douces, ...).

Pour des raisons évidentes de tradition de pénibilité à pouvoir conserver la viande, il est très difficile d'obtenir dans les restaurants une cuisson de la viande rouge "à la française", c'est-à-dire "bleu" ou même "saignant" sauf à la demander "vuelta-vuelta" ce qui trahira en général votre nationalité française. Pour cette même raison, il est extrêmement peu courant, voire impossible, de trouver sur les cartes des restaurants des viandes préparées en mode "tartare" comme de ne pas provoquer une grimace de désapprobation incrédule à l'explication de l'élaboration de ce plat.

Les empanadas comme les milanesas sont une institution en Argentine, au même titre que la viande, le maté ou le dulce de leche, et sont proposées dans tous les restaurants ou fabriques de sandwiches. Les empanadas sont des petits chaussons farcis de différents types de fromage, à la viande de bœuf (spécialité du Nordeste → San Miguel de Tucuman), aux légumes, au poulet, d'"humita", aux oignons, de jambon-fromage, de poitrine fumée, ... Les milanesas sont des escalopes de bœuf ou de poulet panées, recouvertes ou non de fromage et de sauce tomate, en version "napolitana". Le fameux dulce de leche (confiture de lait) est omniprésent: dans les yaourts, gâteaux, biscuits ou encore dans les "facturas", les traditionnelles viennoiseries argentines.

De plus, les multiples influences internationales (liées aux vagues d'immigrations) ont fait de l'Argentine, et particulièrement Buenos Aires, un lieu privilégié pour le palais. De la nouvelle mode de cuisine "moléculaire", à la cuisine Péruvienne New-age, les très nombreux restaurants sauront combler vos désirs et satisfaire vos envies, que vous souhaitiez vous encanailler dans un quartier suranné et décadent tel le San-Telmo du Café San-Juan, que vous cherchiez une table favorisant l'intimité comme celles offertes par le restaurant "Chez nous" de la rue Montevideo de la Recoleta, ou que votre goût vous porte plutôt à partager une ambiance lounge comme les restaurants de Palermo, tels que "Cluny", "Isabelle" ou "Thymus", savent en créer.

En savoir plus sur la cuisine et la gastronomie argentine.

Boire[modifier]

Vous rencontrerez de nombreuses personnes avec un termos à la main. Les argentins comme les uruguayens sont réputés pour boire sans arrêt du maté, venant de yerba maté, plante locale que l'on cultive exclusivement dans le Sud de la province de Missiones et dans le Nord de la province de Corrientes. Il faut mettre l'herbe au fond d'un maté - récipient traditionnellement fait à partir d'une calebasse mais qui peut aussi être de différents bois, de métal, verre, silicone, ... - après y avoir placé la "bombilla" - sorte de paille en bois ou acier équipée d'un filtre - et verser de l'eau chaude (80 °C, plus chaude elle brûlera l'herbe, décuplant son amertume). Une personne est en général en charge de verser l'eau après chaque personne ayant bu et de faire circuler le maté dans le groupe. Une fois jugée "délavée", l'herbe est changée. S'il se boit très souvent tel quel, il est possible d'ajouter du sucre afin de rendre la boisson moins amère. Ceci peut être fait directement sur l'herbe ou dans le thermos. Le maté est reconnu pour ses vertus énergisantes et l'herbe contient de la matéine aux vertus similaires à la théine et la caféine bien que considérée comme plus stimulante que celles-ci. D'autres liquides peuvent se substituer à l'eau chaude:

  • le "téréré" est la version estivale du maté et est servi avec du jus de fruit. Des glaçons peuvent être ajoutés dans le thermos mais aussi directement sur l'herbe.
  • pour un maté encore plus énergisant, il peut être aussi servi avec du café.
  • le "maté cocido" se boit comme du thé: le sachet de maté est laissé en infusion dans une tasse de lait.

De très nombreuses marques sont présentes dans tous les supermarchés et épiceries et proposent de la yerba avec "palo" ou sans, c'est-à-dire avec les tiges séchées et coupées accompagnant les feuilles ou sans. En Argentine, il est souvent bu avec "palo" alors qu'il est plus commun de le voir sans en Uruguay.

Le vin rouge argentin fait partie des meilleurs du monde. De nombreux œnologues français, tel Michel Rolland travaillent dans de grandes propriétés, et comptent même pour certains dans le tour de table des propriétaires. Il est possible de visiter de nombreux domaines dans les régions à vignobles: Mendoza, San Juan, Cafayate, ... Certains cépages d'origine Européenne se sont particulièrement bien adaptées à l'Argentine: Torrontes (blanc, moelleux), Tannat (TRES tannique) originaire du Sud-ouest Français (Madiran) ... Essayez surtout le Malbec, qui, bien loin de sa région originelle de Cahors, est devenu emblématique de la grande concentration et de la richesse aromatique du vin Argentin.

Depuis quelques années a explosé la consommation de Fernet-Branca (boisson amère d'origine italienne) dans la région de Córdoba, puis dans tout le pays. Mélangé à du Cola, se buvant très frais, c'est un régal. Attention à l'addiction. Comme pour le maté (même si les deux boissons n'ont pas grand chose à voir!), il faut en général plusieurs essais pour commencer à apprécier le goût amer et étrange du Fernet/Cola.

Le Terma est une boisson à base d'herbes provenant des différentes régions géographiques argentines. Il est bu frais coupé à l'eau gazeuse ou à l'eau plate.

Le "submarino" est une sorte de chocolat chaud: une barre de chocolat est plongée dans du lait chaud et se délite en fines particules.

La bière est très consommée dans le pays mais les importations sont relativement limitées. Cependant, la confection de bière artisanale connaît un essort sans précédent dans tout le pays et est encouragée par l'organisation de nombreux évènements y étant associés. La bière blonde est la plus commune mais la noire/stout et la rouge/ambrée sont très communes également. En revanche, la bière blanche commence à peine à faire son apparition grâce à une importation au compte-gouttes.

Se loger[modifier]

Il est facile de trouver un logement à bas coût en Argentine. Dans toutes les villes, il y a des chambres chez l'habitant.


Apprendre[modifier]

La UBA (Université de Buenos Aires) est une faculté mondialement reconnue. Pour étudier l'espagnol il y a plusieurs écoles de langues à Buenos Aires qui offre des cours intensifs, des activités culturelles et des options du logement chez des familles d'accueil.

Travailler[modifier]

L'Argentine a mis en place récemment un Permis Vacances Travail (PVT) d'un an pour les français souhaitant se rendre en Argentine. Plus d'informations

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 911 dispatcher pour les services d'urgence seulement pour les villes de Buenos Aires, Santa Fe, Rosario, Salta et la province de Buenos Aires.
Police : 101
Ambulance : 107
Pompier : 100
Defense Civile : 103
Prefecture Navale : 106

L'Argentine est un pays assez sûr, car avec le Chili c'est un pays qui a traditionnellement eu une classe moyenne importante (au contraire d'autres pays d'Amérique du Sud où de plus fortes disparités ont créé davantage de tensions et d'insécurité).

À Buenos Aires, éviter les quartiers populaires si on ne sait pas où on va. À La Boca, restez sur le caminito (les 3 rues touristiques). Enfin, prudence dans le quartier de Retiro autour de la gare routière, la plus grande villa miseria (bidonville argentin) est toute proche. Comme partout il y a moins d'insécurité à la campagne que dans les villes.

Tout de même: faire attention aux pick pockets dans les grandes villes !

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Respecter[modifier]

Évitez de parler de l'Angleterre ou la Grande-Bretagne et les îles Malouines (Las Islas Malvinas), y compris la guerre des Malouines et des différents, ainsi que se référant à l'archipel, avec son nom anglais. Ce sont des sujets très sensibles à de nombreux Argentins et peut causer une réaction forte et une situation désagréable pour vous.

Évitez de porter des symboles anglais et britanniques pour les raisons mentionnées ci-dessus. Les drapeaux anglais et britanniques ainsi ainsi que des symboles de l'équipe nationale de football de l'Angleterre (qui sont des rivaux de l'équipe nationale de football de l'Argentine pendant la Coupe du Monde) doivent absolument être évités. Bien qu'aucune agression sur les personnes qui les portent ait été rapportée, les gens pourraient être très en colère à leur sujet et vous êtes très susceptible de recevoir l'air très glacée et le traitement de la population.

Évitez également de parler des années Perón et aussi sur la politique, la junte militaire et la religion en général. Ce sont des sujets très sensibles pour de nombreux Argentins et qui peuvent provoquer une forte réaction.

Éviter de comparer l'Argentine avec ses voisins du Brésil et le Chili, car ils sont considérés comme des rivaux en particulier dans le domaine économique.

Communiquer[modifier]

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Cône Sud
Destinations situées dans la région