Télécharger le fichier GPX de cet article
5219Map mag.png

Pologne

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > Europe centrale > Pologne
Aller à : navigation, rechercher

Pologne
​((pl) Polska)
Krakau Markt.jpg
Flag of Poland.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site touristique

La Pologne est un pays d'Europe centrale.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

La Pologne est située en Europe centrale. Elle est frontalière de l'Allemagne, de la République tchèque, de la Biélorussie, de la Slovaquie, de la Lituanie, de l'Ukraine et de la région de Kaliningrad de la Russie.

Histoire[modifier]

Climat[modifier]

le climat de la Pologne est continental cela signifie que l'été est chaud (environ 28°) et que l'hiver est très froid (environ -15°) mais suite au dérèglement climatique les hiver sont moins rude est les été plus chaud.

Régions[modifier]

Régions de Pologne
Pologne centrale (Łódź (województwo łódzkie), Mazovie (województwo mazowieckie))
Pologne orientale (Lublin (województwo lubelskie), Basses-Carpates (województwo podkarpackie), Voïvodie de Sainte-Croix (województwo świętokrzyskie), Podlachie)
Pologne méridionale (Petite-Pologne (województwo małopolskie), Silésie (województwo śląskie))
Pologne du Nord-Ouest (Lubusz (województwo lubuskie), Grande-Pologne (województwo wielkopolskie), Poméranie Occidentale (województwo zachodniopomorskie))
Pologne du Sud-Ouest (Basse-Silésie (województwo dolnośląskie), Opole (województwo opolskie))
Pologne septentrionale (Cujavie-Poméranie (województwo kujawsko-pomorskie), Poméranie (województwo pomorskie), Varmie-Mazurie)

Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

kochanowskiego

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Voir aussi: Voyager dans l'espace Schengen

La Pologne fait partie de l'espace Schengen. Les citoyens de la Suisse et de l'Espace économique européen qui comprend l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont seulement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Ils n'ont besoin d'aucun visa pour rentrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent.

Remarques

(1) Les ressortissants de ces pays ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter de voyages sans visa.

(2) Les ressortissants serbes ayant un passeport délivré par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec passeport serbe) ont besoin d'un visa.

(3) les ressortissants de Taïwan ont besoin que le numéro de leur carte d'identité (une lettre suivie de neuf chiffes) soit stipulé dans leur passeport pour profiter de voyages sans visa.

Les ressortissants des pays suivants n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'espace Schengen: Albanie(1), Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine(1), Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Macédoine(1), Malaisie, Maurice, Mexique, Moldavie(1), Monaco, Monténégro(1), Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Panama, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Samoa, Saint-Marin, Serbie(1,2), Seychelles, Singapour, Taïwan(3) (République de Chine), Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Cité du Vatican, Venezuela ainsi que les titulaires d'un passeport de Hong Kong SAR, de Macao SAR et tous les ressortissants britanniques (y compris ceux qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne).

  • Les voyageurs sans visa mentionnés ci-dessus et non membres de l'EEE ou de Suisse ne peuvent pas rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours dans l'espace Schengen dans son ensemble et, en général, ne peuvent pas travailler au cours de leur séjour (bien que certains pays de l'espace Schengen permettent à certaines nationalités de travailler). Le comptage des jours commence une fois que l'on entre dans un des pays de l'espace Schengen et ne revient pas à zéro en quittant un pays Schengen pour un autre.
  • Les citoyens de Nouvelle-Zélande peuvent rester plus de 90 jours, mais sans travailler s'ils n'ont pas de permis de travail, dans certains pays de l'espace Schengen, à savoir l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Islande, la Norvège, le Portugal, la Suède et la Suisse

Si vous n'êtes pas un ressortissant de l'EEE ou de Suisse, même si vous êtes dispensés de visa, sauf si vous êtes Andorran, Monégasque, Saint-Marinais ou Vatican, assurez-vous que votre passeport est estampillé à la fois lorsque vous entrez et vous quittez l'espace Schengen. Sans un cachet d'entrée, vous pouvez être traité comme ayant dépassé la durée de votre séjour lorsque vous essayez de quitter l'espace Schengen. Sans un cachet de sortie, on peut vous refuser l'entrée, la prochaine fois que vous cherchez à entrer dans la zone Schengen car vous pouvez être supposé avoir dépassé la durée autorisée lors de votre visite précédente. Si vous ne pouvez pas obtenir un cachet dans le passeport, conservez des documents tels que cartes d'embarquement, billets de transport, etc. qui peuvent aider à convaincre le personnel de contrôle frontalier que vous avez séjourné dans l'espace Schengen légalement.

En autocar[modifier]

Le voyage de Strasbourg à Cracovie dure par exemple une vingtaine d'heures.

  • PEKAES de Eurolines (de: A, BY, B, HR, CZ, DK, GB, EST, F, D, GR, NL, I, LV, LT, N, RUS, E, S, CH, UA), Tel: 0048 22 6269352, 0048 22 6522321
  • Orbis (de: B, BG, F, GR, E, NL, D, CH, GB), 0048 22 6227356, 0048 22 5001500, 0048 22 5001550
  • Polka Service (de: F), 0048 22 8275050
  • Gullivers (de: D), Tel. aus Deutschland 0 30 31102110, Intl 0080048554837
  • Visitor (de London)
  • PPKS Warszawa 0048 22 7208383 (de: BG, D, LT, S, UA)
  • Copernic

En avion[modifier]

Cite IATA ICAO Passagers traffic Web
Varsovie WAW EPWA 6.085.111 108.245 [1]
Cracovie KRK EPKK 841.123 26.171 [2]
Katowice KTW EPKT 622.612 13.803 [3]
Gdańsk GDN EPGD 464.656 16.286 [4]
Poznań POZ EPPO 380.676 16.405 [5]
Wrocław WRO EPWR 363.244 18.509 [6]
Szczecin SZZ EPSC 95.833 7.981 [7]
Rzeszów RZE EPRZ 71.930 8.402 [8]
Bydgoszcz BZG EPBY 26.112 3.904 [9]
Łódź LCJ EPLL 6.269 1.783 [10]
Zielona Góra IEG EPZG 4.312 936 [11]
Szczytno SZY EPSY 486 346 [12]

En bateau[modifier]

En train[modifier]

PKP (Polskie Koleje Państwowe)

En voiture[modifier]

Le point de passage occidental le plus connu est celui qui arrive de Berlin en quittant l'Allemagne par Frankfurt/Oder sur l'A12 et Słubice en entrant en Pologne par la route n°2. À certaines heures, des files peuvent se former, surtout pour les camions.

Autre point de passage aisé, Pomellen, est situé plus au nord, en face de Szczecin par la route n°10. C'est un bon plan pour rejoindre Gdańsk.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Le réseau de transport aérien est excellent. Recommandé pendant les mois d'hiver. La flotte intérieure (LOT) est moderne. En hiver, les aéroports de province sont souvent fermés à cause du brouillard.

En train[modifier]

Lignes EIP, EIC and EC en Pologne (2015)
Lignes IC et EC en Pologne (2007)

Le train est assez lent en Pologne. Si vous decidez de prendre le train, il faut acheter un billet de train pour le voyage et une réservation d'une place.

Les grandes lignes sont néanmoins correctement desservies : d'une ville de province à Varsovie, on peut quand même circuler assez rapidement (h 20 pour 200 km, arrêts intermédiaires compris). Pour commander vos billets, munissez-vous d'une liste de questions (origine, destination, prix, horaires) dont les éléments clés sont traduits en polonais. La gare peut vous délivrer des horaires personnalisés imprimés. Le train est bon marché par rapport à chez nous, et il y a des réductions pour enfants. Certes ce n'est pas le TGV, mais c'est bien entretenu, propre et bien organisé.

En autobus[modifier]

Le réseau de la communication routière en Pologne est beaucoup plus développé qu'en France. Chaque ville possède sa gare routière et il est assez facile de voyager en car entre de grandes villes et à la campagne. On peut acheter les tickets auprès de conducteurs et à la caisse. Les tickets ne sont pas chers.

En voiture[modifier]

Limitations de vitesse générales.
Réseau autoroutie; vert: ouvert à la circulation; rouge: en construction.

Le réseau routier polonais n'a pas bonne presse. En effet, les axes principaux sont empruntés par les poids lourds, et par conséquent la chaussée est fortement endommagés sur les portions qui ne sont pas encore rénovées (nids de poule). Il existe peu d'autoroutes pour l'instant. La majorité de votre trajet en voiture sera réalisé sur des routes nationales limitées à 90 km/h. Rouler sur le réseau routier polonais ne relève pourtant pas de l'impossible. Bien sûr, le voyage est moins confortable que sur les autoroutes occidentales, mais si vous restez prudent (pendant les dépassements par exemple et que vous respectez la signalisation), vous ne rencontrerez aucun problème particulier. Les aires de repos et les stations services sont réparties uniformément sur l'ensemble du pays. Près de la frontière allemande, il n'est pas rare que vous puissiez régler vos achats en euros. En dehors des agglomérations, le voyageur est rapidement frappé par la beauté des paysages, des plaines et des forêts.

Les autoroutes : A2 Poznań <> Konin <> Łódź (payante, mais tarif raisonnable) ; A4 Legnica <> Cracovie.

Les limitations de vitesse

  • Autoroute : 130 km/h
  • Route avec terre-plein central : 100 ou 110 km/h suivant les portions
  • Route ordinaire : 90 km/h
  • Ville : 60 km/h 23 h - h, 50 km/h h - 23 h.

L'alcool au volant n'est absolument pas toléré en Pologne (le taux d'alcoolémie du conducteur doit être nul). Les feux de croisement sont obligatoires de jours comme de nuit (24 h/24) en raison de l'étroitesse des routes et des problèmes de visibilité qui peuvent en découler ; les Polonais sauront vous le rappeler par des appels de phares et la police par des amendes !

Parler[modifier]

Les Polonais parlent le polonais. Le polonais est une langue slave, au même titre que le russe. À l'opposé du russe toutefois, elle s'écrit avec l'alphabet latin et non cyrillique, enrichi de diacritiques.

Dans les grandes villes, vous pourrez rencontrer des personnes qui parlent anglais, allemand ou russe. Sur place, vous pouvez trouver un guide francophone, mais la plupart des polonais maîtrisent bien au moins une langue étrangère.

À la campagne, les gens sont cultivés également et parlent souvent plusieurs langues. Les gens sont très chaleureux et serviables, ils n'hésiteront pas à vous aider si vous cherchez votre chemin par exemple.

Acheter[modifier]

La monnaie utilisée en Pologne est le Złoty (PLN) divisé en 100 grosz.

Avant tout achat en Pologne il va falloir faire le change. Évitez le change sur l'autoroute, et dans les bureaux et distributeurs proches des lieux touristiques. Allez de préférence dans un distributeur Eurobank, une fois la carte inséré et la langue choisie, vous aurez le choix entre faire un retrait "sans commission" dont le taux vous est mentionné, ou un retrait "avec commission" au taux du jour. Choisissez la deuxième option le taux de jour + la commission seront en règle général plus favorable que le taux fixe qui s'avère souvent très défavorable ! regardez avant toute opération de change le taux sur internet.

Taux de change PLN actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD RUR
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD RUR
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD RUR
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD RUR
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD RUR

Manger[modifier]

La nourriture n'est pas chère. Il y a un tres grand choix de petits bars ou restos partout dans les villes. Dans un petit bar dans la rue de Varsovie, un grand kebab coûte environ 8-12zł(sachant que =~4zł) ; il y a également beaucoup de petit bars vietnamiens (il y a beaucoup de Vietnamiens en Pologne) et ce n'est jamais difficile de trouver quelque chose à manger. Il y a des pizzerias un peu partout, une grande pizza coûte entre 10 et 25zł. Les pizza sont différentes de celles qu'on connait en France (jamais de sauce blanche).

Bien sur il y a des McDonald's, KFC, Pizza Hut, Burger King, même si le rapport qualité-prix en Pologne n'est pas très satisfaisant.

Si vous souhaiter prendre un repas typiquement polonais dans petit resto (rien de luxe), il vous en coûtera 20-30zł, cela depend des boissons. Attention, il n'est pas coutume de prendre une carafe d'eau en Pologne : chacun commande sa boisson. La cuisine traditionnelle est basée sur le porc, le bœuf et la volaille. Si vous voulez du gibier, agneau, mouton, cheval... le coût augmente rapidement. Chaque repas comprend de la viande accompagnée par la 'surówka' (des légumes crus ou cuits) et des pommes de terre frites ou bien de la 'kasza' (les céréales comme du blé ou de l'orge cuits dans l'eau). Avant le plat principal un bol de soupe chaude est servi.

Si vous cherchez plus de luxe, il y a aussi un grand choix de grands restaurants qui servent aussi bien de la cuisine polonaise qu'internationale, française, italienne, arabe, asiatique etc.

Les choix populaires:

Sphinx - pas cher, la cuisine internationale avec une influence arabe, un plat - environ 20zł. Chłopskie Jadło - la nourriture typiquement polonaise et des influence paysannes. Pas mal pour goûter de la cuisine traditionnelle.

Toilettes[modifier]

Dans les restaurants et les lieux publics, les toilettes sont parfois indiquées par des symboles différents des silhouettes féminines/masculines : un triangle pointant vers le bas indique les toilettes des hommes, un cercle indique celles des femmes.

Boire / Sortir[modifier]

Les boissons alcoolisées : La Pologne produit son vin, surtout dans la region de Zielona Góra et dans les Carpates occidentales. Néanmoins, il est assez difficile d'acheter un bon vin polonais à cause de la législation fiscale qui ne favorise pas les petits viticulteurs. De plus, le fait de sucrer le vin n'est pas interdit en Pologne, alors choisissez bien votre bouteille pour ne pas tomber sur une déconvenue !

La vodka est un produit local, avec de nombreuses variétés que l'on ne trouve pas ailleurs. Le prix lui aussi est plus intéressant et souvent les produits de meilleure facture que ce que l'ont peut trouver à l'étranger. Les polonais trinquent à la vodka nature servie dans de petits verres pendant le repas, lors d'une occasion spéciale uniquement.

La bière est excellente en Pologne et de facture proche de celles de République tchèque. N'hésitez à gouter les différentes pressions et bières locales. Les bières grand public telles que la Żywiec sont équivalentes voir meilleures qu'une Kronenbourg (une marque d'ailleurs rachetée par les mêmes brasseries françaises). Les bières plus rares, blondes, ambrées ou brunes valent les meilleures bières du monde.

Les boissons non-alcoolisées : C'est à peu près la même chose que partout en Europe. Si vous en avez l'occasion, goutez du kwas chlebowy : c'est une boisson d'origine ukrainienne que l'on peut désormais trouver en Pologne. Le kwas a un goût très original, parce qu'il est fabriqué à base de pain noir.

Se loger[modifier]

Louer des chambres chez l'habitant est la solution la moins chère. C'est souvent possible à la montagne. N'oubliez pas de négocier sévèrement le prix qu'on vous donne.

Certaines cités universitaires sont accessibles l'été.

Auberge de Jeunesse Tel.: (0048-22) 8498128, 8498363; tel./fax: 8498354 hostellingpol.ptsm@pro.onet.pl

Apprendre[modifier]

UJ L'Université Jagiellon (Uniwersytet Jagielloński) de Cracovie est la plus ancienne université polonaise.

UZ L'Université de Zielona Góra (Uniwersytet Zielonogórski) est une des plus jeunes universités en Pologne.

Travailler[modifier]

La Pologne, qui fait partie des dix nouveaux membres de l'Union Européenne, a mis les bouchées doubles pour rattraper son retard économique. Elle attire aujourd'hui de très nombreuses entreprises étrangères. Varsovie, Gdansk, Cracovie... Ses grandes villes offrent des possibilités d'emploi pour les expatriés.

Le marché de l'emploi. 40 000 filiales étrangères, des investissements supérieurs au milliard d'euros pour certaines : la présence des entreprises étrangères a créé un appel d'air sur le marché de l'emploi expatrié. Notamment pour l'agroalimentaire, mais aussi pour les ingénieurs et techniciens (informatique, bâtiment, mécanique, hydraulique), les commerciaux et les spécialistes des traitements des déchets. Très recherchés également, les profils "culturels" : traducteurs, rédacteurs et auditeurs capables de créer des liaisons entre l'Union européenne et la Pologne. Parler le polonais est un plus incontestable bien que l'allemand, l'anglais et le français soient des langues couramment pratiquées.

Vous avez un emploi assuré ? Pas de problème, votre entreprise se chargera des démarches. Pour un Français, la Pologne représente un fort potentiel d'expatriation. Près de 700 entreprises françaises y sont installées, la France étant le troisième investisseur étranger. Elles se situent pour la plupart dans les secteurs des biens d'équipement (télécommunications, informatique, automobile ), des biens de consommation (grande distribution, électroménager, textile, produits alimentaires) ou des services (banque, assurance, transports). À noter, la présence de Vivendi, Air Liquide, Axa, Thomson CSF, Sodexo, Sanofi, Alcatel, Bouygues, le Crédit Lyonnais, EDF, Accor, Peugeot, Renault, Auchan, Lafarge...

Rechercher un emploi. Pour travailler en Pologne, il est nécessaire d'obtenir un visa de séjour doublé d'un "droit de travailler" ("Zezwolenie na prace"), valable un an, puis renouvelable. Deux organismes sont à contacter en priorité : le Comité Consulaire pour l'Emploi et la formation Professionnelle (CCPEFP) qui gère une bourse d'emploi, et le délégué de l'OMI (Office des migrations internationales) à Varsovie, pour les informations sociales et fiscales. Les journaux sont une des sources principales d'offres : le Courrier de Varsovie (mensuel en français) ou The Warsaw Voice (hebdomadaire en anglais). Une autre piste à suivre : les bureaux de recrutement francophones en Pologne (Aces, GIP, Aderis Polska, Polyphar international,Connexio), et les agences d'interim prospectant à partir de la France (AJC Conseil, Cabinet Clesys, Védiorbis).

Pour en savoir plus

Ambassade de France : Poste d'Expansion Economique, Mission de l'OMI, UL Puławska 19/21 02-515 Varsovie, tél : (48) 22 529 31 87/88/89 Fax (48)22 529 31 83/84 ; mail : omipologne@bptnet.pl

Chambre de Commerce et d'Industrie Française, UL. Świętokrzyska 36/14 00-116 Varsovie, tél : 48 22 622 55 25/35 Fax 48 22 622 55 45 ; mail : ccifp-emploi@zigzag.pl

Consul Général de France Ulica Stolarska 15 - 31-043 Kraków tél : [48] (12) 424 53 00

Wirtualna Francja : un portail d'information pratique franco-polonais.

Communiquer[modifier]

L'opérateur de téléphonie national est TPSA (Telekomunikacja Polska S.A.). Si vous cherchez un accès à Internet, vous trouverez des cybercafés dans toute les villes et le réseau est correct. L'indicatif téléphonique est : 0048.

Le réseau de téléphonie mobile est également de qualité. Les opérateurs nationaux sont : Orange (TPSA), Era (T-Mobile), Plus GSM (Vodafone) et Play, Heyah, Sami Swoi, 36-6 et autres...

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 112

En termes de sécurité en Pologne, il n'y a pas beaucoup de différences avec la France ou avec les autres pays de l'Union Européenne. Il faut prendre les mesures de précautions habituelles : faire attention dans la foule, ne pas balader avec une grande somme d'argent, etc. Dans les grandes villes, évitez de laisser votre voiture dans la rue, si vous dormez hors des zones touristiques.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Respecter[modifier]

Bonne nouvelle, les Français et les francophones en général sont très appréciés des Polonais (la langue, la cuisine, l'élégance, etc.). Nul doute que vous serez chaleureusement accueilli par les habitants, à condition toutefois de respecter les coutumes locales.

Il est considéré comme impoli de voir la Pologne comme un pays pauvre de l'Europe de l'Est. La Pologne fait partie aussi bien historiquement que géographiquement de l'Europe centrale, et c'est le terme le plus approprié pour définir le pays.

Évitez de dire aux Polonais que leur langue est "la même chose" que le russe. Même si le français et l'italien sont des langues latines, ça ne veut pas dire que c'est "la même chose". Les relations polono-russes étaient et sont toujours difficiles : il vaut mieux éviter cette discussion politique si l'on ne connait pas bien la personne avec laquelle on souhaiterait aborder ces points sensibles.

Si en France il est toléré de passer au feu rouge piéton lorsque aucune voiture n'est à l'horizon, le respect du code de la route est primordial en Pologne. Il vous en coûtera probablement une amende si vous tentez de traverser au rouge devant un policier.

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Europe centrale
Destinations situées dans la région