Télécharger le fichier GPX de cet article
10-84Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Costa Rica
Costa Rica Iguana.jpg
Flag of Costa Rica.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Autres langues
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique
Colibri du Costa Rica

Le Costa Rica est un pays d'Amérique centrale, frontalier du Nicaragua au nord-ouest, du Panamá au sud-est, et bordé par l'océan Pacifique à l'ouest et la mer des Caraïbes à l'est. Destination touristique de plus en plus prisée, grâce à son engagement écologique entre autres, le pays reste cependant à ce jour authentique. Un séjour de 2 semaines minimum est souvent recommandé pour profiter au mieux des multiples trésors offerts par le pays.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Le Costa Rica forme un pays de 51 100 km2, plus grand que la Belgique ou la Suisse. D'ailleurs, grâce à de hauts plateaux, une politique stable et l'abolition de son armée, le pays fut surnommé la Suisse de l'Amérique Centrale. Plus précisément, le Costa Rica fait 380 km de longueur maximale et 270 km de largeur maximale. Sa portion la plus étroite entre la partie Caraïbes (sur la côte Atlantique à l'Est) et le Pacifique à l'Ouest fait 120 km. La côte Atlantique du pays fait 212 km du Nord au Sud, alors que la côte Pacifique s'étend sur 1 016 km. En revanche la route InterAmericana, qui rejoint la frontière du Nicaragua, Peñas Blancas (au Nord) à la frontière du Panama, Paso Canoas (au Sud) fait 534 km. Le Costa Rica se situe entre le 8e et le 12e degré de latitude nord et le 82e et le 86e degré de longitude Ouest. Finalement, l'Isla de Coco se trouve à 450km au large de la côte Pacifique.

Le pays compte 7 provinces: San José, Heredia, Alajuela, Cartago, Limon, Puntarenas et Guanacaste. Chaque province porte le nom de sa capitale, à part le Guanacaste dont la capitale est Liberia. Au centre du pays se trouve la Vallée Centrale, qui comprend les villes (pas les provinces) de San Jose, Heredia, Alajuela et Cartago. C'est ici que se trouve la moitié de la population du pays, dans cette partie aussi appelée la GAM par les locaux. Toutes ses villes se trouvent à une altitude plus haute que le reste du pays: San José est à 1 150 m d'altitude.

Climat[modifier]

Réputé pour ses chaînes volcaniques et ses plages paradisiaques, le Costa Rica est composé de plus de 25 micros climats.

Le climat est tropical toute l'année. Il y a deux saisons, la saison sèche ('verano', été) qui dure de décembre à avril, et la saison humide ('invierno', l'hiver). Cependant, le pays a beaucoup de micro climat dépendamment de l'élévation, le niveau de pluie, la topographie et par la géographie de chaque région particulière. Durant l'hiver, il pleut quasiment tous les jours dans certaines régions du pays. Septembre et octobre sont les mois les plus pluvieux et voient le moins de touristes. Ces deux mois sont appelés la saison verte par les acteurs locaux du tourisme, parce que la pluie constante entraîne une croissance luxuriante des forêts tropicales. À noter également que les jours de pluie commencent rarement avant 14h, et que ces jours restent chauds.

L'hiver coïncide également avec la saison des ouragans de la région Pacifique de l'Est et Atlantique/Caraïbes, mais le Costa Rica est rarement touché par les ouragans, avec les 3 occurrences les plus récentes étant l'ouragan Nate, l'ouragan Otto et l'ouragan Cesar-Douglas en 2017, 2016 et 1996 respectivement.

La région qui a le plus de pluie est celle des Caraïbes, avec un taux annuel de pluie de pluie de 5000mm. L'humidité est aussi plus forte du côté Caraïbes que du côté Pacifique. La température moyenne des régions côtières est de 27°C, dans les régions de la vallée centrale elle est de 20°C et enfin elle peut descendre en dessous de 10°C au sommet des plus hautes montagnes et volcans.

Histoire[modifier]

Le Costa Rica a été découvert par Christophe Colomb

Population[modifier]

Fêtes et jours fériés[modifier]

Date Nom Remarques
1er Janvier Año Nuevo Nouvelle Année
Avril la semana Santa semaine de Pâques
1er Mai Dia del Trabajo journée du Travail
25 Juillet Anexión del Partido de Nicoya jour du rattachement de la province de Nicoya qui était Nicaraguayenne.
2 Août Dia de la Virgen de los Angeles jour de la vierge de Los Angeles, jour de pèlerinage où des costariciens traversent le pays entier à pied pour arriver ce jour-là à la Cathédrale de Cartago.
15 Août Dia de la Madre fête des Mères est au Costa Rica un jour férié
15 Septembre Independencia de Costa Rica fête de l'Indépendance
12 Octobre Dia de las Culturas jour des Cultures
25 Décembre Navidad Noêl


Bon à savoir: Les costariciens ont généralement 2 semaines de congés par an, en plus des jours fériés cités. Ils les prennent en masse lors de la semaine Sainte (à Pâques) et à Noël, influant de fait sur les disponibilités et l'affluence touristique locale.

Régions[modifier]

Carte du Costa Rica
Côte caraïbe
La région la moins visitée à cause de son isolement (et des moustiques) avec néanmoins plusieurs sites de rafting en eaux vives et d'observation des tortues de mer.
Vallée centrale
La région la plus peuplée.
Côte pacifique
Les plus belles plages du pays.
Guanacaste
La "région sèche" du pays avec de rares pluies annuelles, des plages et des sites de surf réputés, et des parcs de volcans et de forêt tropophile au nord, près de la frontière avec le Nicaragua.
Plaines du Nord
Une région montagneuse et peu peuplée, réputée pour son volcan actif, l'Arenal, et ses sources chaudes et lacs volcaniques environnants.
Sud
Les forêts humides avec une biodiversité exceptionnelle, de nombreuses espèces endémiques de faune et de flore, et de superbes plages tropicales.

Villes[modifier]

  • 1 San José Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – la capitale, 290 000 habitants - les Josefinos - est située à 1 155 mètres d'altitude. Son agglomération comprend 1,3 million d'habitants.
  • 2 Alajuela Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – est la seconde ville du Costa Rica avec environ 185 000 habitants.
  • 3 Cartago Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – qui fut capitale jusqu'en 1837 comprend 127 000 habitants.
  • 4 Heredia Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – (80 000 habitants) est tout proche de San José, 11 km.
  • 5 Liberia Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – est la capitale de Guanacaste avec 40 000 habitants.
  • 6 Puerto Limón Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – 85 000 habitants, port sur la côte Caraïbe.
  • 7 Puntarenas Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – 50 000 habitants est située sur la côte Pacifique

Autres destinations[modifier]

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Si vous entrez au Costa Rica par une frontière terrestre, il n'y a pas de taxe d'entrée. Par contre, vous devez posséder un billet (avion, bus...) de sortie du pays avant la fin de votre permission de séjour qui est de trois mois.

  •      Costa Rica
  •      Exemption de visa
  •      Visa restreint

En avion[modifier]

Pour se rendre du centre de San José à l'aéroport international Juan Santa María, le moins cher est de prendre un des bus qui partent toutes les 5 à 10 min, à proximité du coin de l'Avenida 2 et de la Calle 14. il y a deux possibilités: les bus rouges marqués TUASA et les bus jaunes marqués Station Wagon vont à Alajuela et rejoignent l'aéroport en 40 min pour 355 Colones. Demandez aux employés ou aux chauffeurs pour savoir quel bus prendre, ils doivent certainement faire le trajet retour depuis l'aéroport.

Si vous quittez le Costa Rica par l'aéroport international de San José vous devrez payer une taxe de départ de 29 US$ ou l'équivalent en colones payable au comptoir de l'immigration situé dans l'aéroport si celle-ci n'est pas comprise dans le billet d'avion (taxe comprise chez Air France-KLM, Iberia-British)

En bateau[modifier]

En train[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Assurance obligatoire dès le passage de la frontière, carnet de passage en douane non requis.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Toutes les informations requises sont sur le site de l'Ambassade de France du Costa Rica. Le permis de conduire international n'est pas utile au Costa Rica, et si vous le possédez, il vous sera souvent demandé votre permis national en plus lors d'un contrôle. Votre permis classique est suffisant pour louer une voiture et rouler dans le pays durant 90 jours, après quoi vous devrez homologuer votre permis français. L'homologation peut se faire dans 13 villes différentes, au Ministère des Travaux Publiques et des Transports.

Il est conseillé de conduire un 4x4, ou un 4x2 au minimum pour découvrir le pays, si vous voulez accéder plus facilement à certaines zones un peu plus reculées. Les ticos ont une conduite plutôt agressive parfois, que leur nature tranquille ne fait pas présager. Il est préférable de ne pas voyager durant la nuit, en raison de l'état des chaussées, et de la protection de la faune qui est souvent invisible en raison du manque de lumière. Moins forte mais existante malgré tout, en raison du risque d'agression.

Pour louer une voiture, au Costa Rica, il y a une assurance obligatoire. Essayer de bien vous renseigner lorsque vous voyez des prix trop alléchant, en général ils n'incluent pas l'assurance obligatoire qui devient une surprise le jour de la prise en charge de la voiture.

Avoir un GPS est assez important au Costa Rica. Le pays n'ayant pas de noms de rue, il est assez difficile de retrouver son chemin. Les locaux sont friands de l'Application Waze, qui est très utile ici. Il y a trois types d'essence au Costa Rica: regular unleaded, super unleaded et Diesel. La plupart des voitures utilisent le Regular, qui coûte entre $1/L et $1,50/L. Les limitations de vitesse :

  • Autoroute : 100 km/h (parfois ramenée à 80 km/h)
  • Route : 60 km/h
  • Ville: 45 km/h
Voyager en Road Trip au Costa Rica, exemple d'itinéraire

N'oubliez pas, si la police vous arrête pour une erreur de conduite, vous vous devez de payer la prune à la banque et non directement à l'officier de police qui vous a arrêté. De plus, s'il vous arrive un accident, il convient de ne pas bouger la voiture de la position accidentée (même si elle se trouve au milieu de la route et bloque la circulation) et d'appeler la police, puis votre agence de location.

En autocar[modifier]

Les bus sont la manière la moins cher de circuler au Costa Rica, desservant la plupart des principales destinations touristiques. Le centre ville de San Jose est le point centrale du réseau d'autobus du pays, bien qu'il n'y ai pas une gare de bus centrale, mais plusieurs compagnies indépendantes qui se partagent les différentes destinations, dont les terminaux sont éparpillés dans la ville. Les principales compagnies par régions déservis sont:

  • Manuel Antonio, Uvita et la côte Sud Pacifique: Tracopa
  • Limon, Cahuita et la côte Sud Caraîbes: Mepe, et aussi Caribeños
  • Montezuma, Santa Teresa et le Malpais: Terminal 7-10
  • Monteverde, La Fortuna et Arenal: Terminal 7-10
  • Flamingo, Conchal et Guanacaste: Tralapa

La plupart du temps les bus, spécialement les longs trajets, sont modernes, propres, ponctuels et sécurisés. Malgré tout, toujours garder un oeil sur ses bagages est un conseil souvent donné.

Même s'il est tout à fait possible de prendre ses billets sur place au moment du départ, il est fortement conseillé de prendre son billet quelques jours avant, en passant au terminal directement. Peu de compagnie ont un système de vente de billet en ligne.

Les avantages des transports publics au Costa Rica sont que les billets sont bon marché (rarement plus de $ US par personne). Pour les informations horaires des bus au Costa Rica, voir www.horariodebuses.com ou téléchargez le PDF directement sur le site de l'office de tourisme.

En train[modifier]

Il n'y a que très peu de train au Costa Rica, malgré la ligne de chemin de fer qui traverse le pays. Cependant, une ligne fonctionne toujours et dessère les villes principales de la Vallée Centrale: Alajuela, Heredia, San Jose et Cartago. Une manière économique (quelques $) et très authentique de visiter cette région, car c'est aussi un des principaux transport en public des habitants de la capitale dans leurs quotidiens. Ils fonctionnent généralement le matin entre 5 & 10h et le soir entre 16 & 21h.

Informations sur les horaires et les prix, par route:

Alajuela - Heredia - San Jose : la route de l'Ouest

San Jose - Tres Rios - Cartago : la route de l'Est

En avion[modifier]

L'avion est une option possible dans le pays, grâce à la compagnie aérienne Sansa qui offre jusqu'à 10 destinations dans le pays. Les prix varient entre $70 et $150 pour un aller simple, dépendamment de la destination et de la période de l'année. C'est généralement le moyen de transport le plus cher au Costa Rica, mais ça vaut la peine de vérifier les promotions pour certaines destinations, telles que Corcovado ou Tortugero, car le vol de moins d'1h remplacera jusqu'à une journée de voyage parfois compliqué, sur des routes pas toujours en bon état.

En bateau[modifier]

Autres[modifier]

Parler[modifier]

Espagnol et anglais dans la région de Puerto Limon, et dans beaucoup d'hôtels des régions touristiques.

Acheter[modifier]

La monnaie du Costa Rica est le colon costaricien (colón, CRC).

Taux de change CRC actuel
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD

Manger[modifier]

Le Costa Rica, sans être une destination connue pour sa gastronomie, regorge de spécialités délicieuses, simples et souvent fraîches que vous pourrez déguster dans les sodas. Ces petits établissements, économiques et typiques, ne paient souvent pas de mine et se trouvent dans tous les villages, dans chaque quartier, au bord des routes,. Les ticos sont gourmands et aiment à se regrouper pour des repas en famille et cuisinent le riz et les haricots rouges de nombreuses façons différentes.

Le petit-déjeuner est un repas copieux au Costa Rica, composé généralement de fruits frais, d'œufs, de banane plantain et du fameux Gallo Pinto ("coq paint"). Ce plat, composé de riz, haricot rouge, oignons, poivrons et coriandre, est le plat national et il existe même une expression: "mas tico que gallo pinto", qui veut dire 'plus tico que le gallo pinto'.

Le plat typique du déjeuner sera le 'casado': une assiette composée de riz et de haricot rouge (séparés cette fois), d'une salade froide, de bananes plantains et au choix: viande, poisson, œufs.

Le dîner est en général plus léger, et très tôt, autour de 18h. Dans la plupart des familles locales, il s'agira d'un café, avec du pain, du fromage ou de la 'natilla' (de la crème fraîche).

Parmi les autres spécialités à goûter:

  • les Chorreadas : galette de maïs, en général servie avec de la crème fraîche et du fromage. C'est une alternative plutôt sucrée au Gallo Pinto pour le petit-déjeuner.
  • la Tortilla de queso : galette de maïs au fromage, servie avec de la crème fraîche.
  • les Patacones: sorte de chips épaisse de banane plantain, en général servis avec du guacamole ou du frijoles (de la crème de haricots rouge).
  • le Chifrio: plat composé de riz, de haricot rouge, de chicharrons (morceau de porc), avocat et pico de gallo (mixe de tomate, oignons et coriandre.
  • le Ceviche: poissons ou crevettes crus, 'cuit' dans une mixture de citron et épices.
  • la Olla de Carne: la soupe la plus populaire du Costa Rica, littéralement le 'pot de bœuf', contient du bœuf, du yucca, du plantain, des pommes de terre, des carottes, maïs, oignons, ail et coriandre.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Apprendre[modifier]

Pour étudier l'espagnol il y a plusieurs écoles de langues au Costa Rica qui offre des cours intensifs, des activités culturelles et des options du logement chez des familles d'accueil (p. ex. Babylon Idiomas Costa Rica).

Travailler[modifier]

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 911

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Logo représentant le drapeau du pays Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeau du pays Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeau du pays France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Logo représentant le drapeau du pays Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Respecter[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Amérique centrale
Destinations situées dans la région