Télécharger le fichier GPX de cet article
47.49833319.040833Map mag.png
Eurasie > Europe > Europe centrale > Hongrie > Hongrie centrale > Budapest

Budapest

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Budapest
​Budapest
Vue sur le Danube séparant les anciennes villes de Buda et de Pest
Vue sur le Danube séparant les anciennes villes de Buda et de Pest
Informations
Pays
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Code postal
Localisation
Site officiel

Budapest est la capitale de la Hongrie. La ville attire de nombreux visiteurs pour son ambiance jeune, sa scène musicale classique ainsi qu'une vie nocturne animée mais aussi et non le moindre son offre exceptionnelle de thermes naturels. Elle est surnommée la « perle du Danube » ou en raison de son architecture « Paris de l'est ».

L'actuel Budapest résulte de la fusion de deux villes historiques se trouvant juste en face de l'autre sur le Danube. Buda sur la rive ouest, avec une haute colline au sommet de laquelle se trouve le château de Buda et Pest sur la rive Est qui est par opposition relativement plat, on y trouve le Parlement et de nombreux autres bâtiments imposants, ainsi que des rues animées qui conserve une atmosphèque fin de siècle grace à leur patrimoine architectural du XIXe siècle.

En 1987, Budapest a été ajouté à la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO pour l'importance culturelle et architecturale des rives du Danube, du quartier du château de Buda et de l'avenue Andrássy.

Quartiers[modifier]

Bien que Budapest est administrativement divisée en 23 arrondissements numérotés (toujours écrits en chiffres romains), la ville est souvent divisée en plusieurs parties, correspondant à peu près aux deux grandes villes de Buda et Pest, qui la composent.

Les quartiers de Budapest
Belbuda (Buda centre) (Arrondissement I)
C'est la partie la plus ancienne de la ville comprenant le château et certaines des attractions les plus connues de Budapest tels que le Bastion des Pêcheurs, le Labyrinthe et l'église Saint-Mathias. Toute la zone est inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO
Óbuda (Vieux Buda) (Arrondissement III)
Situé dans le nord, Óbuda est la troisième ville, plus petite, qui existait avant la fusion. C'est un endroit idéal pour les sports aquatique, l'archéologie ou la spéléologie.
Hegyvidék (La zone des collines) (Arrondissements II et XII)
La partie la plus verte de Budapest. Beaucoup de possibilité de promenade, de randonnée ou de parcours VTT.
Újbuda et Tétény (Nouveau Buda) (Arrondissements XI et XXII)
La partie sud de Buda, connue pour ses caves à vin. La réserve naturelle de la colline Gellért avec la Citadelle et les magnifique Bains Gellért font partie de la liste des sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Belváros (Centre ville) (Arrondissement V)
Belváros est l'autre nom du cinquième Arrondissement. Les principaux centres d’intérêt de cette zone sont le Parlement, la Basilique Saint-Etienne (István) et la Promenade (Dunakorzó) avec de belles vues sur le Danube et la colline du château. Tout l'arrondissement est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Centre de Pest (Arrondissements VI et VIII)
Des quartiers historiques avec de nombreux bâtiments monumentaux, des musées, des boutiques de luxe le long de l'avenue Andrassy et le quartier juif font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. On y trouve la plupart des théâtres et des offres d'hébergement.
Nord de Pest (Arrondissements IV et XIII.)
Angyalföld est connu pour ses galeries d'art contemporain, île Marguerite est un oasis de verdure au milieu de la ville et Ujpest avec seulement un très petit nombre d'immeuble ancien, et un bon point de départ en voiture, train ou bus pour les excursions dans le nord du comitat de Pest et la courbe du Danube.
Est de Pest (Arrondissements X, XIV et XVII.)
Comprend les quartiers de Rákospalota, Sashalom et Zugló. Ce dernier comprend la Place des Héros avec ses musées, les villas du bout de l'avenue Andrassy et le Városliget (Parc de la ville) avec une copie 1:1 d'un Château-Palais de Transylvanie appelé vára Vajdahunyad. Tous ces éléments font partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Sud de Pest (Arrondissements IX, XIX et XXIII.)
Ile Csepel, Ferencváros, Józsefváros, Kispest, Kőbánya, Pesterzsébet

Bien sûr, chaque quartier offre souvent sa propre atmosphère en raison de son histoire et de ses habitants. Grosso modo, les zones à proximité, surtout à l'intérieur de Nagykörút (grand boulevard ou Ring, desservi par les trams 4 et 6) sont considérés comme centrale, même si certains d'entre eux ne sont pas toujours en parfait état et ne sont généralement pas très fréquentés par les touristes. À Pest, Kiskörút (Petit Boulevard) est traditionnellement considéré comme la frontière du centre proprement-dit, et comprend les zones très touristiques.

Officieusement, les habitants de Budapest utilisent les noms historiques des quartiers. Ces noms sont souvent liés aux prénoms de membres de la maison de Habsbourg ou dans les banlieues, les noms de villages ou villes qui devinrent plus tard une partie de Budapest. Les quartiers particulièrement intéressants sont Belváros (Centre ville) et Lipótváros (Léopold ville), qui forment ensemble, au cœur de Pest, le quartier de Belváros (un peu déroutant, mais habituellement le quartier le plus grand ou le plus ancien donne son nom à l'ensemble de l'arrondissement). Ce quartier comprend quelques uns des principaux sites touristiques mais aussi de belles places et cafés. Avec le Parlement, plusieurs ministères et sièges de banque, Lipótváros est le centre politique et d'affaires du pays. Le nom se réfère à l'empereur Léopold I de Habsbourg dont le couronnement comme roi de Hongrie en 1790 a donné son nom à ce nouveau quartier à l'époque.

Comprendre[modifier]

Histoire[modifier]

Les temps anciens[modifier]

Le premier établissement sur le territoire de Budapest est attribué à des tribus celtiques. Au cours du premier siècle de notre ère, une fortification romaine sur le territoire de l'actuelle Óbuda (maintenant partie de Budapest) s'est progressivement développé et a formé la ville d'Aquincum qui est devenu la capitale de la province de Basse-Pannonie en 106. Les Romains fondèrent également une forteresse connue son le nom de Contra Aquincum de l'autre côté du fleuve qui aurait par la suite crée la ville de Pest. Ces fortifications faisait partie du limes, marquant la frontière orientale de l'empire, et a été progressivement abandonné par Rome pendant le début du IVe siècle, devenant une partie de l'empire Hun pendant quelques décennies. Les Huns étaient une confédération de diverses nations et de tribus nomades qui habitaient la steppe eurasienne, et non des Magyars, mais Attila, le roi des Huns, est néanmoins considéré comme un héros national et Attila est un prénom assez courant en Hongrie.

Le moyen-âge[modifier]

Lorsque les tribus magyares (hongrois) sont arrivés à cheval dans le bassin des Carpates en 896, Óbuda était le siège de la confédération des tribus Magyar sur la direction du prince Árpád. Après un siècle marqué par de fréquentes incursions sur Europe occidentale chrétienne, le prince hongrois Géza se rendit compte que la conversion au christianisme était la clé de la survie en Europe. Le royaume chrétien de Hongrie a été fondée par le couronnement de son fils, Szt. István (Saint-Étienne) le 1er Janvier 1001 (ou peut-être le jour de Noël de 1000). Les visiteurs le réalise rapidement, Saint-Étienne est devenu un symbole national omniprésent, tout comme l'artefact connu sous le nom de la Couronne de Saint-Étienne (la Sainte Couronne de Hongrie) qui a été considéré comme une entité juridique de droit équivalent au pays lui-même à l'époque médiévale. Il est encore difficile de savoir si la couronne âgé d'un millénaire utilisée pendant de nombreux siècles et présenté au Parlement aujourd'hui, était déjà utilisé par Saint-Étienne.

Dans les siècles suivants, Buda a émergé comme siège royal. En 1241-1242 l'Empire mongol a conquis le territoire avec de grandes parties de l'Europe - cette conquête courte mais dévastatrice du pays est encore inscrit dans les mémoires comme Tatárjárás - le nom qui reflète la confusion erronée des Mongols et les Tatars à l'époque. La Hongrie médiévale a atteint son apogée sous le règne de Matthias Corvin, le maître de la Renaissance en Hongrie dont le mécénat des arts et des sciences ont fait du pays, une puissance remarquable à l'époque. C'est le premier pays européen à adopté la renaissance venue d'Italie. Cependant, après avoir résidé à Buda pendant des décennies, il déménage son siège à Vienne en 1485 pour les cinq dernières années de sa vie après avoir vaincu l'empereur Habsbourg Frédéric III.

En 1541, Buda et Pest sont conquit par l'Empire ottoman jusqu'en 1686, lorsque l'Empire des Habsbourg en Autriche centrée prend le pays dans son développement pour devenir une grande puissance européenne. Des traces de ces deux cultures font toujours partie de la vie quotidienne à Budapest.

XIXe siècle, l'empire austro-hongrois et la formation de Budapest[modifier]

Après la révolution contre les Habsbourg de 1848-1849 (défait grâce à l'aide décisive du tsar de Russie), le Compromis de 1867 ((hu)Kiegyezés) affaibli la puissance Vienne et fait de Buda la capitale d'une Hongrie quasi-autonome, un large royaume multiethnique comprenant la moitié de la population de la double monarchie austro-hongroise nouvellement créé. Dans ce état double particulier, le monarque était empereur et roi, respectivement, de ces deux royaumes largement autonomes.

Le demi-siècle qui suit est marquée par un développement pacifique et compte parmi les époques les plus faste de l'histoire du pays et de sa capitale. En 1873, l'unification de Buda, Pest et Óbuda crée officiellement la ville de Budapest. La cité fait un bond en termes d'industrialisation, d'urbanisation et de développement économique accompagné par une croissance rapide de sa population. La ville vise même à rivaliser avec Vienne, en 1896, les célébrations du millénaire de l'établissement des hongrois dans le bassin des Carpates, a offert l'excuse parfaite pour la réalisation de projets de grande envergure tels que le Parlement, le château de Vajdahunyad, le Grand Boulevard ((hu)Nagykörút) ou l'ouverture de la première ligne de métro sur le continent européen (actuellement la ligne de métro jaune). Budapest s'est transformée au cours de ces décennies en une métropole, enrichi par les influences culturelles autrichiennes, slovaques, serbes, croates, Roms et juives. Cette période de prospérité est évoquée sous le nom de « monarchie » (ou en Autriche K. u. K., Abréviation pour Impérial et Royal) et est associée au long règne de François-Joseph Ier ((hu)I. Ferenc József), décédé en 1916 après 68 ans sur le trône.

À cette époque, la ville était le lieu de résidence d'inventeurs hongrois célèbre comme le père de la locomotive électrique, Kálmán Kandó ou de l'inventeur de l'allumette, János Irinyi et de compositeurs renommés comme Béla Bartók et Zoltán Kodály. Aucune autre ville européenne que Budapest n'a donné autant de cinéastes qu'Hollywood au début du XXe siècle.

Les deux guerres mondiales[modifier]

Ni l'empire des Habsbourg, ni la Hongrie n'ont survécu à la Première Guerre mondiale dans leur forme antérieure faisant de Budapest la capitale d'une Hongrie désormais formellement indépendante mais qui a perdu les deux tiers de son territoire et la plupart de sa population non magyare, ainsi que quelques millions de locuteurs hongrois, au profit des pays voisins. La population de ville continue à croitre durant l'entre-deux-guerre. Durant cette période, la Hongrie est dirigée par le régent Miklós Horthy, un ancien amiral de la flotte austro-hongrois. Hongrie se tourne vers une alliance avec l'Italie et l'Allemagne en raison de ses revendications territoriales. Vers de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne nazie occupe la Hongrie et Budapest après que cette dernière aie tenté de négocier une paix séparée avec les Alliés, et installe finalement une dictature sanglante en plaçant au pouvoir un parti nazi jusqu'ici assez peu important le parti des Croix fléchées ((hu)Nyilaskeresztes). Alors que la quasi-totalité des 400 000 Juifs des campagne furent assassinés par les nazis allemands et leurs sympathisants hongrois, environ 60% de la communauté juive de Budapest a été sauvé de l'Holocauste. De nombreuse personnes sont venue en aide à la communauté juive locale dont entre autres Raoul Wallenberg, diplomate suédois, qui a organisé la distribution de passeports suédois par son ambassade à autant de Juifs que possible, et l'Italien Giorgio Perlasca, qui prétendant être un diplomate espagnol, a sauvé des milliers de Juifs. Les raids aériens et les trois terribles mois de siège à la fin de la Seconde Guerre mondiale ont entraîné la mort de plus de 38 000 civils et d'importantes destruction.

Du communisme à la période contemporaine[modifier]

Après la guerre, Budapest récupére lentement et devient la vitrine des politiques plus pragmatiques de la ligne dure du gouvernement communiste de la Hongrie dans le cadre du régime dictatorial de Mátyás Rákosi. En 1956, la ville fut le centre du soulèvement qui installa au pouvoir le communiste réformateur Imre Nagy. L'élan de réforme fut balayé par l'invasion soviétique décidée par Khrouchtchev par crainte que la Hongrie n'échappe au contrôle de Moscou. Les Soviétiques installent János Kádár comme chef de l'état qui, après plus de trente ans de règne controversé, a été écarté en 1988 par le comité central du parti communiste pour raison de santé, et mourut en 1989.

Depuis la paisible changement de régime de 1989, la ville s'est ouverte au monde et son apparence et son atmosphère se sont transformé accéléré par l'adhésion à l'Union européenne en 2004. Ces dernières années, on observe cependant un regain de nationalisme sans que celui-ci ne soit directement visible pour la majorité des touristes ordinaire.

Climat[modifier]

Budapest
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
2.1
-2.7


4.7
-1.3


10.6
2.4


16.7
6.9


22.0
11.5


25.2
14.6


27.5
16.4


27.1
15.9


22.6
12.2


16.1
7.5


8.3
3.1


3.7
-0.6



39 37 37 47 65 70 50 50 43 47 60 49
Temp. max. annuelles moyennes en °C
15.6
Temp. min. annuelles moyennes en °C
7.2
Précipitations annuelles en mm
593
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm
Source:www.met.hu

L'hiver (de novembre jusqu'au début de mars) peut être froid et il y a peu de soleil. Les chutes de neige sont assez fréquente dans la plupart des années, et des températures nocturnes de -15 °C ne sont pas rares entre la mi-décembre et la mi-février.

Les mois de printemps (mars et avril) ont des conditions variables, avec une augmentation rapide de la température moyenne. Le temps à la fin de mars et en avril est souvent très agréable pendant la journée mais frais la nuit.

Le long été de Budapest qui débute en mai et se prolonge jusqu'à la mi-septembre - est chaud à très chaud. Budapest a autant de soleil d'été que de nombreuses stations balnéaires méditerranéennes. Fortes averses orageuse se produisent également, particulièrement en mai et Juin.

L'automne (de la mi-septembre jusqu'à la fin octobre) est peut-être la meilleure saison pour les touristes car il a peu de pluie et de longues journées ensoleillées avec des températures modérées. À la fin d'Octobre le temps se rafraichi souvent rapidement.


Centres officiels d'information touristique[modifier]

  • 1 Office de tourisme de Budapest Logo indiquant un lien vers le site web 1115 Budapest, Bartók Béla út 105-113 ((4): 'Móricz Zsigmond körtér' après Tram 19, 49 jusqu'à 'Karolina út'), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 438-8080 – Vous pouvez obtenir de très bonne brochures gratuites, y compris un plan de Budapest, une carte de la Hongrie avec toutes les auberges de jeunesse avec les prix et une brochure très complète sur la partie nord de la Hongrie (disponible en plusieurs langues).
  • 2 Tourinform Call Center Logo indiquant un lien vers le site web Sütő utca 2 (Deák Ferenc tér) ((1)(2)(3): Deák Ferenc tér), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 438-8080, +800 36 000 000 (numéro gratuit), courriel : Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h - 20 h. – Peut aider avec des informations locales, pour l'hébergement. Fourni des brochures gratuites et des cartes. Vend des cartes postales et des souvenirs.
  • 3 Tourist Information Centre Château de Buda (Szentháromság tér), I. arrondissement, Tárnok u. 15 ((1)(2)(3): Deák Ferenc tér ou (2): Szél Kálmán tér prendre le Bus 16 pour Dísz tér) Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 18 h. – Ce point d'information possède une gamme complète de brochures gratuites, de cartes et des guides gratuits qui offrent beaucoup d'idées sur les activités, la gastronomie, le shopping et la vie nocturne. Vous pouvez également réserver des spectacles, des concerts et des billets pour des tours accompagné.
  • 4 Tourist Information Centre – City Park XIV. arrondissement, Olof Palme sétány 5 (Patinoire - (1): 'Hősők tere') Logo indiquant des horaires lun.- jeu. : 10 h - 18 h, ven.- sam. : 10 h - 20 h à partir de h en été. – Le bureau est une attraction en soi, car il est dans un endroit très agréable, avec une belle vue de la fenêtre. En été, vous pouvez voir un petit lac avec des gens faisant du bateau, et en hiver, le lac gelé est utilisé pour le patinage. Vous pouvez réserver des spectacles, des concerts et des billets pour des tours accompagné et obtenir des informations sur les parcs de la ville, des cartes gratuites et des guides gratuits.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport international de Budapest-Liszt Ferenc, anciennement (et encore oralement) appelé Ferihegy, est le plus grand aéroport du pays, située à environ 19,3 km à l'Est-sud-est du centre-ville (2 place Kálvin tér).

Terminal[modifier]

Skycourt et zone d'attente située entre les terminaus 2A et 2B.

L'aéroport ne possède qu'un seul terminal fonctionnel, divisé en deux parties - Terminal 2A (portes A1-A19), pour les destinations de l'Espace Schengen, et Terminal 2B (portes B1-B19) servant les destinations non-Schengen. Le numéro 2 est due au fait qu'il existait un Terminal 1 qui a été fermé après que la compagnie nationale hongroise, Malév (Hungarian Airlines) aie fait faillite au début de 2011. La localisation des guichets d'enregistrement ne correspondent pas au numéro des portes mais dépend de la compagnie. Sauf exception, les compagnies traditionnelles font leurs enregistrements dans le terminal 2A (guichet 1 à 30) alors que les compagnies dite à bas-cout font leurs enregistrements dans le terminal 2B (guichet 31 à 60). Si vous n'entrez pas dans la bonne partie, un couloir relie les terminaux 2A et 2B. Les deux contrôles de sécurité convergent tout les deux vers le Skycourt avec les boutiques et un foodcourt à l'étage.

Accès[modifier]

L'aéroport se situe à une quinzaine de kilomètres du centre. L'accès à l'aéroport en transport en commun nécessite un changement du bus au train ou métro et prend 40 min à une heure. On peut y arriver en taxi, souvent pour une somme forfaitaire (par exemple 6000 Forints = 22  pour aller vers n'importe quel point de Pest). On peut également emprunter les « Airport minibus » (bureau dans le hall d'arrivée) qui regroupent les passagers en fonction du lieu où ils se rendent / ou d'où ils partent et vous déposent / viennent vous chercher à l'adresse que vous leur indiquez. Ils sont plus économiques : 3600 Forints (18  ) l'aller-retour. Dernière solution : les transports publics. Emprunter le bus 200E puis le métro 3 direction Újpest-Központ à la station Kőbánya-Kispest. Depuis 2009 le train (billet à moins de 400 Forints à acheter à l'intérieur de l'aéroport Ferihegy I ou à un automate sur les quais) relie Ferihegy I (l'aérogare des compagnies à bas coût) à la gare de l'Ouest (Nyugati Palyaudvar).

Destinations[modifier]

Compagnie aérienne Destinations Enregistrement
Aegean Airlines Athènes 2A
Aer Lingus Dublin 2B
Aeroflot Moscou-Sheremetyevo 2B
airBaltic Riga 2B
Air Berlin Berlin-Tegel 2B
Air Canada Rouge Saisonnier: Toronto-Pearson 2B
Air China Beijing-Capital 2B
Air France Paris-Charles de Gaulle 2A
Air Malta Saisonnier: Malte 2A
Air Transat Saisonnier: Montréal-Trudeau, Toronto-Pearson 2B
Alitalia Rome-Fiumicino 2A
Austrian Airlines Vienne 2A
Belavia Belgrade, Minsk-National 2B
British Airways Londres-Heathrow 2B
Brussels Airlines Bruxelles 2A
Czech Airlines Prague 2A
easyJet Berlin-Schönefeld, Londres-Gatwick, Paris-Charles de Gaulle 2B
easyJet Switzerland Basel/Mulhouse, Genève 2B
EgyptAir Le Caire 2B
EgyptAir Express Le Caire 2B
Emirates Dubaï 2B
Eurowings Düsseldorf 2B
Finnair Helsinki 2B
Germanwings Cologne/Bonn, Stuttgart, Hambourg 2B
Iberia Saisonnier: Madrid 2A
Jet2.com Édimbourg, Leeds/Bradford, Manchester, East Midlands 2B
KLM Amsterdam 2A
LOT Polish Airlines Varsovie-Chopin 2A
Lufthansa Francfort, Munich 2A
Lufthansa CityLine Francfort, Munich 2A
Norwegian Air Shuttle Copenhague, Helsinki, Londres-Gatwick, Oslo-Gardermoen, Stockholm-Arlanda 2B
Pegasus Airlines Istanbul-Sabiha Gökcen 2B
Qatar Airways Doha 2B
Ryanair Athènes, Barcelone, Beauvais, Bergame, Billund, Bristol, Charleroi, Copenhague (début le 25 octobre 2015), Dublin, Eilat-Ovda (début le 7 novembre 2015), Londres-Stansted, Madrid, Málaga (début le 17 mars 2016), Malte (début le 19 mars 2016), Manchester, Pise, Rome-Ciampino
Saisonnier: Tampere, Treviso
2B
Scandinavian Airlines Stockholm-Arlanda 2A
Swiss International Air Lines Zurich 2A
Swiss International Air Lines
opéré par Swiss Global Air Lines
Zurich 2A
Swiss International Air Lines
opéré par Helvetic Airways
Zurich 2A
TAP Portugal Lisbonne (début le ) 2A
TAROM Bucarest 2A
Transavia Rotterdam 2A
Transavia France Paris-Orly 2A
Turkish Airlines Istanbul-Atatürk 2A
UP
opéré par El Al
Tel Aviv-Ben Gurion 2B
Vueling Saisonnier: Barcelone, Rome-Fiumicino 2A
Wizz Air Alicante, Barcelone, Bari, Birmingham, Bologne, Catane, Charleroi, Dortmund, Dubaï-Al Maktoum, Eindhoven, Glasgow-International, Gothenburg-Landvetter, Hahn, Hurghada, Istanbul-Sabiha Gökcen, Karlsruhe/Baden-Baden (début le 11 mars 2016), Kiev-Zhulyany, Koutaïssi, Larnaca, Lisbonne, Londres-Luton, Maastricht/Aachen, Madrid, Málaga, Malmö, Malte, Milan-Malpensa, Moscou-Vnukovo, Naples, Nice (début le 11 mars 2016), Rome-Fiumicino, Stockholm-Skavsta, Târgu Mureș, Tel Aviv-Ben Gurion, Tenerife–South (début le 30 octobre 2015), Thessalonique, Varsovie-Chopin
Saisonnier: Alghero, Bourgas, Corfou, Héraklion, Palma de Majorque, Rhodes, Zakynthos
2B

En bateau[modifier]

  • 3 Mahart International Port (Nemzetközi Hajóállomás) Logo indiquant un lien vers le site web Belgrád rakpart (Près de coin de la rue Iranyi) ((3): Ferenciek tere, 5 min à pied), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 484-4000, courriel : Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h - 16 h. – Exploite un service de hydroptère prévu sur le Danube vers et depuis Vienne entre début avril et début novembre.

En train[modifier]

Budapest comprend 3 grandes gares ferroviaires (Nyugati pályaudvar = gare de l'Ouest, Keleti pályaudvar = gare de l'Est, Déli pályaudvar = gare du Sud) dont le nom n'est lié ni à leur localisation ni à la direction desservie. Il y a fréquemment des trains entre Budapest et Vienne. Venant de Paris, il faut changer à Vienne ou à Munich.

Intérieur de la gare de Nyugati, ouverte et 1877
  • 4 Nyugati pályaudvar (Gare de l'ouest) Nyugati tér ((3): Nyugati tér, bus 9, 26, 91, 191, 226, 291, tram 4, 6) Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h 30 - h 50 Guichet international : lun.- dim. : h 30 - 19 h 00 07:30-19:00, entre le 30 juin et le 25 aout Jun.30. lun.- dim. : h 50 - 19 h 00. – Train périurbain pour la boucle du Danube Esztergom, Vác et Veresegyház, trains intérieurs vers Cegléd, Szolnok, Debrecen, Nyíregyháza et Szeged. - Services: Vente de billet par automate, Terminal E-Ticket, vente du Budapest Season ticket, payement par carte. Consigne bagage lun.- dim. : h 30 - 24 h 00, Parking: près de la gare, Parking vélo: à la gare.
Quai et voie à la gare de Keleti
  • 5 Keleti pályaudvar (Gare de l'est) Baross tér ((2),(4): Keleti pályaudvar; bus: 5, 7, 7E, 8, 8A, 20E, 30, 30A, 107, 112, 133, 178, 230, 233, 239; tram: 24, trolley: 73, 76, 78, 79, 80, 80A; night bus: 907, 908, 931, 956, 973, 990) Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h 45 - 24 h, Guichet international : lun.- dim. : h 00 - 21 h 15. – Trains internationaux et intérieur pour Békéscsaba, Miskolc, Szerencs, Sátoraljaújhely, Eger, Győr, Komárom, Szolnok, Szombathely, Tata et Tatabánya. Egalement des trains internationnaux pour toute l'Europe centrale, la Roumanie et la Serbie.- Services: Vente de billet par automate, terminal E-Ticket, vente du Budapest Season ticket, payement par carte possible aux guichet, Parking: près de la gare. Consigne bagage lun.- dim. : h 30 - 23 h 30. Agence clientèle située à coté de la voie 9, ouvert lun.- dim. : h 00 - 23 h 30, vente de souvenirs, de City Tour, de la Budapest card, plan de la gare.
  • 6 Déli pályaudvar (Gare du Sud) Coin de Alkotás utca et Krisztina körút ((2): Déli pályaudvar, bus: 21, 21A, 39, 102, 139, 140, 140A; tram: 18, 59, 59A, 61; bus de nuit: 960, 990), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 40 494949 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h 00 - h 30, Guichet international : lun.- dim. : h 30 - 18 h 30, Note: les billets internationaux, les réservations de siège les cartes de voyages peuvent être payée en Euros. La monnaie sera rendue en HUF.. – Trains pour la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le lac Balaton, Győr, Komárom, Mosonmagyaróvár, Székesfehérvár, Tatabánya, Tata, Pécs et les régions du Sud-ouest de la Hongrie. Train de banlieue pour Pusztaszabolcs via Százhalombatta - Services: Vente de billet par automate, terminal E-Ticket, vente du Budapest Season ticket, payement par carte possible aux guichet.
  • 7 Budapest Kelenföld vasútállomás (Gare de Budapest Kelenföld) XI. Etele Tér ((4): Kelenföld vasútállomás, et la gare routière de 'Etele tér' sont proche. Les lignes suivant y ont leur terminus (Bus urbain) 40, 58, 87, 101, 103, 108, 141, 172, 187, 250; Ligne Volánbusz (Intercity): 710, 711, 720, 722, 724, 725, 731, 732, 734, 735, 736, 737, 760, 761, 762, 763, 767, 778; bus de passage: 53, 88, 150, 153, 154, 272; bus de nuit: 907, 918, tram 19, 49) Logo indiquant des horaires Guichet pour le traffic intérieur lun.- dim. : h 30 - h 15. – Si votre train viens de Vienne et du Lac Balaton ou d'une autre destination à l'Ouest (Győr, Veszprém, Szombathely et Zalaegerszeg), il y ferra un arrêt.
  • 8 Gare de Kőbánya-Kispest (Kőbánya-Kispest állomás) X. Sibrik Miklós út/Vaspálya út 10 ((3): station 'Kőbánya-Kispest', correspondance de bus.), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 40 494949 Logo indiquant des horaires Guichet lun.- dim. : h 00 - h 50. – Si vous venez de Roumanie ou d'Ukraine ou d'une autre ville de l'est de la Hongrie, votre train y ferra arrêt. Train pour l'Est de la ville de Budapest ou pour l'aéroport 'Ferihegy'.- Services: Vente de billet par automate, terminal E-Ticket, vente du Budapest season ticket, Payement par carte possible. - Certain guichet vendent également des billets 'Volánbusz'.

En autocar[modifier]

Compagnies[modifier]

  • Volán Logo indiquant un lien vers le site web  – Le réseau national de bus hongrois relie Budapest à de nombreuses villes et village du pays.

Des lignes internationales régulières sont opérée par:

Gares routières[modifier]

  • 5 Gare routière Népliget (Népliget autóbuszállomás) Logo indiquant un lien vers le site web Üllői út 131 ((3) Népliget), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 219-8086, +36 1 382-0888, courriel : Logo indiquant des horaires Centre clientèle lun.- ven. : h - 18 h, sam.- dim. : h - 16 h; Salle d'attente lun.- dim. : h 30 - 23 h; WC Public lun.- dim. : h 30 - 22 h 45, distributeur de billet et téléphones publics lun.- dim. : h 30 - 23 h; consigne lun.- dim. : h - 21 h; Buffet et bureau de change lun.- dim. : h - 20 h; Kiosque presse lun.- ven. : h - 20 h, sam.- dim. : h - 16 h. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite C'est une station assez moderne et bien équipée. Les bus depuis l'étranger et la plupart des destinations de l'Ouest de la Hongrie arrivent et partent d'ici. Ne pas oublier de passer au check-in en si vous voyagez à l'étranger. les bus OrangeWays partent du côté opposé.
  • 6 Gare routière Stadion (Stadion autóbuszállomás, connue avant sous le nom de Népstadion autóbuszállomás) Logo indiquant un lien vers le site web Hungária krt. 48-52. ((2) Stadionok), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 251-0125 Logo indiquant des horaires Information lun.- dim. : h 30 - 21 h; Prévente de billet pour le service intérieurlun.- ven. : h - 18 h, sam.- dim. : h - 16 h; Billeterie lun.- sam. : h - 18 h, dim. : h - 16 h. – C'est la plaque tournante pour les destinations du Nord de la Hongrie. C'est une station assez moderne mais un peu sale et construite en souterrain. Quelques lignes: Bus de banlieue N° 396-397 pour Veresegyház via Szada. Bus longue distance n° 1020 et 1021 pour Salgótarján (108-112 km, h 3/4 ) via Hatvan, Mátraverebély et Pásztó. N° 1023 pour Hollókő deux heures via Pásztó, N° 1031 pour Ózd via Borsodnádasd, N° 1034 pour Jósvafő (201 km, deux par jour, près de quatre heures) via Ózd, Aggtelek, N° 1035 Kazincbarcika (190 km, trois heures, tous les jours ) via Ózd, N° 1040 Gyöngyös (~ 80 km, horaire, une à deux heures (s)) via Hatvan, N° 1045 Fallóskút (110 km, quotidiennes trois, deux heures et demie, voyage pittoresque) via Mátrafüred, Mátraháza, Kékestető (le point le plus élevé de la Hongrie, h 3/4 trois à quatre par jours), Galyatető.
  • 7 Gare routière du pont Árpád (Árpád híd autóbuszállomás) Logo indiquant un lien vers le site web Árboc u. 1-3. ((3) Árpád híd), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 329-1450 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 18 h. – Gare routière plus petite pour certaines destinations du Nord et pour la banlieue; à utiliser pour et à partir de Pilisvörösvár, Szentendre, Esztergom ou Visegrád.
  • 8 Gare routière Etele tér (Etele téri autóbuszállomás) Logo indiquant un lien vers le site web Somogyi utca 35 ((4) Kelenföld vasútállomás), Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 382-0888 Logo indiquant des horaires Billeterie lun.- ven. : h - 21 h, sam.- dim. : h - 16 h. – Gare routière nouvellement construite près de la gare Kelenföld, au terminus de la ligne de métro 4. Utile pour aller au Parc des Statue et quelques destinations de banlieue. Lignes pour Biatorbágy, Érd, Százhalombatta et ses environs.

En voiture[modifier]

Toutes les autoroutes de Hongrie y convergent.

À vélo[modifier]

Vous pouvez vous rendre à Budapest en vélo depuis Nantes (environ 4 000 km) via l'EuroVéloroute des fleuves. Cette route est appelée VR6, un chiffre pair étant attribué à toutes les routes européennes Est-Ouest. La piste cyclable du Danube, "Donauradweg", depuis Donaueschingen jusqu'à Budapest, traverse quatre pays et mesure environ 1 400 km.

Circuler[modifier]

Orientation[modifier]

Le Pont des Chaînes et une vue de Pest

S'orienter à Budapest n'est pas un gros problème. Le Danube divise la ville en deux zones: Buda et Pest. À l'exception des petite rue du centre, la structure de la ville est assez logique. Les grand monuments de Buda comme le château royal ou le château de Citadelle vous aider également à trouver votre chemin. En outre les ponts sur le Danube sont souvent les meilleurs points de référence pour vous orienter. Du Nord au Sud, on trouve:

  • 9 Pont Megyeri (Megyeri híd) (à la frontière Nord de la ville.)
  • 10 Pont Árpád (Árpád híd)
  • 11 Pont Marguerite (Margit híd)
  • 12 Pont des chaines (Széchenyi lánchíd)
  • 13 Pont Elisabeth (Erzsébet híd)
  • 14 Pont de la Liberté (Szabadság híd)
  • 15 Pont Petőfi (Petőfi híd)
  • 16 Pont Rákóczi (Rákóczi híd)
Plan du métro et des trains de banlieue.

En taxi[modifier]

  • TaxiCab Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +36 70 645 4444 – Compagnie de taxi à prix fixe.
  • Főtaxi Logo indiquant un lien vers le site web

À pied[modifier]

De nombreux plans différents et très complets sont proposés aux touristes. L'achat d'un plan semble donc superflu. Il y a un grand nombre de rues piétonnes dans le centre-ville.

Avec les transports publics[modifier]

Vous trouverez beaucoup d'attraction à distance de marche, mais Budapest est une ville importante, et donc a moins de conduire votre propre voiture ou votre vélo, vous devrez inévitablement utiliser des transports publics. Le coté positif est que la zone urbaine est bien couverte par quatre lignes de métro, des autobus urbains, des tramways jaunes et bleus et des trolley-bus rouges et le système est assez facile à comprendre. D'autre part, les horaires ne sont pas aussi fiables que dans d'autres ville, comme à Vienne par exemple, les véhicules ne sont pas toujours des plus propres, et les billets deviennent de plus en plus cher.

Les citoyens de l'Union européenne (UE), de l'Espace économique européen (EEE) ou de Suisse âgés de 65 ans et plus peuvent voyager gratuitement. La carte d'identité ou le passeport suffit pour justifier de votre âge.

Transport en commun à Budapest est coordoné par le Centre pour les transports de Budapest (BKK - Budapesti Közlekedési Központ Zrt.), qui a quelques pages en langue anglaise utiles sur leur site, y compris les horaires et les tarifs en cours. Les véhicules circulent à partir d'environs h à 23 h 30 (le soir de Noël, jusqu'à 16 h). Après cela, un réseau de bus de nuit est disponible.

  • Budapesti Közlekedési Központ Zrt. (BKV) Logo indiquant un lien vers le site web

Si vous ne visitez Budapest que quelques jours en tant que touriste, les lignes suivantes vous seront particulièrement utiles:

  • Métro (1)(2)(3)(4) relient les banlieues avec les plus grands noeuds de transport, de nombreux de sites touristiques et les hôtels du centre. Le réseau de métro est assez simple, il n'y a pas de bifurcation ou de fusions de lignes, pas d'itinéraires raccourcis en temps normal.
  • Tram 2 longe le fleuve Danube côté Pest.
  • Tram 4, 6 suivre le Nagykörút (Grand Boulevard) passant toutes les 03 min aux heures de pointe.
  • Bus 7, 7E, 107, 133 et 233 relient la gare de Keleti avec le centre-ville et de nombreux points d'intérêt dans Buda et Pest.
  • Bus 16, 16A et 116 vont au château de Buda.
  • Bus 105 relie Hősök tere (Place des Héros), en remontant l'avenue Andrássy jusqu'à la place Deák / Erzsébet avant de prendre le Pont des Chaînes et passé à Buda et en s’arrêtant à Déli pályaudvar (gare du Sud).
  • Bus 200E dessert l'aéroport jusqu'au métro.
  • Services de bateaux D11, D12 et D13 fonctionnent pendant la journée, un tarif spécial s'applique le week-end

Voir[modifier]

Dans cette section sont reprises les lieux d'intérêt, la liste des attractions se trouve dans la section « Voir » de chacun des quartiers.

Le château royal et ses alentours[modifier]

Le Bastion des Pêcheurs

Tous les monuments qui suivent se trouvent dans une enceinte fortifiée en haut de la colline du château, à Buda.

  • le château royal de Buda dans lequel se situent plusieurs musées intéressants
  • la rue "Táncsics Mihály" où presque tous les bâtiments sont classés.
  • le Bastion des Pêcheurs : N'y allez pas la journée !! L'entrée est payante en journée. Et la vue beaucoup moins belle ! Si un soir vous êtes à la rue, vous pouvez même envisager d'y dormir (hors saison de préférence). Pas de clochards, pas de gardien, pas de touristes, pas de flics.
  • l'église Mathias

Le Bois de Ville (Városliget)[modifier]

Au Nord-Est, se trouve le Bois de Ville. C'est un assez grand Parc, qui abrite le château Vajdahunyad. À l'intérieur (entrée libre), le musée de l'agriculture hongroise. Mais également une statue en bronze assez effrayante. Le château en lui-même ne présente pas un grand intérêt. En revanche, on peut se rendre en soirée à partir de la Toussaint devant la façade, sur la place où s'installe pour l'hiver une patinoire en plein air.

On trouve également dans le Bois de Ville, les bains Széchenyi. Ce ne sont pas des bains turcs, mais un établissement thermal populaire et familial, fondé en 1913. Dans les galeries, on trouve de nombreux bassins à des températures différentes, plusieurs saunas et hammams. À l'extérieur, ouvert toute l'année, un grand bassin de nage, un autre plus ludique avec du courant et un dernier à 37 degrés, dans lequel les Hongrois jouent aux échecs. L'architecture est splendide, en pierre rose.

Pour le château et les bains, prendre la ligne 1 du métro et sortir à Széchenyi fürdő.

Place des Héros

À l'entrée du Bois de Ville, on trouve la place Hősök (Hősök tere, métro du même nom, ligne 1). Cette « place des héros » à été édifiée à l'occasion du millénaire et du percement de l'avenue Andrássy. L'effet est impressionnant en se plaçant au pied de la colonne, mais de nombreux groupes de touristes se donnent rendez-vous ici. De part et d'autre de la place, deux musées (Musée des Beaux-arts et Musée )

Pour les enfants, le zoo (du millénaire également) se trouve également dans le bois de ville.

Il est, parait-il, déconseillé de se promener dans les allées du bois à des heures trop tardives.

L'avenue Andrássy (Andrássy út)[modifier]

Elle a été percée à l'occasion du millénaire. La place Oktogon est typique de l'architecture de l'époque. La place Liszt Ferenc est animée en soirée, avec de nombreux bars.

On trouve un peu plus au centre l'Opéra. La façade est ornée de bas-reliefs représentants les principaux compositeurs classiques.

L'avenue Andrássy débouche sur Deák Ferenc tér, centre névralgique des transports publics.

Autour de Kossuth tér[modifier]

On ne peut pas manquer le Parlement, véritable emblème de Budapest. On est toutefois un peu gêné pour l'aborder. Si l'on arrive par un côté, le regard est complètement écrasé par la taille du monument. Côté Danube, on ne passe pas à pied, il faut voir la façade de la rive Buda, ou du pont Margit. Il vaut donc mieux s'éloigner un peu du bâtiment pour profiter pleinement de ses atouts. La visite est payante, de 1 300 à 6 000 HUF, et les places sont limités donc il faut réserver sa visite en avance.

Sur Kossuth tér, également le musée éthnographique (Néprajzi Múzeum) qui propose des expositions temporaires, notamment le World Press 2004 récemment.

Gellért[modifier]

Prendre le tram 18, 19, 41, 47 ou 49. Gellért, c'est une colline, et un établissement thermal situé dans le XIème arrondissement. Du haut de la colline, vue imprenable sur Pest et le Danube. La montée, à pied, dure à peu près 20 minutes. On découvre au fur et à mesure le panorama. Une fois au sommet, on est au pied d'une immense statue de style soviétique, que l'on peut voir de toute la ville. Elle fut érigée à la libération de la ville des forces nazies.

En bas de la colline, un palace : les établissements thermaux Gellért. Dans un cadre absolument fabuleux, il s'agit certainement des bains les plus touristiques de la ville, et le prix de l'entrée s'en ressent. À l'entrée, il faut se mettre dans la file de droite. L'autre est réservée aux Hongrois détenant une ordonnance médicale de cure. En plus de la superbe piscine centrale auréolée de stucs art nouveau (accès mixte), deux ailes, l'une réservée aux hommes et l'autre aux femmes, ou l'on trouve saunas, hammams, bains froids, bains brulants, massages, douches... Les hommes se voient remettre un carré de tissu pour se couvrir.

Mais si vous venez de la piscine, vous gardez votre maillot. Il ne faut pas hésiter à entrer dans cet espace, bien que l'entrée ne soit pas engageante : le billet au plus petit tarif y donne droit. On vous remet également un bonnet de bain, dont le port n'est pas obligatoire. En été, une superbe piscine extérieure vous accueille, avec générateur de vagues... Il est possible d'en profiter aussi à d'autres périodes de l'année.

Csepel[modifier]

Le quartier a été construit sur le modèle communiste : d'un côté la zone avec les industries lourdes, de l'autre la zone résidentielle. Une partie des usines sont maintenant à l'abandon depuis la fin de l'économie dirigée tandis que d'autres ont réussies à se recycler (fabrication de vélos). Prendre le HÉV à Boráros tér et descendre à Szent Imre tér mh.

Le quartier juif[modifier]

Le quartier juif se trouve près de Deák tér, l'intersection des métros 1, 2 et 3. Il est contourné par les boulevards, et comprend les rues Wesselényi, Dohány et une partie de la rue Király.

La synagogue se trouve à la bifurcation des rues Wesselényi et Dohány, difficile de ne pas la trouver.

Si vous aimez l'ambiance klezmer, c'est à ne pas louper.

Faire[modifier]

Les bains[modifier]

Piscine des bains de l'hôtel Gellért

Budapest est une ville thermale réputée depuis l'antiquité. Elle métisse ses origines de l'apport des Turcs.

Il y a quatre bains turcs à Budapest : Rudas, Rác, Király et Császár. Leur ouverture n'est en général pas mixte. Mais Rudas est mixte le week-end avec en plus une ouverture nocturne le samedi.

L'organisation des bains répond à des rituels bien définis. Vous faites une première fois la queue pour acheter vos places. On vous remet généralement une carte magnétique et un ticket de caisse à conserver précieusement, plus parfois un ticket d'entrée. Vous entrez ensuite dans les vestiaires. Attendez que le préposé vous attribue une cabine numérotée avec deux clefs, qu'il viendra refermer derrière vous avec sa clef, vous refermez avec votre clef portant le numéro de la cabine que vous gardez avec vous. Lorsque vous souhaitez reprendre vos affaires, vous l'appelez pour lui demander d'ouvrir la porte. À la sortie, il est possible qu'une partie du prix de l'entrée vous soit reversée suivant le temps que vous y avez passé.

Il y a aussi les bains thermaux qui eux sont mixtes. Ils peuvent être extérieurs comme Széchenyi ou intérieurs comme Gellért. Ils sont généralement construits dans une architecture qui vaut le coup d'œil tout en se délassant. Attention, les piscines pour nager (ou l'eau est généralement plus fraîche) nécessitent de porter un bonnet de bain, qui sont disponibles généralement aux abords de la piscine mais payant.

Széchenyi est le plus grand de ces bains, sûrement le plus populaire auprès des touristes également. Il est situé au cœur du plus grand parc de la ville, on y accède par la ligne de métro 1. Comptez de 4 900 à 5 900 HUF pour un accès à tous les bains. Cabines ou casiers électroniques, l'ensemble est sécurisé.

Festivals[modifier]

  • 1 Sziget Festival Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia – Il se tient tous les étés, début août sur l'île d'Óbuda (sur le Danube). C'est un des plus grands festivals de musique d'Europe qui accueille de nombreux artistes internationaux et locaux.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Les prix dans les épiceries sont équivalent à ceux des supermarchés pour un grand nombre de produits. Préférer les épiceries aux supérettes. Nombre d'épiceries sont ouvertes 24 h/24. Exemples : Bouteille de vin de 2L : 800 forints. Mini pain : 20 forints. Bouteille de vin 0.75l (meilleure qualité) : à partir de 600 forints.

Marchés[modifier]

  • 1 Le marché aux puces, Nagykörösi útca 156 (De l'arrêt de métro « határ út », prendre le bus 54. Le marché étant loin de la ville, le trajet est assez long...) Logo indiquant des horaires lundi-vendredi h - 16 h ; samedi h - 15 h ; dimanche h - 13 h. – On y trouve toutes sortes d'objets (appareils photos soviétiques, pins, vêtements, meubles...).
  • 2 Les halles centrales de Budapest, Logo indiquant un lien wikipédia Vamhaz korut 1-3 Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours de h - 18 h (le samedi jusqu'à 14 h et le lundi jusqu'à 17 h). – Une des adresses les plus simples et agréables pour les fruits et légumes. On y trouve aussi de la charcuterie et à l'étage tout un ensemble de snacks à emporter.

Manger[modifier]

Budapest, comme toutes les grandes capitales, offre tous les classiques de la restauration rapide (hamburgers, kebab, etc). Vous trouverez d'excellents restos, pas cher du tout. Un conseil : évitez les réstos avec marqué "RESTAURANT" dessus et avec la carte en Anglais et Hongrois. N'hésitez pas à vous enfoncer dans les petites ruelles de Pest, on y trouve des merveilles. N'hésitez pas à demander aux hongrois où manger "typique". Et surtout : ne revenez pas sans avoir gouté un bon goulach ! Faites aussi très attention aux restaurants "attrape touriste", les prix indiqués sur la carte ne comprennent pas forcément les accompagnement (riz..), le service et la TVA ! Un plat peut facilement revenir au double si on ne fait pas attention.

Bon marché[modifier]

  • Ösbudavar Logo indiquant un lien vers le site web Orszaghaz u. 10, Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 2014927, courriel : Logo indiquant des horaires 11-23. Logo indiquant des tarifs 1 000 HUF-3 000 HUF. – Alternative basique mais pas trop chère dans Buda. Petite salle.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Bars[modifier]

Surtout essayez de trouver des cafés-bars ruines, qui se trouvent un peu partout, surtout à Pest (en rive gauche). Il s'agit des anciens immeubles un peu abandonnés, qui sont fournis aux locataires pour leur donner une deuxième vie avant leur destruction. L'ambiance est très cool, avec des installations type arts de rue, des soirées thématiques, ... La plupart de ces bars sont ouverts à partir de midi, jusqu'à l'aube, tout au long de l'année (salles chauffées).

  • 1 Szimpla Logo indiquant un lien vers le site web Kazinczy utca 14 – Ce bar est meublé avec des objets de récupération comme des voitures coupées en deux, des baignoires renversées servant de table, etc. Il propose toutes sortes de boissons et de la petite nourriture (sandwich, frites, ...) à l'étage. La cour intérieure est très agréable durant l'été.
  • 2 Corvinteto Logo indiquant un lien vers le site web Blaha Lujza tér 1. (au coin de la rue Somogyi Béla) – Cet autre bar alternatif est situé sur le toit d'un immeuble. À l'étage inférieur se trouve une piste de danse.

Ici ils connaissent la pinte ! Dans Budapest vous pouvez trouver des pintes de bonne bière pour 250 forints. Même conseil que pour les restos, n'hésitez pas à vous enfoncer dans les petites ruelles de Pest, vous y trouverez des merveilles. Toujours éviter les bars des grandes rues ultra touristiques... Autant rester en Europe de l'Ouest. Évidemment on peut boire sans problème dans la rue même beaucoup (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé).

Cafés[modifier]

Les cafés budapestois sont certes moins réputés que leurs homologues pragois, mais ils participent de la même essence. On peut déguster des parts de gâteaux autour d'un thé, café ou chocolat. Les pâtisseries ne sont souvent pas très fines et sont saturées de crème.

New York Kavehaz
Café Gerbeaud
  • 3 Gerbeaud, Vörösmarty tér 7 – Le café le plus connu et d'une réputation internationale est « Gerbeaud ».
  • Café des Artistes – On trouve également le café des artistes, un peu plus haut que l'Opéra sur Andrássy út.
  • 4 New York kávéház Logo indiquant un lien wikipédia Erzsébet körút 9-11 – Une des haltes touristiques incontournable est d'aller prendre un chocolat chaud au New York kávéház, un café abrité par un palace. Le café est une des plus anciennes institutions de la ville. Il a ouvert ses portes en 1894, et a souvent été un lieu de rencontre pour les poètes et les écrivains de Budapest.

Se loger[modifier]

D'une manière générale Pest (hormis Kossuth et Deak Ferenc) est beaucoup moins bien entretenu que Buda, les logements y sont souvent délabrés. Le côté Buda est plus historique et plus cher. Il existe de nombreuses auberges de jeunesse, ainsi que des auberges pour étudiants (dans des chambres de Cité U louée à la nuit pendant l'été pour des prix allant de 8 a 15  la nuit).

Bon marché[modifier]

  • HometoHome Hostel Logo indiquant un lien vers le site web Kossuth Lajos street 4, Logo indiquant un numéro de téléphone +36-20-546-2942 – Hostel au milieu du centre de Pest. Citue entre la station metro Astoria et Ferenciek tere juste au cote de la Ponte Elisabeth. Le proprietaire Jeno connais tous les bonnes places de la ville.
  • Jump In Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +36-20-554-2273 – Dans le centre ville.
  • Yellow Submarine Logo indiquant un lien vers le site web Teréz körút 56 (près de la gare Nyugati) – Auberge de jeunesse conviviale proposant des logements en dortoirs, chambres simples, doubles et triples. De 2900 HUF (en dortoir) à 7500 HUF (chambre simple).
  • Fortuna Ship Logo indiquant un lien vers le site web  – Une façon originale de loger à Budapest. Ce bateau arrimé en face de l'ile Margaret se compose d'un hôtel 3 étoiles ainsi que d'une partie auberge de jeunesse avec des chambres de 1 à 3 lits. De 5200 à 12200 HUF.
  • De nombreux internats sont reconvertis en Auberge de Jeunesse (Hostel) hors périodes scolaires. Il y en a une bonne poignée après le pont Petőfi, côté Buda.

Prix moyen[modifier]

Comme dans d'autres capitales en Europe de l'Est, une solution avantageuse alternative aux auberges de jeunesse et aux hôtels (les prix de ces derniers se rapprochant des standards ouest-européens) consiste à louer un appartement à des particuliers ; de multiples agences semi-professionnelles disposant d'un site Internet (souvent en anglais) sont apparues ces dernières années et proposent pour certaines un bon choix de pieds-à-terre, souvent bien situés et d'un rapport qualité-prix imbattable, en particulier pour un hébergement à plusieurs (3 à 5 personnes). Privilégiez l'emplacement de l'appartement et le sérieux ainsi que la visibilité de l'agence pour votre choix. Des réductions sur les prix annoncés sont souvent possibles, en particulier en saison basse.

  • Appartement Sinko Logo indiquant un lien vers le site web  – logement au centre de Budapest, pour 1- 4 personnes, accès Internet gratuit, logement bon marché.
  • Appartement Akacia Logo indiquant un lien vers le site web  – parking gratuit, jardin à l'intérieur, appartement avec 2 chambre à coucher pour 2 - 5 personnes, WIFI.
  • ABC appartement Logo indiquant un lien vers le site web
  • Ma maison résidence Logo indiquant un lien vers le site web  – pour la location de courte durée d'appartements dans un immeuble situé Izabella utca, tout près de l'avenue Andrássy.
  • Appartement Anna Logo indiquant un lien vers le site web Deák Ferenc utca 21, Logo indiquant un numéro de téléphone +36 30 337 4049 – location de vacances au centre ville
  • Appartement Hongrie Logo indiquant un lien vers le site web  – Près de tous les monuments, appartements indépendants.

Camping[modifier]

  • Bikercamp Camping, rue Benyovszky Móric 40, Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 333-7059 Logo indiquant des tarifs 10 /personne/nuit..
  • 1 Camping Haller Logo indiquant un lien vers le site web Haller utca 27, Logo indiquant un numéro de téléphone +36 1 476-3418, +36 20 367 4274 (téléphone portable), courriel : Logo indiquant des tarifs /personne/nuit, /tente/nuit 13 /caravane/nuit.. – La 4eme nuit est gratuite!
  • Camping Flamingo à Erd Logo indiquant un lien vers le site web (A une dizaine de kilomètres au sud de Budapest) – Quartier résidentiel calme. Piscine intérieure pour les jours de détente.

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Santé[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Représentations diplomatiques[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Esztergom
  • Szentendre – À une vingtaine de kilomètres de Budapest se trouve la ville de Szentendre. Il est situé dans la courbe du Danube et offre une belle vue sur celui-ci.


Routes via Budapest
MosonmagyaróvárGyőr O M1 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg E  Fin
Vác N M2 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg S  Fin
Fin O M3 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg E  GyöngyösDebrecen
Fin N M5 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg S  KecskemétSzeged
Fin N M6 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg S  SzekszárdM60 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg Pécs
SiófokSzékesfehérvár SO M7 (Hu) Otszogletu kek tabla.svg NE  Fin


Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hongrie centrale
Destinations situées dans la région