Télécharger le fichier GPX de cet article
46.76666623.583333Map mag.png
Eurasie > Europe > Balkans > Roumanie > Transylvanie

Transylvanie

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Transylvanie
Huedin-Bicalatu2.jpg
Information
Pays
Superficie
Fuseau
Localisation

La Transylvanie est le nom français d'une région roumaine appelée 'Centru' qui se situe au centre de la Roumanie.

Avec une superficie de 34 100 km2, la région Centre représente 14,3% du territoire de la Roumanie.

Comprendre[modifier]

Au cours du dernier millénaire, la Transylvanie fut habitée par quatre groupes ethniques principaux : roumains, allemands, hongrois et sicules (population d'origine inconnue mais de langue hongroise). La Transylvanie fit partie du Royaume Hongrois au début du deuxième millénaire, par la suite fut une principauté indépendante, devint région de l'Empire Austro-Hongrois au XVIIIe siècle et région de la Roumanie en 1918.

Forteresse de Râşnov

Le patrimoine culturel de la Transylvanie est des plus riches. On y trouve les vestiges bimillénaires des civilisations dace et romane (forts à Oraştie, Alba Iulia, Turda etc., mines d'or à Roşia Montană, mines de sel à Turda, Ocna Sibiului etc.), des villes médiévales bien préservées, plus d'une centaine de châteaux de plaisance et de forteresses médiévales, environ 150 églises fortifiées, des églises en bois datant des XVIIe et XVIIIe siècles etc.


De nombreuses stations thermales (eaux thermales, minérales et salées) sont réparties dans la région. En hiver, on y trouve un hôtel de glace à Bâlea Lac, dans le Massif de Făgăraş ainsi que des stations de sports d'hiver dans les trois branches des Carpates. L'agrotourisme est développé dans toute la région.

Régions[modifier]

La Transylvanie actuelle comporte les départements ou Judet suivants :

Judet (département) de Transylvanie
Sud-est (Braşov, Sibiu)
Est (Covasna, Harghita, Mureș)
Sud-ouest (Alba, Hunedoara)
Nord-ouest (Bistrița-Năsăud, Cluj-Napoca)

Ces régions représentent un fort potentiel touristique.

Villes[modifier]

Sports d'hiver[modifier]

  • Arieşeni
  • Băişoara
  • Borşa
  • Cavnic
  • Harghita Bai
  • Lac Bâlea
  • Muntele Mic
  • Parâng
  • Poiana Braşov
  • Predeal
  • Semenic
  • Straja
  • Suior

Autres destinations[modifier]

  • Parcul Naţional Retezat
  • Parcul Naţional Munţii Rodnei
  • Parcul Naţional Cheile Nerei-Beuşniţa
  • Parcul Naţional Semenic-Cheile Caraşului
  • Parcul Naţional Apuseni - Rezervaţia naturală Padiş
  • Parcul Naţional Călimani
  • Parcul Natural Lunca Mureşului

Parler[modifier]

Prejmer, l'église fortifiée

La langue officielle est le roumain, une langue d'origine latine très proche de l'italien. Puisqu'au XIXe siècle le roumain a adopté un nombre considérable de néologismes provenant du français, les locuteurs de français comprendront tant bien que mal le roumain écrit.

Vu qu'environ 20% des habitants de la Transylvanie font partie de la communauté hongroise, le hongrois est la deuxième langue la plus parlée. En ce qui concerne les langues d'usage international, l'anglais se situe à la première place. Il est suivi par le français, l'italien, l'espagnol et l'allemand.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Une rue de la petite ville de Ghimbav

En train[modifier]

Site des Chemins de Fer Roumains

En voiture[modifier]

  • E60 - route européenne qui entre en Roumanie à Oradea
  • E68 - route européenne qui entre en Roumanie à Arad
  • E70 - route européenne qui entre en Roumanie à Timisoara
  • E81 - route européenne qui entre en Roumanie à Satu Mare

Circuler[modifier]

Église fortifiée de Dealu Frumos

Faire[modifier]

Festivals et événements[modifier]

Prejmer - maison médiévale en cours de restauration
  • des nombreux festivals médiévaux à Sighişoara, Sibiu etc.
  • festivals de film à Cluj-Napoca, Sibiu etc.
  • festivals ethno un peu partout
  • festivals de musique (Peninsula à Târgu Mures, Jazz la Gărâna dans un village à 36 km de Reşiţa etc.)

Route des églises en bois[modifier]

  • Maramureş
  • Valea Arieşului

Route des églises fortifiées[modifier]

Église fortifiée de Moşna

Dans le sud-est de la Transylvanie.

Route des crêtes[modifier]

Dans les trois branches des Carpates.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Où manger ?[modifier]

  • unités d'agrotourisme

Quoi manger[modifier]

  • soupes (ciorbă de burtă, ciorbă de perişoare, ciorbă de varză cu ciolan afumat, ciorbă de măcriş cu cap de miel, urechiuşi, ciorbă de salata în jintuială, ciorbă de agreşe, supă de găina etc.)
  • viandes (friptură de Turda, pastramă de oaie, tocăniţă de pui, gulaş, ceafă umplută etc.)
  • fromages (brânză de burduf, brânză in scoartă de brad, caş afumat, telemea de oaie, urdă etc.)
  • desserts (prăjitură de rubarbă, papanaşi, pancove, plăcinte umplute etc.)

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Apprendre[modifier]

Sécurité[modifier]

Santé[modifier]

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Roumanie
Destinations situées dans la région