Télécharger le fichier GPX de cet article
48.1459811.56445Map mag.png

Eurasie > Europe > Europe centrale > Allemagne > Sud de l'Allemagne > Bavière > Munich

Munich

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Munich
​((de)München ou Minga en bavarois)
Ancien hôtel de ville
Ancien hôtel de ville
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Code postal
Localisation
Site officiel

Munich est une ville située en Allemagne, capitale de la Bavière.

La ville est mondialement connue pour l'Oktoberfest, la fête de la bière, qui commence tous les ans l'avant dernier samedi de septembre.

Comprendre[modifier]

Munich est, avec 1 443 122 habitants, la troisième ville d'Allemagne par sa population après Berlin et Hambourg. Elle est la capitale du Land de Bavière et du district de Haute-Bavière. Située entre 482 et 579 mètres d'altitude, la ville est traversée par l'Isar du sud-ouest au nord-est. C'est un important pôle économique, siège de grandes sociétés comme Siemens, Allianz, BMW, Münchener Rückversicherung, Linde, EADS Deutschland et HypoVereinsbank.

Selon Eurostat, la zone urbaine élargie de la région métropolitaine de Munich est la plus importante d'Allemagne en termes de PIB avec 117,6 milliards d'euros, devant Hambourg, Berlin et Francfort. Avec un PIB par habitant de 53 073 , Munich est également l'une des villes les plus riches de l'Union européenne.

La ville est célèbre pour sa traditionnelle fête de la bière (Oktoberfest) qui se déroule, chaque année, de fin septembre à début octobre. C'est la deuxième destination touristique d'Allemagne après Berlin.

Histoire[modifier]

Le village de « Munichen » (chez les moines en vieil-allemand) voit le jour au IXe siècle près d'une abbaye bénédictine (le moinillon des armoiries de la ville rappelle cette origine). En 1255, le duché de Bavière est séparé en deux parties ; Munich devient la capitale de la Haute-Bavière.

En 1634, la peste lui fait perdre les deux tiers de sa population. Entre 1651 et 1679, sous le règne de l'électeur Ferdinand-Marie, Munich s'enrichit de monuments de style baroque italien (comme le Theatinerkirche et le château de Nymphenburg...). En 1705, pendant la guerre de Succession d'Espagne, la ville retourne sous le patronage des Habsbourgs. L'Académie bavaroise des sciences est créée en 1759.

À partir de la fin du XVIIIe siècle, Munich grandit rapidement. Lorsque la ville devient la capitale du nouveau royaume de Bavière créé sous l'égide de Napoléon Bonaparte en 1806, cette croissance s'accélère. En effet, alors qu'elle n'est peuplée en 1700 que de 24 000 habitants, Munich voit ensuite sa population doubler tous les trente ans : entre 1870 et 1933, la population passe de 170 000 à 840 000 habitants. Sous le règne du roi Louis Ier de Bavière (1825-1848), Munich devient également un centre artistique réputé. La plupart des bâtiments de la ville datent du XIXe siècle, en particulier du règne de Maximilien II : les architectes classiques Leo von Klenze et Friedrich von Gärtner ont construit la Ludwigstraße, la Königsplatz, le Ruhmeshalle et la Résidence. Sous le prince régent Luitpold (1886-1912), Munich connaît un important développement culturel et artistique avec, notamment, la construction de la Prinzregentenstraße et du Prinzregententheater. Schwabing devient, au tournant du siècle, le quartier des artistes, accueillant un grand nombre d'écrivains et de peintres célèbres. En 1896, le journal culturel munichois Jugend (Jeunesse) paraît pour la première fois, ainsi que la revue satirique Simplicissimus.

Après la Première Guerre mondiale, Munich traverse une période révolutionnaire tourmentée, qui commence par la chute de la monarchie le . Dans les années suivantes, Munich voit naître le nazisme et devient le chef-lieu du mouvement d'Adolf Hitler. Arrivés au pouvoir, les nazis construisent plusieurs édifices entre 1933 et 1945. Le , le premier camp de concentration permanent d'Allemagne est ouvert par Himmler à Dachau dans la banlieue de Munich. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un groupe d'étudiants munichois fonde La Rose blanche (Die Weiße Rose), l'un des plus célèbres mouvement de la résistance allemande au nazisme. Comme la plupart des grandes villes allemandes, Munich subit d'importantes destructions dues aux bombardements massifs des Alliés, mais elle est reconstruite pendant l'occupation américaine et devient la plus importante zone économique de l'Allemagne du sud.

Après la reconstruction, Munich se développe comme place vouée aux nouvelles technologies. En outre, un grand nombre d'entreprises de services s'y installe, telles que des entreprises de médias, d'assurances et de services bancaires. Les musées (par exemple l’Alte Pinakothek, la Neue Pinakothek et la Pinakothek der Moderne, la Glyptothèque, le Deutsches Museum) connaissent également un regain d'intérêt.

En 1972, Munich accueille les Jeux olympiques d'été à l'occasion desquels la ville inaugure sa première ligne de métro. Le , l'organisation palestinienne Septembre noir tue deux Israéliens et en prend neuf autres en otage. Tous les otages sont tués, ainsi que cinq des huit terroristes et un policier. Les jeux sont interrompus pendant une journée et certains athlètes décident de quitter la compétition.

Avec le XXIe siècle, de nouveaux quartiers émergent, au centre comme à la périphérie, qui mêlent immeubles d'habitation et bureaux, commerces et institutions culturelles.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Terminal 1 de l'aéroport international de Munich
  • 1 Aéroport international de Munich (IATA: MUC, Flughafen München-Franz Josef Strauß) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 29 km au nord-est de la ville) – Il est desservie par de nombreuses compagnies aériennes, dont Air France et Lufthansa qui proposent entre autres des lignes régulières entre la France et Munich.
L'aéroport est directement relié aux lignes ferroviaires locales S-Bahn S1 et S8 qui permettent de rejoindre le centre-ville de Munich en 45 min de trajet, ainsi qu'à l'autoroute A92.

En train[modifier]

München Hauptbahnhof
  • 2 Gare centrale (Hauptbahnhof) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Plusieurs lignes internationales ainsi que de très nombreuses lignes nationales desservent cette gare.

En TGV : ligne directe Paris-Est - Strasbourg - Munich Hbf. Un aller-retour par jour actuellement :

  • Paris-Est 15 h 55 - Munich Hbf 21 h 36
  • Munich Hbf h 46 - Paris-Est 12 h 33

Lignes de nuit, depuis Munich :

En voiture[modifier]

Réseau autoroutier et Mittlerer Ring de Munich

Munich est desservie par 6 autoroutes qui rayonnent autour de la ville:

  • A8 vers Stuttgart, Karlsruhe et Strasbourg d'une part, et vers Rosenheim et Salzbourg d'autre part.
  • A9 vers Nürnberg – LeipzigBerlin.
  • A92 vers Landshut – Deggendorf.
  • A94 vers Passau – Vienne (en construction)
  • A95 vers Garmisch-Partenkirchen.
  • A96 vers Lindau, le lac de Constance et la Suisse.

En venant depuis la moitié nord de la France l'itinéraire le plus courant est de prendre l'autoroute A8 en passant par Stuttgart, Ulm et Augsburg. Depuis la moitié sud de la France il est plus intéressant de passer par la Suisse, en passant par Zurich et en rattrapant l'autoroute A96 à Lindau qui mène ensuite directement à Munich.

Munich possède plusieurs niveaux d'axes routiers en forme d'anneau (du plus extérieur au plus intérieur) :

  • Munich est tout d'abord entourée d'une autoroute périphérique, la A99, située à une dizaine de kilomètres du centre-ville environ. Les autoroutes sus-mentionnées la rejoignent toutes (à l'exception de l'A95).
  • Le Mittlerer Ring (Anneau moyen) est un anneau routier situé dans la ville et en faisant le tour en restant en moyenne à 5 km du centre ville.
  • L'Altstadtring (Anneau de la vieille ville) est situé en plein centre ville.

En autocar[modifier]

  • 3 Gare routière (Zentrale Omnibusbahnhof München (ZOB)) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidataVous pouvez facilement rejoindre la gare routière de Munich (Ou le ZOB en allemand) en prenant le S Bahn (RER). Toutes les lignes de S Bahn s'arrête à Hackerbrücke, l'arrêt de la gare routière.

De nombreuses compagnies de bus longue distance desservent la gare routière de Munich.

FlixBus

Megabus

Eurolines

Circuler[modifier]

La Münchner Verkehrsgesellschaft est la société exploitant les réseaux de métro, tramway et de bus de Munich alors que c'est la DBahn qui s'occupe des S-Bahn.

En U Bahn (Métro)[modifier]

Pour vous déplacer à Munich, vous pouvez utiliser le réseau de métro qui est composé de 7 lignes souterraines.

En S Bahn (RER)[modifier]

En taxi[modifier]

Si vous avez besoin d'un trajet depuis l'aéroport, la gare, ou simplement si vous souhaitez vous déplacer au sein de la ville, vous pouvez utiliser l'un des nombreux services de taxi. Il est également possible d'utiliser pour des tarifs comparables, des services de voitures de luxe avec chauffeur. L'avantage de ces services est notamment leur coût fixe et connu à l'avance (contrairement aux services de taxi).

En voiture[modifier]


Voir[modifier]

Centre historique[modifier]

Maximilianeum - Landtag de Bavière
  • 1 La place Marienplatz Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Place centrale de vieille ville bordée par le nouveau et l'ancien Hôtel de Ville. Cette place est desservie par le U-Bahn et le S-Bahn.
  • 2 Neues Rathaus (nouvel Hôtel de Ville) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Marienplatz 8
  • 3 Altes Rathaus (ancien Hôtel de Ville) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Marienplatz 15
  • 4 Sankt Michael (église Saint-Michel) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Frauenkirche (cathédrale Notre-Dame) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Frauenplatz 12 – Il est actuellement (février 2014) impossible de monter au sommet des tours de l'église pour cause de rénovations.
  • 6 Odeonsplatz Logo indiquant un lien wikipédia – Entouré de la Theatinerkirsche, du parc de la Residenz et du Feldherrnhalle, cette place atypique vaut le détour.

Parc Olympique[modifier]

  • 7 Stade Olympique (Olympiastadion München) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 8 Tour de la télévision (Olympiaturm) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 9 Colline artificielle (Olympiaberg)  – À côté du stade olympique et surplombant le lac artificiel se trouve cette colline de 60 mètres de haut construite grâce aux débris des bombardements de la deuxième guerre mondiale. Au sommet se trouve un point de vue donnant un panorama du site olympique, de la ville de Munich et permettant d’apercevoir les Alpes en arrière plan.
  • 10 Musée BMW (BMW Welt) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Am Olympiapark 2 – Un musée de la marque bien connue.

Autour du centre historique[modifier]

  • 11 Deutsches Museum (musée des sciences et techniques) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Museumsinsel 1 Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours de h - 17 h. Logo indiquant des tarifs Adultes 8,5  (comprenant l'entrée au Musée des transports : Verkehrszentrum), étudiants . – Le Deutsches Museum est l'un des plus grands musées des sciences et de la technique au monde. Le musée accueille chaque année plus de 1,5 million de visiteurs. Il a été créé le lors d'une conférence de la Verein Deutscher Ingenieure et la construction du bâtiment a été terminée en 1925. Il aborde des thèmes comme l'électricité, la métallurgie, l'aviation, la chimie, etc. De nombreuses expériences et interactions sont possibles tout au long de la visite.
  • 12 Verkehrszentrum (musée des transports, annexe du Deutsche Museum) Logo indiquant un lien vers le site web Am Bavariapark 5, Logo indiquant des horaires Ouvert tous les jours de h - 17 h. Logo indiquant des tarifs Adultes , étudiants . – Ce annexe du Deutsche Museum fait le tour des différents moyens de transports (excepté l’aéronautique, présente dans le bâtiment principal du Deutsche Museum). Trains, voitures, vélos, tramways, bus, etc. de toutes les époques sont présentés.
  • 13 Englischer Garten (Jardin anglais) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Avec ses 3,7 km2, le Jardin Anglais de Munich est l'un des plus grands parcs urbains au monde, devant Central Park (New York) ou Hyde Park (Londres). Une véritable oasis de verdure au cœur de la ville ! Tout au sud du parc se trouve notamment l'Eisbachwelle qui est un spot de surf réputé de Munich. Ceux-ci s'entraînent à toute saison sur cette vague artificielle.
  • 14 Le Maximilianeum Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Max-Planck-Straße 1 – Le Landtag de Bavière (Bayerischer Landtag) est le parlement de la République de Bavière.
  • 15 Musée national d’ethnologie (Museum Fünf Kontinente) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Maximilianstraße 42, 80538 München (+49 89 210 136 100) Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h 30 - 17 h 30. – Ce musée expose plus de 150 000 objets en provenance de tous les continents. Il s’agit du deuxième musée d’ethnologie d’Allemagne par sa taille, et du plus ancien.
  • 16 Maxvorstadt Logo indiquant un lien wikipédia – Quartier des musées de Munich. On y trouve les trois pinacothèques (Altes Pinakothek, Neues Pinakothek et Pinakothek der Moderne), le musée d'égyptologie et le centre de documentation du National-socialisme.

Au-delà[modifier]

  • 17 Schloss Nymphenburg Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Schloß Nymphenburg 1, 80638 München, Logo indiquant un numéro de téléphone +49 89 179 080 Logo indiquant des horaires avril au 15 octobre : lun.- dim. : h 00 - 18 h 00, 16 octobre à mars : lun.- dim. : 10 h 00 - 16 h 00. Logo indiquant des tarifs 6€ (tarif réduit : 5€). – Résidence d'été des princes électeurs de Bavière. La visite comprend uniquement le premier étage du château et retrace son histoire et celles de ses habitants. Le parc est gratuit et comprend des pavillons annexes ouverts uniquement d'avril au 15 octobre.
  • 18 Bavaria Filmstadt Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Bavariafilmpl. 7, 82031 Grünwald, Logo indiquant un numéro de téléphone +49 89 64992000 Logo indiquant des horaires mars à octobre : lun.- dim. : h 00 - 18 h 00, novembre à février : lun.- dim. : 10 h 00 - 17 h 00. Logo indiquant des tarifs 14€ (réduit : 13€, enfant : 12€). – Studios de cinémas ayant vus passer un grand nombres de productions populaires, notamment Astérix contre César, Das Boot, ou L'histoire sans fin. La visite guidée s'aventure au sein de décors utilisés dans les productions actuelles et certaines plus anciennes.

Faire[modifier]

Concerts[modifier]

  • Backstage – Le complexe comporte quatre salles de concert et un Biergarten. Il propose plusieurs fois par semaine des concerts de rock, metal, punk ou musiques alternatives, et en juillet le festival "Free & Easy" entièrement gratuit, avec plusieurs concerts par soir pendant un mois.

Cinéma[modifier]

  • 1 Museum Lichtsiele Logo indiquant un lien vers le site web Lilienstraße 2, 81669 München, Logo indiquant un numéro de téléphone +49 89 482403 Logo indiquant des tarifs Entre 7 et 10€ la place. – Cinéma convivial au bord de l'Isar. Il diffuse tous ses films en version originale non sous-titré. Tous les samedis soir est diffusé le Rocky Horror Picture Show.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Hofbräuhaus

Bon marché[modifier]

  • Tout d'abord la saucisse de Munich, grillée au goût très caractéristique. Dans les friteries, grills, bars, etc... partout, et pas chère.
  • 1 Hofbrauhaus Logo indiquant un lien vers le site web Platzl 9, – (plus vieille brasserie de la ville) près de la Marienplatz (place principale de l'hôtel de ville), il est possible de manger pour , il suffit de commander "ein Teller Knödel" qui sont des boules de pomme de terre ou de pain avec de la sauce (souvent aux champignons), très nourrissantes et typiques ! La bière coule à flot et est accompagnée de brezn (bretzels bavarois) dans une ambiance conviviale, au son d'orchestres traditionnels. On peut même y venir en famille.
  • Vinzenz-Murr Logo indiquant un lien vers le site web  – Légerement plus cher, les restaurants-épiceries Vinzenz-Murr présents un peu partout en ville, où on peut manger typique pour . Il en existe à Viktuaien Marketen près de Marienplatz.

Prix moyen[modifier]

Pour les amateurs de sushis et autres spécialités japonaises, la ville compte plusieurs "running sushis" où l'ont mange à volonté pour une dizaine d'euros le midi, en choisissant autant d'assiettes que l'on veut sur un tapis roulant jamais épuisé. Il en existe un près de la Marienplatz (place principale de la ville).

  • 2 Augustiner Bräustuben Logo indiquant un lien vers le site web Landsberger Straße 19 Logo indiquant des tarifs Entre 7 et 10  le plat. 2,75  le demi-litre de bière. – Brasserie servant les bières munichoises Augustiner et proposant de la nourriture typique à prix raisonnable.

Luxe[modifier]

  • 3 Zum Durnbräu Logo indiquant un lien vers le site web Dürnbräugasse 2, 80331 München Logo indiquant des tarifs Entre 10 et 20  le plat. 4,9  le demi-litre de bière. – Brasserie conviviale et typiquement bavaroise qui ne subit pas d'afflux de touristes.
  • 4 Spatenhaus an der Oper Logo indiquant un lien vers le site web Residenzstraße 12, Logo indiquant un numéro de téléphone +49 89 290 706 0, fax : +49 89 291 305 4, courriel :  – Accueil pas très chaleureux. Il est vrai que je suis étranger et ne causes pas l'allemand.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Bars et Brasseries[modifier]

  • 1 Hofbraühaus – Plein centre ville (am Platzl), la bière et l'ambiance Blaskapelle (cuivres et chants bavarois), rendez-vous obligé de tous les touristes,y compris en famille. N'omettez pas d'y grignoter les bretzels. Il y a aussi de l'eau et des sodas. Quand il y a beaucoup de monde, on y croise un service de sécurité.
  • 2 Havana Club Logo indiquant un lien vers le site web Herrnstraße 30, – Excellent bar cubain proposant une impressionnante carte de cocktails.
  • 3 Zeitgeist Türkenstraße 74 – Bar proposant des grands cocktails à 5,5  avant 20 h.
  • Ludwig Petuelpark – Bar smart, ambiance lounge, belle carte de whiskys.

Boîtes de nuit[modifier]

  • 4 Kultfabrik Logo indiquant un lien vers le site web (station de S-Bahn et U-Bahn "Ostbahnhof") – Dans ce petit quartier, ressemblant à un centre commercial de la fête, se concentrent un grand nombre de boîtes de nuit et bars. L'entrée est gratuite dans la plupart des boîtes de nuit en début de soirée et coûte autour des ensuite.

Les bons plans pour s'informer sur les soirées à Munich : http://www.clubstars.net/pix/index.php

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • 1 The Tent – Munich est doté d'un camping très chaleureux et très international où se croisent des routards du monde entier. "The Tent" se situe vers le "Botanischer Garten" au bout de la "Franz-Schrank-Strasse" dans un grand parc très agréable à 13 min de transport en commun de la gare centrale.On peut s'y faire à manger grâce à une cuisine commune, les sanitaires sont d'une propreté étonnante et le personnel est jeune, dynamique et vraiment chaleureux. Un petit déjeuner est à la disposition des campeurs pour environ pour des petits pains (brötchen), du salami, du fromage...Parfois des soirées spéciales sont organisées, tous les soirs des petits plats sont mitonnés par le personnel, et à la tombée de la nuit une bonne partie des campeurs se retrouve autour d'un feu de bois avec une biere à la main. Une nuit coute environ pour planter sa tente, il existe aussi un dortoir où l'on peut dormir pour 11 .
  • 2 Smart Stay Hostel City Logo indiquant un lien vers le site web Mozartstraße 4, Logo indiquant des tarifs Dortoirs dés 13,9  et chambre double à 44,5 . – Auberge de jeunesse bon marché de la chaîne Smart Stay. Bon marché mais bruyant. Le wifi, le petit-déjeuner et les serviettes de bain ne sont pas inclus dans le prix.
  • 3 CVJM / YMCA München Logo indiquant un lien vers le site web Landwehrstraße 13, Logo indiquant des tarifs Chambre triple 23  / personne, Chambre double 25  / personne. Compter de plus pour les plus de 26 ans. – Auberge propre et bien localisée mais avec une connotation religieuse certaine. Les couples non-mariés ne peuvent pas dormir dans la même chambre. Petit déjeuner inclus et wifi illimité (mais pas très rapide) pour .

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

  • 4 Hotel Concorde Logo indiquant un lien vers le site web Herrnstrasse 38-40 (Hofbrauhaus à 300 m, Rathaus à 600 m), Logo indiquant un numéro de téléphone + 49 89 22 45 15, fax : +49 89 2283282, courriel : Logo indiquant des tarifs De 150 à 275  en chambre double selon les dates.Parking en sus. – 4 étoiles

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Il existe une quantité de grands parcs pour aller faire son jogging. Les pharmacies sont nommées "Apotheke", parfois écrit en caractères gothiques.

Aux environs[modifier]

  • À quelques kilomètres au sud-ouest de Munich se trouvent deux magnifiques grands lacs; le Starnberg [1] et l'Ammersee[2]. Vous pouvez y accéder par les rails ou en voiture. Au lac Starnberg, par exemple, vous pouvez trouver des restaurants le long des berges piétonnes. L'été vous pouvez vous promener le long des berges, vous baigner, faire une balade en bateau.
  • Au bout d'une ligne de S-Bahn se trouve également l'ancien camp de concentration de Dachau.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Bavière