Télécharger le fichier GPX de cet article
47104Map mag.png

Mongolie

De Wikivoyage
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Mongolie
Aller à : navigation, rechercher

Mongolie
Gurvger.jpg
Drapeau
Flag of Mongolia.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Autres langues
Monnaie
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site touristique

La Mongolie, enclavée entre la Russie au nord et la Chine au sud, est un des pays les plus fascinants d'Asie de l'Est, réputée pour sa vie nomade importante (50 % de la population est nomade), ses steppes à perte de vue et ses cavaliers hors pairs. Une destination inégalable pour les inconditionnels du camping sauvage.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

La Mongolie est un des rares pays de la ceinture des pays tempérés dans l'hémisphère nord avec une terre grande et vierge et un écosystème parfait. La Mongolie est le 7ème plus grand pays d'Asie et couvre un territoire de 1 500 000 km² (plus grand que le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et l'Italie réunis). Cette superficie fait de la Mongolie le plus grand pays sans façade maritime. La Mongolie a comme frontière la Russie au nord et la Chine au sud, à l'est et à l'ouest, pour un total de 8 162 km, dont 3 485 avec la Russie et 4 677 avec la Chine. Le territoire mongol s'étend sur 2 392 km depuis la chaine de l'Altaï à l'ouest aux vastes steppes de l'est et sur 1 259 km depuis la chaine de montagnes de Soyon au nord jusqu'au désert de Gobi au sud. La mer Jaune (à 700 km de la Mongolie) est la mer la plus proche du pays.

Faune et Flore[modifier]

Chevaux, chameaux, chèvres, moutons, vaches, yacks...

Climat[modifier]

Le climat de la Mongolie est un climat continental extrême. Les températures moyennes avoisinent les -25° en hiver avec des pics à -35° à la capitale. Dans les régions nordiques, rien ne différencie la Mongolie de la Sibérie au nord avec des -40° fréquent dans la province de Khuvsgul. La température moyenne à la capitale est de 15° l'été mais on peut atteindre les 30° en Juillet. Dans le désert de Gobi, on retrouve les mêmes extrêmes même s'il fait plus chaud en général. La Mongolie est l'un des pays avec le moins de précipitation au monde. Il pleut très peu et nous avons plus de 300 jours de Soleil par an. Le changement de saison est violent en printemps avec des tempêtes de neige et de poussière remontant du désert de Gobi jusqu'à Oulan-Bator.

Depuis quelques années, un phénomène de désertification s'étend dans le pays, augmentant quantité de poussière déjà omniprésente et les nombreuses tempêtes. Contrairement aux images bucoliques souvent montrées la verdure des steppes ne dure que quelques semaines et laisse place à un paysage lunaire très sec le reste de l'année.

Histoire[modifier]

Au XIIIe siècle, le fameux Gengis Khan unit la plupart des tribus turcs et créa le plus grand empire que le monde ait connu, allant de la Corée du Nord jusqu'en Hongrie - empire achevé par son petit-fils (Kubilai Kahn) par la conquête de la Chine. La dynastie des Yuan régna alors depuis Pékin, chassée de Chine par les Ming au XIVe siècle.

Population[modifier]

La population comporte 2,9 millions d'habitants, dont la moitié est nomade. Les deux-tiers de la population ont moins de 30 ans. Les Mongols sont plus nombreux à l'étranger, avec plus de 3 millions de Mongols en Chine et 1 million en Russie.

Fêtes et jours fériés[modifier]

Régions[modifier]

Le pays comprend 21 provinces et la municipalité spéciale d'Oulan-Bator.

Carte de la Mongolie
Mongolie centrale
Oulan-Bator, la province d'Arkhangai et la province d'Uvurkhangai sont des destinations touristiques populaires.
Mongolie orientale
Gobi
Région désertique.
Mongolie septentrionale
Mongolie occidentale
Lac Uvs-Nuur.

Villes[modifier]

  • Oulan-Bator—  - la capitale.
  • Erdenet - la deuxième ville du pays avec un des plus grands gisements de cuivre au monde et des tapis réputés.
  • Tsetserleg - la capitale de la province d'Arkhangai.

Aller[modifier]

Formalités[modifier]

Visas[modifier]

  •      Mongolie
  •      Exemption de visa pour 90 jours
  •      Exemption de visa pour 30 jours
  •      Exemption de visa pour 21 jours
  •      Exemption de visa pour 14 jours
  •      Visa requis

Douanes[modifier]

En avion[modifier]

Les avions au départ de l'Europe sont rares et souvent onéreux. Pour accéder à Oulan-Bator (ULN) depuis la France, les principales routes aériennes transitent par Pékin, Moscou (chemin le plus court) ou depuis peu de temps via Istanbul (escale technique à Bishkek). Il est également possible de faire escale à Pékin.

À ce jour, il n'y a pas de vols direct entre Paris et Oulan-Bator.

Les quatre compagnies aériennes qui desservent la Mongolie de bout en bout au départ de Paris sont :

TURKISH AIRLINES
AEROFLOT
AIR CHINA
KOREAN AIR

La CZECH AIRLINES doit ouvrir un vol dans le courant de l'année 2013 et la compagnie nationale mongole MIAT (code compagnie OM) propose des vols au départ de Hong-Kong ou Berlin.

Il est également possible de se rendre à Oulan-Bator par le rail à bord du transmongolien ou du transsibérien en partant de Pékin, Moscou, Irkoutsk ou Oulan-Oude (capitale de la Bouriatie).

En train[modifier]

Le seul axe ferroviaire en Mongolie va du Nord au Sud et reste le moyen le plus efficace pour rejoindre Oulan-Bator de Russie (Oulan-Oude ou Irkoutsk) ou de Chine (Pékin).

Le Transsibérien parcourt plus de 9 000 km de Moscou à Vladivostok. Il faut voyager 7 jours et traverser 7 fuseaux horaires pour couvrir cette distance. Son trajet nous amène à découvrir la Russie européenne, l’Oural, la Sibérie occidentale, les plateaux de Sibérie centrale, la Sibérie orientale pour atteindre la côte de la mer du Japon. Le train traverse aussi plusieurs grands fleuves : la Volga, l’Ob, l’Iénisseï, l’Angara, la Sélenga, la Zeïa, l’Amour.

Oulan-Oudé, situé après la ville d'Irkoutsk est le point de bifurcation pour prendre le Transmongolien nous menant jusqu'à Pékin via Oulan-Bator.

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Le passage de la frontière entre la Russie et la Mongolie est possible par la route mais l'attente aux douanes peut durer jusqu'à six heures. La plupart des postes-frontières sont ouverts entre h et 19 h au plus tard avec fermeture entre 13 h et 14 h.

La carte verte internationale d'assurance ne couvre aucun risque dans ce pays, une assurance au tiers (non obligatoire...) peut toujours être souscrite auprès d'une société locale après avoir passé la frontière. Les dégâts se règlent généralement à l'amiable, en présence des policiers.

Il est obligatoire d'entrer et de sortir avec le même véhicule, celui-ci devant être d'ailleurs enregistré auprès de l'agence centrale des douanes, avant le passage de la frontière. Cette démarche peut s'accomplir via une agence de voyages de la capitale ou par le biais d'un correspondant résidant dans le pays. Les points d'entrée et de sortie du territoire ainsi que les données de la carte grise devront être renseignés.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Les transports régionaux sont essentiellement assurés par de récentes compagnies privées qui disposent d'appareils très confortables (Saab 340 de 30 places ou Fokker 50 de 50 places) la compagnie mongole MIAT opère également sur les lignes intérieures.

Pour les personnes qui veulent vivre une expérience unique, il est possible de survoler les steppes en CESSNA GRAND CARAVAN avec la compagnie BLUE SKY ou en Hélicoptère MI-8.
Ce type de prestations est proposé par des opérateurs spécialisés - Agence STEP'IN ou JUULCHIN

En train[modifier]

Des vols ont déjà été signalés à bord des trains à l'intérieur du pays, aussi il est recommandé de voyager en première classe.

En autocar[modifier]

Les lignes sont peu nombreuses et les horaires assez élastiques.

En voiture[modifier]

Un faible pourcentage de routes mongoles sont goudronnées. La plupart sont en mauvais état car soumises à de sévères conditions climatiques et de toute manière abandonnées faute de crédits suffisants. Les pistes désertiques sont même parfois méconnaissables en raison de l'absence de balisage et de leur ensablement, la meilleure solution reste de suivre les réseaux de lignes téléphoniques qui relient les villes entre elles. La signalisation routière répond aux normes internationales mais reste rarissime d'un axe à l'autre, les indications se font usuellement en alphabet cyrillique. Les panneaux directionnels sont de couleur bleue, souvent fixés sur des demi-portiques.

L'immense majorité des conducteurs mongols n'ont qu'une vague connaissance du code de la route, sans compter l'état vétuste de leurs automobiles faute de pièces de rechanges disponibles et de contrôle technique obligatoire. Le parc étant cependant en nette progression, il arrive que des embouteillages se forment à certains moments de la journée, surtout dans la capitale (entre h et 22 h).

Il est préférable de surseoir à tout trajet de nuit (véhicules peu ou pas éclairés et la présence de trous béants sur la chaussée...) surtout en rase campagne.

Pas de limitation de vitesse généralisée dans le pays.

La voiture reste cependant le meilleur moyen de découvrir le pays et de nombreuses agences à Oulan-Bator proposent des formules comprenant la location d'une voiture (Jeep russe ou 4x4 de marque japonaise) et la présence d'un conducteur local pour des circuits de plusieurs jours. Les conducteurs parlent rarement anglais et la présence d'un traducteur devient nécessaire, l'inconvénient est que cela augmente significativement le coût mais l'avantage reste celui que ces mêmes conducteurs connaissent parfaitement les lieux ainsi que leurs itinéraires à suivre. La plupart des Guest Houses d'Oulan-Bator vous proposeront de tels circuits, et il est aisé d'en partager le coût avec d'autres voyageurs s'il s'agit d'un forfait (dans le cas contraire... un prix par personne vous sera proposé).

La Mongolie ayant connu des difficultés d'approvisionnement en pétrole, les carburants peuvent s'avérer assez onéreux d'autant plus que les véhicules tout-terrain consomment plus de 15 l/100 km. D'ailleurs, les stations-services et les garages sont très rares en dehors de la capitale, sans compter le manque de pièces de rechanges directement issues des marques automobiles. Il n'est pas rare de parcourir quelques centaines de kilomètres sans rencontrer ce genre d'infrastructure : pensez donc à adapter votre style de conduite et à emporter un nombre suffisant de jerrycans pleins afin de ne pas se retrouver aussi bêtement bloqué en plein désert.

Il est conseillé de vérifier si l'offre inclut les frais de carburant ou s'ils sont à votre charge, vous pouvez alors demander une estimation avant de partir.

Il est recommandé de posséder le permis de conduire international en Mongolie.

Aucun taux d'alcoolémie n'est admis au volant d'un véhicule (des contrôles sont effectués par la police).

À cheval[modifier]

Le cheval est un moyen de transport encore très utilisé en Mongolie, et une manière naturelle de découvrir le pays. S'il permet moins de couvrir des distances importantes, le voyage à cheval a d'autres avantages, dont la proximité qu'il permet d'avoir avec les habitants de la campagne.

L'organisation d'un tel voyage peut s'avérer plus onéreuse, mais le plaisir et la découverte seront bien plus présents que lors d'une traversée du pays en 4x4.

Parler[modifier]

La langue mongole est à la fois complexe et différente. La connaissance de la langue est un élément très positif pour un voyage différent. La communication non-verbale est particulière en Mongolie car la vie des nomades a créé tout un environnement de mythe et de tradition autour de la vie.

Le mongol fait partie des langues ouralo-altaïques (de même que le turc, le finnois, le kazakh, le coréen). Langue gutturale par excellence, son apprentissage ne semble pas aisé. Le mongol s'écrit depuis 1944 en alphabet cyrillique russe augmenté de 2 lettres.

La possibilité d'apprendre l'anglais à l'école est encore récente, et reste une option, et donc peu de mongols le parlent. La principale langue étrangère parlée en Mongolie est le russe. En dehors des lieux très touristiques, voyager sans interprète est très hasardeux.

Apprendre la langue mongole est un incontournable pour toute personne désirant se rendre en Mongolie et voulant un voyage différent. Il n'existe que peu de méthodes de langue mongole en français, dont celle intitulée « Introduction à la langue mongole » (livre de 348p. + 2 Cds) par Louis-Simon Roy. Pour ceux qui parlent anglais ou allemand, d'autres choix s'offrent à vous : Colloquial Mongolian ou Mongolian Grammar.

Acheter[modifier]

Billet de vingt mille tugriks

La devise est le tugrik (Tögrög) abrégé en . Le taux de change usuel est de ~2200'₮' pour . La plupart des hotels pour occidentaux de la capitale proposent un service de change.

Taux de change MNT actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD CNY RUR
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD CNY RUR
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD CNY RUR
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD CNY RUR
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD CNY RUR

Manger[modifier]

De la viande.

Airag : alcool de lait.

Hormis le classique "moutons bouilli" la Mongolie n'est pas vraiment réputée pour sa gastronomie. On trouvera cependant dans les gros bourgs un restaurant ou une échoppe qui propose des plats sans mouton. Certains auront peut-être la chance de goûter de la marmotte, bien que le braconnage de cette dernière soit interdit sous peine d'amende. Le lait de jument fermenté "l'Airag" est certainement la boisson la plus connu des touristes, les bouteilles de vodka sont légion, éviter tout de même les bouteilles vendues sous le manteau (frelaté). Les bières locales sont très bonnes.

Boire un verre / Sortir[modifier]

La vie nocturne en Mongolie est très animée. Toutefois il est déconseillé de sortir seul et il vaut mieux fréquenter des endroits un peu haut de gamme afin d'éviter les ennuis.

Se loger[modifier]

À Oulan-Bator, les Guest Houses ne manquent pas pour les voyageurs à petit budget (~$ / nuit petit-déjeuner inclus). Une fois sorti de la ville, il est possible de camper virtuellement n'importe où, ou de chercher une yourte pour quelques dollars la nuit (tout en évitant les camps de touristes).

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

La Mongolie, avec ses 17% de croissance en 2012, est en plein développement économique et industriel. Elle offre de nombreuses opportunités d'investissements dans les secteurs de l'exploitation minière, de l'industrie agro-alimentaire ou encore des énergies renouvelables.

Gérer de quotidien[modifier]

Fuseaux horaires[modifier]

thumb Fuseaux horaires
UTC+8 (Tout le pays sauf les trois provinces les plus occidentales)
UTC+7 (Province de Bayan-Ölgii, Hovd et Uvs)

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 105

Il convient de faire particulièrement attention aux pick-pockets. Ils sont très présents au marché de NaraanTuul, aussi désigné comme "marché noir" dans les guides touristiques (même s'il est tout à fait légal).

Les balades nocturnes dans la capitale (sortie de boîte de nuit ou de restaurant...) doivent cependant vous inciter à la plus grande prudence. Quelques touristes ont déjà été victimes d'agressions suivies de racket et/ou de vol perpétrées par des groupes, évitez donc les trajets en solitaire ainsi que les lieux non éclairés et déserts.

La montée des mouvements néo-nazi mongols comme "le Feu de la nation" est un véritable problème dans la capitale. Ces groupes de mongols extrémistes peuvent prendre en cible les touristes, ce qui peut donner lieu à des vols et des passage à tabacs. La complicité de la police rends les poursuites judiciaires peu probables, la pays affichant par ailleurs l'un des plus forts taux de corruption au monde.

À noter également les problèmes de racisme à l'égard des couples mixtes. Les mongols partagent des théories raciales défendues jusqu'au sommet de l'état. Selon celles ci, il existerait un "sang pur" mongol que les étrangers en couple avec des mongols viendraient salir. Les mongols n'aiment pas voir des étrangers avec des femmes mongols, même une proximité amicale peut susciter rejet, insultes voire agressions.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Les infrastructures médicales sont largement sous développées et souffrent de graves dysfonctionnements liés à la corruption, au manque de formation des médecins et à la privatisation rapide des hôpitaux lors de la chute du communisme qui a nourrit de fortes inégalités dans l'accès aux soins. Les médicaments sont chers en Mongolie et il n'existe pas de sécurité sociale.

Les services d'urgence sont largement défaillants et les ambulanciers ne se déplacent pas tout le temps si tant est qu'une ligne téléphonique fonctionne pour les contacter.

Dans la steppe, la situation est pire encore puisqu'il faut parfois parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de trouver un dispensaire vendant des médicaments de base.

Il est absolument indispensable d'avoir une bonne assurance rapatriement et un kit médical d'urgence pour faire du tourisme.

La seconde cause de mortalité en Mongolie sont les accidents de la route, dans un pays qui ne comporte presque pas de routes, en dehors de la capitale. Il faut donc en déduire le niveau de dangerosité des rues d'Oulan-Bator : les voitures roulent très vites, sans égards pour les piétons qui se font souvent renverser. Aucun code de la route n'est respecté.

Par ailleurs Oulan-Bator a été désigné par l'OMS comme étant la ville la plus polluée au monde de septembre à avril, à cause du taux de particule carbonées supérieur jusqu'à 300 fois la norme maximale. Cela est lié aux milliers de yourtes se chauffant au charbon et dont la fumée reste dans la ville. Beaucoup de jeunes mongols souffrent de graves maladies respiratoires à cause de ce phénomène. D'après la dernière étude de l'OMS, respirer l'hiver à Oulan-Bator, durant une journée type de travail pour un mongol, revient à fumer 5 paquets de cigarettes par jours. Cela est d'autant plus grave que de nombreux enfants en bas âges sont exposés à la pollution.

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Asie de l'Est
Destinations situées dans la région