Télécharger le fichier GPX de cet article
48.9044521.25854Map mag.png
Eurasie > Europe > Europe centrale > Slovaquie > Slovaquie orientale

Slovaquie orientale

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Slovaquie orientale
Église en bois d'Hervartov
Église en bois d'Hervartov
Information
Pays
Capitale régionale
Superficie
Localisation

La Slovaquie orientale est une région de Slovaquie. Cette région permet d'associer les destinations natures et les visites de monuments architecturaux.

Comprendre[modifier]

Les habitants qui s’appellent eux-même vychodňar, littéralement personne venant de l'Est et ont développé en Slovaquie orientale une identité propre. Cette région est aussi une région de contraste économique entre Košice, Poprad et les autres régions ou le chômage est important et les salaires bas. À la périphérie de nombreux villages, des communautés Roms sédentarisées vivent dans des conditions sociales et sanitaires parfois très difficiles.

Régions[modifier]

La Slovaquie orientale est composée des régions administratives de Košice et de Prešov et est divisée en 5 régions touristiques correspondant approximativement à la partie située en Slovaquie des anciens comitats du royaume de Hongrie à l'époque de l'empire austro-hongrois.

Carte des régions touristiques de Slovaquie orientale.
Abov
Gemer
Šariš
Spiš
Haut Zemplín
Bas Zemplín

Abov — Cette région correspond à la ville de Košice et ses environs. Les lieux méritant une visite sont les grottes de Jasov, inscrite au patrimoine mondial, la vallée de Zádiel, un impressionnant canyon creusé dans des roches calcaire ou une cure aux thermes climatiques de Štós spécialisé dans le traitement des maladies respiratoires. De nombreuses randonnées sont possible prés du lac de Ružín, et dans les montagnes Volovské vrchy qui s’étendent à l'ouest de Košice.

Cathédrale de Košice.

Gemer — Autour de la ville de Rožňava, se situe le parc national du karst de Slovaquie, dont de nombreuses grottes font partie du patrimoine naturel mondial. Du point de vue architectural, les châteaux de Betliar et de Krásnohorské Podhradie valent la peine de s'y arrêter.

Betliar

Šariš — La ville principale de la région est Prešov mais du point de vue touristique, c'est la petite ville de Bardejov qui est certainement la plus attirante. En plus de son centre inscrit au patrimoine mondial, la ville est un excellent point de chute pour visité quelques-unes des églises en bois répartie dans les alentours.

Bardejov.

Spiš — Vielle terre de colonisation allemande au Moyen Âge, on y retrouve plusieurs lieux inscrits au patrimoine mondial autour de la petite ville de Spišské Podhradie ainsi que la ville de Levoča. D'autre localité comme Spišská Sobota, Kežmarok valent le détour. Pour les amoureux de la nature, on y retrouve pas moins de 3 parcs nationaux : le parc national du Paradis slovaque qui est le paradis des randonneurs, le parc national des Tatras ou le sommet de la chaîne des Carpates, et le Parc national des Pieniny connu pour ces descentes en radeau de la rivière Dunajec qui fait la frontière avec la Pologne.

Château de Spiš.

Haut Zemplín — Région touristique la plus orientale de Slovaquie. Elle présente un paysage boisé de basse montagne dont une grande partie est protégée par le Parc national des Poloniny qui englobe des forets primaires et est le seul lieu ou vivent des bisons à l'état sauvage en Slovaquie.

Sommet du mont Vihorlat en hivers.

Bas Zemplín — La région est dominée par la plaine de la rivière Tisza. Les bras morts des rivières et autres zones inondable en font un paradis pour les ornithologues et les amateurs de vin se doivent de faire une visite aux cave du vignoble de Tokay slovaque.

Activités nautique sur le lac de Zemplinská Širava, le plus grand lac de Slovaquie

Villes[modifier]

  • 1 Bardejov – Le centre de la région du Nord Šariš. Le centre ville bien conservé se trouve sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
  • 2 Košice – La principale ville avec environs 250 000 habitants. Métropole de la Slovaquie orientale, deuxième plus grande ville du pays avec la cathédrale gothique la plus orientale du continent européen, les plus anciennes armoiries d'Europe attribuées à une ville, un centre historique avec le complexe de la cathédrale, de nombreuses églises, des palais et des musées.
  • 3 Kráľovský Chlmec (Királyhelmec) – Le cœur de la région Medzibodrožie en slovaque ou Bodrogköz en hongrois. C'est une petite ville à majorité hongroise à proche de la réserve naturelle de la rivière Latorica connue pour sa valeur ornithologique.
  • 4 Kežmarok – Ville historique allemande (Käsmark) connu pour son église baroque en bois et son château au pied des Hautes Tatras.
  • 5 Levoča – Un centre ville bien conservé inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
  • 6 Michalovce – proche du lac de Zemplínska šírava.
  • 7 Poprad – aux portes du Parc national des Tatras, c'est le point de départ pour les Hautes Tatras.
  • 8 Prešov – Le meilleur exemple d'architecture Renaissance en Slovaquie, de nombreuses églises et à proximité se trouve Solivar qui est l'un des musées les plus intéressants sur les mines de sel en Europe.
  • 9 Spišská Nová Ves – Le point de départ pour le Paradis slovaque.
  • 10 Stára Ľubovňa – Château-fort et Musée en plein air.
  • 11 Ždiar – Un village de montagne dans les Tatras avec des traditions folkloriques originales et son musée ethnographique.

Autres destinations[modifier]

Parler[modifier]

Le slovaque est parlé dans toute la région avec des minorités hongroise au sud et ruthène au nord-est, une langue proche de l'ukrainien.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Aéroports à Košice et à Poprad (ou non loin en Pologne à Rzeszów).

En train[modifier]

En voiture[modifier]

Depuis la Slovaquie[modifier]

Depuis la Slovaquie centrale, il n'y a que trois axes importants pour aller à l'Est. Au nord, l'autoroute D1/E50 toujours en construction sur certains tronçons, est l'axe privilégié pour ceux qui se rendre dans les Tatras et dans les régions de Spiš ou Šariš depuis la République tchèque ou le reste de la Slovaquie.

Au sud la route nationale 50/E571 est utilisé principalement pour ceux qui se rendent de Bratislava à Košice.

La route situé centre de la Slovaquie, la nationale 66 n'est à privilégier que pour ceux qui ont du temps et veulent profiter du paysage en faisant des étapes.

Depuis la Hongrie[modifier]

Après l’entrée des deux pays dans l'espace Schengen, le nombre de routes entre les villages frontières a fortement augmenté. L'axe principal est la route E71 reliant Miskolc à Košice.

Depuis la Pologne[modifier]

La frontière étant formée par l'axe de la crête des Carpates, les communications entre les deux pays se font par des routes sinueuses pas toujours très larges. Les principaux points d'entrée sont le route nationale 67 entre Poprad et Zakopane, la route nationale 68 entre Stará Lubovňa et Nowy Sącz et la route nationale 73 entre Svidník et Krosno.

Depuis l'Ukraine[modifier]

L'Ukraine, seul pays frontalier de la Slovaquie ne faisant pas partie de l'Union européenne ni des accords de Schengen a une frontière d'un peu moins de 100 km avec la Slovaquie. Il n'existe que deux postes frontières ouvert aux véhicules. Celui de Vyšné Nemecké/Oujgorod ((uk)Ужгород)est de loin le plus important, il est ouvert 24h/24 et est le seul pour les véhicule de plus de 12 t. Un autre poste frontière existe un peu plus au nord entre Ubľa et Malyi Bereznyi ((uk)Малий Березний). Il y a parfois une longue attente pour franchir la frontière.

Circuler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Sécurité[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Slovaquie
Destinations situées dans la région