Télécharger le fichier GPX de cet article
72-40Map mag.png

Groenland

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Groenland
​((kl) Kalaallit Nunaat
(da) Grønland)
Aurores boréales au Groenland
Aurores boréales au Groenland
Drapeau
Flag of Greenland.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Langue officielle
Autres langues
Monnaie
Religions
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Fuseau
Localisation
Site gouvernemental
Site touristique

Le Groenland est un territoire autonome rattaché au Danemark situé en Amérique du Nord.

Comprendre[modifier]

 Géographie[modifier]

Malgré l'impression que donnent certains planisphères, le Groenland n'est pas plus grand que le Mexique. Il représente néanmoins 97% du territoire du Danemark.

Le Groenland est considéré comme la seconde plus grande île du monde (après l'Australie). Il est situé au nord-est de l'Amérique du Nord et est frontalier par la mer du Canada à l'ouest et de l'Islande à l'est.

Avec une population d'un peu plus de 50 000 habitants pour plus de 2 millions de kilomètres carrés de terres, le Groenland est le pays le moins densément peuplé du monde avec environ 0,03 hab./km2.

 Inlandsis[modifier]

Une rivière au milieu du désert de glace

80 % du territoire groenlandais est recouvert par une sorte d'immense calotte glaciaire appelée inlandsis qui est un relicat des périodes glaciaires. L'intérieur de l'île reste donc, jusqu'à présent et malgré la fonte des glaces, un immense désert de glaces aux conditions climatique souvent extrêmes. Dans cet intérieur glacé, l'altitude moyenne dépasse les 2 000 mètres et le Gunnbjörns Fjeld, le plus haut sommet du Groenland, culmine à 3 694 mètres.

Côtes[modifier]

Les populations groenlandaises se sont établies sur les côtes aux climats plus favorables. Elles sont présentes majoritairement sur la côte ouest de l'île. La partie nord de l'île reste aussi bien moins peuplée que le reste de l'île à cause du climat. Les paysages des côtes sont composés essentiellement de toundra et de montagnes.

Climat[modifier]

Le climat du Groenland est globalement arctique et froid, mais varie beaucoup selon les régions. 

En hiver, dans le Nord du Groenland, le soleil disparaît presque totalement pendant plus de trois mois alors que le jour reste juste relativement court dans le Sud. Les températures moyennes en bord de mer sont autour de −15 °C dans le Nord alors qu'elles avoisinent les 0 °C dans le Sud. La côte sud-ouest bénéficie d'étés assez longs et assez doux. Les températures maximales y avoisinent les 10 °C en été avec un record de chaleur de 28 °C.

Alors que le Nord connaît un climat très sec, le Sud bénéficie d'un climat beaucoup plus humide. Les précipitations tombent majoritairement sous forme de neige en hiver sur la côte orientale alors que, sur la côte occidentale, elles tombent majoritairement en été sous forme de pluie.

Le Groenland n'est pas à proprement parler un pays venteux, mais des vents catabatiques violents peuvent se produire dans certaines régions, particulièrement dans l'Est à l'automne ou l'hiver.

Dans l'inlandsis, les conditions climatiques sont particulièrement difficiles. Les précipitation neigeuse s'y accumulent, les vents peuvent être violents et les températures peuvent être extrêmes, même en été. Les records de froid dans cette région avoisinent les -60 °C !

Soleil de minuit et crépuscule bleu[modifier]

Voir aussi Vie en milieu polaire
Iceberg photographié près d'Ilulissat à la lumière du soleil de minuit

Le soleil de Minuit se rencontre dans les régions au nord du cercle polaire arctique. Le soleil reste ainsi visible constamment pendant quelques jours à quelques mois selon la latitude. Pendant ce qui devrait être la nuit dans les régions proche du cercle polaire arctique, la lumière apparaît néanmoins d'une lumière chaude, qui amène ainsi un agréable paysage.

Pour la côte ouest, le cercle polaire arctique passe au nord de Sisimiut,ce qui en fait un lieu idéal pour voir le soleil de minuit .Il passe au Sud de Tasiilaq pour ce qui est de la côte est.

À l'inverse, dans les région au nord du Cercle polaire arctique, il existe l'hiver, au moins un jour ou il fait nuit toute la journée. Néanmoins, contrairement à ce qu'on pourrait croire ces régions ne baigne pas constamment dans le noir le plus total durant ces périodes. En fonction de la localisation et du calendrier, un crépuscule bleu, apportant une lumière légère, peut apparaître de quelques minutes par jours à la journée entière.

 Aurores Boréales[modifier]

Voir aussi Aurores Boréales

Surnommées aqsarniit en groenlandais, les aurores boréales se produisent toute l'année au Groenland. Néanmoins, elles ne sont visibles que lors des nuits noires et claires. Il s'agit là d'un spectacle d'une magie rare où des lumières plutôt vertes se baladent dans le ciel. C'est un phénomène qu'il serait vraiment dommage de rater si vous visitez le Groenland lors d'une autre saison que l'été.

 Population[modifier]

Bien que rattaché au Danemark, la plupart des groenlandais sont des descendant des inuits venus du Canada. Ils conservent ainsi une culture très proche de leur cousin du Canada et d'Alaska.

La chasse et la survie dans cette île aux conditions climatiques hostiles font partie intégrante de la culture du Groenland. Ainsi nombre de groenlandais possèdent des traîneaux à chien et partent à la pêche sur glace.

D'autres éléments traditionnels inuits ont par contre en partie disparu suite à la colonisation. Ainsi la plupart des habitants du Groenland sont de religion protestante et la pêche au kayak n'est guère plus pratiquée.

 L'île du désespoir[modifier]

Avec la rapide modernisation du pays durant l'après-guerre, le mode de vie traditionnel inuit a été abandonné pour un mode de vie plus proche de celui des sociétés occidentales. Ce fait a eu des répercussions graves sur toutes les populations apparentées aux Esquimaux du Groenland mais aussi du Nunavut et de l'Alaska, notamment en matière d'alcoolisme et de suicide.

Le nombre de suicide a ainsi explosé dès 1970 au Groenland devenant ainsi le pays avec le plus haut taux en la matière. On attribue ce fait à l'action combinée de la perte par les groenlandais de leur mode de vie traditionnel et des conditions habituelles mais extrêmes de climat, d'ensoleillement et d'isolement de l'île . Ainsi un groenlandais sur 5 aurait, à un moment de sa vie, tenté de mettre fin a sa vie. Le gouvernement a réagi et à donc mis en place des dispositifs pour stopper l'"épidémie". Aujourd'hui,il semblerait que le phénomène décline au Groenland, mais reste toujours un sujet de préoccupation important.

Organisation politique[modifier]

Bien que dépendant du Danemark, le Groenland possède une certaine autonomie, en partie similaire à celle des Îles Féroé. Il existe ainsi un parlement élu et un premier ministre Groenlandais depuis 1979 similaire à ce qu'on retrouve dans nombre de démocratie représentative parlementaire.

Le référendum du 25 novembre 2008 approuvé à 75,5 % a étendu l'autonomie du Groenland sur de nombreux domaine tel que la police, les tribunaux ,le droit de contrôle sur les ressources naturelles (pétrole, gaz, or, diamants, uranium, zinc, plomb). Il a aussi fait du Groenlandais la langue officiel du pays.

Néanmoins certains domaines clé reste dans les mains du pouvoir central danois tel que politique étrangère, la défense nationale ou encore la politique monétaire.

Histoire[modifier]

 Préhistoire et Moyen âge[modifier]

L'église de Hvalsey, près de Qaqortoq est l'édifice viking le mieux conservé du Groenland

L'histoire du Groenland est celle de la survie et de l'adaptation des hommes dans les conditions climatiques extrêmes de l'Arctique.

Si le Groenland était inconnu des Européens jusqu’au Ve siècle, époque à laquelle il a été découvert par des Vikings islandais, en 982, il avait été habité auparavant pendant près de quatre millénaires par des peuples de l'Arctique (cultures du Dorset et de Saqqaq notamment).

Lors de l'arrivée des Vikings qui y subsistèrent pendant plus de quatre siècles, il était en revanche très probablement inhabité. Les premiers arrivants avaient en effet presque disparu et les peuples inuits vivant actuellement au Groenland ne s'y sont établis qu'au début du XVIIIe siècle. Alors que les établissements vikings de la côte sud-ouest disparaissaient finalement au cours du XVe siècle siècle du fait du refroidissement de plusieurs siècles appelé « petit âge glaciaire »,

les Inuits y ont, quant à eux, survécu jusqu'à nos jours. Ils ont développé une société capable de vivre sous un climat très rude. Ainsi, ils demeurèrent pendant plusieurs siècles le seul peuple à habiter l'île.

Colonie danoise[modifier]

Au XVIIIe siècle, le Royaume de Danemark et Norvège fit cependant valoir ses droits sur le territoire, alors que l'on était sans nouvelle des Vikings partis coloniser l’île depuis plusieurs siècles. Craignant qu'ils ne fussent retombés dans le paganisme, les autorités danoises organisèrent une expédition missionnaire en 1721. Ne trouvant aucun descendant des Vikings groenlandais, les membres de l'expédition se consacrèrent à la conversion des Inuits et à l'établissement de colonies commerciales le long de la côte. L’île repassa donc sous domination scandinave et conserva son statut de colonie jusqu'en 1953.

Histoire moderne[modifier]

Durant la Seconde Guerre mondiale, le Groenland se détacha socialement et économiquement du Danemark, alors occupé par les Allemands. En revanche, de nombreux liens se créèrent avec les États-Unis et le Canada. Le Groenland fut ainsi un lieu utilisé par les États-Unis pour y placer des bases militaire aérienne durant la guerre froide.

Enfants portant le costume national ainsi que des drapeaux groenlandais lors de la rentrée des classe à Upernavik

Vers l'indépendance ?[modifier]

Après la seconde guerre mondiale , le Danemark reprit le contrôle du Groenland, mais dut transformer son statut en 1953 : de colonie, il passa à celui de comté d'outre-mer, avant d'acquérir l'autonomie interne en 1979. Enfin, en 1985, les habitants décidèrent de quitter la Communauté économique européenne à laquelle le Danemark avait adhéré en 1973.

Depuis la question de l'indépendance du Groenland continue de se poser et cela d'autant plus qu'avec la fonte des glaces prévu par le réchauffement climatique, des gisements de ressources naturelles tel que le pétrole, gaz ou encore uranium, se retrouvent accessibles, garantissant au futur nouvel état une manne financière importante mais aussi le risque d'un dépendance forte à des compagnies minières.

Fêtes et jours fériés[modifier]

Date Nom français Nom local Signification
1 janvier 2019 Nouvel An
6 janvier 2019 Épiphanie
29 mars 2018 Jeudi Saint
30 mars 2018 Vendredi Saint
2 avril 2018 Lundi de Pâques
27 avril 2018 Le Grand jour de Prière Store Bededag Fête spécifiquement danoise
10 mai 2018 Ascension
21 mai 2018 Lundi de Pentecôte
21 juin 2018 Fête nationale Ullortuneq Solstice d'été
24 décembre 2018 Réveillon de Noël
25 décembre 2018 Noël
26 décembre 2018 Saint-Étienne
31 décembre 2018 Réveillon de la Saint-Sylvestre

Régions[modifier]

Régions du Groenland
Groenland méridional (Qaqortoq)
Groenland occidental (Nuuk,Sisimiut,Ilulissat)
Groenland oriental (Tasiilaq)
Groenland septentrional (Upernavik)

Groenland méridional — Surnommée « Sineriak Bananeqarfik » (« Côte de la Banane » en groenlandais) par les locaux, c'est la partie la plus accessible du Groenland et celle qui offre les climats les plus doux. Ici pousse les uniques forêts du pays et l'agriculture y est une réalité.

Brouillard à Qaqortoq

Groenland occidental — La région la plus habité du pays, c'est ici que se trouve les plus grandes villes ainsi que la capitale, Nuuk. les fjords de l'Ouest, apporte avec la baie de Disko, certains des plus beau panorama d'un Groenland authentique mais accessible. Ici ce trouve le célèbre Fjord glacé d'Ilulissat

Fjord glacé d'Ilulissat

Groenland oriental — Faiblement peuplés, l'est du pays se caractérise par ses hautes montagnes.C'est la région idéal pour découvrir un Groenland plus méconnu depuis l'Islande.

Nuit d'été à Tasiilaq

Groenland septentrional — Au plus près du pôle, climat extrême et région la plus isolée. Le Parc national du Nord-Est du Groenland occupe une grande part de cette vaste région. Dans cette vaste région, les foyers de peuplements, villages et base militaires comprise se comptent sur les doigts d'une main !

Iceberg près de la Base militaire de Thulé

Villes[modifier]

  • 1 Nuuk (Godthåb(da))—  La capitale et la plus grande ville du pays.
  • 2 Ilulissat—  Fjords faisant partie du patrimoine mondial de l'UNESCO et troisième plus grande ville du pays.
  • 3 Sisimiut (Holsteinsborg(da))—  Deuxième plus grande ville du pays, très active .
  • 4 Tasiilaq (Amassalik)—  Plus grande ville de la côte est.
  • 5 Qaqortoq—  La plus grande ville du Sud.
  • 6 Upernavik—  Ville groenlandaise de plus de 1 000 habitants la plus septentrionale.

Autres destinations[modifier]

Aller[modifier]

Passeports et Visas[modifier]

Bien que le Groenland est partie intégrante du Danemark, du fait de son autonomie, il n'est pas membre de l'union européenne , de l'espace économique européen et de l'espace Schengen. De ce fait, des restriction à l'immigration existe sauf pour les citoyens des pays nordiques (Danois, Suédois, Finnois, Norvégiens, Islandais).

Visiteurs[modifier]

Presque tout les visiteurs ont besoin d'un passeport pour entrer. Les cartes d'identité sont accepté pour les citoyens nordiques, et le sont, de facto, pour les autres citoyens de l'UE ou de l'EEE (il n'y à pas de contrôle aux frontières au Groenland et les compagnies Air Greenland et Flugfélag Íslands accepte ces cartes d'identités).

Les personnes suivantes ont un accès illimité au Groenland et n'ont donc pas besoin d'un visa pour un séjour prolongé :

  • Citoyen du Danemark
  • Citoyens d'autres pays de l'union nordique des passeports (Îles Féroé, Finlande, Islande, Norvège, Suède).
  • Canadiens membres de certaines nations inuits du Nunavut.

Les personnes suivantes peuvent visiter le Groenland jusqu'à 90 jours pour 6 mois sans visas ou permissions supplémentaires:

  • Citoyens ou résidents permanent(quelque-soit la nationalité) d'un pays membre de l'UE/EE ou de Suisse.
  • Citoyens d'Albanie, d'Andorre, d'Antigua-et-Barbuda, d'Argentine, d'Australie, des Bahamas, de la Barbade, de Bosnie-Herzégovine, du Brésil, du Brunei, du Canada, du Chili, de Corée du Sud, du Costa Rica, des États-Unis, du Guatemala, du Honduras, de Hong Kong, d'Israël, du Japon, de Macédoine, de Macao, de Malaisie, de Maurice, du Mexique, de Monaco, du Monténégro, du Nicaragua, de Nouvelle-Zélande, du Panama, du Paraguay, de Saint-Christophe-et-Niévès, de Saint-Marin, du Saint-Siège, du Salvador, de Serbie, des Seychelles, de Singapour,de Taiwan, d'Uruguay et du Venezuela ainsi que les citoyen britannique d'outre-mer.

Il existe quelques particularités néanmoins pour certains pays :

  • Les ressortissants de l'Albanie, la Bosnie-et-Herzégovine, la Macédoine, le Monténégro et la Serbie ont besoin d'un passeport biométrique pour profiter d'un voyage sans visa.
  • Les ressortissants serbes avec des passeports délivrés par la Direction de coordination serbe (résidents du Kosovo avec des passeports serbes) ont besoin d'un visa.
  • Les ressortissants de Taiwan ont besoin de leur numéro de carte d'identité figurant sur leur passeport pour profiter d'un voyage sans visa.

Les résidents d'autres pays auront besoin d'un visa. Garder à l'esprit que les visa Schengen utilisé pour visiter le Danemark ne sont pas valide au Groenland ainsi qu'au îles féroés. Il vous faudra un visa séparé qui peut être demandé dans n'importe quel ambassade ou représentation diplomatique danoise en même temps qu'un visa Schengen pour le Danemark ou l'Islande, si vous transiter via ces pays. Si vous transiter via le Nunavut, vous aurez besoin d'un visa canadien de transit ou de résidence temporaire.

Employés ou Étudiants[modifier]

Formalités[modifier]

Permis d'expéditions[modifier]

Si vous rester dans les pas du touriste typique, vous n'aurez pas besoin de permission spéciale, mais toute expéditions (incluant les voyages dans le parc national, qui sont par définition des expéditions) nécessite un permis spécial du Centre polaire Danois. Si vous voyagez via une agence, il s'occuperont probablement de ces problèmes de papier pour vous.

A noter aussi que si vous entrez ou voyagez via la Base américaine de Thule, une permission spéciale du département danois des affaires étrangère est nécessaire du fait qu'il s'agit d'une zone militaire (non nécessaire pour les enfants de moins de 15 ans, les policiers et militaires danois,les militaires et diplomates américains). voir Qaanaaq pour les détails.


Avion d'Atlantic Airways à Narsarsuaq faisant la liaison avec les îles Féroé

En avion[modifier]

 Aéroports[modifier]

Il n'existe que deux aéroport civil internationaux au Groenland permettant des liaisons transatlantique avec l'étranger. la Base américaine de Thulé‎ reçoit aussi des vols internationaux mais nécessite une permission spéciale.

Ces aéroports sont d'anciennes base nord-américaines mise en place durant la seconde guerre mondiale ou la guerre froide. Pour cette raison il sont situé loin des zones les plus peuplés. Ils servent de hubs permettant d'accéder aux petits aéroports des villes ainsi qu'au villages des alentours via hélicoptère. Ces aéroports, assez peu pratique du fait de leur position géographiques, pourrait à terme fermer après l'extension des aéroports des villes principales.

L'aéroport principal au Groenland est celui de Kangerlussuaq à l'Ouest de l'île. L'autre aéroport possible pour arriver depuis l'étranger se situe dans le sud à Narsarsuaq .

Vols[modifier]

Les vols vers le Groenland sont cher. Les vols depuis l'étranger sont presque exclusivement depuis Islande et le Danemark. Il existe tout de même parfois des liaison avec les îles Féroé ou le Nunavut au Canada. Certains vols ne sont possible qu'à certaines saison, typiquement l'été.

Actuellement, il existe quelques compagnies aériennes qui déversent le Groenland :

En bateau[modifier]

Aucun service de traversée par ferry n'existe que ce soit depuis le Canada ou le reste de l'Europe.

Seules des croisières à destination de cette île-continent peuvent être proposées par certains voyagistes.

  • Hurtigruten Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires voyages de 12 à 15 jours. Logo indiquant des tarifs à partir de 4 750  -6 400  par personne selon itinéraires.—  Propose des croisières au Groenland à départ de l'Islande, du Svalbard, ou de Copenhague (arrivée au Groenland en avion). Permet notamment de visiter par la mer le parc national.
  • Oceanwide Expeditions Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs à partir de 2 800  -5 500  selon l'expédition..—  Propose de nombreuses expéditions autour du Groenland.
  • Silversea Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs à partir de 5 550  .—  Propose quelques croisières dans l'ouest du Groenland.Certaines à destination de Saint-Jean de Terre-Neuve au Canada.
  • Aurora Expeditions Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs À partir de 8 050 $ AUD .—  Propose une voyage qui va de Reykjavik en Icelande à Longyearbyen, Svalbard et qui longe une partie de la côte est du Groenland.

Circuler[modifier]

Ferry de l'Arctic Umiaq Line à Narsaq

La circulation au Groenland est particulière du fait de l'inexistence d'axe de circulation terrestres praticable lié notamment à la présence de l'inlandsis. Le voyage en avion semble le plus pratique pour circuler au Groenland mais bien souvent, on a recours à l'hélicoptère en raison du manque de vraies pistes d’atterrissage. Toutefois, les ferrys sont également bien commodes.

En avion/Hélicoptère[modifier]

Outre les deux aéroports internationaux, toutes les destinations de relative importances ont leur aéroports et sont desservis par Air Greenland.

Les autres petites destinations accessible sont souvent des petits villages de moins de 100 habitants aux alentours (comprendre tout de même parfois quelques centaines de kilomètres…).

En bateau[modifier]

Il n'existe que deux services de ligne de ferry de passagers au Groenland opérant dans le sud-ouest du pays.

  • Arctic Umiaq Line Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires opère de fin avril à début janvier.—  Cette compagnie permet de relier en ferry de passagers la majeure partie des destinations de l'ouest et du sud du pays. Attention, elle n'est pas ouverte toute l'année, en effet certaines destinations ne sont tout simplement pas accessible l'hiver du fait de la glace.
  • Disko Line Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Propose un service de transport de passagers pour les ville et village de la baie de Disko. Ne fonctionne pas en hiver car la mer gèle.

En bus[modifier]

Un réseau urbain existe à Nuuk sous le nom de Nuup Bussii. Le plan et les horaires sont disponibles sur le site Nuup Bussii en danois et en anglais. La ville de Sisimiut possède aussi un bus qui fait très régulièrement le tour de la ville.

En voiture[modifier]

Les locaux vivant sur les côtes possèdent généralement une voiture mais il est préférable de se renseigner sur les possibilités d'en louer une avant de partir. Tous les permis de conduire issus des pays européens sont en principe reconnus au Groenland.

La signalisation répond aux normes internationales, le trafic (urbain seulement...) est plus ou moins égal à celui des autres villes européennes. Il faut savoir qu'il n'existe que 150 kilomètres de routes et de pistes près des villes côtières uniquement, pratiquement aucun réseau routier ne relie les villes entre elles. La distribution en carburant est tout à fait normale, le prix au litre est d'ailleurs très bon marché par rapport aux pays européens. Des garagistes sont aussi présents en cas de besoin. D'autre part, il est superflu de signaler que l'intérieur de l'île n'est pas praticable pour des raisons évidentes d'enneigement permanent.

Malgré l'absence de contrôle de vitesse, voici les limitations appliquées au Groenland :

  • ville : 50 km/h
  • route : 80 km/h

Le traîneau et la moto des neiges sont les moyens les plus appropriés pour se déplacer dans ces régions.

Parler[modifier]

La langue nationale, le groenlandais(Kalaallisut) est le langage utilisé dans l'ouest peuplé du pays, le dialecte de l'est(Tunumiisut) et celui, plus anecdotique du nord (Avanersuarmiutut) sont quelque-peu différents.

Ce sont des langages difficiles à apprendre, notamment du fait de mots très long et difficile à exprimé tel que uteqqipugut ou Ittoqqortoormiit et de termes très précis, qui amène a un lexique très riche.

La bonne nouvelle est que presque tout les groenlandais sont bilingue et parle danois, et beaucoup ont une maîtrise fonctionnelle de l'anglais. Les mots groenlandais peuvent être néanmoins utile pour les voyageurs voulant faire l'expérience du "vrai Groenland".

Le groenlandais est assez différent de l'Inuktitut, le langage des inuits canadien qui partagent des racines historiques avec les groenlandais, ce qui fait que les deux peuples ont des difficultés à se comprendre.

Nom de lieux[modifier]

Il convient d'être prudent car une bonne partie des nom de lieux font référence a leur géographie, ainsi Kangerlussuaq signifie "grand fjord" et n'est pas seulement le nom groenlandais pour la ville au nom danois de Søndre Strømfjord.

Acheter[modifier]

La monnaie du Groenland est le Couronne danoise (kroner, kr, DKK).

Taux de change DKK actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD

La vie est assez chère en général au Groenland car la majeure partie des produits et articles sont d'importation. Des supermarchés existent dans chaque localité et les heures d'ouverture s'étendent en général de h - 18 h. Mais le samedi la fermeture intervient souvent dès 13 h. Les épiceries et commerces d'appoint peuvent être cependant ouverts le dimanche.

Des distributeurs de billets de banques (émettant de la monnaie danoise...) sont implantés aussi dans chaque ville et la majorité des cartes de crédit sont acceptées. Ces cartes sont d'ailleurs également utilisables pour le paiement dans la plupart des magasins de l'île.

Manger[modifier]

La plupart des produits frais étant d'importation, leurs prix peuvent se révéler assez chers surtout en ce qui concerne les fruits et les légumes.

Plat de Capelan séchés

Restauration[modifier]

Les plats les plus courants sont faits à base de pommes de terre mais souvent bien garnis, la viande fait également partie des habitudes alimentaires des groenlandais. Beaucoup de groenlandais combine la nourriture traditionnelle (poissons locaux, crevettes, baleine, bœuf musqué, renne) avec des plats plus familiers. Vous pourrez donc y voir des mélanges parfois étonnants. Le Groenland possède quelques adresses de restauration rapides ainsi que plusieurs restaurants de haut-standing. Les prix sont élevés un peu partout mais les assiettes sont copieuses, particulièrement pour les fritures.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Hôtels[modifier]

Se loger au Groenland est souvent coûteux, des hôtels de luxe existe dans la plupart des lieux touristiques (Hotel Hans Egede à Nuuk, Hotel Arctic - avec des chambres-igloos ainsi que l' hôtel Hvide Falke à Ilulissat). Il existe des options un peu moins cher tel que les hôtels "maison du pécheur (Sømandshjemmene) à Nuuk,Aasiaat et Ilulissat.

Solutions plus économiques[modifier]

Des auberges de jeunesses,bien moins cher que les hôtels,existe aussi dans certaines ville vous permettant d'économiser sur le logement. Il est possible de se renseigner a l'office de tourisme de Nuuk pour obtenir des chambres louer par les locaux pour un tiers du prix des hôtels de la ville, c'est aussi un bon moyen de découvrir le "vrai Groenland", néanmoins connaître des mots de danois ou de groenlandais sont vraiment utiles, en effet, vos hôtes peuvent ne pas comprendre l'anglais.

Camping[modifier]

Il est aussi possible de camper un peu partout (s'éloigner néanmoins des maisons par respect) gratuitement au Groenland. Cela nécessite par contre de bien être équipé, en effet, même l'été, le thermomètre n'est qu'autour les 0°c la nuit. Enfin l'autre point à ne pas négliger est l'absence de sanitaires.

Apprendre[modifier]

Les étudiants désirant étudier au Groenland doivent savoir que ce pays, du fait de sa faible population n'est pas un lieu très propice. En effet, hormis quelques échanges possible avec l'Université de Nuuk , les possibilités d'études dans ce pays sont très limités.

Travailler[modifier]

Communiquer[modifier]

Équipement de télécommunication à près de Sisimiut

La gestion de la télécommunication est à ce jour assez simple au groenland, l'opérateur Tele Greenland est l'unique fournisseur de réseau téléphonique et internet de l'île et l’opérateur POST qui appartient au même groupe gère le transport de courrier postaux.

Journaux[modifier]

Atuagdliutit/Grønlandsposten et Sermitsiaq font partie des deux grandes rédactions au Groenland, cependant le deuxième ne paraît que chaque vendredi. Ils sont édités en danois et en inuit.

Radio[modifier]

Radio-Groenland ou Kalaallit Nunaata Radioa est la radio par excellence du Groenland diffusant dans les deux langues du territoire. La Thule Air Base FM Radio est une station appartenant à la base américaine qu'il est possible d'écouter sur la quasi totalité de l'île, les programmes sont en anglais uniquement.

Télévision[modifier]

Les chaînes danoises peuvent être captées par satellite mais le Groenland possède sa chaîne nommée KNR-TV qui diffuse à certaines heures les programmes danois.

Téléphonie[modifier]

Les réseaux GSM 900 / 1800 couvrent l'ensemble des zones habitées du Groenland, la population elle-même est très bien équipée en matière de téléphonie mobile au détriment des appareils fixes. Des accords d'itinérance existent avec la plupart des opérateurs étrangers mais il est prudent de se renseigner auprès du votre, surtout concernant les tarifs.

Internet[modifier]

Dans un pays grand et peu peuplé comme le Groenland, internet est bien plus qu'ailleurs, une fenêtre sur le monde et un moyen de sortir de l'isolement. ainsi le Groenland a pris grand soin de développer ce média.

Grâce aux câble sous-marins et au satellite, le pays est très bien pourvus. Ainsi 93% de la population peut y accéder. Pour ce qui est d'y accéder en tant que voyageurs des zones wifi ou des ordinateurs connectés existent dans la plupart des bons hôtels ainsi que les cybercafés. Dans le cas contraire, vous pouvez toujours demander.

Néanmoins, l'accès internet dans ce pays isolé est loin d'être gratuit et rapide, ainsi les abonnements premier prix des locaux tournent autour des des 899 DKK par mois et certains hôtels facture 100 DKK les h de connexions.

Gérer le quotidien[modifier]

Arrivée dans une localité[modifier]

Lors d'une visite d'une ville ou d'un village, il ne faut pas s'inquiéter à l'idée de demander la directions d'un magasin, d'un lieu pour manger ou pour dormir, même si vous penser qu'il peut ne pas y en avoir. La plupart des lieux, même la capitale Nuuk, sont assez petit pour que tous les habitants puissent vous renseigner.

Ne soyez pas surpris de trouver un supermarché complètement équipé à l'intérieur d'un bâtiment gris semblable à une usine au milieu de nulle-part.

Fuseaux horaires[modifier]

Il existe 4 fuseaux au Groenland dont un n'est pas officiel.

L'heure d'été commence à 01:00 UTC le dernier dimanche de Mars (prochain changement le dimanche 25 mars 2018) et se termine en même temps le dernier dimanche d'Octobre de chaque année (prochain changement le dimanche 28 octobre 2018), en même temps dans toutes les zones touchées sauf sur la base aérienne de Thulé qui observe les dates passage à l'heure d'été commence d'Amérique du Nord.

Fuseaux horaires
UTC±0 (Danmarkshavn)
Quelques colonies sur la côte nord-est du Groenland, comme la station météorologique Danmarkshavn. La zone utilise la même heure que l'Islande, car elle est généralement fournie par l'Islande. Cette heure est non-officielle. Il n'y a pas de passage à l'heure d'été
UTC-1 (UTC±0 en été) (Ittoqqortoormiit)
Environs d'Ittoqqortoormiit et son aéroport Nerlerit Inaat sur la côte Est du Groenland. Le passage a l'heure d'été se fait en même temps que celui des pays européens.
UTC-3 (UTC-2 en été) (Qaanaaq, Ilulissat, Kangerlussuaq, Nuuk, Qaqortoq, Tasiilaq, Kulusuk)
Presque toute la côte Ouest du Groenland incluant Qaanaaq, Ilulissat, Kangerlussuaq, Nuuk et Qaqortoq. Tasiilaq et Kulusuk sur la côte Est. Le passage à l'heure d'été se fait en même temps que celui des pays européens.
UTC-4 (UTC-3 en été) (Base aérienne de Thulé)
Le passage à l'heure d'été se fait en même temps que celui des pays nord-américains.

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 112

Pas de problème majeur d'insécurité à signaler, en tout cas peu d'agressions et de vols ne se produisent au Groenland malgré une modification de la société due à la consommation d'alcool et de stupéfiants. Cela reste néanmoins limité à la seule population autochtone.

On se sent en sécurité dans toutes les régions de cette île polaire gigantesque à conditions de toujours disposer d'un équipement conséquent lors de randonnées dans les régions isolées, sans oublier d'appliquer bien sûr certaines règles élémentaires de prudence. Cependant, il est préférable de tenir au courant d'autres personnes sur ses itinéraires afin de lancer des recherches en cas d'absence de nouvelles, voire de se faire accompagner par un guide.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Hôpital de Narsaq

Le Groenland possède un excellent système de soins dans l'ensemble des villes.

Pas de vaccin particulier requis pour entrer sur le territoire.

Froid[modifier]

Voir aussi Froid

Le froid est probablement le plus grand danger auquel vous risquez de faire face au Groenland. Il convient, même en été de ne pas négliger d'emmener des vêtements chauds et de quoi ne pas geler pendant la nuit pour les courageux qui sont tenté par la camping. Rappelez vous aussi que plus vous aller au nord, plus les température seront froide.

Luminosité[modifier]

Voir aussi Vie en milieu polaire

L'absence de cycle jour/nuit habituel en hiver et en été peut conduire a un dérèglement de l'horloge biologique. Celui-ci peut amener à différent troubles, plus ou moins graves. Les troubles les plus communs dans ces régions sont ceux du sommeil. En effet, le manque de soleil l'hiver peut conduire a une fatigue excessive et des sommeils de piètre qualité. À l'inverse, le soleil constant l'été rend plus difficile le fait de s'endormir.

Afin d'éviter ces problèmes, il peut être utile d'établir des horaires stricts, de lever, de coucher et de repas ainsi que de reproduire artificiellement le cycle jour-nuit.

Moustiques[modifier]

Voir aussi Nuisances animales

En été, il y a un risque de prolifération de moustique et de petit moucheron appelés simulies qui peuvent provoquer des piqûres. Cela reste peu dangereux car il est improbable qu'ils transmettent des maladies. Les piqûre peuvent néanmoins être très irritantes, prendre des mesures pour éviter ces piqûres est donc conseillé.

Respecter[modifier]

Il convient d'éviter le mot "Eskimo", malgré son utilisation par les autochtones. Celui-ci reste acceptable en Alaska mais peut être vu comme péjoratif pour les autres peuples arctiques. Les "Eskimos" du Groenland se nomme "Kalaalleq" (au pluriel "Kalaallit") qui signifie groenlandais.


Cet article reprend du contenu de l'article Groenland de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Amérique du Nord
Destinations situées dans la région