Télécharger le fichier GPX de cet article
46.44064.1132Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paray-le-Monial
La mairie
La mairie
Informations
Pays
Régions
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Bureau d'informations touristiques
Localisation
Site officiel

Paray-le-Monial est une commune de Bourgogne en France.

Comprendre[modifier]

Cité dite du « Sacré-Cœur », Paray-le-Monial est un chef-lieu de canton du département de Saône-et-Loire en Bourgogne.

Ses habitants sont appelés les Parodiens, voire parfois les Cacous (en référence à leur ancêtre légendaire, Jean-Marie Cacou1).

Selon toute vraisemblance, Paray-le-Monial trouve ses origines dans la construction au sommet d'une colline (l'actuel quartier de Survaux), dans une vallée broussailleuse alors appelée Val d'Or, d'un prieuré et d'une église consacrée en 977. Cette construction avait été envisagée vers 971 par le Comte Lambert, premier comte héréditaire de Châlon-sur-Saône, fils de Robert, Vicomte d'Autun et fidèle du Roi Charles le Simple, en accord avec saint Maïeul, Abbé de Cluny jusqu'en 994, en "reconnaissance des bienfaits de Dieu à son égard".

Son fils Hugues Ier de Chalon, chanoine d'Autun, devenu Comte de Châlon sur Saône en 988, fit don de cette Fondation à l'abbaye de Cluny en 999 lorsqu'il fut sacré évêque d'Auxerre.

Par la suite, saint Odilon, qui fut abbé de Cluny jusqu'en 1049, établit les moines sur les bords de la Bourbince où ils construisirent une nouvelle église. Son successeur, Hugues de Semur, abbé de Cluny de 1049 à 1109, qui avait fait édifier une nouvelle abbatiale à Cluny (Cluny III), la jugeant alors insuffisante, la fit transformer par les bâtisseurs de Cluny III en une basilique qui est celle que nous pouvons admirer de nos jours.

Il y a fort à parier que les chantiers initiés par les moines à cette époque attirèrent les populations des collines alentour et que le regroupement de ces deux communautés fut à l'origine de l'agglomération parodienne.

Bureau d'information touristique[modifier]

Aller[modifier]

En avion[modifier]

En bateau[modifier]

En train[modifier]

La gare SNCF de Paray-le-Monial est un carrefour ferroviaire secondaire à l'écart de la liaison Lyon-Nantes ; elle est située sur :

En autocar[modifier]

Paray-le-Monial est desservi une ligne du réseau Buscéphale, sous la responsabilité du conseil général de Saône-et-Loire:

  • La ligne 9 Mâcon- Charolles - Paray - Digoin

On trouve aussi deux lignes de cars TER4:

  • Les dessertes complémentaires à la ligne ferroviaire Paray - Lyon
  • La ligne Le Creusot TGV - Paray - Roanne

En voiture[modifier]

L’accès se fait :

  • en venant de l'Est ou de l'Ouest, par la RCEA (Route Centre-Europe Atlantique / RN 79 / Axe Mâcon-Moulins),
  • en venant du Nord, par la RN70 en provenance de Chalon-sur-Saône,
  • en venant du Sud, par la RD352 en provenance de Roanne ou la RD34 en provenance du Brionnais.

Le Viaduc de Volesvres emprunté par la RCEA/RN79 franchissant le Canal du Centre se situe à l'est de la commune.

Circuler[modifier]

Transport urbain le PLM Ce bus, d’une capacité de 22 passagers circule toute l’année, du lundi au samedi (hors jours fériés) et dessert pas moins de 38 points d’arrêt sur tout le territoire communal.

Il fonctionne de h - 19 h selon deux tournées, une première boucle quartier Sud puis une deuxième boucle en centre ville et quartier Nord, avec un passage toutes les heures en moyenne. Le bus répond entièrement aux normes de confort et de sécurité modernes, il est climatisé et accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

  • Nombre de stations : 39
  • Horaires : de h - 19 h
  • Prix du ticket :

Pour vous renseigner ou acheter vos titres de transport des points de vente ont été mis en place dans la ville. Il s’agit pour l’instant de :

  • Centre ville Office de Tourisme, ASSAD, Agence CAP ENOS, Résidence de Verneuil
  • Quartier Sud Intermarché
  • Quartier Nord Centre Leclerc, Résidence Jeunes travailleurs

Voir[modifier]

Paray-le-Monial est classée ville d'art et d'histoire. C'est aussi une Ville fleurie récompensée de quatre fleurs.

Monuments[modifier]

  • 1 Basilique du Sacré-Cœur Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1 Place Cardinal Perraud, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 3 85 81 05 84 Logo indiquant des horaires sam.- ven. : h - 19 h. – Chef d'oeuvre de l'art Roman (architecture clunisienne, fin du xie siècle pour le narthex et XIIe - XIVe pour l'église), la Basilique est le modèle le mieux conservé de l'architecture clunisienne en Bourgogne. L'église a été édifiée au XIIe siècle par Hugues de Semur, le plus important des abbés de Cluny. Le cloître est accolé à la Basilique. Son jardin d 'inspiration médiévale suggère le charme et les mystères des jardins monastiques de l'époque.
  • 2 Hôtel de ville (ancienne maison Jayet) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 7, Place de l'Hôtel de Ville, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 3 85 81 10 92, courriel :  – Installé dans l'ancienne maison Jayet du XVIe siècle, il présente une façade de style Renaisance construite entre 1525 et 1528 et plaquée sur des structures plus anciennes. De nombreux médaillons sont sculptés, notamment les portraits de Pierre Jayet, et de son épouse. Les balustres au dessus de la porte, les coquilles décoratives et les putti musiciens sont influencés par l'art italien.
  • 3 Chapelle de la Visitation Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 13, rue de la Visitation, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 3 85 81 09 95, courriel : Logo indiquant des horaires sam.- ven. : h - 18 h. – La chapelle du Monastère de la Visitation fut construite en 1633. C'est en ce lieu que la visitandine Marguerite-Marie Alacoque reçut les Apparitions du Cœur de Jésus entre 1673 et 1675.
  • 4 Chapelle la Colombière Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Rue Pasteur, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 3 85 81 10 92 Logo indiquant des horaires sam.- ven. : h - 18 h. – Cette chapelle des jésuites abrite les reliques de Saint Claude La Colombière, directeur spirituel de saint Marguerite-Marie. D'apparence sobre, elle s'enrichit à l'intérieur de mosaïques et de vitraux réalisés par les frères Mauméjean.
  • 5 Tour Saint-Nicolas  – Ancienne église paroissiale consacrée en 1535, son architecture s'enrichit d'un clocher massif vers 1549. La tourelle, perchée en encorbellement sur le pignon porte le millésime de 1658. Elle fut réduite à son volume actuel au XIXe siècle. Au fil du temps, l'édifice a connu diverses fonctions comme prison, corps de garde ou maison commune. Elle abrite aujourd'hui des expositions.
  • 6 Musée eucharistique du Hiéron Logo indiquant un lien vers le site web  – Classé musée de France. Ce musée est le plus ancien musée d'art sacré de France construit en tant que tel. Il a été édifié au XIXe siècle à l'initiative du jésuite Victor Drevon (1820-1880) et du baron Alexis de Sarachaga (1840-1918). Fermé pendant les années 1990, le musée a été entièrement rénové par la municipalité en 2005. Il présente aujourd'hui une riche collection d'œuvres d'art autour du thème de l'eucharistie : tableaux, sculptures, objets liturgiques… Un trésor national est venu enrichir ses collections : la Via Vitae, « Chemin de vie » (1894-1904) de l'orfèvre parisien Joseph Chaumet.
  • Musée Paul Charnoz  – Ce musée regroupe les vestiges et témoignages sur l'activité de céramique industrielle de Paray-le-Monial.Une fresque et une rosace monumentale y sont présentées, fleurons de la céramique industrielle et décoratives française, réalisées en carreaux dessinés par incrustation Médaille d'Or et Hors Concours aux Expositions Universelles de Paris en 1889 et 1900.
  • Marché couvert  – Monument datant du début du xxe siècle, transformé en Galerie Marchande.
  • Maison de la Mosaïque Contemporaine  – Lieu culturel ouvert à tous, des expositions s'y succèdent tous au long de l'année. Une vidéo « La Mosaïque... quelle histoire ! » retrace l'histoire de la mosaïque, explique outils, matériaux et techniques et décrit les divers aspects de la mosaïque contemporaine.

Couvents[modifier]

  • 7 Monastère de la Visitation  – Fondé en 1626.
  • 8 Monastère Sainte Claire  – Fondé en 1878.
  • Carmel  – fondé en 1901.
  • Monastère du Très-Saint-Rosaire  – fondé en 1929, accueillant une communauté de moniales dominicaines affiliée à la Fédération Notre-Dame des Prêcheurs.

Jardins[modifier]

  • Jardin du cloître  – Il est situé dans l'ancien monastère qui accueillait jusqu'à la Révolution les moines clunisiens. La façade du prieuré présente les caractéristiques de l'art classique des XVIIe et XVIIIe siècles : fronton triangulaire qui présentait les armes de Cluny, lucarnes, griffons et cartouches millésimés. L'intérieur invite à la tranquillité. Les larges galeries voûtées d'arêtes offraient aux moines un espace de prière, de méditation et de travail. Au centre, le jardin entend suggérer l'allure, le charme et les mystères des jardins médiévaux.
  • 9 Parc du Moulin Liron (Situé entre le Canal du Centre et la Bourbince) – Le parc tient son nom d'un ancien moulin connu depuis le XVIe siècle. Au XVIIIe siècle il devient une « Hostellerie » renommée, détruite lors de la construction du Canal du Centre. Le parc de 15 ha. fut créé pour la venue du Pape Jean-Paul II en 1986. Aujourd'hui près de 850 arbres et conifères jalonnent la promenade d'un kilomètre. Ce lieu vous invite à diverses activités: parcours santé, départ de la voie verte, des balades vertes et de la couvée verte, qui longe la Bourbince en offrant un cadre naturel et préservé.
  • Parc des Chapelains  – En 1889, la Maison des Chapelains est installée sur les fondations de l'ancien château des abbés de Cluny. Le parc fut créé pour accueillir les pèlerins depuis le bicentenaire des Apparitions en 1875. En 1890 on planta deux allées de platanes afin de former une croix et de créer une véritable cathédrale de verdure. Vers 1902, un dôme fut érigé en son centre, où les fêtes sont toujours célébrées. Cet espace de nature et de silence permet une promenade spirituelle et ombragée.
  • 10 Jardin Saint-Hugues  – Il accueille plus de 500 roses parfumées.Les sens sont charmés par cette symphonie de couleurs et de fragrances de mai jusqu'aux gelées.
  • Parc de Verneuil  – Entre ombre et lumière, ce parc accueille sous ses frondaisons une multitude de fleurs blanches en toutes saisons et est bordé de platanes. Cet ensemble forme une voûte majestueuse, souvent comparée à une cathédrale végétale.
  • Square du 19 mars 1962  – Ce square est orné d'une mosaïque commandée en 1997 par la ville aux membres de l'association Paul Charnoz. Ce décor mural, composé de 165 141 carreaux de grès céramique, présente le patrimoine de architectural, industriel et économique de la ville: de la tour Saint-Nicolas au chemin de fer en passant par le canal, la Basilique, l'hôtel de ville, l'industrie céramique et l'élevage charolais.
  • Jardin de la poste  – Dans ce jardinet, laissez vous séduire par les essences présentées et au centre duquel trône une mosaïque représentant un paon faite en 2008 par "Mozaïsm", un groupement de jeunes artistes internationaux. Celui-ci a longtemps été l'emblème de la cité.
  • Jardin des bords de la Bourbince  – Ce jardin, planté d'arbustes variés à floraison blanche, offre une vue nouvelle sur la basilique. Chaque été les différentes variétés de plantes utilisées pour le fleurissement de la ville y sont présentées.
  • Jardin Emile Debroise  – Ce jardin de pivoines, arbustives, hybrides ou herbacées, est dédié à Emile Debroise (1902-1992). Unanimement reconnu pour ses compétences, il a été l'une des grandes figures de l’horticulture internationale.
  • Jardins de Bellevue et cités PLM  – Les cités PLM, premiers logements collectifs, ont marqué l'histoire de la ville. Situé au cœur de cette architecture des années 1930 ce « Jardin de jardins » s'inspire des jardins cheminots d'autrefois ou des jardins familiaux tout proches. Chaque jardin est associé à une couleur qui lui donne son identité: jaune, rouge, pêche/crème, orange, mauve, rose, violet, bleu et blanc. Chaque entrée est marquée par une pergola habillée de plantes grimpantes qui « annoncent la couleur ».

Faire[modifier]

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Wifi gratuit : La ville installe des points wifi dans les bâtiments municipaux ainsi que les bâtiments partenaires équipés d'une connexion internet. Vous pouvez vous connecter gratuitement à partir d'un ordinateur portable, d'un smartphone ou d'une console de jeux portable.

Acheter[modifier]

Dans le centre ville de Paray-le-Monial vous trouverez de nombreuses boutiques pour faire vos achats mais également en vous dirigeant vers la ZAC du champ Bossu.

Manger[modifier]

Salon de thé[modifier]

  • Les Gourmandises de Lucie 2 rue Victor Hugo – Dégustez thés, cafés, chocolats à l'ancienne, jus de fruits, thés glacés, pâtisseries et glaces maison dans un cadre cosy et chaleureux.
  • Pâtisserie-Chocolaterie Pubill 25 av. Charles de Gaulle – Charles Pubill, champion du monde, vous propose une large gamme de chocolats dans un cadre chaleureux.
  • Au Cappuccio Place de la Visitation – A quelques pas de la rue piétonne, ce salon de thé vous propose une large gamme de boissons chaudes comme froides.

Restauration rapide[modifier]

  • L'Atelier de la pizza ( 13 cours Jean Jaurès) : Une carte de 25 pizzas artisanales à emporter, bar licence 3, glaces et casse croûte à toute heure.
  • Crousti Pain (29 rue des deux ponts) : Pain viennoiseries, sandwich, snack chaud...
  • MC Donald's (Le Mont - Vitry-en-Charollais)

Brasseries-restaurants[modifier]

  • 1 Le Victor Hugo 19 rue Victor Hugo – Bar Brasserie, Cuisine traditionnelle.
  • 2 L'Ovale Logo indiquant un lien vers le site web 25 rue Victor Hugo, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 3 85 81 01 61 – Bar brasserie avec un menu du jour.
  • Bar Brasserie de La Poste Cours Jean Jaurès – Menu du jour, formules brasserie au choix, sandwich, plat à emporter...
  • Le Quartz 15 place Guignault – Bar-Brasserie, plat du jour et menus.
  • O Fil de L'Eau 6 rue des Deux-Ponts – restaurant traditionnel avec Pizzas et spécialités bourguignonnes.
  • 3 Pizzeria le Stromboli Bd. du Dauphin Louis – Pizzas (à emporter sur demande).
  • Viva la Vida 10 rue des Deux-Ponts – Snack, tapas et menu du jour sur place ou à emporter.
  • Aux Baguettes d'Or 14 rue de la république – Cuisine traditionnelle associant art culinaire thaïlandais et raffinement vietnamien.
  • La Taverne Aérodrome La Forêt – Bar-Restaurant
  • Le Bistrot du Marché rue de la Grande Bruyère (Intermarché) – Brasserie traditionnelle élaborée à partir des produits frais venant de l'Intermarché. Menu du jour, grillades, salades, menu enfant.
  • Brasserie Restaurant Le Bossu (Galerie Commerciale Centre Leclerc) – Cuisine traditionnelle avec des produits du terroir, viande charolaise, plat du jour avec plusieurs formules.
  • La Boucherie ZAC du Champ Bossu – Ce restaurant vous accueille 7/7j dans un cadre chaleureux rappelant l'ambiance des boucheries traditionnelles avec une qualité de viande irréprochable.
  • L'Apostrophe 69 av. Charles de Gaulle – Cuisine traditionnelle et créative.
  • L'O à la Bouche 5 rue Denis Papin – Spécialités de la région comme les œufs en meurette revisités ou viandes charolaises.
  • L'Auberge de Vigny Le Bourg de Vigny - 71160 Digoin (A 10 min de Paray-le-Monial) – cuisine gourmande.
  • Les Armoises Le bourg - Place de l'église - 71600 L'Hôpital-le-Mercier – Cuisine mêlant tradition et originalité. Bar-brasserie le midi en semaine et salle de restaurant le week-end.
  • Restaurant de la poste Le bourg, 71600 Poisson – Plats inventifs, traditionnels et surprises exotiques.
  • Restaurant du Commerce 5 rue du Centre - 71600 Saint-Yan – Restauration traditionnelle, grenouilles, tête de veau, viande charolaise.

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • Discothéque Le CLUB 4 : Rue Pierre Lathuiliere
  • Palais de la Biere
  • Pub Le Colombier(4 rue du Colombier) : A proximité du canal, le Pub le Colombier vous accueille toute l'année dans une ambiance cosy à l'anglaise. La salle feutrée est un lieu de rencontre convivial pour passer une agréable soirée entre amis.

Se loger[modifier]

Hôtels-Restaurants[modifier]

  • Hostellerie des Trois Pigeons 2 rue Dargaud
  • Hôtel Le Terminus 27 av. de la Gare
  • 1 Grand hôtel de la Basilique 18 rue de la Visitation
  • Hôtel aux Vendanges de Bourgogne 5 rue Denis-Papin
  • Hôtel du Champ de Foire 2 rue Louis Desrichard
  • Hôtel du Prieuré 8 av. Jean Paul II
  • Hôtel La Reconce Le Bourg - 71600 Poisson
  • Motel Grill le Charollais RN79 entre Paray et Digoin - 71600 Vitry-en-Charollais
  • Delfotel Le Pont Guichard - N79 71600 Hautefond

Hôtels[modifier]

  • Comfort Hôtel ZAC du Champ Bossu - N70
  • Hôtel B&B ZAC du Champ Bossu

Chambres d'hôtes[modifier]

  • Le Clos des Oliviers 1 Cours Jean Jaurès
  • Sitio 7 rue des Moines – M. et MME Leconte
  • Florence Codemo-Jouan Le Montciau – 2 épis
  • Cécile Michelet Les Terres de Pouilly - 71600 Vitry-en-Charollais – 3 épis
  • Renée Bouchot La Croix Rouge - 71600 Poisson – 2 épis
  • David et Marie-Paule Huyghe GAEC Ferme des Bruyères - 71600 Vitry-en-Charollais

Gîtes et Meublés[modifier]

  • M.Bassy [3 épis] (La Forêt)
  • M. DE LA GORGE (13 rue des Deux-Ponts)
  • Massabielle (3 bd. du Collège)
  • Sitio - M. et MME LECONTE (7 rue des Moines)
  • Gîte du Quai Sud [2 épis] (15 quai de l'Industrie)
  • M. et MME Mathieu [3 épis] (Semaize du bas - 71600 POISSON)
  • La Ferme du Saugy [3 épis] (Le Saugy - 71430 St-Vincent-Bragny)
  • La Closeraie (Les places - 71600 Volesvres)
  • Les Gîtes de la Pointe (La Pointe - 71600 Saint-Yan)
  • La Maison Thomey (1 rue du Centre - 71600 Saint-Yan)
  • Le Moulin de Vaux [1 épi] (71600 Nochize)

Hébergements Associatifs[modifier]

  • Association Cœur du Christ 3 ter rue de la paix
  • Résidence Parodienne Rue Michel Anguier

Campings[modifier]

  • Camping de Mambré 19 rue du Gué Léger
  • Aire de Camping-Car Parking du Parc du Moulin Liron
  • Camping Municipal Le Bourg - 71600 Volesvres

Halte Nautique[modifier]

  • Halte Nautique Eric Tabarly Quai du Bassin

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Pour informer la Mairie « en direct » des petits ou gros désagréments sur les parties communes de la Ville contactez Octopuss : Formulaire de contact, Application mobile Android ou Apple ou au 0 970 825 163 (Numéro vert).

Sécurité[modifier]

Police Municipal : 1, rue du 8 mai 71600 PARAY LE MONIAL Tel. 03.85.81.00.11

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Saône-et-Loire