Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO > Patrimoine culturel immatériel en Allemagne

Patrimoine culturel immatériel en Allemagne

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les pratiques inscrites au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO en Allemagne.

Comprendre[modifier]

Le pays compte quatre pratiques reprises sur la « liste représentative du patrimoine culturel immatériel » de l'UNESCO.

Aucune pratique n'est reprise que se soit dans le « registre des meilleures pratiques de sauvegarde de la culture » ou sur la « liste de sauvegarde d'urgence ».

Listes[modifier]

Liste représentative[modifier]

Pratique Année Domaine Description Illustration
L’idée et la pratique d’intérêts communs organisés en coopératives 2016 pratiques sociales, rituels et événements festifs Une coopérative est une association de bénévoles offrant des services sociaux, culturels ou économiques aux membres de la communauté pour améliorer le niveau de vie, surmonter les problèmes communs et favoriser un changement positif. Fondées sur le principe de subsidiarité qui place la responsabilité personnelle au-dessus de l’action de l’État, les coopératives contribuent à une pratique des communautés, à travers des valeurs et intérêts communs, pour mettre en place des solutions innovantes aux problèmes sociétaux, de la création d’emplois et de l’aide aux personnes âgées à la revitalisation urbaine et aux projets d’énergie renouvelable. Tout le monde peut participer, les membres ayant également la possibilité d’acheter des actions et de participer aux décisions. Le système propose des prêts à intérêts réduits aux agriculteurs, artisans et entrepreneurs. De nos jours, un quart environ de la population allemande appartient à une coopérative. Outre des artisans et agriculteurs, les coopératives comptent 90 % des boulangers et bouchers et 75 % des détaillants. Certaines coopératives ont également été spécialement créées pour permettre aux étudiants d’acquérir de l’expérience. Les connaissances et savoir-faire sont transmis par les coopératives, les universités, la German Cooperative and Raiffeisen Confederation, l’Akademie Deutscher Genossenschaften, les associations allemandes Hermann-Schulze-Delitzsch et Friedrich-Wilhelm-Raiffeisen. D-BW-Kressbronn aB - Genossenschaftsbank Hemigkofen-Nonnenbach.JPG


La fauconnerie, un patrimoine humain vivant
Note

L'Allemagne partage cette pratique avec l'Arabie saoudite, l'Autriche, la Belgique, les Émirats arabes unis, l'Espagne, la France, la Hongrie, l'Italie, le Kazakhstan, le Maroc, la Mongolie, le Pakistan, le Portugal, le Qatar, la Syrie, la Corée du Sud et la Tchéquie.

2016 pratiques sociales, rituels et événements festifs Utilisée à l’origine pour se procurer de la nourriture, la fauconnerie est désormais davantage liée à la protection de la nature, au patrimoine culturel et à l’engagement social des communautés. Suivant leurs propres traditions et principes éthiques, les fauconniers dressent, forment et font voler des oiseaux de proie (falconidés, mais aussi aigles et accipitridés) en développant un lien avec eux et en devenant leur principale source de protection. Présente dans de nombreux pays du monde, la pratique peut varier, par exemple, au niveau du type d’équipement utilisé, mais les méthodes restent les mêmes. Se considérant comme un groupe, les fauconniers peuvent voyager pendant des semaines pour chasser, en se racontant, le soir, leur journée. Ils considèrent la fauconnerie comme un lien avec le passé, notamment lorsqu’il s’agit de l’un des derniers liens avec l’environnement naturel et la culture traditionnelle de la communauté. Les connaissances et savoir-faire se transmettent de génération en génération dans le cadre du mentorat, de l’apprentissage au sein des familles, ou d’une formation dans des clubs et des écoles. Dans certains pays, un examen national doit être passé pour devenir fauconnier. Des rencontres et festivals permettent aux communautés de partager leurs connaissances, de renforcer la sensibilisation et de promouvoir la diversité. Parabuteo unicinctus takeoff.jpg


La fabrication des orgues et leur musique 2017 * arts du spectacle
* connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers
* savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel
La fabrication des orgues et leur musique façonnent depuis des siècles le paysage musical et la fabrication d’instruments en Allemagne. Le pays compte de nombreuses traditions en lien avec cet art. La fabrication des orgues et leur musique sont étroitement liées : chaque instrument est unique car entièrement créé pour l’espace architectural dans lequel il va être utilisé. Les connaissances et les savoir-faire hautement spécialisés relatifs à la pratique de cet élément ont été développés par les artisans, les compositeurs et les musiciens qui ont collaboré tout au long de l’histoire. Les connaissances et savoir-faire spécialisés, principalement transmis de façon informelle, sont d’importants marqueurs de l’identité collective. Transculturelle par nature, la musique de l’orgue est un langage universel qui favorise la compréhension entre les religions. Bien qu’essentiellement associée aux services religieux, aux concerts et aux événements culturels modernes, elle est également interprétée à l’occasion de festivités contribuant à renforcer l’identité des communautés. En Allemagne, il existe 400 établissements artisanaux de taille moyenne, qui garantissent la viabilité et la transmission de l’élément, ainsi que quelques ateliers familiaux plus importants. Les connaissances et les savoir-faire liés à l’élément sont transmis par une relation directe de professeur à élève. Elle est complétée par une formation dans des établissements d’enseignement professionnel et des universités. Les apprentis acquièrent une expérience pratique dans les ateliers de construction des orgues et des connaissances théoriques dans les établissements d’enseignement professionnel. Les efforts de sauvegarde de l’élément passent également par l’enseignement à l’université et dans les académies de musique, les conférences et les présentations dans les médias. Rysum Orgel (3).jpg


Le Blaudruck/Modrotisk/ Kékfestés/Modrotlač, impression de réserves à la planche et teinture à l'indigo en Europe
Note

L'Allemagne partage cette pratique avec l'Autriche, la Hongrie, la Slovaquie et la Tchéquie.

2018 savoir-faire liés à l'artisanat traditionnel Le Blaudruck/Modrotisk/Kékfestés/Modrotlač, qui se traduit littéralement par « impression en bleu de réserve » ou « teinture en bleu de réserve », fait référence à la pratique qui consiste à appliquer une pâte résistante à la coloration sur un tissu avant de le surteindre avec un colorant indigo. La pâte résistante empêche la teinture de pénétrer le motif, lui permettant ainsi de rester blanc ou non teint après la teinture. Pour appliquer les motifs sur le tissu, les praticiens utilisent des planches fabriquées à la main qui remontent parfois à 300 ans, représentant des motifs d’inspiration régionale, génériques ou chrétiens. La représentation de la flore et de la faune locales est en lien étroit avec la culture locale des régions. La teinture traditionnelle à l’indigo ne se limite pas à l’impression : la chaine du textile implique également la préparation des matières premières, leur filature, leur tissage, leur finition, leur impression et leur teinture. De nos jours, la pratique concerne principalement de petits ateliers familiaux tenus par la deuxième à la septième génération d’imprimeurs. Chaque atelier familial repose sur la coopération de divers membres de la famille qui participent à chaque étape de la production indépendamment de leur genre. Les savoirs traditionnels se fondent encore sur des journaux (propriétés de la famille) remontant au XIXe siècle, et sont transmis par l’observation et la pratique. Les acteurs ont un lien émotionnel fort avec leurs produits et l’élément est porteur d’un sentiment de fierté lié à la longue tradition familiale. Armelittekelsch Musée alsacien Strasbourg-9.jpg


Registre des meilleures pratiques de sauvegarde[modifier]

L'Allemagne n'a pas de pratique inscrite au registre des meilleures pratiques de sauvegarde.

Liste de sauvegarde d'urgence[modifier]

L'Allemagne n'a pas de pratique inscrite sur la liste de sauvegarde d'urgence.

Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO