Patrimoine mondial en Allemagne

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Allemagne.

Comprendre[modifier]

Liste[modifier]


Site Type Critère Description Illustration


Abbaye et Altenmünster de Lorsch Culturel (iii)(iv) L'ensemble formé par l'abbaye et son entrée monumentale, la célèbre « Torhalle », est un rare témoignage architectural de l'époque carolingienne, avec des sculptures et des peintures de cette période remarquablement bien conservées. Lorsch Kloster.jpg
Fiche UNESCO


Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau Culturel (ii)(iv)(vi) Le site, inscrit en 1996 sur la Liste du patrimoine mondial, comprenait initialement les ensembles et monuments situés à Weimar et Dessau, tous édifiés sous la direction de Walter Gropius, le premier directeur de l’école du Bauhaus. L’extension du bien concerne les Maisons avec accès aux balcons à Dessau -des immeubles de cinq étages en briques destinés à accueillir des résidents à faibles revenus-, et l’Ecole de la confédération syndicale ADGB à Bernau, construits sous la direction de Hannes Meyer, successeur de Gropius jusqu’en 1930. Cette extension reflète la contribution du département d’architecture à la conception épurée, au fonctionnalisme et à la réforme sociale du Bauhaus, un mouvement qui révolutionna la pensée et la pratique architecturales au XXe siècle. ADGB Schule Bernau 5144.JPG
Fiche UNESCO


Bergpark Wilhelmshöhe Culturel (iii)(iv) Descendant la longue pente d’une colline couronnée par la statue géante d’Hercule, les jeux d’eau monumentaux de Wilhelmshöhe furent créés à partir de 1689 par le landgrave Charles de Hesse-Cassel autour d’un axe est-ouest. D’autres éléments ont été apportés par la suite. Des réservoirs et canaux aménagés derrière le monument d’Hercule apportent l’eau au système complexe de dispositifs hydropneumatiques alimentant le vaste théâtre d’eau baroque du site, sa grotte, ses fontaines et sa grande cascade de 350 mètres de long. Outre cet ensemble, les lignes sinueuses de canaux et voies d’eau artificielles traversent cet axe, en alimentant une série de chutes d’eau spectaculaires et de rapides tumultueux, la grande fontaine et son geyser jaillissant à une hauteur de 50 mètres, le lac et les bassins isolés qui animent le jardin romantique créé au XVIIIe siècle par l’arrière-petit-fils de Charles, l’électeur Guillaume Ier. La grande taille du parc et de ses jeux d’eau, ainsi que l’imposante statue d’Hercule, constitue une expression du pouvoir absolu en Europe et l’ensemble témoigne des conceptions esthétiques des périodes baroque et romantique. Bergpark wilhelmshoehe kaskaden 1.jpg
Fiche UNESCO


1 Cathédrale d'Aix-la-Chapelle Culturel (i)(ii)(iv)(vi) C'est de 790 à 800 environ que l'empereur Charlemagne entreprit la construction de la chapelle Palatine, basilique octogonale à coupole, imitée des églises de l'Empire romain d'Orient et ornée de précieuses adjonctions datant de l'époque médiévale. Aachener Dom - 29.04.2017.jpg
Fiche UNESCO


2 Cathédrale de Cologne Culturel (i)(ii)(iv) Commencée en 1248, la construction de ce chef-d'œuvre de l'art gothique se fit par étapes et s'acheva en 1880. Au cours de ces sept siècles, ses bâtisseurs successifs furent animés de la même foi et d'un esprit de fidélité absolue aux plans d'origine. Outre son exceptionnelle valeur intrinsèque et les chefs-d'œuvre qu'elle recèle, la cathédrale de Cologne témoigne de la force et de la persistance de la foi chrétienne en Europe. Köln 2010-04-30 – Dom 8 - panoramio.jpg
Fiche UNESCO


3 Cathédrale de Spire Culturel (ii) Fondée par Conrad II en 1030 et transformée à la fin du XIe siècle, la cathédrale de Spire, basilique à quatre tours et deux dômes, est l'un des monuments majeurs de l'art du Saint Empire romain. La cathédrale a été, pendant près de 300 ans, le lieu de sépulture des empereurs allemands. 20111003Speyer Dom09.jpg
Fiche UNESCO


Cathédrale Sainte-Marie et église Saint-Michel d'Hildesheim Culturel (i)(ii)(iii) L'église Saint-Michel a été bâtie de 1010 à 1020 selon un plan symétrique à deux absides, caractéristique de l'art roman ottonien en Vieille Saxe. Son décor intérieur, notamment son plafond de bois et ses stucs peints, de même que les trésors de la cathédrale Sainte-Marie, célèbre pour ses portes et sa colonne de bronze de Bernward, sont autant de témoignages du plus haut intérêt sur ce que furent les églises romanes du Saint Empire romain. St Mary's Cathedral and St Michael's Church at Hildesheim.jpg
Fiche UNESCO


Centres historiques de Stralsund et Wismar Culturel (ii)(iv) Les villes médiévales de Wismar et Stralsund, sur la côte de la Baltique de l'Allemagne du Nord, étaient d'importants centres commerciaux de la ligue hanséatique aux XIVe et XVe siècles. Passées sous l'autorité suédoise et devenues des postes de défense de la Suède sur les territoires allemands aux XVIIe et XVIIIe siècles, elles contribuèrent au développement des types de bâtiments caractéristiques et des techniques de construction du « Gothique brique » de la région de la Baltique. On en trouve des exemples dans plusieurs grandes cathédrales en brique, l'hôtel de ville de Stralsund et une série de bâtiments à usages résidentiel, commercial et artisanal, représentant son évolution sur plusieurs siècles. Wismar-Markt-Alte Schwede.jpg
Fiche UNESCO


Châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl Culturel (ii)(iv) Dans le cadre idéal d'un paysage de jardins, le château d'Augustusburg, somptueuse résidence des princes-archevêques de Cologne, et le pavillon de Falkenlust, petite « folie » champêtre, sont parmi les premières manifestations du style rococo dans l'Allemagne du XVIIIe siècle. Brühl - Schloss Falkenlust - Schloss 01 ies.jpg
Fiche UNESCO


Châteaux et parcs de Potsdam et Berlin Culturel (i)(ii)(iv) Avec ses 500 ha de parcs, ses 150 constructions édifiées entre 1730 et 1916, l'ensemble des châteaux et parcs de Potsdam constitue une entité artistique exceptionnelle dont le caractère éclectique renforce l'unicité. Cet ensemble est prolongé, dans le district de Berlin-Zehlendorf, par les châteaux et les parcs qui s'étendent sur les rives de la Havel et du lac de Glienicke. Voltaire séjourna dans le palais de Sans-Souci, construit sous Frédéric II entre 1745 et 1757. Schloss Pfaueninsel Nordosten.jpg
Fiche UNESCO


Cités du modernisme de Berlin Culturel (ii)(iv) Les Cités du style moderne de Berlin, en Allemagne, comprennent six ensembles de logements qui témoignent de la politique de l’habitat innovante de 1910 à 1933, spécialement durant la République de Weimar, lorsque la ville de Berlin était à l’avant-garde sur le plan social, politique et culturel. Ces cités constituent un exemple exceptionnel de l’évolution des logements sociaux qui a contribué à améliorer l’habitat et les conditions de vie des personnes à faibles revenus, grâce à des approches novatrices en matière d’urbanisme, d’architecture et de conception des jardins. Le site offre des exemples remarquables de nouveaux types urbains et architecturaux avec des solutions inédites en matière de design et des innovations techniques et esthétiques. Bruno Taut, Martin Wagner et Walter Gropius ont été parmi les principaux architectes de ces projets qui ont exercé une influence considérable sur le développement de l’habitat partout dans le monde. Luftbild Hufeisen und Hüsung in der Hufeisensiedlung.jpg
Fiche UNESCO


Collégiale, château et vielle ville de Quedlinburg Culturel (iv) Quedlinburg, dans le Land de Saxe-Anhalt, fut une capitale du Saint Empire romain germanique à l'époque de la dynastie des Saxons-Ottoniens. Elle devint une ville commerçante et prospère dès le Moyen Âge. Par le nombre et la qualité de ses bâtiments à colombage, Quedlinburg est un exemple exceptionnel de ville européenne médiévale. Sa collégiale Saint-Servais est un chef-d'œuvre d'architecture romane. Finkenherd 1 Quedlinburg 2016 by Vincent Eisfeld.jpg
Fiche UNESCO


Complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein à Essen Culturel (ii)(iii) Le complexe industriel de Zollverein, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, comprend les installations complètes d’un site historique d’extraction de charbon et plusieurs édifices du XXe siècle d’une valeur architecturale inestimable. Il constitue une preuve matérielle exceptionnelle de l’essor et du déclin de cette industrie fondamentale lors des 150 dernières années. Essen, Zeche Zollverein, 2013-07 CN-04.jpg
Fiche UNESCO


Église de pèlerinage de Wies Culturel (i)(iii) Miraculeusement conservée dans l'écrin d'une vallée des Alpes, l'église de Wies (1745-1754), chef-d'œuvre de l'architecte Dominikus Zimmermann, est probablement l'expression la plus parfaite du rococo bavarois, exubérant, allègre et coloré. Wieskirche Steingaden Innenraum.JPG
Fiche UNESCO


Frontières de l’Empire romain Culturel (ii)(iii)(iv) Le « limes romain » représente la ligne frontière de l’Empire romain à son apogée au IIe siècle apr. J.-C. Le limes s’étendait sur 5 000 km depuis la côte atlantique au nord de la Grande-Bretagne, traversant l’Europe jusqu’à la mer Noire et, de là, jusqu’à la mer Rouge et l’Afrique du Nord, pour revenir à la côte atlantique. Il s’agit de vestiges de murs bâtis, de fossés, de forts, de forteresses, de tours de guet et d’habitations civiles. Certains éléments de la ligne ont été découverts lors de fouilles, d’autres reconstruits et quelques-uns détruits. Les deux tronçons du limes en Allemagne couvrent une distance de 550 km depuis le nord-ouest de l’Allemagne jusqu’au Danube au sud-est du pays. Le mur d’Hadrien (Royaume Uni), long de 118 km, a été construit sous les ordres de l’empereur Hadrien en 122 apr. J.-C., à l’extrémité nord des frontières de la province romaine Britannia. C’est un exemple remarquable d’organisation d’une zone militaire qui illustre les techniques défensives et les stratégies géopolitiques de la Rome ancienne. Le mur d’Antonin, une fortification de 60 km de long située en Ecosse, fut commencé sous l’empereur Antonius Pius en 142 apr. J.-C. comme une défense contre les « barbares » venus du Nord. Il représente le tronçon situé le plus au nord-ouest du « limes romain ». 201010311448MEZ Saalburg Limes 01.jpg
Fiche UNESCO


Hôtel de ville et la statue de Roland sur la place du marché de Brême Culturel (iii)(iv)(vi) L’hôtel de ville et la statue de Roland sur la place du marché de Brême au nord-ouest de l’Allemagne constituent des témoignages exceptionnels de l’autonomie civique et de la souveraineté qui caractérisèrent le Saint Empire romain germanique. L’ancien bâtiment de l’hôtel de ville a été construit en style gothique au début du XVe siècle, après que Brême fut devenu membre de la Ligue hanséatique. Le bâtiment a été remanié au début du XVIIe siècle dans le style appelé Renaissance de la Weser. Un nouvel hôtel de ville, construit à côté de l’ancien au début du XXe siècle, fait partie d’un ensemble épargné par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. La statue, haute de 5,5 m, remonte à 1404. Bremen - panoramio - Nikolai Karaneschev (1).jpg
Fiche UNESCO


Île monastique de Reichenau Culturel (iii)(iv)(vi) L'île de Reichenau, sur le lac de Constance, conserve les vestiges d'un monastère bénédictin, fondé en 724, qui a connu un remarquable rayonnement spirituel, intellectuel et artistique. Les églises Sainte-Marie et Marcus, Saint-Pierre et Saint-Paul, et Saint-Georges, édifiées en majeure partie entre le IXe et le XIe siècle, offrent un panorama de l'architecture monastique du début du Moyen Age en Europe centrale. Leurs peintures murales attestent d'une impressionnante activité artistique. Insel Reichenau - Münster St. Maria und Markus in Mittelzell (1) (10540383773).jpg
Fiche UNESCO


La 4 Speicherstadt et le quartier Kontorhaus avec la Chilehaus Culturel (iv) La Speicherstadt et le quartier Kontorhaus sont deux zones urbaines centrales de la ville portuaire allemande de Hambourg. La Speicherstadt, qui s’est développée à l’origine sur un groupe d’îles étroites de l’Elbe, entre 1885 et 1927 (partiellement reconstruite de 1949 à 1967), est l’un des plus grands complexes d’entrepôts portuaires historiques unifiés au monde (300 000 m2). Il comprend quinze très grands entrepôts et six bâtiments annexes, bâtis sur un réseau de courts canaux. Adossé à l’immeuble moderniste de la Chilehaus, le quartier Kontorhaus, contigu, est une zone de plus de 5 hectares, qui comporte six très grands complexes de bureaux construits entre les années 1920 et 1940 pour accueillir des entreprises se livrant à des activités liées au port. L’ensemble du bien illustre parfaitement les conséquences de la croissance rapide du commerce international à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Das Chilehaus.jpg
Fiche UNESCO


La Wartburg Culturel (iii)(vi)    
Fiche UNESCO


Le Bauhaus et ses sites à Weimar et Dessau Culturel (ii)(iv)(vi)    
Fiche UNESCO


Le royaume des jardins de Dessau-Wörlitz Culturel (ii)(iv)    
Fiche UNESCO


L’Œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne (7 pays) Culturel (i)(ii)(vi)    
Fiche UNESCO


Mines de Rammelsberg, ville historique de Goslar et système de gestion hydraulique du Haut-Harz Culturel (i)(ii)(iii)(iv)    
Fiche UNESCO


Monastère de Maulbronn Culturel (ii)(iv)    
Fiche UNESCO


Monuments commémoratifs de Luther à Eisleben et Wittenberg Culturel (iv)(vi)    
Fiche UNESCO


Museumsinsel (Île des musées), Berlin Culturel (ii)(iv)    
Fiche UNESCO


Opéra margravial de Bayreuth Culturel (i)(iv)    
Fiche UNESCO


Parc de Muskau / Parc Mużakowski (+Pologne) Culturel (i)(iv)    
Fiche UNESCO


5 Résidence de Wurtzbourg avec les jardins de la Cour et la place de la Résidence Culturel (i) (iv) Palais baroque des princes-évêques datant du XVIIIe siècle Fürstbischhöfliche Residenz Würzburg (10514126244).jpg
Fiche UNESCO


Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes (6 pays) Culturel (iv)(v)    
Fiche UNESCO


Trèves – monuments romains, cathédrale Saint-Pierre et église Notre-Dame Culturel (i)(iii)(iv)(vi)    
Fiche UNESCO


Usine Fagus à Alfeld Culturel (ii)(iv)    
Fiche UNESCO


Usine sidérurgique de Völklingen Culturel (ii)(iv)    
Fiche UNESCO


Vallée du Haut-Rhin moyen Culturel (ii)(iv)(v)    
Fiche UNESCO


Vieille ville de Ratisbonne et Stadtamhof Culturel (ii)(iii)(iv)    
Fiche UNESCO


Ville de Bamberg Culturel (ii)(iv)    
Fiche UNESCO


6 Ville hanséatique de Lübeck Culturel (iv) Vieille médiévale préservée du Schleswig-Holstein HL Kirche - Petrikirche.jpg
Fiche UNESCO


Weimar classique Culturel (iii)(vi)    
Fiche UNESCO


Westwerk caroligien et civitas de Corvey Culturel (ii)(iii)(iv)    
Fiche UNESCO


Forêts primaires de hêtres des Carpates et forêts anciennes de hêtres d’Allemagne (+Slovaquie +Ukraine) Naturel (ix)    
Fiche UNESCO


La mer des Wadden (+Danemark +Pays-Bas) Naturel (viii)(ix)(x)    
Fiche UNESCO


Site fossilifère de Messel Naturel (viii)    
Fiche UNESCO


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Stars305.svg
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO