Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial en Argentine

Patrimoine mondial en Argentine

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Argentine.

Comprendre[modifier]

L'Argentine ratifie la Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel le . Le premier site protégé est inscrit en 1981 lors de la 5e session du Comité du patrimoine mondial.

L'Argentine compte 11 sites inscrits au patrimoine mondial, 6 culturel et 5 naturels.

Le pays a également soumis 6 sites à la liste indicative, 3 culturels et 3 naturels.

Liste[modifier]

Les sites suivants sont inscrits au patrimoine mondial.

Site Type Critère Description Illustration
1 Cueva de las Manos Culturel (iii) La Cueva de las Manos, Río Pinturas, renferme un ensemble exceptionnel d’art rupestre exécuté il y a de cela 13 000 à 9 500 ans. Elle doit son nom (grotte aux mains) aux impressions de mains – comme au pochoir – réalisées sur ses parois, mais comprend aussi de nombreuses représentations d’animaux, notamment de guanacos (Lama guanicœ ) qui sont toujours présents dans cette région, ainsi que des scènes de chasse. Les auteurs de ces peintures pourraient avoir été les ancêtres des communautés historiques de chasseurs-cueilleurs de Patagonie rencontrées par les colons européens au XIXe siècle. SantaCruz-CuevaManos-P2210651b.jpg


2 Ensemble et les estancias jésuites de Córdoba Culturel (ii), (iv) L'ensemble de Córdoba, noyau de l'ancienne province jésuite du Paraguay, comprend les principaux bâtiments du système jésuite : l'université, l'église, la résidence de la Compagnie de Jésus et le collège. Avec les cinq « estancias », ils abritent des édifices religieux et séculiers illustrant l'expérience religieuse, sociale et économique sans précédent menée à travers le monde pendant plus de 150 ans, aux XVIIe et XVIIIe siècles. AltaGracia.jpg


Missions jésuites des Guaranis
3 San Ignacio Mini
4 Santa Ana
5 Nuestra Señora de Loreto
6 Santa Maria Mayor
Culturel (iv) Au cœur de la forêt tropicale, les ruines de São Miguel das Missoes, au Brésil, et celles de San Ignacio Mini, de Santa Ana, de Nuestra Señora de Loreto et de Santa Maria la Mayor, en Argentine, sont les remarquables vestiges de cinq missions jésuites édifiées aux XVIIe et XVIIIe siècles sur le territoire des Guaranis, chacune d’entre elles se caractérisant par ses dispositions particulières et un état de conservation inégal. San Ignacio Miní.jpg


7 Quebrada de Humahuaca Culturel (ii), (iv), (v) Quebrada de Humahuaca suit un itinéraire culturel important, le Camino Inca, le long de la spectaculaire vallée du Rio Grande, depuis sa source dans les hauts plateaux désertiques et froids des Hautes Andes à sa confluence avec le Rio Leone, quelque 150 kilomètres plus au sud. La vallée offre des indices importants de son utilisation comme grande voie commerciale depuis 10 000 ans, et notamment des traces de chasseurs-cueilleurs préhistoriques, de l’Empire inca (XVe-XVIe siècle) et des combats pour l’indépendance (XIXe-XXe siècle). Cerro de los siete colores.JPG


L’Œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne
8 Maison du docteur Curutchet Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata à La Plata
Culturel (i)(ii)(vi) Choisis parmi l’œuvre de Le Corbusier, les 17 sites qui composent ce bien en série transnational, réparti sur sept pays, témoignent de l’invention d’un nouveau langage architectural en rupture avec le passé. Ils ont été réalisés sur un demi-siècle, tout au long de ce que Le Corbusier a nommé une « recherche patiente ». Le Complexe du Capitole à Chandigarh (Inde), le Musée national des Beaux-arts de l’Occident à Tokyo (Japon), la Maison du Docteur Curutchet à La Plata (Argentine) ou encore l’Unité d’habitation de Marseille (France) reflètent les solutions que le Mouvement Moderne a cherché à apporter, au cours du XXe siècle, aux enjeux de renouvellement des techniques architecturales, afin de répondre aux besoins de la société. Ces chefs-d'œuvre du génie humain attestent également de l’internationalisation de la pratique architecturale à l’échelle de la planète. Curuchet.JPG


Qhapaq Ñan, réseau de routes andin
traverse 6 pays: la Colombie, l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l'Argentine.
Culturel (ii)(iii)(iv)(vi) Ce grand réseau de routes de communication, de commerce et de défense parcourt plus de 30 000 km. Construit par les Incas sur plusieurs siècles et en partie basé sur une infrastructure préinca, ce réseau extraordinaire traversant l’un des terrains géographiques les plus difficiles du monde relie les sommets enneigés des Andes (à plus de 6 000 m) à la côte en passant par des forêts tropicales humides, des vallées fertiles et des déserts. Le Qhapac Ñan qui a atteint son extension maximale au XVe siècle s’étendait sur toute la longueur et la largeur des Andes. Le bien comprend 273 sites individuels s’étendant sur plus de 6 000 km. Ils ont été choisis pour illustrer les réalisations architecturales, techniques, politiques, sociales du réseau ainsi que son infrastructure associée, destinée au commerce, à l’hébergement et au stockage des marchandises, et des sites d’importance religieuse. Qhapaq ñan Grande route inca.jpg


9 Parc national de l'Iguazu Naturel (vii), (x) Haute de 80 m et longue de 2 700 m sur un front basaltique enjambant la frontière entre l’Argentine et le Brésil, la cataracte en semi-cercle au cœur de ce site est l’une des plus spectaculaires du monde. Divisée en cascades multiples produisant d’immenses embruns, elle est entourée d’une forêt subtropicale humide renfermant plus de 2 000 espèces de plantes vasculaires et abritant une faune typique de la région : tapirs, fourmiliers géants, singes hurleurs, ocelots, jaguars et caïmans. 1 iguazu falls.jpg


Parcs naturels d'Ischigualasto / Talampaya
10 Parc provincial d'Ischigualasto
11 Parc national Talampaya
Naturel (viii) Ces deux parcs contigus s'étendent sur plus de 275 300 ha dans la région désertique jouxtant à l'ouest les Sierras Pampeanas du centre de l'Argentine. Ils renferment l'ensemble continental le plus complet au monde de fossiles de la période du Trias (de -245 à -208 millions d'années). On y trouve six formations géologiques contenant des fossiles d'un large spectre d'ancêtres de mammifères, de dinosaures et de plantes, qui témoignent de l'évolution des vertébrés et de la nature des paléo-environnements de la période du Trias. Ischigualasto national park.jpg


12 Parc national de Los Glaciares Naturel (vii), (viii) Le parc national de Los Glaciares est un domaine d’une beauté naturelle exceptionnelle avec ses imposants sommets découpés et ses nombreux lacs glaciaires, dont le lac Argentino, long de 160 km. À son extrémité, trois glaciers se rejoignent et déversent leurs effluents dans les eaux glaciales d’un gris laiteux, sous forme d’énormes icebergs qui tombent dans le lac avec un bruit de tonnerre. Perito Moreno Glacier Patagonia Argentina Luca Galuzzi 2005.JPG


13 Presqu'île de Valdés Naturel (x) Située en Patagonie, la presqu’île de Valdés est un site d’importance mondiale pour la préservation des mammifères marins. Elle héberge d’importantes populations reproductrices de baleines franches menacées, ainsi que d’éléphants et de lions de mer du Sud. Les orques de cette région ont développé une stratégie de chasse unique en son genre, afin de s’adapter aux conditions côtières locales. Robben-001.jpg


14 Parc national de Los Alerces Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans la province de Chubut) Naturel (vii)(x) Le Parc national de Los Alerces se trouve dans les Andes, au nord de la Patagonie, ses limites occidentales coïncidant avec la frontière chilienne. Les glaciations successives ont façonné le paysage de la région et créé des paysages spectaculaires faits notamment de moraines, de cirques glaciaires et de lacs aux eaux claires. La végétation est dominée par des forêts denses tempérées qui, en altitude, font place à des prairies alpines, sous les pics rocheux des Andes. Le bien est vital pour la protection de certaines des dernières parties de forêt patagonienne d’un seul tenant, quasi vierge, qui abrite de nombreuses espèces de flore et de faune endémiques et menacées. Parque Nacional Los Alerces - Chubut - Argentina - panoramio (2).jpg


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO