Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial en Biélorussie

Patrimoine mondial en Biélorussie

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Biélorussie.

Comprendre[modifier]

Le premier site protégé de Biélorussie (nommée « Bélarus » par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture) est inscrit en 1979, alors que le pays fait partie de l'Union des républiques socialistes soviétiques. La Biélorussie ratifie la convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel le .

La Biélorussie compte 4 sites inscrits au patrimoine mondial, 3 culturels et 1 naturel.

Le pays a également soumis 12 sites à la liste indicative, 11 culturels et 1 naturel.

Liste[modifier]

Les sites suivants sont inscrits au patrimoine mondial.

Site Type Critère Description Illustration
Arc géodésique de Struve
1 Leskovitchi
2 Tchekoutsk
3 Ossovnitsa
4 Lopaty
5 Toupichki
Culturel (ii), (iii), (vi) L’arc de Struve est un réseau de triangulations qui s’étend de Hammerfest en Norvège jusqu’à la mer Noire et traverse 10 pays sur plus de 2 820 km. L’arc est formé par les points d’une triangulation réalisée entre 1816 et 1855 par l’astronome Friedrich Georg Wilhelm Struve et représentant la première mesure exacte d’un long segment de méridien. Cette triangulation a contribué à définir et mesurer la taille et la forme exactes de la Terre ; elle a joué un rôle essentiel dans le développement des sciences de la Terre et l’établissement de cartes topographiques précises. C’est un formidable exemple de collaboration scientifique entre chercheurs de différents pays et de coopération entre des monarques pour une cause scientifique. À l’origine, l’arc était constitué de 258 triangles principaux et de 265 points fixes principaux. Le site inscrit sur la liste comprend 34 des points fixes d’origine, avec différents marquages – trous percés dans la roche, croix en fer, cairns ou obélisques. Struve Geodetic Arc point Tchekutsk in Belarus.jpg


6 Ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh Culturel (ii), (iv), (vi) L’ensemble architectural, résidentiel et culturel de la famille Radziwill à Nesvizh se trouve en Bélarus central. De la dynastie Radziwill, qui construisit et conserva cet ensemble du XVIe siècle à 1939, sont issues certaines des plus importantes personnalités de l’histoire et de la culture de l’Europe. Grâce à leurs efforts, Nesvizh devint un lieu crucial d’influence dans les différents domaines de la culture, des sciences, des arts, de l’artisanat et de l’architecture. Cet ensemble se compose d’un palais et de l’église mausolée du Corpus Christi. Le château est constitué de dix bâtiments mitoyens, qui ont évolué comme un seul et même ensemble architectural autour d’une cour hexagonale. Les palais, ainsi que l’église du Corpus Christi, sont devenus d’importants modèles qui ont marqué le développement de l’architecture dans toute l’Europe centrale et la Russie. Nesvizh Castle 2011.JPG


7 Ensemble du château de Mir Culturel (ii), (iv) La construction de ce château commence à la fin du XVe siècle en style gothique. Il sera agrandi et reconstruit par la suite, d'abord en style Renaissance, puis en style baroque. Après un siècle d'abandon et les graves dommages subis pendant la période napoléonienne, le château sera restauré à la fin du XIXe siècle. De nombreux éléments y seront rajoutés et le paysage environnant sera aménagé en parc. Sa forme actuelle est un témoignage vivant de son histoire souvent troublée. Mir39.JPG


8 Fôret Belovezhskaya Pushcha /Białowieża Naturel (vii) Le site du patrimoine mondial de la Forêt Bialowieża, sur la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, est un vaste massif de forêt ancienne comprenant à la fois des conifères et des feuillus d’une superficie totale de 141 885 ha. Situé sur la ligne de partage des eaux entre la mer Baltique et la mer Noire, ce bien transfrontalier apparaît comme une région irremplaçable pour la conservation de la biodiversité. On y trouve la plus grande population de bisons d’Europe, l’espèce emblématique du bien. Bison live in Bialowieza forest 2.jpg


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO