Télécharger le fichier GPX de cet article
19.45053103.21804Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie du Sud-Est > Laos > Phonsavan

Phonsavan

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Phonsavan
Phonsavan.jpg
Informations
Pays
Population
Localisation

Phonsavan est une ville du Laos. Elle est connue comme point de départ pour la visite de la Plaine des Jarres.

Comprendre[modifier]

Phonsavan a été reconstruite durant les années 1970 sur le site d'une ancienne ville détruite par les bombardement durant la guerre du Viêt Nam. Ces bombardements, très importants dans toute la région, en font un des endroits d'Asie du Sud-Est les plus touché par les munitions non explosées (Unexploded Ordnance, abrévié UXO en anglais). Des accidents arrivent encore de nos jours et plusieurs ONG sont présentes pour continuer le déminage. Les restes de missiles sont réutilisés par la population comme pilotis, barrières, pots de fleurs, etc. ce qui est spécialement visible dans les villages entourant Phonsavan.

Cette ville se trouve au centre de la Plaine des Jarres, une des principales attractions du Laos en voie d'être rajoutée à la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. L'origine de ce site reste en grande partie mystérieuse car la civilisation qui a construit ces grandes jarres est peu connue des historiens. L’hypothèse principale est celle de leur fabrications pour des rites funéraires car des ossements ont été retrouvés à proximité. D'autres raisons d'être possibles de ces jarres sont le stockage de l'eau ou encore la fermentation d'alcool.

Aller[modifier]

Des bus circulent quotidiennement entre Phonsavan et Vientiane (environ 10-12 h de trajet, 110 000 à 130 000 kip), Luang Prabang (h de trajet, 90 000 kip) et Vang Vieng (également h, 95 000 kip). Ils peuvent être réservés en passant par des agences de voyage (pour quelques dizaines de milliers de kip de plus que les prix indiqués ci-dessus mais avec le transfert depuis l'hôtel à la gare routière compris), nombreuses dans ces villes, ou directement au gares routières (généralement à quelques kilomètres des villes malheureusement)

Circuler[modifier]

La ville est petite ce qui permet sa visite à pied.

Les 3 sites de la Plaine des Jarres sont éloignés de la ville. Pour les visiter, il est possible de louer des vélos ou des scooters dans plusieurs agences de la ville. Comptez environ 20 000 kip pour un vélo et 100 000 kip pour un scooter. L'accès au site numéro 1 est aisé mais la route en direction des sites 2 et 3 n'est pas goudronnée ce qui la rend difficilement praticable durant la saison des pluies.

Des tours sont également organisés par les agences de la ville. Au sites 1 et 2, est rajouté la visite du site 3 hors saison des pluies, et celle d'un village et d'une zone bombardée lors de la guerre du Viêt Nam. Les tours, chers, coûte dans les 180 000 kip par personne et comprennent généralement le transport, un guide parlant anglais et le repas de midi.

Voir[modifier]

  • 1 MAG et autres ONG (1) Logo indiquant des tarifs Entrée gratuite, donation appréciée. – MAG (Mine Advisory Group) est une ONG de déminage spécialement active dans la région de Phonsavan. C'est cette ONG qui s'est occupé du déminage des sites de la Plaine des Jarres comme les bornes délimitant la zone "blanche" (déminée) l'indiquent. Elle tient une arcade sur la route principale de la ville (en face du restaurant "Craters") où la problématique des munitions non explosées est présentée. D'autres ONG ont des arcades semblables sur cette même route.
Site 1 de la Plaine des Jarres
  • La Plaine des Jarres  – Le site numéro 1 est le plus accessible, une route goudronnée y mène. C'est également celui où le plus grand nombre de jarres se trouve. Deux jarres de ce site sont marquées par des gravures de personnages et sont les seules dans ce cas. L'entrée côute 10 000 kip. Le site 2 se trouve sur une route en terre et n'est pas très bien indiqué, il ne faut pas hésiter à interroger un habitant du coin. Il se situe sur une colline boisée et certains arbres ont poussé dans des jarres et les ont fait éclater. Le site 3 est plus difficilement accessible. Les sites 16, 23 et 52 peuvent également être visités.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

  • 1 UXO survivor (Juste à côté de l'arcade du MAG, au centre ville) – Cette arcade, en plus de présenter la problématique des munitions non explosées, vend divers objets fabriqués par des victimes de ce fléau (housses d'ordinateur, pochettes, etc.).

Manger[modifier]

  • 1 Nisha (Sur la route principale, allez sur votre droite en regardant l'arcade du MAG et marchez une centaine de mètres.) – Restaurant indien très sympathique et bonne nourriture. Sur les murs, plein d'informations utiles sont affichées comme les horaires de bus longue distance et les cartes de la région.
  • 2 Craters (Sur la rue principale, au centre de la ville) – Le restaurant le plus "occidental" de la ville. L'entrée est décorée avec des restes de missiles américains de la guerre du Viêt Nam.
  • 3 Simmaly  – Le meilleur restaurant point de vue quantité prix. Si vous n'avez pas très faim, ne commandez qu'un plat.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Peu endroits autres que les restaurants pour boire un verre à Phonsavan.

Se loger[modifier]

  • 1 White Orchid Guest House (Angle route No7 et Rue de l'ancien aeroport) – Hôtel populaire offrant des meilleurs conditions que les autres hôtels de la ville à prix également un peu plus élevé.
  • 2 Dokkhoun Guesthouse Logo indiquant des tarifs Environ 90 000 kip la chambre double. – Guesthouse bon marché. Les lits ne sont pas très propres et le propriétaire est assez insistant quand il s'agit de vendre des tours organisés.

Communiquer[modifier]

Comme la plupart des Hôtels et Guesthouse, le restaurant Craters est équipé de wifi gratuit.

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Laos