Télécharger le fichier GPX de cet article
15.347106.206Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie du Sud-Est > Laos > Plateau des Bolovens

Plateau des Bolovens

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plateau des Bolovens
Bolaven Plateau Tad Lo ,Laos.jpg
Information
Pays
Localisation

Le plateau des Bolavens (parfois écrit Bolovens) est une région du sud du Laos, à environ 50 kilomètres à l'est de Paksé, troisième ville du pays.

Villes[modifier]

  • 1 Paksé
  • 2 Tad Lo
  • 3 Paksong

Comprendre[modifier]

Ce plateau est située en altitude et le climat y est un peu moins clément qu'en plaine. Il peut y faire frais et humide même pendant la saison sèche hivernale. Son nom vient de l’ethnie majoritaire y habitant : les Laven. Il est connu pour ses plantations de café, de thé et de poivre ainsi que pour ses paysages et les nombreuse cascades qui s’y trouvent.

Aller[modifier]

Le plateau est généralement visité depuis la ville de Paksé. Des bus et des tuk-tuk permettent de rejoindre les villes et villages principaux mais cette région est généralement visité à moto/scooter disponibles en location a Paksé.

Circuler[modifier]

Un grand nombre d’hôtels et d’échoppes louent des petites motos 100cc ou 110cc semi-automatiques (très simples à utiliser, pas d’expérience avec des motos manuelles nécessaire) ou automatiques à partir de 60 000 kip par jour (50 000 à partir de 3 jours de location) ce qui est le moyen de transport le plus adéquat pour visiter cette région étant donné que la plupart des sites intéressants ne sont pas accessibles en transports communs. Aucun permis ni aucune expérience n’est demandé pour circuler sur ces motos mais tout dommage est à votre charge (excepté les pannes moteur généralement prises en charge par le loueur) et votre assurance accident risque de ne rien vous rembourser en cas d’accident. La prudence est donc de mise : roulez lentement (comme le font les laotiens) et faites spécialement attention aux animaux (poules, vaches, ...) qui se baladent sur la route. Le trafique est faible sur le plateau et les routes en grande partie goudronnées.

  • Miss Noy route 13 (petite arcade remplie d’ordinateurs au centre ville), Logo indiquant un numéro de téléphone +856 20 22272278 – location de motos à partir de 60 000 kip par jour (50 000 à partir de 3 jours de location). Possibilité de laisser ses bagages durant la période de location et de faire une lessive, carte du plateau et de la région gratuite. Le soir un belge francophone est souvent là pour donner des conseils et infos pour les tours à moto.

Voir[modifier]

Une des cascades du Plateau des Bolovens

Outre les paysages et les divers petits villages, les principales attractions du plateau des Bolavens sont les cascades et les plantations de café et de thé.

Les cascades :

  • 1 Tad Pasuam (à 38 km de Paksé sur la route en direction de Tad Lo) Logo indiquant des tarifs Entrée 5000 kip, parking moto 3000 kip. – Surement la plus touristique des cascades. Il est possible de dormir sur place pour un prix assez élevé ainsi que d’y manger dans un restaurant bon mais également assez cher (comptez 50 000 - 60 000 kip le plat).
  • Tad Soung (à environ 90 km de Paksé et 10 km du village de Tad Lo) – Possibilité de se baigner.
  • 2 Tad Lo (à environ 90 km de Paksé et visible depuis le pont du village du même nom)
  • 3 Tad Yuang (à 40 km de Paksé et 10 km de Paksong sur la route entre ces deux villes) Logo indiquant des tarifs Entrée 10 000 kip, parking moto 3000 kip. – Probablement la plus impressionnante des cascades de la région. Un café très sympathique se trouve sur la gauche avant l’entrée (voir boire un verre).
  • Tad Champi (à 38 km de Paksé et 12 km de Paksong) Logo indiquant des tarifs Entrée 5 000 kip, parking moto 3 000 kip. – Jolie cascade peu touristique. Il est nécessaire de rouler environ 500 m sur un chemin de terre pour y accéder ce qui peut être difficile lors de la saison des pluies.

De nombreuses autres cascades se trouvent sur ce plateau comme Tad Itou, Tad Fan, Tad Faek, Tad Tayicseua ...

Les plantations de café et de thé :

  • Katu Homestay (à 60 km de Paksé sur la route en direction de Tad Lo suivez les grands panneaux «fresh roasted coffee, Katu textiles») – Possibilité de visiter la plantation de café biologique du propriétaire des lieux pour 15 000 kip (30-40min), de goûter son café pour 10 000 kip et d’acheter des textiles tissés à la mais par les femmes de l’ethnie minoritaire Katu de ce village . Le propriétaire parle couramment anglais et il est également possible de dormir sur place pour 20 000 kip par personne.
  • Mr. Coffee (Mr. Coffee a un café à la chute d’eau Tad Fan à 38 km de Paksé en direction de Paksong) Logo indiquant des tarifs 50 000 kip. – Il propose des tours, plus professionnels mais également plus chers, des plantations de café normalement tous les jours 14 h.
  • Plantations de thé (à 34 km de Paksé sur la route en direction de Paksong, panneaux en anglais sur le bord de la route) – Une famille propose plusieurs types de thés ainsi que du poivre au prix de 10 000 kip le sachet. Il est possible de visiter la petite plantation familiale mais ne vous attendez pas à une visite à proprement parler étant donné que l’anglais des propriétaires est très basique.

Faire[modifier]

Les tours en moto sont le principal moyen de visiter la région. Garder un œil sur les bornes kilométriques (numérotées depuis Paksé) car les indications sont rares.

Carte du plateau Bolaven
  • Le petit tour  – Même si prendre 3 jours pour faire ce tour est le meilleur compromis, il est possible de le faire en moins de temps ou plus tranquillement selon les envies et possibilités. La route est entièrement goudronnée sur ce tour ce qui en fait un tour facile même pour les personnes sans aucune expérience de conduite. Depuis Paksé, prendre la route principale en direction de l’est. Continuer tout droit jusqu’à la grande usine de Dao Coffee (km21) et tourner sur la gauche. Au kilomètre 38, vous arrivez à la cascade Tad Pasuam. Ensuite vous passerez par le Katu homestay(km60), où il est possible de visiter les plantations de café (voir plus haut) et de dormir. Une 20aine de kilomètres plus loin, repérez le panneau indiquant la cascade Tad Soung à côté d’un autre panneau indiquant une usine électrique. 2 kilomètre plus loin, au village de Khouaset, tournez sur la droite pour arriver à Tad lo. Revenir sur la grande route et continuer jusqu’à Bane Beng où il faut suivre les panneaux indiquant Sékong et donc tourner sur la droite. Continuer tout droit jusqu’à Paksong (km50). Depuis cette ville, suivez les panneaux indiquant Paksé et passez par la cascade Tad Yuang (km40) en faisant une pause au café tenu par un francophone très sympathique se trouvant sur la gauche juste avant l’entrée de cette cascade. Continuez en passant par Tad Champi (km38, la route en terre pour y accéder peut être difficile), Tad Fan (km38) et son Mr. Coffee organisant des visites de plantations de café, Tad Itou (km35) et la petite plantation de café au kilomètre 34.
  • Le grand tour  – 4-5 jours. Durant la saison des pluies ce tour est difficile et donc déconseillé au personnes avec peu d’expérience de conduite. Suivre le même itinéraire que le petit tour jusqu’au village de Thateng, 30 km après Bane Beng, où il faut tourner sur la gauche. Vous passerez par Sékong et arriverez à Bane Beng Phou Kham. Tournez sur la droite pour 71 km de route de terre avec quelques parties goudronnés passant par Tad Tayicseua, entre autres, avant d’arriver a Paksong où vous rejoindrez l’itinéraire du petit tour.

Acheter[modifier]

Du café, du thé, des tissus...

  • Katu Homestay (60km de Paksong en direction de Tad Lo) – Café biologique (50 000 kip) et tissus de l’ethnie Katu tissés à la main.
  • Thé et poivre (34km de Paksé en direction de Paksong, panneaux sur le bord de la route.) – Thé et poivre à 10 000 le sachet.

Manger[modifier]

De petits restaurants existent dans presque tout les villages et un grand nombre de restaurants en tout genre sont trouvables à Paksé, à Tad Lo et à Paksong.

En dehors des villes :

  • Restaurant de Tad Pasuam (38km de Paksé en direction de Tad Lo) Logo indiquant des tarifs Entre 50 000 et 60 000 kip le plat.. – Bon restaurant un peu cher sur le site de la cascade Tad Pasuam.
  • Café de Tad Yuang  – Café / restaurant sur la gauche de l’entrée de la cascade Tad Yuang tenu par un francophone qui se fera un plaisir de vous faire déguster des alcools locaux et de vous faire visiter son jardin.

Se loger[modifier]

Un bon nombre de guesthouse sont disponibles à Paksé, Tad Lo et Paksong.

En dehors des villes :

  • Katu Homestay (60km de Paksong en direction de Tad Lo.) – 20 000 kip la nuit sur des matelas dans la maison sur pilotis du propriétaire. Matelas sous moustiquaires, repas sur place possible (prévenir quelques heures à l’avance, 15 000 kip), bac d’eau pour se doucher et toilettes turcs.

Sécurité[modifier]

La région est sûre du point de vue des agressions.

On croise des gens portant des mitraillettes ou fusils dans le dos, destinés uniquement à abattre du bétail.

Des voleurs organisés de motos sévissent dans la région. Il est indispensable de cadenasser votre moto en plus de verrouiller le guidon et de la rentrer à l’intérieur même des guesthouses la nuit (ce qui est généralement proposé par le tenancier).

Aux environs[modifier]

De retour à Paksé, il est possible de visiter les ruines du temple khmer de Wat Phou à h de moto au sud de la ville (~40km). Des bus pour les 4000 îles ainsi que pour un grand nombre de villes laotiennes partent de Paksé. Un bus pour Bangkok part tous les jours à 15 h et peut-être arrangé via une agence de voyage. Il est également possible de rejoindre le Cambodge et le Viêt Nam en bus.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Laos