Télécharger le fichier GPX de cet article
48.882.17725Map mag.png

Eurasie > Europe > France > Île-de-France > Hauts-de-Seine > Rueil-Malmaison

Rueil-Malmaison

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rueil-Malmaison
20180615 Jardins dans le château de Malmaison.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Bureau d'information touristique
Localisation
Site officiel
Le château de Malmaison, demeure impériale où vécurent Napoléon Ier et Joséphine de Beauharnais, présente une façade classique agrémentée d'une tente rappelant les campagnes militaires de l'Empereur. Un vaste parc arboré et fleuri l'entoure.
Jardins dans le château de Malmaison

Rueil-Malmaison est une commune des Hauts-de-Seine en Île-de-France.

Comprendre[modifier]

Située à huit kilomètres à l'ouest de Paris, dans le département des Hauts-de-Seine, Rueil-Malmaison, qui fait partie du réseau des Villes Impériales, déploie ses 1 472 hectares en pente douce, des hauteurs du Mont-Valérien et des coteaux de Buzenval jusqu'aux bords de Seine au nord.

Ancienne commune rurale, longtemps ville de maraîchers, célèbre pour la pureté de ses eaux, Rueil est devenue une cité moderne, siège de nombreux bureaux et grandes sociétés. Elle a su, cependant, préserver ses quartiers résidentiels, ses sites et ses espaces fleuris et rester, ainsi, une cité verte, harmonieuse et humaine.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

En bateau[modifier]

En train[modifier]

Gare Ferroviaires Compagnies Ferroviaires Destinations
  • 1 Gare de Rueil-Malmaison Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • RATP
  • SNCF

En bus[modifier]

  • RER A direction Saint-Germain-en-Laye, arrêt "Rueil-Malmaison" puis bus n° 144 ou 467, arrêt "Eglise de Rueil" ou n° 27, arrêt "Bois-Préau" pour rejoindre l'Office de Tourisme situé au 33 rue Jean Le Coz. Bus n° 27 ou 258 arrêt "Le château" pour rejoindre le château de Malmaison.

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Depuis Paris, sortie Porte Maillot, Pont de Neuilly, départementale 913 (ex RN 13) direction Rueil-Malmaison.

Circuler[modifier]

Rueil-Malmaison comprend une gare RER desservie par le RER A. A l'horizon 2015, elle comptera également une station de métro dans le nouvel écoquartier, située entre les quartiers du Plateau, Mont-Valérien et Mazurières.

Le réseau de bus de la RATP et de la compagnie Traverciel est étendu sur la ville. Pas loin d'une vingtaine de bus permettent une circulation aisée.

Rueil-Malmaison dispose aussi d'environ 10 kilomètres de pistes cyclables et compte 3 stations vélos : rue Péreire (260 places), avenue de Seine à l'entrée du parking de l'église Sainte Thérèse (50 places) et dans le parking Vinci Deux-Gares (70 places).

Voir[modifier]

  • L’office de Tourisme Logo indiquant un lien vers le site web 33 rue Jean le Coz, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 1 47 32 35 75, fax : +33 1 47 14 04 48, courriel : Logo indiquant des horaires lundi au vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. – On peut y trouver de la documentation touristique sur la ville, les Hauts-de-Seine ainsi que la région Ile-de-France.
  • Boutique de l'Impératrice Joséphine Logo indiquant un lien vers le site web Place du 11 novembre, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 1 47 08 53 42, courriel : Logo indiquant des horaires D'avril à septembre : du mercredi au samedi de 10 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 19 h / le dimanche de 11 h à 17 h 30. D'octobre à mars : le mardi de 10 h à 13 h / du mercredi au samedi de 10 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 19 h.. – Elle propose un large choix d'objets et souvenirs sur le thème de la ville de Rueil-Malmaison et son histoire avec, en point d'orgue, la période du 1er Empire : stylos, porcelaines, bougies parfumées, papeterie, textile, cartes postales, objets enfants… ainsi qu'une librairie touristique et historique. La boutique de l'Office de Tourisme est également un lieu dédié à l'information touristique, sur Rueil et ses environs.

Le patrimoine local comprend:

  • 1 Le château de Malmaison Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien facebook Logo indiquant des tarifs 6,5 .
  • 2 Le château de La Petite Malmaison Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook
  • 3 L'église Saint-Pierre Saint-Paul Logo indiquant un lien vers le site web
  • 4 Le musée d'histoire locale Logo indiquant un lien vers le site web
  • Le musée franco-suisse
  • Le mémorial et parc du Mont-Valérien
  • Les bords de Seine et l'Impressionnisme
  • Le parc de Bois-Préau
  • Le parc de l'Amitié
  • Le parc des Impressionnistes

Faire[modifier]

Patrimoine culturel[modifier]

Dans le vieux centre de Rueil qui a conservé son caractère de village, se dresse l'église Saint-Pierre Saint-Paul, classée monument historique. Celle-ci abrite le tombeau de l'Impératrice Joséphine et celui de sa fille la reine Hortense qui souhaitait être enterrée auprès de sa mère. En marbre de Carrare, le tombeau de l'Impératrice fut achevé en 1825, orné d'une statue réalisée par Cartellier. Celle-ci représente Joséphine à genoux, rappelant ainsi, selon le désir de ses enfants, le célèbre tableau de David : Le Sacre.

Le musée d'histoire locale, quant à lui ancienne mairie de Rueil de style Second Empire, présente des collections riches et variées, allant de la Préhistoire à nos jours, privilégiant des objets de la période napoléonienne.

Mais l'élément incontournable de la ville reste le château de Malmaison, dans lequel vécurent Napoléon Bonaparte et sa femme, l'impératrice Joséphine qui l'acheta en 1799 et le fit aménager entre 1800 et 1802 par les architectes Percier et Fontaine à partir d'une vieille bâtisse du XVIIe siècle. Demeure de caractère, le château présente une enfilade de pièces, des plus intimes -la chambre de Joséphine- aux plus fastueuses tels la salle à manger d'apparat ou le grand vestibule. Il est un exemple unique pour son mobilier de style Consulaire. De 1800 à 1802, il fut avec le palais des Tuileries à Paris, le siège du gouvernement de la France. Après son divorce en 1809, Joséphine continua de vivre en ce lieu et elle y mourut le .

Il est également possible de découvrir le château de la Petite Malmaison, résidence privée qui fut construite et décorée entre 1803 et 1805 par l'architecte Berthault, le marbrier Gilet et l'ébéniste Jacob Desmalter. C'est Joséphine, passionnée de botanique, qui fut à l'initiative de ce projet ambitieux : bâtir des serres chaudes dans le but d'y faire pousser de nombreuses variétés d'arbres et de plantes exotiques. Son aquarelliste botaniste, Redouté, y créa ses plus belles roses.

Enfin, Rueil-Malmaison dispose d'un patrimoine de mémoire au Mont-Valérien. Ermitage médiéval puis pèlerinage populaire aux XVIIe et XIXe siècles, le Mont-Valérien a vu s'édifier, au milieu du XIXe siècle, un fort de la ceinture parisienne. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le site fut le principal lieu en France des exécutions ordonnées par les autorités allemandes. Dès 1944, grâce à la volonté du Général de Gaulle et au travail des associations des familles des fusillés, il devint un lieu de mémoire. Le Mémorial de la France combattante y a été érigé en 1960 et de nouveaux espaces muséographiques ont été inaugurés en 2010.

Tourisme vert[modifier]

Rueil-Malmaison possède 350 hectares d'espaces verts, soit un quart de sa superficie. Plusieurs d'entre eux font partie intégrante du Parc Naturel Urbain qui illustre la démarche écologique du principe de développement durable. Son périmètre concerne les bas de Saint-Cucufa, le Vallon des Gallicourts, la Plaine des Closeaux, les bords de Seine et le domaine de la Malmaison jusqu'au Parc de Bois-Préau. Ce dernier abrite diverses essences végétales rares et des arbres centenaires tels que le noisetier de Byzance ou le séquoia géant. Ses 17 hectares composent un bel ensemble de bosquets et grands espaces, aménagés à l'anglaise. La forêt domaniale de la Malmaison quant à elle permet la promenade sur des sentiers serpentant au cœur de ses 200 hectares.

La ville a également obtenu de nombreuses récompenses dans le cadre du Concours national des villes fleuries. Lieux de détente en famille, de balades sportives ou de découverte, les parcs et jardins de Rueil offrent mille possibilités de promenades.

Les bords de Seine quant à eux, situés à l'entrée du Pays des Impressionnistes, dévoilent aujourd'hui encore, les traces de leur histoire. En fréquentant les célèbres guinguettes situées sur les rives du fleuve, de nombreux artistes peintres tels que Renoir, Monet et Manet, ont immortalisé ces paysages à travers leurs plus grandes toiles.

  • Le parc de l'Amitié, un rendez-vous asiatique.

Accès : 60 avenue Paul-Doumer, Avenue Albert 1er, Impasse du Donjon.

  • Le parc des Impressionnistes, un hommage à Monet.

Accès : Allée Jacques Prévert ou par les bords de Seine.

  • Les berges de la Seine, une balade bucolique au fil de l'eau.

Accès : Rue Berthe Morisot, Rue des Closeaux, Bd Franklin Roosevelt, Avenue des Acacias, Avenue de Seine, Bd Bellerive.

  • La forêt de Saint-Cucufa, une rencontre avec la faune et la flore.

Accès : Route de Longboyau, Avenue de Versailles, le chemin de Versailles.

  • Le parc de Bois-Préau, une invitation à la promenade.

Accès : 1 avenue de l'Impératrice Joséphine, Rue Charles Floquet.

  • La serre tropicale.

Accès : Maison de la Nature, 6 avenue de Versailles.

  • Le vallon des Gallicourts.

Accès : Chemin des Cormaillons, route des hauts Benards.

  • Le parc du Mont-Valérien.

Accès : Rue des Talus (3 entrées), Rue des Landes.

  • Les vignes de Buzenval.

Accès : Rue Cuvier, rue des Talus.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Rueil-Malmaison n'est située qu'à 8 kilomètres de Paris, elle bénéficie donc de tous les avantages d'une ville de banlieue verte et d'une ville à proximité immédiate de la vie culturelle et de loisirs de la capitale.

Châteaux à proximité :

- Domaine de Versailles (château, parc, petit et grand Trianon, hameau de la Reine...) - Yvelines - Château de Saint-Germain-en-Laye (musée national d'archéologie) - Yvelines - Château d'Asnières - Hauts-de-Seine - Domaine départemental de Sceaux - Hauts-de-Seine

Patrimoine historique, musées, maisons des Hauts-de-Seine :

- Albert-Kahn, musée et jardin départementaux (Boulogne-Billancourt) - Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups - Maison de Chateaubriand (Châtenay-Malabry) - Maison-musée de Rodin (Meudon) - Musée d'art et d'histoire (Meudon) - Musée des Avelines (Saint-Cloud) - Maison des Jardies (Sèvres) - Musée d'histoire urbaine et sociale (Suresnes)

  • 1 Chatou (en Yvelines) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au nord-ouest, séparé par la Seine)


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hauts-de-Seine