Télécharger le fichier GPX de cet article
37.7857-122.4061Map mag.png
Amérique > Amérique du Nord > États-Unis > Ouest américain > Californie > San Francisco

San Francisco

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

San Francisco
​San Francisco
Vue de San Francisco
Vue de San Francisco
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

San Francisco est une ville des États-Unis située sur la côte Ouest, dans l'État de Californie.

Comprendre[modifier]

La ville de San Francisco est construite sur une faille : à la pointe d'une péninsule qui ferme la baie de San Francisco, construite sur des collines et face au Pacifique, la vue à l'atterrissage de l'avion est mémorable. San Francisco a été en large partie détruite par le séisme de 1906, et pourtant de nombreux quartiers conservent des vestiges du XIXe siècle, en particulier ces maisons de bois victoriennes colorées dont les plus célèbres se trouvent à Alamo Square a l'est de San Francisco.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Il y a trois aéroports internationaux aux environs de San Francisco :

  • San Francisco International Airport (SFO), situé à 24 km au sud.
    Il y a plusieurs façons de se rendre en ville : en taxi, le coût à destination du centre ville est d'environ 40 $. L'aéroport est aussi desservi par le BART (Bay Area Rapid Transit), le train de l'agglomération de la baie. Le coût du billet vers la ville est actuellement de 8,1 $, consultez le site du BART pour les horaires. Au retour, vous pouvez également utiliser une navette vers l'aéroport dont le coût est moins élevé que le taxi, à réserver auprès de votre hôtel.
  • Oakland International Airport (OAK), également desservi par le BART.
  • San Jose International Airport (SJC), situé à 80 km au sud, constitue la meilleure desserte pour Silicon Valley.

En voiture[modifier]

Les routes US 101 et California 1 traversent la ville du Nord au Sud. En venant du nord, on entre dans la ville par le Golden Gate Bridge, pont supportant à la fois la US 101 et la California 1. Le coût du péage est de $ dans ce sens. Au sud, les deux routes se séparent, la US 101 suivant les rues Lombard et Van Ness, et ensuite le littoral de la Baie de San Francisco en direction de l'aéroport international SFO, la Silicon Valley et la ville de San Jose. La route California 1 quant à elle est plus près de l'Océan Pacifique et permet de se rendre dans la région de Los Angeles en suivant la côte en passant par Santa Cruz, Monterrey et San Luis Obispo.

La route N°1 est à privilegier si vous avez du temps car elle offre des paysages admirables notamment entre San Francisco et Santa Cruz, et entre Monterrey et Santa Barbara.

L'autoroute Interstate 80 traverse le continent nord-américain, reliant le quartier de Manhattan, à New-York à son extrémité est, jusqu'à San Francisco à son extrémité ouest. Cette autoroute passe par le Bay Bridge, qui traverse la baie de San Francisco.

En train[modifier]

Il n'y a pas de service ferroviaire longue distance desservant San Francisco. Le seul accès par rail est le service local entre San Jose et San Francisco (Caltrain) ainsi que le BART (voir ci-dessus) permettant de relier les banlieues suitées au sud de la ville (y compris l'aéroport international SFO) et du côté est de la Baie de San Francisco (via un tunnel sous-marin). Par contre, un service de navette en bus entre plusieurs points de la ville et la gare Amtrak d'Oakland permet de prendre les trains assurant la liaison entre la frontière canadienne au nord et la ville de San Diego, sur la frontière avec le Mexique. Il existe également un train Amtrak reliant Oakland à Chicago.

En bus[modifier]

Le dépôt de bus central pour Amtrak Thruway, le service Greyhound et BoltBus est le Transbay Temporary Terminal, situé au centre-ville à 200 Folsom St, entre Main et Beale Des rues. Ce terminal sert de dépôt temporaire alors que la construction d'un nouveau centre Transbay est en cours. Directement adjacent au dépôt de bus à distance est un lot ouvert desservi par plusieurs agences régionales de bus de la région de la baie et les autobus MUNI locaux. D'autres transporteurs de bus longue distance ramassent et déposent des passagers dans différents endroits voir ci-dessous;

  • Jass Logo indiquant un lien vers le site web 37187 Edith St, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 408 209-0304 – Le transport en bus de San Francisco à Oakland, San Jose, Sacramento, Westminster, San Diego et vers la Californie avec des itinéraires entrants et sortants prévus

En bateau[modifier]

Plusieurs navettes relient le Ferry Building, situé sur Embarcadero, tout au bout de Market Street, aux banlieues situées au nord de la ville ou de l'autre côté de la baie. Jusqu'à la contruction du Golden Gate Bridge et du Oakland Bay Bridge dans les années 1930, ces liaisons étaient la seule façon de transporter les gens et les marchandises entre la ville et les comtés de Marin, Contra Costa et Alameda.

Circuler[modifier]

La visite peut s'effectuer à pied, en bus, en tram et en câble-car.

  • A pied : San Francisco est une ville aux proportions raisonnables, et vous pouvez visiter l'intégralité du centre-ville et même au-delà entièrement à pied. La seule difficulté consistera à grimper les collines de San Francisco, qui sont parfois très raides.
  • Réseau MUNI : bus, tram et câble-car : très pratique, le réseau MUNI (Municipal Railway) vous emmène partout en ville. À votre arrivée, songez à vous procurer un MUNI Passport qui vous permettra de voyager librement pour une durée de 1, 3 ou 7 jours, ou encore un Fast Pass si vous restez au moins un mois. Ils sont particulièrement avantageux par rapport aux prix à l'unité d'un trajet en câble-car ou en bus. Vous pourrez vous les procurer au centre d'informations pour visiteurs, à l'intersection de Powell St et Market St. (Update: 'Clipper card' pour $60/mois par un acces illimité à tout le reseau MUNI de San Francisco)
  • A vélo : il est possible de louer des vélos et tandems à plusieurs endroits en ville (Blazing Saddles etc.), afin de découvrir la ville à votre rythme.
  • A moto : il est également possible de louer une moto (Dubbelju Motorcycle Rentals, Eagle Rider).
  • En véhicule électrique : des véhicules électriques sans permis sont en location à quelques endroits (GoCar etc.). Guidés par GPS, ils offrent une visite amusante de la ville.
  • En voiture : la voiture n'est à envisager que si vous comptez sortir de la ville et visiter les abords, car il est très difficile de se garer à San Francisco. Certains hôtels peuvent inclure une place de parking (le plus souvent payante) à votre réservation. Si vous n'avez pas cette possibilité, orientez vous vers les parkings urbains (Garages), cela vous évitera de tourner des heures avant d'avoir la chance de trouver une place. L'un des plus pratique est celui du San Francisco Shopping Center à l'intersection de Mission St et de la 5th, c'est également l'un des plus abordables.
  • En metro : Le BART vous permet de parcourir les plus longues distances, notamment rejoindre le centre ville depuis l'aéroport. Cinq lignes couvrent actuellement l'agglomération (incluant Oakland, Richmond...).

Comme dans beaucoup d’autres villes touristiques, vous trouverez des bus avec pass à la journée qui font le tour des principaux sites, avec la possibilité de monter et descendre à volonté. Voir Sightseeing pour plus d'informations.

Voir[modifier]

Golden Gate Bridge

Golden Gate Bridge[modifier]

1 Golden Gate Bridge Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – L'emblème de la ville. Il y a deux points de vue principaux : le premier est la vue depuis le Presidio (côté sud). Vous trouverez à proximité du péage un point photo, une boutique de souvenirs et une section du câble utilisé pour la construction du pont. Le second est le Marin Vista Point (côté nord), traversez le pont et prenez tout de suite la route qui monte. Vous pouvez stopper à l'ancienne batterie ou monter encore un peu. De nombreuses photos du pont sont prises depuis cet endroit. La construction commença en 1933 et se termina en 1937, et a été marqué par la mort de plusieurs employés. Le Golden Gate Bridge est d'autant plus celèbre qu'il apparait dans certains films et dans certaines séries, telle que Charmed.

Le Câble Car[modifier]

Moyen de transport historique de San Francisco, les câble cars sont des véhicules tractés par un câble situé sous la route. Très grand succès touristique, ils sont non seulement à voir mais aussi à utiliser comme moyen de déplacement pratique dans le centre ville. Il y a trois lignes de câble car : Powell-Hyde, Powell-Mason et California, rapport au nom des rues qu'elles empruntent. Powell-Hyde est la plus importante. Il y a souvent la queue au point de départ de la ligne, petite astuce, marchez quelques petits mètres à pied pour l'attendre deux stations plus loin: alors, vous aurez peut être la chance de faire le voyage sur le marchepied, c'est comme ça que c'est génial!

Fisherman's Wharf[modifier]

C'est le port avec ses restaurants, ses bars et ses boutiques. C'est l'endroit le plus touristique, toujours très animé, dès les beaux jours vous y trouverez des concerts et spectacles de rues.

  • Sur Pier 39, vous trouverez de nombreux restaurants, boutiques et attractions. C'est aussi là que vous trouverez la fameuse colonie d'otaries (les sea lions), qui émet des aboiements permanents. L'Aquarium of The Bay vaut le coup d'œil pour son tunnel dans lequel on marche au milieu des requins et autres poissons. Les boutiques proposent surtout des babioles destinées aux touristes.
  • Le Pier 41 est le point de départ de certains ferrys pour les balades dans la baie.
  • Sur Pier 33 se situent les guichets et navires d'Alcatraz Cruises, pour une visite d'Alcatraz.
  • Le Pier 45 est à visiter pour le Musée Mécanique (en français dans le texte),et l'USS Pampanito.
  • En face de Pier 43 1/2: Visite du musée de Boudin Bakery (160 Jefferson St.). Cela vaut également la peine de vous y arrêter si vous voulez y déguster les fameux "clam chowder".

Pour remonter sur Powell les jours d'affluence, si le câble car est trop encombré, vous pouvez prendre par Colombus et couper à travers Chinatown afin d'éviter les montées trop abruptes. Et si vous ne voulez pas marcher, il est possible également de revenir au centre-ville en empruntant le tram F.

Alcatraz[modifier]

Alcatraz

2 Alcatraz Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ancien fort militaire puis pénitencier fédéral, l'île Alcatraz est un incontournable. On embarque depuis Pier 33, la vue sur San Francisco est remarquable et l'on embrasse d'un coup d'œil la ville et le Golden Gate. La visite de la prison est audioguidée et existe en de nombreuses langues dont le français. Explications et témoignages d'anciens prisonniers vous mettent dans l'ambiance et rendent la visite du bloc des cellules très intéressante, malgré le nombre important de visiteurs. Attention, en saison prévoyez de réserver votre billet quelques semaines à l'avance.

Le Golden Gate Park[modifier]

Le Central Park de San Francisco. Abrite de nombreux musées et attractions.

  • Le Japanese Tea Garden : un pur moment de zen. Gratuit jusqu'à 10 h puis $, prennez le temps de vous asseoir pour déguster un thé.
  • Le dimanche dans la journée, ne pas rater les cours de swing gratuits à l'intersection de Hagiwara tea garden drv et Kennedy.
  • Tout à l'ouest, voir les surfeurs et l'immense plage.
  • Le musée du palais de la légion d'honneur : beau petit musée présentant des objets de l'Antiquité à nos jours.
  • Le Conservatory of Flower : exposition de plantes tropicales et d'orchidées.
  • Le Bonatical Center of San Francisco : venez sentir les délicieux parfums de centaines de fleurs

Financial District[modifier]

À visiter surtout pour le Transamerica Pyramid, le plus haut building et l'un des symboles de la ville. Or, celui-ci n'est pas ouvert au grand public. En revanche, le Ferry Building, situé au fond de la Market Street, propose un marché alimentaire comprenant une vingtaine de petites boutiques où l'on peut essayer des spécialités de la ville et de la région : chocolats, champignons, viandes... ainsi que des cafés et des restaurants.

Castro[modifier]

Le quartier gay, belles demeures victoriennes et quartier animé la nuit. Sur Castro, au sud de Market Street, visitez Castro Theater, une magnifique salle de cinéma, emblème du quartier.

SoMa[modifier]

Le quartier des clubs et des galeries d'art.

Chinatown[modifier]

Le plus ancien des États-Unis, le deuxième plus grand derrière celui de New York. Dépaysant.

Ne vous contentez pas de faire uniquement la rue principale (Grant Ave) elle est très touristique. Prenez le temps de passer par Waverly (temples et petites boutiques traditionnelles) et Stockton St. Dans cette dernière, vous arrêter chez les marchands de fruits et légumes, boucheries ou poissonneries. Cela change des magasins aseptisés et trop bien rangés.

Visitez la "Golden Gate Fortune Cookie Factory", ouvert 7 jours sur 7 de h - 20 h 30 au 56 Ross Alley. Vous découvrirez comment des milliers de ces fortunes cookies sont fait à la main par 2 personnes !

Union Square[modifier]

Pour le shopping (Macy's sur plusieurs étages) et grands hôtels. Départ du câble-car Powell-Hyde et Powell-Mason à quelques pas.

Lombard Street[modifier]

La rue la plus tortueuse du monde.

Coit Tower[modifier]

Beau panorama en haut, et belles peintures datant de la Depression à l'interieur. Situé dans le quartier de Telegraph Hill aux belles maisons victoriennes, qui est également connu pour ses colonies de perroquets sauvages que l'on peut voir en descendant les escaliers qu'empruntent ici les rues Filbert et Greenwich.

Filbert Steps[modifier]

Jolis escaliers en bois ombragés, au milieu d'une végétation luxuriante. Petit endroit calme et charmant au milieu de la ville. À emprunter pour se rendre à Coit Tower (si vous aimez les challenges) ou, plus facile, en y redescendant.

Haight-Ashbury[modifier]

Un des centres mondiaux de la culture hippie. Belles maisons en bois peint et shopping.

Mission District[modifier]

Quartier hispanique qui vaut le coup d'œil pour ses fresques et son ambiance latine. Essayer une taquería, resto de taco typiquement mexicain! Sublime et peu dispendieux.

Twin Peaks[modifier]

Deux belles collines, depuis lesquelles vous aurez un magnifique panorama vue sur la ville. Il s'agit en effet d'un des plus hauts points de San Francisco. Pas faciles d'accès en transports publics ni même à pieds; il n'y a pas de trottoir pour se rendre au sommet.

Boire un verre / Sortir[modifier]

San Francisco propose de nombreux spectacles le soir (opéra, cinéma, théâtre). Il existe aussi de nombreux restaurants, bars et boîtes de nuit. Consultez les hebdomadaires gratuits SF Weekly ou SF Bay Guardian pour connaître les endroits les plus branchés, ou encore le Bay Area Reporter qui couvre le milieu LGBT. Dans le Castro, essayez le restaurant Chow (215 Church Street) qui propose une cuisine simple et bon marché pour une clientèle plutôt étudiante ; vous pouvez finir la soirée au bar à ambiance musicale Badlands (entrée gratuite, vestiaire payant, clientèle plutôt gay, ambiance sympathique et décontractée). À noter qu'aucun service d'alcool n'est permis après h, c'est normalement à cette heure-là que tous les boîtes ferment.

De plus, San Francisco propose toute l'année de nombreux événements culturels. Festivals, rassemblements, concert en plein air. À noter tout particulièrement :

  • Nouvel an chinois (février) : défilé, fêtes
  • Bay to Breakers (mi-mai) : course à pied depuis la Baie jusqu'à l'océan, attire les sérieux mais c'est surtout une grosse fête ambulante.
  • Easter Party qui célèbre tous les ans à Pâques l'anniversaire des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence.
  • Pink Saturday (fin juin, la veille du festival Gay Pride, qui est énorme)
  • Castro Street Fair (début octobre) : grande fête de rue avec spectacle dans Castro
  • Folsom Street Fair (fin septembre) : grand rassemblement en plein air de fétichistes du cuir, latex et plus généralement du BDSM. À voir car très surprenant mais réservé aux plus grands.

Parler[modifier]

À San Francisco, la première langue est l'anglais, mais l'espagnol et le chinois sont très présents. À noter que la communauté française est également très active.

Acheter[modifier]

  • Il y a de nombreux magasins qui proposent un choix d'articles incroyable. Macy's près d'Union Square est un paradis pour les fans de shopping.
  • Se promener également dans le quartier chinois où vous trouvez multitude d'articles à des prix défiant toute concurrence (sacs et valises, appareils électroniques, habits). Ne soyez pas dupes, la plupart sont des copies de marques ou de la contrebande.
  • Pour les souvenirs : visitez Old Changaï (645 Grant) ou Canton Bazar (616 Grant). Vous trouverez, au fond du magasin, une large gamme de souvenirs de l'époque Mao, y compris des exemplaires d'origine du petit livre rouge.
  • Même si la musique asiatique n’est pas votre passion, faites une halte au « Clarion Music Center (intersection de Waverly et Washington). Ce magasin, qui est également une école de musique traditionnelle, propose tous les instruments de musique traditionnelle Chinoise, Japonaise et Tibétaine. Un véritable musée vivant et un formidable moment pour peu qu’une répétition soit en cours au sous-sol.
  • Les fan de Baseball ou Football Americain trouveront également leur bonheur dans les boutiques officielles de la NFL : casquettes, Tshirt, tenues de pom-pom girls pour toutes les équipes. Enormes collections de balles signées ou de cartes à collectionner. À noter que les San Francisco Giants ont gagné le World Series (championnat du baseball) en 2010.

Manger[modifier]

À San Francisco on peut manger un peu de tout. Les restaurants mexicains et chinois et les pizzerias sont éparpillés sur toute la ville. Par ailleurs on peut déguster les cuisines japonaise, coréenne, viêtnamienne, thaï, brésilienne, africaine, moyen-orientale, indienne, grecque, italienne, allemande, tchèque, russe, espagnole, voire française. Sans oublier l'incontournable cuisine "californienne" qui entremêle des influences du monde entier et qui favorise les ingrédients du terroir.

  • Fruits de mer ("seafood") : crabe, huîtres, crevettes, "cioppino" (genre de bouillabaisse à l'italienne). Goûtez notamment le "clam chowder". Il s'agit d'une soupe de coquillage servie directement dans un bol de pain
  • Cuisine mexicaine
  • Chinois dans Chinatown ; japonais dans Japantown
  • Le Café Flore : petit havre de paix, prix raisonnable, carte de variés et de bons cafés. À l'angle de Noe & Market street.
  • Nouvelle tendance : les "food trucks", restaurants mobiles et parfois très spécialisés qui se garent là où les gens ont faim. On les suit sur Twitter, sinon il suffit de saisir "san francisco food trucks" sur Google pour en trouver.

Se loger[modifier]

  • Pacific Tradewinds Backpackers, [1]. Auberge de jeunesse située entre le China Town et le quartier financier au centre-ville de San Francisco. À 05 min de North Beach et 10 min de Union Square. Petite auberge de jeunesse, 40 lits. Très amical, propre, moderne et sécuritaire. Internet gratuit. 24 $ par nuit. À été votée la 3e meilleure auberge de jeunesse en Amérique du Nord par HostelWorld en 2005.
  • Fisherman's Wharf Hostel Logo indiquant un lien vers le site web Funston Road (sur l'ancien site militaire de Fort Masson, face à la baie et au Golden Gate Bridge), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 415 771-7277 Logo indiquant des tarifs env 30 $ en dortoir, 60/80 $ la ch double. – fait partie de la "chaîne" Hostelling Internationnal. Bien situé proche du terminus des Cable cars (Victoria Park), dans un parc superbe avec une vue imprenable sur la baie, Alcatraz et Sausalito. Un endroit calme et silencieux.Possibilité de garer sa voiture gratuitement

Où s'installer ? Se loger autour de l'une des plus belles Baies du monde a un prix… et quel prix ! Ce sera l'un des postes les plus importants de votre budget. Pour choisir votre quartier, ne négligez pas quelques points :

  • le brouillard couvre inégalement la Baie
  • les transports en commun ne desservent pas la Baie de façon égale,
  • vos centres d'intérêts (travail, école et loisirs) : la circulation est dense dans la région et les ponts quelquefois longs à franchir.

La lecture du Guide " McCormack's " qui présente chaque county de façon très détaillé (population, climat, écoles, revenus,…) vous aidera. Vous le trouverez pour un prix modique dans toutes les bonnes librairies.

Si vous ne disposez que de quelques jours et pouvez descendre à l hôtel, il faut privilégier le quartier du port qui 1°offre de nombreux hôtels de bonnes qualites 2° est pret de tout et 3° offre une bonne animation touristique

Comment trouver un logement ? Vous pouvez :

  • soit consulter les petites annonces dans les journaux locaux (à la rubrique Real Estate / Classified de l'édition du week-end du San Francisco Chronicle ou du San Francisco Examiner) ou dans les publications spécialisées (annonces de particuliers ou d'agences)
  • soit vous adresser aux agences immobilières (Real Estate Agency)
  • soit vous renseigner auprès des gardiens d'immeubles (superintendant)
  • ou encore consulter les annonces sur Internet

À noter que de mai à septembre, la demande est très forte car c'est le début de l'année fiscale et la période de recrutement dans les entreprises. En revanche, entre décembre et avril, il est plus facile de négocier les prix.

Les types d'appartement sont :

  • 2 ½ : studio
  • 3 ½ : appartement avec une chambre
  • junior : un 1-pièce avec une pièce principale et une chambre à coucher plus petite qu'un "one bedroom" régulier.
  • 4 : appartement avec une chambre et un salon qui peut être partagé pour faire une chambre supplémentaire

Apprendre[modifier]

Sécurité[modifier]

On peut se promener en toute sécurité le jour. La nuit, il faut éviter le quartier des affaires, le ghetto de Tenderloin (près d'Union Square) et le Golden Gate Park. Par contre, il ne faut pas hésiter à profiter de l'animation nocturne du quartier gay (Castro), d'Union Square (magasins ouverts tard) et des restaurants de Columbus Street.

Avertissement : dès 2012 on constate un grand nombre de vols de smartphones, surtout dans les autobus. Soyez donc vigilants et évitez de vous en servir quand vous voyagez en autobus ou lorsque vous vous promenez la nuit.

Santé[modifier]

Médecin

Aux États-Unis, le patient est responsable à 100 % de tous ses frais médicaux s'il ne bénéficie pas d'une couverture médicale à travers son employeur. Attention, les dépenses de santé sont très chères aux USA : la moindre consultation chez un médecin coûte au minimum 100 $ et un accouchement 10 000 dollars $. Il est donc nécessaire d'avoir recours à une assurance privée ou à une mutuelle complémentaire. En cas d'hospitalisation, il vous faudra fournir une preuve de prise en charge ou de solvabilité.

Il est recommandé d'avoir toujours sur soi sa carte d'assurance et son numéro de groupe sanguin, et de s'informer sur la qualité de la salle des urgences ( emergency room ) de l'hôpital le plus proche. En cas d'urgence, appeler la police au 911. En cas d'extrême urgence, composer le 910 pour joindre le SAMU local

Le choix des médecins et des hôpitaux

Les "physician referral services" donnent les noms des médecins et spécialistes mais se basent davantage sur la proximité géographique que sur des critères de compétence professionnelle. Il est donc conseillé de se renseigner auprès des associations d'accueil voire du consulat, à moins qu'il ne soit imposé par la mutuelle.

Attention, les médecins américains ne font pas de visite à domicile ( ils donnent parfois des conseils par téléphone ). En cas d'hospitalisation, ils recommandent à l'hôpital auquel ils sont affiliés. Ils sont parfois très voire trop méticuleux envoyant faire des tests de laboratoires ou des radiographies au moindre soupçon, même si cela n'est pas nécessaire ( le corps médical craint les procès, très courants aux États-Unis ).

Les adresses des hôpitaux de SAN FRANCISCO

California Pacific Medical center, 2333 Buchanan Street, San Francisco, (415) 923-3333 UCSF Stanford Health Care, 505 Parnassus Avenue, San Francisco, (415) 476-1037 Santa Clara Valley Medical Center, 751 S. Bascom Avenue, San Jose, (408) 299-5100 Good Samaritan Hospital of Santa Clara Valley, 2425 Samaritan Dr., San Jose, (408) 559-2011 San Jose Medical Center, 675 E. Santa Clara St., San Jose, (408) 998-3212 O'Connor Hospital, 2105 Forest Avenue, San Jose, Hospital : (408) 947-2500 El Camino Hospital, 2500 Grant Rd. (at North Dr.), Mountain View, Hospital : (415) 940-7000 Stanford University Hospital, 300 Pasteur Dr. (at Sandhill Rd.), Stanford/Palo Alto, Hospital : (415) 723-4000 Sequoia Hospital, Whipple & Alameda de las Pulgas, Redwood city, Hospital : (415) 369-5811 Mills-Peninsula Hospital, 100 S. San Mateo Dr., San Mateo, San Mateo County General Hospital, 222 W. 39th Avenue, San Mateo, (415) 573-2222 Peninsula Hospital, 1783 El Camino Real, Burlingame, Hospital : (415 696-5400 Marin General Hospital, 250 Bon Air Road, Greenbrae, (415) 925-7000 Kaiser Permanent Medical Center, 99 Montecillo Road, San Rafael, (415) 444-2400 Le seul hôpital public de San Francisco est le SF General Hospital, 1001 Potrero Avenue, San Francisco, Hospital : (415) 821-8200 Emergency : (415) 206-8111

Important : Entraide " Info line " (1.800.339.6993) vous renseigne et vous oriente 24 heures / 24.

Respecter[modifier]

  • Le code de la route : le shérif veille et ne rigole pas.
  • Les interdictions (fumer, manger, boire) en fonction des lieux. De façon générale, il est interdit de fumer dans les lieux publics et de manger et boire dans les magasins, les transports.
  • Les autres : chacun est libre de faire ce qu’il veut tant que cela ne dérange pas les voisins. On ne vous reprochera jamais votre tenue vestimentaire ou votre façon d’être à condition que cela n’importune personne. De même, si vous apercevez un homme tout nu, ce qui arrive bien souvent dans le Castro quand il fait beau, évitez de vous ruer sur lui pour le photographier comme si vous n'aviez jamais vu quelqu'un de nu. Les autres habitants trouvent cela bien embêtant.

Communiquer[modifier]

Silicon vallée aidant, vous trouverez des réseaux Wifi partout, y compris dans certains bus. Tous les Starbuck Café vous proposent un réseau, mais ce ne sont pas les seuls. Consultez la liste des accès gratuits du réseau Free-Hotspot

Aux environs[modifier]

Twin Peaks[modifier]

Sur une colline, un des plus beaux panoramas de San Francisco. On peut voir par temps clair l'océan Pacifique, le Golden Gate Bridge, le quartier des affaires, Market Street et le nord de la Baie. La vue de nuit est fascinante mais faites attention au brouillard qui peut tomber très rapidement et vous bloquer toute vision de la baie.

Dans la région[modifier]

  • Berkeley se trouve à 30 min de BART du centre-ville de San Francisco. Cela vaut la peine de découvrir cette charmante ville estudiantine et de se balader dans le campus. Grand choix de petits restaurants pas chers.
  • Louer une voiture et découvrir la Silicon Valley où règnent les grandes entreprises informatiques mondiales (Apple, Google, HP, AOL, Adobe, Facebook,...)
  • Muir Woods, forêt d'eucalyptus et de séquoias géants, de l'autre côté du Golden Gate Bridge (accès en voiture)
  • Mount Tamalpais, dans le parc du même nom, sommet de plus de 2500 pieds offrant une vue exceptionnelle sur la baie, la ville et la région de San Francisco
  • Sausalito, charmant petit village touristique avec ses boutiques et son ambiance de fête (en face de San Francisco) ; voir les boat-houses. Une excursion particulièrement sympa à faire est de louer un vélo à Fisherman's Wharf et se rendre à Sausalito à vélo, en traversant le Golden Gate Bridge. Vous pourrez ensuite revenir en empruntant le ferry.
  • Half-moon Bay
  • Carmel, Pebble Beach et le 17-Mile-Drive à 2 heures au sud
Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Californie