Télécharger le fichier GPX de cet article
40.83333333333343.916666666667Map mag.png

Eurasie > Europe > Caucase > Arménie > Arménie septentrionale > Shirak

Shirak

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Shirak
Monastere d'Haritch 11.04.07.jpg
Information
Pays
Région
Superficie
Code postal
Localisation
Site officiel

Shirak est une région d'Arménie.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Gumri (Գյումրի) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Autres destinations[modifier]

Comprendre[modifier]

La région de Shirak, située à l’extrême nord-ouest de l'Arménie, abrite notamment la seconde plus grande ville du pays, Gyumri. Shirak, offre certains des sites les plus beaux mais aussi les moins connus du pays tels que le grand lac de l'Arpa et les alpages de la région d’Ashotsk. On y découvre également les ruines de la ville d'Ani, ancienne capitale florissante et centre culturel d’Arménie. Le climat et les paysages de la région sont rudes, marqués par de hautes altitudes et de longs hivers. Néanmoins, la saison chaude révèle la beauté sans pareil des prairies de fleurs sauvages ayant pour arrière fond les pics enneigés des montagnes. La splendeur de l'architecture des églises d’Haritch, et de Marmashen et de beaucoup d'autres églises et monastères qui parsèment la région est également très appréciée des touristes. Gyumri est le cœur et l'âme de Shirak. La ville a su se relever après les immenses pertes humaines et matérielles causées par le tremblement de terre de 1988. Gyumri est une ville historique, dotée d’un riche héritage et d’une forte culture urbaine.

Parler[modifier]

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Parmi ses sites incontournables :

  • le quartier historique Kumayri dans la vielle ville, l’église Saint-Nishan, plusieurs musées et théâtres, ainsi que le vaste marché de plein air.
  • Le réservoir de Mantash est l’un des plus beaux sites de Shirak. Contenant plus de 8 millions de mètres cubes d’eau à une altitude de 2 600 mètres, le réservoir est très prisé des pêcheurs qui viennent défier la célèbre truite « alabalagh ».
  • Le monument païen, Tsak Kar (littéralement « trou de la pierre ») est situé à Torpali, un petit village de montagne. Il s’agit d’une énorme pierre dotée d’un trou juste assez grand pour qu’une personne passe à travers la roche. La légende dit que quiconque traverse la roche, acquiert le bonheur éternel.
  • Le monastère d’Haritch fut construit à l’aide de pierres géantes (3,5 mètres de large) et multicolores. Celui-ci se situe non loin de l’église Saint-Grigor datant du VIIe siècle. Pendant des siècles, Haritch a été la résidence d’été du Catholicos arménien qui lui préférait ses nuits fraîches à la chaleur étouffante d’Etchmiadzine. Autre lieu à visiter à Haritch, les ruines de l’église de la Résurrection datant du Ve siècle, une chapelle du XIIIe siècle et le musée d’histoire du village.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Arménie septentrionale
Destinations situées dans la région