Télécharger le fichier GPX de cet article
40.38333344.95Map mag.png

Arménie

De Wikivoyage
Eurasie > Europe > Caucase > Arménie
Aller à : navigation, rechercher

Arménie
Sevanavank-both.jpg
Drapeau
Flag of Armenia.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Forme de l'État
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation
Site officiel

L'Arménie est un pays du Caucase, frontalier de la Turquie, de la Géorgie, de l'Azerbaïdjan et de l'Iran.

Comprendre[modifier]

Géographie[modifier]

Enclavée dans les hauteurs du Caucase, entre la Mer Noire et la Mer Caspienne, l'Arménie se situe en Eurasie, à cheval entre l’Europe et l’Asie.

Climat[modifier]

Hivers froids jusqu'à -40 ⁰C.

Histoire[modifier]

L'Arménie, au début 2001, est le 42ème pays membre du Conseil de l'Europe mais fut le premier pays à avoir officiellement adopté le christianisme comme religion, au début du quatrième siècle. Malgré des périodes d'autonomie, l'Arménie a beaucoup été dominée par différents empires au cours des siècles (empires hellénique, romain, byzantin, arabe, perse, ottoman, russe.) En 1828, le pays fut inclus dans la Russie, puis, en 1920 dans l'U.R.S.S.

Les dirigeants arméniens sont préoccupés par le long conflit qui les opposent avec l'Azerbaïdjan musulman à propos du Haut-Karabakh, une région peuplée à l'origine par les Arméniens, mais accordée à l'Azerbaïdjan par Moscou dans les années 1920. L’Arménie et l'Azerbaïdjan commencèrent des combats dans la région en 1988 ; la lutte s'intensifia après l'indépendance des deux pays en 1991. En mai 1994, quand le cessez-le-feu fut déclaré, les Arméniens contrôlaient non seulement le Haut-Karabakh mais aussi une partie de l'Azerbaïdjan proprement dit. De chaque côté, l'économie a souffert de l'incapacité des gouvernements à aller vers une solution pacifique. Récemment, avec la diaspora arménienne, l’économie arménienne a vu son PIB progresser de façon impressionnante.

Population[modifier]

Fêtes et jours fériés[modifier]

Culture[modifier]

Khachkar

Véritable symbole de la nation arménienne, les khatchkars sont les croix de pierre que l’on compte par milliers, sans pour autant en trouver deux d’identiques, dans la campagne d’Arménie, au pied des églises, ou plus généralement, isolées dans le paysage. La forme la plus fréquemment représentée est la croix accompagnée d’une rosette. Des motifs de feuilles ou de grappes ou bien encore de nœuds abstraits ornent aussi les sculptures. Les khatchkars étaient élevés principalement pour le salut de l’âme, mais aussi pour commémorer une victoire militaire, la construction d’une église, un amour malheureux, ou bien encore comme forme de protection contre les désastres naturels. Les premiers khatchkars évolués sont apparus au cours du IXe siècle. L’apogée de cet art se situe entre les 12 et 14ième siècles. À la fin du XVe siècle, l’invasion mongole a marqué un frein à la fabrication de khatchkars qui ressurgit aux 16 et 17ième siècles. Aujourd’hui la tradition subsiste et on peut observer le travail des sculpteurs de khatchkars dans certains quartiers d’Erevan. L’Arménie compte un peu plus de 40.000 khatchkars répartis sur l’ensemble de son territoire. La plupart d’entre eux sont toujours debout. On peut également observer des khatchkars directement sculptés sur des murs de pierre. Ceux-là rendent généralement hommage à une donation. Le khatchkar de Geghard sculpté en 1213, celui du Saint Rédempteur à Haghpat sculpté en 1273 et celui de Gochavank sont connus comme étant les plus beaux spécimen d’Arménie. Le musée d’histoire d’Erevan ainsi que la cathédrale d’Etchmiadzine abritent également quelques unes des plus belles sculptures. Pour avoir l’aperçu le plus complet de cet art, il est conseillé de se rendre sur le champ de khatchkars situé à Noradouz, sur les rives occidentales du lac Sevan. Celui-ci compte en effet environ 900 khatchkars de différentes périodes et styles.

Régions[modifier]

Carte de l'Arménie
Arménie centrale (Erevan, Aragatsotn, Ararat, Armavir, Kotayk)
Le centre politique de l'Arménie contient une grande partie des musées et lieux culturels du pays à Erevan, le centre religieux d'Etchmiadzin, les 4 100 m du volcan Aragats et les monastères de Khor Virap et Geghard. Une grande partie de cette région est constituée de la vallée de l'Ararat plat et sec. La beauté cachée de la réserve de Khosrov Preserve est rarement visité.
Région du lac Sevan (Gegharkunik)
Cette région est centrée autour du lac Sevan situé à 2 000 mètres d'altitude, lui-même entouré de monuments historiques, d' églises et de monastères, ainsi que de plages populaires. Les points culminants d'une visite de la région incluent le plus grand cimetière khachkar du monde, les plages près du Monastère de Sevanavank et les innombrables restaurants de poissons et d'écrevisses long des rives. Récemment, la planche à voile a été réintroduit à la liste des activités récréatives.
Arménie septentrionale (Lorri, Shirak, Tavush)
Bordant la Géorgie au nord, cette région montagneuse comprend de nombreuses et magnifiques églises et monastères isolé. La vallée du Debed en contient beaucoup. La région éloignée de Shamshadin est un aperçu d'une Arménie belle pratiquement non visitée.
Arménie méridionale (Syunik, Vayots Dzor)
Haut-Karabagh
Clause de non-responsabilité L'inclusion du Haut-Karabagh ne peut en aucun cas être considérée comme un appui politique à l'une des parties du conflit relatif à sa souveraineté.

Cette distinction purement pratique est due au fait que les conditions de voyage dans cette région uniquement accessible depuis l'Arménie, sont très différentes de celles du reste de l'Azerbaïdjan.

Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

Erevan et le mont Ararat
  • À Erevan:
    • Plus de 40 musées et galeries d'art.
    • Distillerie de Brandy.
    • L'Opéra
    • Le marché de l'art et de l'artisanat, tous les weekends le long du boulevard Pavtos Biuzand
    • Le marché des peintres, tous les weekends dans le parc de Saryan
Etchmiadzine
  • À l'ouest du pays:
    • Le monastère d'Hovhannavank (région d'Aragatsotn)
    • L'église de Yeghvard (région d'Aragatsotn)
    • La forteresse d'Amberd (région d'Aragatsotn)
    • Le Saint Siège d'Etchmiadzine (région d'Armavir)
    • Les ruines de Zvartnots (région d'Armavir)
    • La ville de Gumri (région de Shirak)
    • Le réservoir de Mantash (région de Shirak)
  • Dans le centre :
    • Garni et son temple païen (Ier siècle)
    • Le monastère de Geghard (XIIe) creusé à même la roche
    • La réserve nationale de Khosrov (région d'Ararat)
    • Le monastère de Khor Virap région d'Ararat)
    • Le temple de Garni
    • L'église de Geghard
Le monastère d'Haghartsin
  • Au nord du pays:
    • Le monastère de Sanahin (classé au patrimoine mondial de l'UNESCO - région de Lori)
    • Le monastère de Haghbat (région de Lori)
    • La ville d'Idjevan (région du Tavoush)
    • La ville de Dilijan (région du Tavoush)
    • Le monastère d'Haghartsin (région du Tavoush)
    • Le monastère de Goshavank (région du Tavoush)
Le lac Sevan
  • À l'est du pays:
    • Le champs de Khatchkars de Noradouz (région de Geharkunik)
    • Le caravansérail de Selim (région de Geharkunik)
    • Le lac Sevan (région de Geharkunik): Nichée au cœur des montagnes, cette immense étendue (trois fois le lac Léman), est le second lac en altitude au monde. Il culmine à plus de 1 900 m au-dessus du niveau de la mer.
le monastère de Noravank
  • Au sud du pays:
    • Le champ de pétroglyphes d'Ughtasar (région de Syunik)
    • Le site mégalitique de Zorats Karer (région de Syunik)
    • Le monastère de Tatev (région de Syunik)
    • Les chuttes de Saki (région de Syunik)
    • La station thermale de Jermuk (région de Vayots Dzor)
    • Le monastère de Noravank (région du Tavoush)

Aller[modifier]

Visa[modifier]

Un passeport valable 3 mois après la date de retour est nécessaire pour les citoyens de l'Union européenne, de la Suisse, de la Norvège, de l'Islande, du Liechtenstein, de l'Argentine, des pays membres de la CEI et la Géorgie, aucun visa n'est nécessaire si la durée totale de séjour est inférieure à 180 jours par an. Pour les autres citoyens, issus de pays ne figurant pas sur cette liste, un visa touristique peut être demandé à l'ambassade ou à l'aéroport moyennant le paiement d'une taxe de 3000 drams pour un visa court séjour (21 jours) ou 15000 drams (120 jours). Les visas sont gratuits pour les mineurs.

  •      Arménie
  •      Exemption de visa
  •      Visa à l'arrivée
  •      Visa requis

En avion[modifier]

L'arrivée se fait principalement par l'aéroport international Zvartnots d'Erevan qui est bien rénové. De nombreuses compagnies étrangères proposent des vols pour l'Arménie : Air France, British Airways, Lufthansa, Aeroflot, CSA, Syrian Airways, Austrian Airways, etc.

En bateau[modifier]

En train[modifier]

Une connexion quotidienne entre Erevan et Tbilissi en Géorgie. Ce train est prolongé vers Batoumi en été.

En autocar[modifier]

Plusieurs lignes d'autocars relient l'Arménie à l'Iran pour environ 40$ et à la Géorgie pour une dizaine de dollars.

En voiture[modifier]

Les frontières avec la Turquie et l'Azerbaïdjan sont fermées.

Circuler[modifier]

Très peu d'indication en alphabet latin notamment à Erevan

En bus[modifier]

Ce système est très développé dans tout le pays, bon marché, beaucoup de bus sont très vieux et très lent. La destination est indiqué presque toujours en arménien à l'avant du bus, il est donc préférable de demander confirmation de l'itinéraire. Les 2 gares routières ainsi que les stations de bus d’Erevan permettent d’atteindre les villes de province.

En métro[modifier]

Pas cher mais seulement une ligne à Erevan.

En taxi[modifier]

Pour des prix raisonnables, il est possible de traverser tout le pays en taxi. Les taxis sont très nombreux à Erevan. C'est le mode de transport le plus utilisé.

Pour contacter les compagnies de taxi:

Carmel : (10) 21 02 11

Caruso : (10) 58 00 14

City Cab : (10) 28 79 99

Franspark : (10) 28 35 53

Peg Taxi : (10) 56 56 10

Smile Taxi : (10) 56 75 75 - (10) 58 30 30 - (10) 27 16 66

Taxi Alex : (10)20 90 90

Taxi Cavalier : (10) 55 12 99

Taxi Karat : (10) 54 35 43

Taxi Tour : (10) 49 99 94

Taxi Z : (10) 58 85 58

En train[modifier]

Réseau ferrovivaire arménien.

Le réseau et matériel roulant aux standards soviétique. La gare centrale d'Erevan se situe sur la place Sassountsi David. Les trains vont en direction de Sevan et de Tbilissi en Géorgie et Batoumi en été.

En avion[modifier]

Une seule ligne intérieure entre Erevan et Gumri.

En voiture[modifier]

Les règles du code de la route sont différentes des standards européens et américains, la signalisation est parfois déroutante. Il semble préférable d'embaucher un chauffeur, à moins d'être habitué à ces règles de conduite.

L'état des routes est souvent aléatoire et la conduite des locaux est parfois dangereuse, ce qui implique une extrême prudence. Les déplacements de nuit sont à proscrire en dehors des grandes agglomérations. Gare au style de conduite local et à la qualité du réseau routier parfois aléatoire.

Très peu de voies express existent en Arménie.

La distribution en carburant est normale même si les stations-service sont plus espacés dans les zones montagneuses, une forte proportion de véhicules fonctionnent au gaz.

Aucun taux d'alcoolémie n'est toléré en Arménie si l'on veut prendre le volant.

La vitesse est limitée à 60 km/h en ville.

Adresses de locations de voitures sans chauffeur :

- Sixt : "Zvartnots" Aéroport / 42, rue Acharian - (10) 23 47 60

- Avis Armenia : 33 Sayat - Nova Ave (10) 51 63 63

- AR Tour Rent : 10 rue Pouchkine - (10)56 63 59

- Elitar & Hertz Rent a Car : 7, rue Abovian - (10) 58 48 18

- Beumonde Service Thrifty Armenie : Armenia Mariott Hotel - (10) 59 99 95

- Tourorent : rue Abobian, Sil Plazza - (10) 54 10 25

- EET : 15, rue Toumanian - (10) 54 42 05

- Europcar : 8, rue Kievian - (10) 22 94 95

Parler[modifier]

L'arménien est la langue officielle.

Cependant, le russe est parlé par la quasi-totalité des Arméniens.

  • Barev : bonjour
  • Kenats : à la vôtre
  • Zugaran : toilettes
  • Chnorakalutyun ou merci : merci

Acheter[modifier]

Monnaie[modifier]

Billet de 100,000 drams

La monnaie arménienne est le dram (դրամ, AMD). Le dram est accepté partout et, dans certains cas rares les dollars américains seront acceptée pour les achats importants mais le dram reste la seule monnaie ayant cours légal pour le commerce. Dollars américains, Euros et roubles peuvent être échangés presque partout dans le pays, les autres grandes monnaies sont aussi faciles à échanger. Les bureaux de change et les banques commerciales ne facturent généralement pas de commission et les taux sont presque toujours très concurrentiel.

Taux de change AMD actuel
Google Finance: CAD CHF EUR GBP USD
Yahoo! Finance: CAD CHF EUR GBP USD
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD

Distributeurs automatiques de billets (Bankomats) sont largement disponibles dans les grandes villes, mais en dehors d'Erevan, vous devriez avoir un système majeur comme Visa ou MasterCard sur votre carte pour que cela fonctionne.

Les cartes de crédit ne sont pas encore largement acceptés sauf à Erevan.

Taux de change[modifier]

Taux de change (indicatif en janvier 2013):

  • = 538 dram
  • 1 USD = 404 dram
  • GBP = 646 dram
  • 1RUB = 13.24 dram

Manger[modifier]

À ne louper à aucun prix : la viande arménienne grillée au feu dans tous les restaurants du pays : porc, poulet, bœuf... On dit des Arméniens qu’ils expriment tout leur amour dans leur cuisine. La gastronomie arménienne est un savoureux mélange de cuisines orientales et occidentales.

Le Dolma est un plat des plus appétissants préparé avec de la viande ou du riz farcis dans des feuilles de vignes ou des légumes.

Les Khorovats sont des brochettes de bœuf, d’agneau, de porc ou de poulet marinées pendant des heures puis cuites sur le grill. Accompagnées de tomates, aubergines et poivrons grillées, elles offrent un repas très parfumé.

Les amateurs de poissons se régalent avec l’ichkhan, truite saumonée surnommée le « prince » du lac Sevan.

Dans la cuisine arménienne, le pain reste l’aliment principal. Il existe un grand nombre de pains arméniens mais le plus traditionnel est le Lavache. La préparation du Lavache relève d’une tradition séculaire qui consiste à aplatir finement la pâte avant de la faire cuire dans un four spécial en argile appelé « tonir ».

L’Arménie est connue dans le monde entier pour son Brandy. Celui-ci est préparé avec de l’eau de source et un assortiment de raisins blancs cultivés dans la plaine de l’Ararat.

Les Arméniens apprécient également la vodka, appelée oghi. Dans les villages, on fait fermenter différents fruits tels que la mûre, l’abricot et le raisin pour en distiller une vodka très parfumée.

À voir : - La cave à vins du village d’Areni - La distillerie de Brandy d’Ararat : visite de la fabrique, dégustation de cognac et visionnage d’un film sur le légendaire brandy arménien. - La préparation du lavache chez les paysans. - Le couvert de l’avenue Machtots à Erevan pour profiter des couleurs et senteurs des étales de fruits frais et de fruits secs, de légumes frais et de nombreuses épices.

Boire[modifier]

Boissons locales : tan (à base de lait), bière, vin (surtout rouge), vodka et brandy.

Se loger[modifier]

En ville et zones touristiques, hôtels de toutes classes et pour tous budgets.
En milieu rural, à la condition de parler l'arménien, le russe ou d'avoir un bon dictionnaire, il est possible de se loger dans des bed & breakfast très sympathiques et typiques.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Offres d'emploi sur http://www.careercenter.am.
Pour le volontariat : http://www.armenianvolunteer.org ou http://www.birthrightarmenia.org/

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Police : 102
Ambulance : 103
Pompier : 101

La sécurité qui règne en Arménie est l’un des nombreux atouts de la destination. Les villes de province et les quartiers périphériques d’Erevan ne sont bien souvent pas éclairées en soirée mais on peut s’y promener en toute sécurité.

Conseils gouvernementaux aux voyageurs[modifier]

  • Belgique Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Canada Canada (Gouvernement du Canada) Logo indiquant un lien vers le site web
  • France France (Ministère des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Suisse Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères) Logo indiquant un lien vers le site web

Santé[modifier]

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer sur le territoire arménien. Il est toutefois préférable d’être à jour dans ses vaccinations contre la diphtérie, la poliomyélite et le tétanos. L’eau des fontaines que l’on trouve en ville et au bord des routes est potable. Néanmoins, hors d’Erevan, il est préférable de consommer de l’eau minérale. Il existe de nombreuses pharmacies très bien fournies à Erevan et dans les villes principales.

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Pour téléphoner sur place, composer: 00 + 374 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.

Indicatifs des villes :

Achtarak : 43

Ararat : 78

Ardachat : 45

Armavir (Oktemberian) : 47

Dilizhan : 720

Erevan : 2

Goumri (Leninakan) : 69

Kotaik (Abovyan) : 61

Talin : 490

Vanadzor ( Kirovakan) : 57

Yetchmiadzine : 59

Il existe de nombreux cybercafés à Erevan et la plupart des hôtels (surtout ceux d'Erevan) proposent une connexion internet.

Stars305.svg
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Caucase
Destinations situées dans la région